Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 décembre 2019 à 04:23:56

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Délires

Auteur Sujet: Délires  (Lu 240 fois)

Hors ligne Rimbaldien

  • Plumelette
  • Messages: 10
Délires
« le: 02 novembre 2019 à 20:45:07 »
I

Il se dit du démiurge qu'il possède la parole perfide, une acuité inépuisable et des lustres extatiques semblables à l'ardeur du monde ; qu'il se fait la rumeur que ceux-ci éveilleraient le plus immuable des sépulcres et qu'il expie l'indéfectible faute. Est-il de chair, ineffable ou de pierre ?
Je l'ignore. Seul le songe - le doux crépitement, - le sait.

Je suis à présent fadasse. La vérité s'est esseulée au fil des luminescences, et mon cœur emplit d'orgueil fait le triste tumulte de l'âme insatiable.
Qu'en est-il du corps ? - Beau le corps. Et il se ramifie à l'infini, dans le continuum d'un rêve lascif ; et le temps déploie en corolle les impérieuses choses. - Je suis immense ! Immense ! Immense !

II

Qu'ils viennent ! Qu'elles viennent !

Quoi ?

Que viennent les saisons lancinantes, que viennent les inflexions du poète subordonné à l'infâme inspiration, et que viennent les ravages de la mitraille ; et que viennent les mille joies, jadis emprisonnées par les hommes !

Mais lors d'une épopée tragique, l'on verra le vieux sage réciter des vieux poèmes, dans des rythmes divers, à l'heure où les doux friselis font rider les amours :

« Loin, bien loin, sur l'ossature d'un songe aride,
L'impétueuse inspiration s'est emparée
Du poète lascif, et il luit près, tout près...
- On aperçoit le ciel, embrassé du lucide.

             Et la torpeur recouvre l'âme initiée
                         À la plaisante Éternité.
             Et le fielleux créateur emplit son œuvre
                        De vieux rêves qui désœuvrent ! »

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 875
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Délires
« Réponse #1 le: 05 novembre 2019 à 17:34:52 »
Salut,

Y a des aspects qui me plaisent, comme le ton exalté et la ritournelle des saisons, et, comme dans ton autre poème, des lourdeurs (ouioui). Le vieux sage qui récite des vieux poèmes, par exemple, je trouve ça bof. L'inspiration à la fois infâme et impétueuse ça me laisse un gout moyen en bouche aussi.

Par contre.. si jamais ça te botte d'avoir plus de commentaires que ma petite personne, et pour tromper ta potentielle attente d'en avoir aussi, je t'invite à commenter les autres gens de cette section qui, peut-être, viendront te commenter en retour. Ca se tente. Après tu fais ce que tu veux.

Tchuss !
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Rimbaldien

  • Plumelette
  • Messages: 10
Re : Re : Délires
« Réponse #2 le: 10 novembre 2019 à 12:36:19 »
Salut,

Y a des aspects qui me plaisent, comme le ton exalté et la ritournelle des saisons, et, comme dans ton autre poème, des lourdeurs (ouioui). Le vieux sage qui récite des vieux poèmes, par exemple, je trouve ça bof. L'inspiration à la fois infâme et impétueuse ça me laisse un gout moyen en bouche aussi.

Par contre.. si jamais ça te botte d'avoir plus de commentaires que ma petite personne, et pour tromper ta potentielle attente d'en avoir aussi, je t'invite à commenter les autres gens de cette section qui, peut-être, viendront te commenter en retour. Ca se tente. Après tu fais ce que tu veux.

Tchuss !

Oui.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 22 requêtes.