Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

09 décembre 2019 à 09:19:18

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)

Auteur Sujet: Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)  (Lu 338 fois)

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Ô mon trublion !
Conte donc ton tourbillon !
Siphon à Aum ! Typhon!
Déferle ta rage,
Qu'au pays du matin calme
Sombre l'orage.

Mais si, en son œil
Brille la sérénité,
N'attend nul Messie !
Mais si, en son sein,
S’éteint sa furiosité,
N'attend nul Messie !

Nul règne à venir,
Seuls sont les serpents en mer,
Nul ne les fait taire.
Leurs petits noms sont
Cyclone Ouragan Typhon
Nul ne peut les taire !

Ni pont, ni sommet !
Tant que les eaux t'assaillent,
Rien pour te sauver.
Surnage en rafale,
Tant que le vent assaille.
Point ne tressaille !

Ne te restera
Que le vague souvenir
D'un grain de folie.
Ne te restera
Que ruines englouties
D'un grain de dépit.

                     Acini Van Herst  « Trublion à Aum typhon »
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Angieblue

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 322
  • Je suis parolière de chansons à textes (poétiques)
    • Easyzic
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #1 le: 30 octobre 2019 à 21:36:17 »
C'est vraiment très beau! musical, rythmé et chantant. ça nous emporte comme dans un tourbillon.
Très belle écriture avec de jolies sonorités et d'élégants parallélismes de construction.
Je suis charmée.
Bravo!
Angie

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #2 le: 30 octobre 2019 à 21:42:31 »
Merci, Angieblue.

Au plaisir de te lire, ou de t'écouter, je crois avoir entraperçu une section audio ?
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Feather

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 333
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #3 le: 02 novembre 2019 à 11:10:44 »
Acini,
Ton poème m'a inspiré ceci, pourquoi je ne sais pas (?). Peut-être est-ce les suites de consonnes en début de vers.


Nul ne peut flatter
Quiconque ne peut croire
Dans un sens
Nonobstant l'indécence
Que l'erreur encense
Déclamant l'innocence
« Modifié: 02 novembre 2019 à 11:12:34 par Feather »
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #4 le: 02 novembre 2019 à 19:50:12 »
Merci pour ton retour Feather…

Tu me vois content que mon texte puisse inspirer, même si il n’est pas avéré qu’il en prenne vie pour autant.

Quant à la suite de consonnes précédée d’une voyelle isolée, c’est tombé ainsi. Je n’ai pas trop saisi ce que tu comptais me dire à ce sujet ?

Sinon j’aime la double lecture permise par tes trois derniers vers : « l’indécence encense l’innocence ».

Je m’étais, moi aussi, penché sur ce phénomène de double lecture, dans un de mes textes, « la belle mort »,  si tu es actuellement dans cette recherche et veux y jeter un œil, il est sur mon blog.
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 404
  • serviteur de Saturne
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #5 le: 04 novembre 2019 à 22:00:20 »
" le vague souvenir
D'un grain de folie"

Je ne sais pas si la synergie des polysémies de "vague" et "grain"  (averse) est fortuite ou volontaire, mais elle a retenu mon attention !
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #6 le: 05 novembre 2019 à 08:40:41 »
@Loup-taciturne

Une construction mentale précède toujours mon écriture et l’accompagne. Bien que parfois tout ne ressorte pas de ce pré-travail et ce dans de nombreux sens.

Parfois des choses ont tendances à surgir spontanément, intuitivement ou comme une causalité due à ma base de travail. Du coup, j’aurais bien rajouté « causale », à  ton « fortuite ou volontaire».

 >:D Tout ceci ne renseigne en rien ta question et je m’en délecte… D’autant qu’il s’agissait d’une exclamation… >:D

Pour enfin répondre à celle qui n’en était pas une : pour mon association « Grain » et « vague » (perle déferlante marine et photographique quant aux images, qui pour moi, enchâssent ces deux mots, ce n’est pas forcement exhaustif) elle résulte d’un travail omniprésent dans le texte sur l’écho des mots et le retour en image ou associations d’idées qu’ils peuvent évoquer, avec souvent un renforcement pour (et par) l’écho du thème.

Ce thème et ce travail sont eux même des échos de leurs précurseurs contenus dans le haïku à la base de l’œuvre:

« Ô mon trublion !
Conte donc ton tourbillon !
Siphon à Aum ! Typhon! »

Le seul élément en théorie manquant de mon travail initial dans le rallongement du texte est l’application d’une notion de temps à chaque haïku suivant, m’étant dit qu’elle était présente dans les trois premiers vers, seul un autre enchainement de trois vers sert de rappel de cette annotation temporelle. Que son emplacement tombe au milieu du texte est par contre totalement fortuit, le fait qu’il n’y ait pas d’autre situation dans le temps est voulu, surtout pour éviter une éventuelle contradiction temporelle.


J’ai écrit ce Haïku très peu de temps avant que l’abomination du typhon Hagibis vienne frapper le Japon ce qui m’a amené à le rallonger sans but réellement précis.

Sinon, pour la synergie  polysémique dont tu nommes mon travail, j’ai adoré. Mes idées de base n’étaient pas si pointues et résonnantes, bien que mes échos soient un poil plus étendues que la définition stricte d’une synergie des polysémies (délectable formulation !)

Échos : analogique, sonore, de sens, de contre-sens… Peu m’importait du moment que cet échos était susceptible de renvoyer des images ou des associations d’idées (nouvelles, répétitives ou entrecroisées dans le texte).

Par exemple : souvenir et folie (esprit, mental, perte, retour en enfance, lune, violence…)

Tout ceci n’étant qu’une partie de ma préconception et du cheminement de mes idées…

 :-[ Excuse ma réponse surprenante :-[, faite à ta question-exclamation. Un peu taquine certes ! (Mais sans arrière-pensée) Et contenant quelques feintes (genre : « tourner autour du pot » comme quelqu’un présent sur MDE  l’a déjà si aisément repéré).

J’aime être ainsi et autrement tout dépend de l’instant. En fait,  j’avais hésité à mettre quelques précisions sur cette œuvre en la postant. Tu m’as, du coup, donné l’occasion de le faire.

Merci  pour l’occasion…

Merci pour le retour…
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 404
  • serviteur de Saturne
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #7 le: 05 novembre 2019 à 13:40:40 »
Au plaisir,
Comme quoi, il suffit d'un grain pour déclencher un tourbillon tiphonique !

ps : et si le typhon était une leçon de la maîtresse zen ?
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #8 le: 06 novembre 2019 à 11:03:36 »
Tu as mis le doigt sur un truc, mais j'ai pas saisi pourquoi il était féminin...

j'ai essayé de connoter zen, puis parabole... Afin que l'on associe la morale de l'histoire à différentes cultures à chaque changement de strophe.
Mais je suis assez déçu du résultat. ça n'est pas assez marqué à mon gout et la troisième strophe où je coinçais trop m'a repoussé coté Asie.

Histoire de voir si ça t'apparait dans les deux dernières strophes, je te mets la réponse dans un spoiler.
Pour la dernière c'est vraiment mince comme évocation à une culture...

Spoiler
[close]
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 404
  • serviteur de Saturne
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #9 le: 06 novembre 2019 à 11:47:39 »
Je voulais dire, tu perçois le typhon comme une abomination, alors qu'il pourrait sonner, pour nos sociétés du "contre-éphémère", comme l'appel à un retour au calme de la part de la Grande Maîtresse, comme une leçon d'humilité... Je ne dis pas que tu as tors, et ton point de vue représente surement bien l'effroi japonnais.
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #10 le: 06 novembre 2019 à 12:26:05 »
Le féminin a toujours eu plus de bon sens que le masculin...
J'étais tellement parti dans l'idée que tu pensais qu'Acini était féminin que je n'avais pas cherché une allusion déductible de par ton féminin.
Merci de me l'avoir signifié.
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 61
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #11 le: 06 novembre 2019 à 12:29:15 »
Oups "acini était masculin" était sensé sonner "le prénom Acini était féminin"
marrant je laisse tel quel...
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 404
  • serviteur de Saturne
Re : Haïkus, proses et rimes en fusion. (un poil pompeux le descriptif)
« Réponse #12 le: 06 novembre 2019 à 13:46:31 »
Citer
Le féminin a toujours eu plus de bon sens que le masculin...
Ça c'est toi qui le dis par contre, je reste prudent avec ce genre d'essentialisme.
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 22 requêtes.