Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 novembre 2019 à 01:56:55

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Haïku VII

Auteur Sujet: Haïku VII  (Lu 540 fois)

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Haïku VII
« le: 21 octobre 2019 à 21:11:10 »
Haïku VII

Comme un tigre
Muet, à l’affût,
Jaillit des steppes sauvages :
En majuscule,
Le réel !

_____
« Modifié: 01 novembre 2019 à 14:31:49 par Versus1 »

Hors ligne Angieblue

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 285
  • Je suis parolière de chansons à textes (poétiques)
    • Easyzic
Re : Haïku VII
« Réponse #1 le: 21 octobre 2019 à 22:01:17 »
J'adore!
Oui, parfois le réel est comme un félin. Il peut surgir de nulle part et te laisser sans voix, te faire froid dans le dos, te plonger dans une mystérieuse angoisse, et toujours avec grandiloquence et majesté.
On est bien minuscule face aux forces de la nature et du destin.
Angie

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 831
Re : Haïku VII
« Réponse #2 le: 21 octobre 2019 à 22:15:05 »
J'aime bien :) les trois premiers vers ne m'accrochaient pas plus que ça (comme un refrain trop entendu...) et puis les deux derniers partent soudain dans une direction à laquelle je ne m'attendais pas. J'aime bien l'équilibre de l'ensemble (pour un poème très court ; en soi ce n'est pas ce que je préfère). Je me suis peut-être trop habituée aux présentations un peu "déstructurées" comme disent certains membres, du coup, ici, je l'aurais volontiers imaginé de la sorte, avec des lignes passées, des alignements qui divergent, un groupe de mots à droite un groupe de mots à gauche (même si je n'ai pas d'idée précise de comment). Ou alors c'est peut-être la ponctuation qui ne me parle pas assez, j'ai envie d'en modifier un peu les reliefs. Le total est positif pour moi en tout cas :) .

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #3 le: 22 octobre 2019 à 11:26:34 »
Salut !  8)

@ Angie

Je ne saurais assez te remercier pour ta lecture, toujours aussi sensible et intelligente – à fleur de monde –, de mes vers anciens et nouveaux.

Citer
On est bien minuscule face aux forces de la nature et du destin.

Oui, c'est vrai. Et c'est ce que j'ai voulu dire. Mais La Création ne brille que pour nous.  :)

@ Ariane

Je te remercie beaucoup, et d'autant plus que tu ne te risques pas souvent dans cette section du MDE.  :D

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 831
Re : Haïku VII
« Réponse #4 le: 22 octobre 2019 à 14:40:02 »
Je commente peu en poésie mais en réalité je lis beaucoup  :ninja: j'ai juste du mal à formuler des critiques objectives, je ne fais qu'énoncer ce que j'apprécie ou non.

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 226
Re : Haïku VII
« Réponse #5 le: 22 octobre 2019 à 14:55:44 »
Haïku VII

Comme un tigre
Muet, à l’affût,
Jaillit des steppes sauvages :
En majuscule,
Le réel.

_____


ouais!
j'ai adoré le début
à vrai dire la fin m'a moins plu (majuscule, réel : ces mots là je trouve pas ça hyper poétique) mais le début (tigre, steppes) j'ai kiffé!
merci Versus!! :)

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #6 le: 23 octobre 2019 à 11:28:53 »
Salut Meilhac !  8)

Je te remercie d'être passé pour commenter mon petit poème.

Puisque tu distingues les mots qui sont poétiques et ceux qui ne le sont pas : les mots en eux-mêmes sont dénués de poésie. C'est de leur friction que surgit l'étincelle et de leur agencement que naît l'alchimie.

 :)

Hors ligne ortoolski

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 144
Re : Haïku VII
« Réponse #7 le: 24 octobre 2019 à 19:14:42 »
Slt Versus1!

Encore un beau poème!J'aime bien l'image du tigre muet!
Je trouve presque que le "En majuscule" est de trop ça "fait trop" durer le suspense!(ça n'engage que moi^^)

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #8 le: 25 octobre 2019 à 07:20:34 »
Salut Ortoolski !

Merci pour ta lecture.  :)

Maintenant, il ne me reste plus qu'à écrire un haïku en m'inspirant de ton poème bref :

Citer
Lundi 5h30
direction l'usine
pour 7h d'esclavage rémunéré

 :D

_____
« Modifié: 25 octobre 2019 à 07:33:51 par Versus1 »

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 371
Re : Haïku VII
« Réponse #9 le: 30 octobre 2019 à 13:27:09 »
Ce n'est qu'un tigre de papier, mais il m'a emporté le coeur entre ses crocs d'argent !

Bien à toi, cher Versus Haïku ! :)

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #10 le: 01 novembre 2019 à 08:05:42 »
Merci pour ta lecture, très cher Kokox !

« Tigre de papier » : bien vu ! Je n’y avais même pas pensé…  :)

Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 60
Re : Haïku VII
« Réponse #11 le: 01 novembre 2019 à 13:16:42 »
Salut...

Ah ! Ce tigre si commun qu'il en est muet ! Surement une période de mue qui l'empêche de feuler.

Le bref feulement de "l'affut" détone tellement sur le mot "muet" que ton tigre "jaillit", trahit par la rupture de son silence...

J'aime aussi que tu es placé la longueur sur les steppes, cela accentue le tableau, pour l'écho des mots, on avait déjà été rassasié.

Et là, le soudain et magistral retour à la réalité...

Autant d'image dans un haïku: une rareté !

Comme quoi les débats sur les règles du haïku...
Quand c'est droit, que ça tient debout, nul besoin de règles !

Bon ! Malgré mon adulation devant ce petit chef d’œuvre, je vais placé un bémol totalement personnel :

un point d'exclamation à la fin ferait un peu plus claquer ton haïku et ton "réel". Sans je pense gâcher le contraste entre,  le rêve de voyage proposé aux trois premières lignes, et, l'aspect un peu plus terre à terre évoqué par les deux dernières.

Et je trouve que le niveau sonore ne pétarade pas assez au passage oral, pour un haïku récité. Mais tant de choses compensent ce léger défaut...

J'avais déjà lu quelques uns de tes haïkus avant de m'inscrire (et un ou deux de tes Quintils). Je n'ai pas de souvenir décevant à leur endroit.
Par contre ! Celui ci, pour moi atteint des sommets inégalés.
Pour moi, il s'agit là d'une pièce maitresse qu'un illustre aurait tout aussi bien pu nous livrer.

D'ailleurs en parlant livraison, tout ceci n'est ni léchouille ni jour de marché aux fleurs ou encore rayon farce et attrapes.
Ce n'est que mon sentiment réel !


Désolé, je me mets en mode orangina rouge...

Comment un mot peut être un poème, trouver un mot plus poétique qu'un autre...

Meilhac, cela ne te vise pas, cette façon de qualifier un mot devient courante et Beaucoup l'utilise...

Ça a le don de m'irriter au plus haut point !!!
Ceci relève de l'aberration, du chimérisme... De la pure discrimination...
On va se mettre au racisme des mots ???

Allez faire un tour de poésie sale !
Je vous conseille Murielle Modely, auteur toulousaine employant souvent des mots
simples et efficaces, voir nombre soit disant inadapté au langage poétique.
Son blog s'appelle l’œil bande.

Voilà désolé Meilhac c'est tombé sur toi, enfin à coté de toi, c'est cette expression qui me tue !

Je rejoint totalement Versus1 sur ce point:

"Puisque tu distingues les mots qui sont poétiques et ceux qui ne le sont pas : les mots en eux-mêmes sont dénués de poésie. C'est de leur friction que surgit l'étincelle et de leur agencement que naît l'alchimie. "

Une citation tout aussi belle que ton haïku, qui a de quoi faire méditer.

Elle a choisit de te le dire avec grâce et poésie, moi je suis plus passionné et fougueux.
Et ces deux mots, que tu critiques, pour moi, si tu as lu mon post, Meilhac, amène un contraste avec le reste, mais pas que...

Cela me renvoie à quelqu'un qui pensé que j'avais raté le coté érotique d'une œuvre. Il était au premier plan !
Je souligné la netteté de l'arrière plan, malgré l'omniprésence du premier en l'oblitérant.
Parfois, il faut se poser les bonnes questions.

Si il n'y a pas d'accroche sur des mots demandez vous ce qu'ils font là et ce qu'ils peuvent évoquer.

J'ai noté dans d'autres post que certains peinant sur le langage imagé, cherchez à le démolir dans leur critique par manque de compréhension.
Je trouve cela navrant...

Je pense que je vais stopper là mon billet d'humeur, il n'a pas forcement sa place en ce lieu plutôt dédiés aux critiques constructives (ou amusantes passionnées satirique...)
« Modifié: 01 novembre 2019 à 13:19:41 par Acini Van Herst »
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #12 le: 01 novembre 2019 à 13:39:08 »
Merci pour ta lecture très généreuse, Van Herst !  8)  En particulier pour ton analyse de texte : tu as justement compris ce que j'ai voulu faire, mieux que moi parfois.  :)

Je ne sais pas s'il manque un point d'exclamation : c'est une vraie question.  :/


Hors ligne Acini Van Herst

  • Scribe
  • Messages: 60
Re : Haïku VII
« Réponse #13 le: 01 novembre 2019 à 13:43:50 »
Le point d'exclamation n'est qu'un ressenti de ma part, tu peux laisser tel quel la différence me semble imperceptible.
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Versus1

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 501
Re : Haïku VII
« Réponse #14 le: 01 novembre 2019 à 14:06:47 »
C'est peut-être la différence qu'il y a entre un tigre qui surprend sa proie par son apparition même (et sa gueule plantée de crocs), et le réel qui est là depuis toujours, aux moments où il se dévoile

J'ai la même impression que toi, maintenant que tu en as parlé : j'hésite à mettre un point d'exclamation.  :/

Mais merci beaucoup.  :) :)

_____
« Modifié: 01 novembre 2019 à 14:10:41 par Versus1 »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.054 secondes avec 22 requêtes.