Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 novembre 2019 à 00:30:44

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Les saisons épiées

Auteur Sujet: Les saisons épiées  (Lu 205 fois)

Hors ligne Rimbaldien

  • Plumelette
  • Messages: 10
Les saisons épiées
« le: 20 octobre 2019 à 10:32:47 »
Le Soleil cathartique libère la chair
De sa cruelle enveloppe obséquieuse...
Alors les horizons édéniques obstruèrent
La conquête de l'âme facétieuse !

Ainsi les valeureux font irruptions :
Ils éclipsent la résurgence inévitable
Des saisons lancinantes qui accablent
Le poète lassé de l'involution !

Omniscient, il assiste aux massacres
Perpertués au fil des jours pernicieux ;
Renâcle lorsqu'il parvient à faire sacre

Des orages rachitiques qui arrachent
Et observent, prétentieux, l'inanité
Attitrée aux hommes de lâcheté !

En ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 764
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Les saisons épiées
« Réponse #1 le: 22 octobre 2019 à 15:00:36 »
Salut Rimbaldien,

Hum je t'avoue que j'ai eu du mal à cerner le propos de ce poème... il est question d'une bataille cosmologique ? Je crois comprendre que les hommes essaient d'empêcher la ritournelle des saisons pour que le poète soit moins accablé. Je ne sais pas si tu as voulu faire des alexandrins mais il me semble que parfois je compte 11 syllabes (par ex : Ain/si /les /va/leu/reux /font /ir/rup/ti/ons)(voire 10, en fait...). Aussi, il s'exhale de l'ambiance générale une certaine lourdeur à cause des multiples adjectifs. Mais je sens une force étrange qui se dégage du texte, sans la comprendre vraiment ^^ Qqchose d'épique

Hors ligne Rimbaldien

  • Plumelette
  • Messages: 10
Re : Les saisons épiées
« Réponse #2 le: 22 octobre 2019 à 15:20:25 »
Moi-même je m'étonne parfois du rendu final que peut prendre un poème.
Je crois que j'ai voulu en effet parler des saisons qui lassent le poète, que j'ai trouvé au soleil certains bienfaits et qu'une morale se dégage de ce texte, malgré tout.
Le Soleil, allégorie de la vérité ? Ce n'est qu'une figure parmis d'autres mais veuillez remarquer que ce qui est énoncé dans un tel poème n'est pas forcément à prendre au pied de la lettre.

J'ai fais exprès de mélanger des décasyllabes et des alexandrins, afin d'illustrer les actions brèves avec le premier et des actions du domaine de la description avec le second.
Au fond je trouve que le rendu est pas mal, et pas si lourd qui ne le laisse entendre ; il réside évidemment du domaine de l'imagination, et ne parvient guère à restituer la réalité.

En ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 764
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Les saisons épiées
« Réponse #3 le: 22 octobre 2019 à 15:28:06 »
Alors, oui, je me suis dit que le soleil pouvait symboliser l'inspiration.

Ta distinction entre "actions brèves" et "actions du domaine de la description" me semble pas très claire dans le sens où tu mentionnes toi-même qu'il s'agit d'action des deux côtés... ou, actions brèves et actions longues ? bref. C'est bien vu, pour le mélange de décasyllabes et d'alexandrins.

Tu as l'air d'avoir une relative haute estime de ton texte... soit ^^ Je ne suis pas d'accord sur la non-lourdeur mais c'est ton texte.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.1 secondes avec 22 requêtes.