Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 octobre 2019 à 11:56:26

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Aventures au long cours » RAVOR [journal de bord]

Auteur Sujet: RAVOR [journal de bord]  (Lu 264 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 906
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
RAVOR [journal de bord]
« le: 09 octobre 2019 à 14:05:09 »
Il me faut un journal de bord il me faut ?
Pour ce début de roman que je ne sais pas ce qu'il vaut. Pour le continu d'un moment que je ne sais pas s'il s'étire ou se ponctue. Pour les mots auxquels il est dévolu. Rendre un compte, rendu comme je vomis ce contre-unanime de la vie.


En me souhaitant tout ce qu'il y a de réalisable pour ce projet-roman...
_____________________________________________
EN UN MOT :
Ravor

EN UNE PHRASE :
Les métaphysiques de l'imaginaire s'incarnent enfin

EN UN PARAGRAPHE :
Roland Deschain entend bien réunir les univers par la Tour, dont la quête achevée par delà des vies immortelles l'a laissé sur sa faim. Il parcourt donc à travers les portes, ces univers auxquels s'ajoutent des personnages incidents dans cette réunification, cette universion qui promet de tout renverser dans les conceptions admises comme réfutées...
_____________________________________________
A PROPOS :
Cet écrit est sensé rassembler les univers qu'il incarne, qu'il récite, qu'il reprend ou qu'il invente, surtout. La plupart de mes fictions vont s'y retrouver autour de cette universion, point central encore flou de ce qui motive mes écrits. L'universion. Un concept qui se développe, mûrit, grandit et vieillit en même temps qu'il meurt et vit... Je n'en sais pas plus à son sujet ici, mais...
_____________________________________________
L'HISTOIRE :
Guillaume Revel est un atypique rêveur. Il ne sait pas encore tout-à-fait, dans le premier chapitre, s'il rêve un mauvais cauchemar où s'il est réellement entre les rayons de la Tour, avec ce héros issu d'un livre incarnant tout le potentiel de réalisation de l'Ultra, de l'Extra, du Méta... ces choses qui enserrent les univers et suintent par des pores impossibles à tracer... ce que se promet pourtant de faire Roland, le croit-il lorsqu'il séquestre Guillaume dans le non-temps afin qu'il lui indique la piste à suivre pour retrouver le nouvel écrivain qui écrit sa vie, lui le cowboy imaginaire. Car de cet écrivain serait probablement intériorisé l'âme-de-trop de l'univers. L'unité individuel de ces pores du paradoxe créationnel...
_____________________________________________
LES PERSONNAGES :
Tirés de l'imaginaire collectif, ils servent à la réalisation du caractère humain. Ouverts par les portails de Roland, ils sont fictifs, réels, personnels ou mutuels, connus ou non, et tous... existent. Il y aura comme il y a eu, le Docteur Emett Brown, qui permet le voyage dans le temps nécessaire à toutes ces histoires. Il y a déjà dans le premier chapitre, un Kevin Spacey et un Bill Murray. On en attend d'autres, tous spécifiés par l'image qu'ils véhiculent plus que par l'individu passé qui les incarna. C'est eux et eux-même au delà de l'identité, que l'on se figurera l'appartenance universelle de la pensée, vers quoi...
_____________________________________________
LES LIEUX :
Je n'ai pas encore décidé de grand chose. On va se balader d'univers en univers avec les clones de Guillaume, à la rechercher du Rémy qui n'existe pas, celui qui s'absente contre toute attente et pince la réalité là où elle ne devrait pas. Là où cela fait mal. Là où rien ne survit où repart. En tout cas il y aura la mer, ou l'océan... En tout cas de l'eau salée, pour des vagues en dentelle, et surement d'autres endroits terrestres plus ou moins de réel réalisme. Pour l'instant au chapitre premier, il n'y a que la ferme ; la grange dans le désert du non-temps, à l'horizon de faroueste pour servir les conditions du pistolero. Roland.
_____________________________________________
AUTRES ANNEXES :
à préciser
- Scalès
- Amortels
- FalR
- autres...
expérience scriptive
page perso

Ciel bleu sous l'averse
Par-balles avec nous
(Lacrim)

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 906
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : RAVOR [journal de bord]
« Réponse #1 le: 10 octobre 2019 à 07:05:39 »
II - Rapport à 5k
_____________________________________________
Un premier chapitre qui s'étire en segments d'une narration à propos d'un non-temps, ce lieu où rien ne meurt mais rien ne vit. Roland y a ligoté Guillaume qui doit alors se souvenir de ses mémoires culturelles afin de débloquer la lecture du Métaphysique de l'Imaginaire.
Roland explique un peu la nature de sa quête à la poursuite de l'écrivain de sa vie, il reste néanmoins soumis à l'aléatoire du grimmoire.
L'état de semi-stase ressenti à l'écriture de ces premiers mots sont probablement le reflet de ce brouillard décisionnel que j'insufle à mon univers qui est libre de se construire au-delà de moi...
_____________________________________________
EN DEVENIR :
- Les clones de Guillaume à travers les différents portails.
- La recherche du Rémy absent à l'universion.
- Les métaphysiques incarnées.
_____________________________________________
UN ROMAN :
- Sur mesure
- Sur le fil
- Sûr de rien
- Surement pas trop moins plus que bien
- Surtendu de je-ne-sais-pas
_____________________________________________
QUI :
Amène l'idée que l'ère de la fiction est dépassée : place à la réalisation. Marre des personnages fictifs, marre des personnes superficielles qui rêvent de caractères virtuels. Il faut. Réaliser.
_____________________________________________
LIER L'IMAGINAIRE ET LE REEL :
Là est tout le propos de l'histoire. Comment faire pour incarner. Pourquoi. Qui...
_____________________________________________
UN DEPART EN TROMBE :
Je me suis hâté, sous l'effet rêvescent de l'idée nouvellement formulée, de la préhension du concept, de l'élaboration du projet, du lancement des processus actifs. J'ai précipité un début. Mais je vais, sinon m'essoufler, au moins retomber sur un probable rythme de croisière, si je veux continuer la teneur quantitative qu'il me plairait d'atteindre. Un roman, c'est quelque chose de probablement comparable à un marathon ; il faut de l'endurance. Je ne peux pas partir en sprint et continuer jusqu'à la fin dans ces conditions. Néanmoins il me fallait une impulsion, un décollage, un détonateur.
_____________________________________________
PAS DE FICHES PRIVEES :
Tout le travail qui s'effectuerait autour de références dans cet ouvrage, et il y a des cas, tout ce travail est on ne peut plus transparent... dans ce qu'il se manifeste consciemment et volontairement ! C'est-à-dire que... je préciserai plus tard.
_____________________________________________
A RETROUVER AUTOUR DE :
Tout les univers...
expérience scriptive
page perso

Ciel bleu sous l'averse
Par-balles avec nous
(Lacrim)

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 906
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : RAVOR [journal de bord]
« Réponse #2 le: 10 octobre 2019 à 23:40:25 »
III - Rapport à presque 3j
_____________________________________________
M'étreint ce phénomène dont j'appréhendais l'advention : le ralentissement qui peut m'être fatal. Celui, dû probablement à la mise en confrontation des réels enjeux des tenants et aboutissants du projet, de son objet, à savoir l'intrigue du roman, les actions à dérouler, les paramètres incidents qui cloisonnent par choix une réalité qui est décrite soi-disant volontairement par un écrivain un peu dérangé par son propre dérangement...
_____________________________________________
Le chapitre premier s'éternise un peu. Selon la régularité du truc et sa durée, cela pourrait donner une fourchette approximative d'un format convenable pour ce qu'on appelle un livre, un roman ici en particulier.
_____________________________________________
MAIS :
Il y a frein. Il y a égarement.
Que décider réellement de cette narration qui n'a pas encore décollée sur les péripéties ? Comment incarner quoi que ce soit d'incarné envers et contre toute résilience personnelle à apparaître aussi fortement dans un contenu qu'en tant qu'écrivain...
_____________________________________________
PAR APPLICATION :
Je me questionne, ici présentement, afin de formuler ce que je n'arrive pas à penser : la solution. Débloquer la scription vers ce qui se ferait de mieux pour ce roman que je poursuis...
_____________________________________________
DE FAIT :
Guillaume, séquestré jusqu'au chapitre deux, se doute déjà qu'il va voyager avec Roland à travers les métaphysiques. En l'état, il sait que le livre est devenu la dictée du pistolero. Sera-ce l'un des enjeux du texte ; montrer le rapport incident des mots écrits sur les actes réalisés ? Roland addict à ce que lui écrit le grimoire, pour penser et pour agir dans ce qu'il croit être sa juste voie. Guillaume, de son côté, sera sûrement l'anti-héros clé-de-voûte malgré lui, dans ce qui apparait comme le défilé de son rapport artistique à la culture générale...
_____________________________________________
EN CONCLUSION DE COMMENCEMENT :
Il me faut incarner une réalité applicable dans la sécurité du respect des intériorités publiques des personnages. C'est-à-dire prendre en compte l'intimité comme valeur à remodeler dans un contexte précis de narration. Par ailleurs, le défi pour moi relève de la partie matérialiste de tout ceci, le rapport à un environnement créé par l'esprit ou d'après modèle... On ne saurait.
_____________________________________________
A VISER :
Un craftage de situations qui servirait un fil scénaristque conducteur autour duquel articuler un contenu à la fois rationnel de réflexion, à la fois émotionnel pour véhiculer ce qu'est sensé véhiculer un roman de loisir, et à la fois ce but global d'incarner les métaphysiques... Quelle obscure locution n'est-il pas !
expérience scriptive
page perso

Ciel bleu sous l'averse
Par-balles avec nous
(Lacrim)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.099 secondes avec 22 requêtes.