Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 décembre 2019 à 02:45:03

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Envers d'ombre

Auteur Sujet: Envers d'ombre  (Lu 465 fois)

Hors ligne BeeHa

  • Tabellion
  • Messages: 22
Envers d'ombre
« le: 20 septembre 2019 à 09:29:37 »
Spoiler
[close]





   L’ombre approche, s’arrête, observe. Là, à quelques pas, l’écume rampante tente de l’attraper. Sa mousse blanche, dentition parfaite, veut mordre cette obscurité. La mienne, celle que je rejette toujours : sur le sable, contre les murs, parfois dans l’ombre elle-même ! Mais rien à faire, elle s’accroche...
   Que n’ai-je pas tenté ?
   Même la perdre dans la noirceur fraîche d’une grotte fut un échec ! Elle s’est rétractée au plus profond de moi, a cherché l’aigre-doux pour le corrompre. J’ai fui, retrouvé le soleil, éblouissant, transpirant. Quand je l’ai regardée, elle m’a semblé différente. Moins dense...
   Une fine couche de sueur inonde ma peau à cette évocation. Pores volcans que les embruns n’arrivent à refroidir.
   Réminiscences par surprise, rien qu’un mot, une idée, et le cliché se forme.
   Je m’éloigne. Elle baigne dans l’écume mais en ressort indemne. J’aperçois le sable à travers sa peau. S’efface-t-elle ? Continue-t-elle, lentement, à se déverser en moi ? Ce clapotis joyeux d’une cascade asséchée...
   Il me berce à chaque instant, m’angoisse.
   Le sable veut me retenir, s’enroule autour de mes pieds... La force lui manque et le calcaire m’accueille. Sentier sinueux suivant la falaise. Si proche du bord, elle disparaît, glisse, verticale, mais garde toujours ce contact, simple pied.
   Le couper ?
   L’idée m’est déjà venu. Peser le pour, le contre. Et s’interroger sur le principal : ne se serait-elle pas agrippée à mon moignon ?
   Alors je risque, toujours plus près, là où les foulées parsèment l’air de la mélodie heureuse d’une pierre contre la roche. Jusqu’au plouf d’orgue, à peine perçu à travers le grondement de l’abordage constant de l’océan.
   Aujourd’hui, tout me semble plus instable.
   Les partitions s’enchaînent sous ma baguette fatiguée. De quintes en canons, tout y passe ! Mais elle reste là, fière malgré sa tête en bas.
   Le pas de trop.
   Comme dans la grotte, j’ai l’impression de la sentir en moi. Fusion.

   Éveil dans un sursaut.
   La pièce est baignée des rais s’infiltrant par les persiennes.
   Déjà midi.
   Dehors, le gazouillis des oiseaux offre une note légère à la touffeur du jour. Dans la cuisine, je sors des tomates que je pique de balsamique. Sur la table, le verre de diabolo pêche sue aussi, laissant une trace humide à chaque gorgée.
   C’est drôle, n’ai-je pas la tête à l’envers ?


Spoiler
[close]
« Modifié: 29 octobre 2019 à 22:33:21 par BeeHa »
“A faint clap of thunder;
Clouded skies;
Perhaps rain comes – if so, will you stay here with me?”

“A faint clap of thunder;
Even if rain comes not;
I’ll stay here, together with you…”

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 901
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Envers d'ombre
« Réponse #1 le: 23 septembre 2019 à 19:36:45 »
Plop,

Citer
Jusqu’au plouf d’orgue
Oh ! j’aime bien

Ton texte est un bonbon nébuleux ! j’ai eu beaucoup d’images, mais ça me fait comme en ressortant d’un cours de droit difficile… je ne saurais pas en reparler, ni dire ce qui vient d’être évoqué :mrgreen :

Le « elle » de tout le texte c’est bien l’ombre du début ?

M’a fait l’effet d’un délire presque joyeux

Pour la question du participe passé je me suis toujours posé la même question que toi… spontanément je respecterais la règle basique mais j’ai eu oui-dire de la même rumeur concernant la forme pronominale. Si Léliwein passe par ici, elle saura t’éclairer mieux que moi ^^

Spoiler
[close]
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne BeeHa

  • Tabellion
  • Messages: 22
Re : Re : Envers d'ombre
« Réponse #2 le: 24 septembre 2019 à 13:26:36 »
Merci beaucoup Miro !

Citer
Le « elle » de tout le texte c’est bien l’ombre du début ?
Oui, c'est bien ça. :)

Citer
M’a fait l’effet d’un délire presque joyeux
J'suis content parce qu'il était question de légèreté dans le "thème" de l'atelier (et surpris parce que je n'avais pas du tout cette sensation en écrivant haha)

Spoiler
[close]
“A faint clap of thunder;
Clouded skies;
Perhaps rain comes – if so, will you stay here with me?”

“A faint clap of thunder;
Even if rain comes not;
I’ll stay here, together with you…”

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 901
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Envers d'ombre
« Réponse #3 le: 24 septembre 2019 à 13:29:59 »
Pour bien faire, je devrais relire ton texte une 2e fois. Je viendrai t'en faire part :)

C'était quoi le thème de l'atelier, du coup ?

(Je sais pas toi mais moi quand on me dit "oh c'est rigolo/joyeux" etc alors que j'étais dans un état très sérieux en l'écrivant... au début ça me vexait haha mais en fait je me dis que c'est pas plus mal ^^)
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne BeeHa

  • Tabellion
  • Messages: 22
Re : Envers d'ombre
« Réponse #4 le: 24 septembre 2019 à 14:44:03 »
Hum... C'est assez difficile à présenter.
En fait, l'atelier se divise en une phase "exploratoire" et une autre "rédactionnelle".
La première est assez guidée : Là, il fallait juste présenter des expressions/phrases qui nous faisait à la légèreté, de l'été en particulier, ou en général. Dans un second temps essayer de jouer sur l'ajout d'adjectif à certain mots, en s'amusant à prendre des mots qui ne vont pas spécialement ensemble.
La seconde est généralement très libre : Ici, il fallait juste écrire quelque chose à partir d'une partie ou de toutes les expressions recensées.
(Il n'y a donc pas spécialement de thème à cet atelier le plus souvent, juste quelques lignes pour faire naître l'inspiration et l'écriture qui en découle. :))


Citer
(Je sais pas toi mais moi quand on me dit "oh c'est rigolo/joyeux" etc alors que j'étais dans un état très sérieux en l'écrivant... au début ça me vexait haha mais en fait je me dis que c'est pas plus mal ^^)
Ah non, du tout. Là, que tu me dises que c'est joyeux, je me dis que j'ai réussi à faire passer une partie de "légèreté" que je ne pensais pas avoir réussi à faire transparaître. ^_^
“A faint clap of thunder;
Clouded skies;
Perhaps rain comes – if so, will you stay here with me?”

“A faint clap of thunder;
Even if rain comes not;
I’ll stay here, together with you…”

Hors ligne Manu

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 334
Re : Envers d'ombre
« Réponse #5 le: 24 septembre 2019 à 15:32:15 »
Bonjour Bee-Ha,

parfois dans l’ombre elle-même ! Une suggestion pour éviter la répétition : parfois sur elle-même !

Sa mousse blanche, dentition parfaite, veut mordre cette obscurité.
Pores volcans que les embruns n’arrivent à refroidir.

Belles images superposées. Bravo.

mon moignon. Ici, je comprends que tu parles de l'essence même de la narratrice, pour autant j'ai un peu tiqué sur le choix du nom pour l'évocation.

l’air de la mélodie heureuse de la pierre contre la roche.  Ici, pour une sonorité plus douce, peut-être :  l’air de la mélodie heureuse d'une pierre contre la roche.

J'aime bien l'association du pas de trop, de la fusion et enfin du réveil. :coeur:

Sur la table, le verre de diabolo pêche sue aussi, laissant une trace humide à chaque gorgée. C’est drôle, n’ai-je pas la tête à l’envers ?
J'aime bien l'image du diabolo qui sue.Peut-être l'amplifier encore ? le verre de diabolo pêche sue aussi, laissant des traces humides sur la table et dans la gorge. Cela donnerait peut-être encore plus de force à la dernière phrase.

En tout cas, une belle transcription d'un rêve avec un retour à la réalité réussi. Merci pour le partage. :)

Hors ligne BeeHa

  • Tabellion
  • Messages: 22
Re : Envers d'ombre
« Réponse #6 le: 29 octobre 2019 à 22:51:43 »
Oups, vraiment désolé Manu, j'ai été quelque peu absorbé loin des forums récemment, mais je reviens doucement.

parfois dans l’ombre elle-même ! Une suggestion pour éviter la répétition : parfois sur elle-même !
Je t'avoue y avoir pensé, et même écrit, mais j'ai un peu de mal. D'un côté, j'aime bien parce que ça enlève la répétition, et de l'autre, j'aime bien la répétition créée... Du coup, je laisse pour le moment (Mais j'ai mon fichier sans répétition ^_^)


mon moignon. Ici, je comprends que tu parles de l'essence même de la narratrice, pour autant j'ai un peu tiqué sur le choix du nom pour l'évocation.
Je n'aime pas trop ce mot non plus, mais je n'ai pas trouvé de remplaçant qui me convenait pour le moment... :/ J'vais continuer d'y réfléchir, après avoir laissé reposer un peu. Qui sait, l'illumination est peut-être proche. :)

l’air de la mélodie heureuse de la pierre contre la roche.  Ici, pour une sonorité plus douce, peut-être :  l’air de la mélodie heureuse d'une pierre contre la roche.
C'est beaucoup mieux en effet, merci !

Sur la table, le verre de diabolo pêche sue aussi, laissant une trace humide à chaque gorgée. C’est drôle, n’ai-je pas la tête à l’envers ? J'aime bien l'image du diabolo qui sue.Peut-être l'amplifier encore ? le verre de diabolo pêche sue aussi, laissant des traces humides sur la table et dans la gorge. Cela donnerait peut-être encore plus de force à la dernière phrase.
J'accroche un peu moins à cette idée, ou en tout cas, pas pour ce texte ci. Je note par contre dans un coin de ma tête pour une autre fois.


En tout cas, je te remercie pour ton passage et tes commentaires/idées. :)
“A faint clap of thunder;
Clouded skies;
Perhaps rain comes – if so, will you stay here with me?”

“A faint clap of thunder;
Even if rain comes not;
I’ll stay here, together with you…”

Hors ligne Bruno

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Envers d'ombre
« Réponse #7 le: 30 octobre 2019 à 01:22:28 »
J'aime bien ce genre de textes qui utilisent un peu les procédés des surréalistes. (En fait, ils les retouchaient éhontément avant de les publier  :) )

Citer
L’idée m’est déjà venu.
J'ai lu quelque part que l'accord ne devait apparemment pas se faire à cause de la forme pronominale, mais je ne suis pas certain du tout...

Ça me semble correct : "me" ne s'entend pas comme COD de venir. Voir l'article de l'Académie française : http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#69_strong-em-pronominaux-verbes-accord-du-participe-pass-em-strong

EDIT : j'ai parlé trop vite. En fait il ne semble pas s'agir d'une structure pronominale et la forme correcte est plutôt "l'idée m'est déjà venue", voir ici : https://forum.wordreference.com/threads/lid%C3%A9e-mest-venu-e-de.1308709/
« Modifié: 30 octobre 2019 à 02:21:12 par Bruno »
« Je me suis toujours efforcé d’aller dans l’âme des choses… »

Hors ligne derrierelemiroir

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 415
Re : Envers d'ombre
« Réponse #8 le: 30 octobre 2019 à 08:44:17 »
Coucou Beeha  :)

Au fil du texte:

Citer
Sa mousse blanche, dentition parfaite
:coeur:

Citer
Pores volcans
:coeur:

Spoiler
[close]

Citer
Si proche du bord, elle disparaît, glisse, verticale
j'aime bien, ça me fait très bien imaginer la scène

Citer
là où les foulées parsèment l’air de la mélodie heureuse d’une pierre contre la roche.
je trouve cette phrase trop longue

Citer
Jusqu’au plouf d’orgue,
:coeur:

Citer
de l’abordage constant
ça je trouve un peu plus maladroit ou moins joli comme image

Citer
des rais s’infiltrant par les persiennes.
tellement beau, ça m'a fait voir des raies nager à travers les persiennes

pis ça m'a fait penser à cette scène de ouf dans Blue Planet II
[close]

J'ai bien aimé, c'est tout en images, tout en métaphores surprenantes, exquises  :)

Merci du partage !
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne flulu

  • Aède
  • *
  • Messages: 187
Re : Envers d'ombre
« Réponse #9 le: 31 octobre 2019 à 07:13:37 »
Brillant ! Attirant !
certaines juxtapositions sont osées et originales, d'autres plus abscons

Le moignon c'est ce qui reste lorsque le pied est coupé je pense... Et évidemment il aurait lui aussi son ombre.

J'ai pensé en te lisant à la légende d'Alexandre maîtrisant Bucéphale son noir destrier.

J'ai pris du plaisir à te lire, à déguster des phrases et des mots.

Excellent texte !
carpe diem

Hors ligne Feather

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 337
Re : Envers d'ombre
« Réponse #10 le: 31 octobre 2019 à 08:25:37 »
Bonjour Beeha,

Curieusement, lorsque j'ai lu, "moignon" le mot "obsession" m'est apparu comme une évidence.

Joli texte, plaisant à lire
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 23 requêtes.