Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

18 novembre 2019 à 18:16:31

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Jacky

Auteur Sujet: Jacky  (Lu 963 fois)

Hors ligne Léilwën

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 676
  • Léli, elfe au lapin roux
Re : Re : Jacky
« Réponse #15 le: 21 octobre 2019 à 23:04:41 »
Collectionner les capotes usagées, en voilà une bien étrange manie.
Cela doit avoir un nom.
=> oui : préservatophilie ou sexosécurophilie (véridique ! :mrgreen:)
(c'est plus fun les manies qui sortent du commun ;) )

Lecture "fluides", écriture "avec les tripes". Merci
=> merci à toi, pour ta lecture et ton commentaire :)

PS : et je crois que nous n'avons pas été proprement présentés... Bienvenue sur le forum !  :)
Grammar nazi en désintoxication intensive

Tu débarques et tu es un peu perdu ? Je peux peut-être t'aider par ici

Hors ligne True Duc

  • Tabellion
  • Messages: 53
Re : Jacky
« Réponse #16 le: 22 octobre 2019 à 00:31:47 »
Merci. Au plaisir....
"Un vrai duc, un vrai baron, violent depuis les couilles du daron"  (Elie Yaffa)

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 830
Re : Jacky
« Réponse #17 le: 22 octobre 2019 à 16:57:55 »
Au fil de la lecture, les détails de forme :

Citer
comment ni pourquoi j'ai pu être autant attirée par toi...
J'aurais mis un point et non des points de suspension.

Citer
le genre de gars que je détestais :
Détester, vraiment ?

Citer
Le charme par contre
J'aurais mis une virgule après "charme".

Citer
t'étais trop musclé, et ça normalement, c'est rédhibitoire.
J'aurais précisé "pour moi" ou qqch comme ça (car ce n'est pas forcément pour tout le monde que c'est "normalement rédhibitoire").

Citer
Mais on était ados quand je t'ai rencontré, alors voilà.
Quel rapport avec le fait d'être ados ? Les critères qu'elle détaillait ne sont venus qu'après ? C'est pas très clair pour moi.

Citer
J'avais jamais fantasmé sur toi. Parce que ça me serait pas venu une seule seconde à l'esprit que tu puisses être attiré par moi.
On n'a le droit de fantasmer que sur les gens avec qui on a une chance ? ^^

Citer
mais ils étaient 20
En lettres ce serait plus joli.

Citer
Putain, Jacky, y a des instants comme ça dans la vie qui semblent surréalistes et qui restent gravés
Pas fan du "Putain" qui ne me semble pas apporter grand chose.

Citer
"si je reste, c'est pas pour compter les étoiles"
Ça, j'aime bien ^^ :) .

Citer
désir en fusion, cœur désarticulé, et jambes en coton.
J'aurais mis soit le "et" soit la virgule mais pas les deux.

J'aime bien les moments où ton style s'écarte un peu de la norme, les métaphores que tu places à cet endroit par exemple, ou bien plus haut, les enchaînements de point-virgules, les "Ah. Ah. Ah." atypique sans leurs points d'exclamation. Les passages plus standards, comme le début, me semblent trop fades.

Citer
Ma putain de tête qui me disait que j'y connaissais rien, que j'allais saigner, que je serais nulle, que tu m'aurais humiliée, que tu te serais moqué et que t'aurais tout raconté aux autres.
J'aime bien les peurs intimes que révèle ce passage, et le ton un peu brut, sans fioritures, franc. Par contre la concordance des temps me trouble un peu, entre "j'allais saigner" et "je serais nulle", "tu m'aurais humiliée"... ça fait trois temps différents, habituellement dans les énumérations on emploie toujours le même, et je vois pas trop ce que ces différences apportent.

Citer
10 ans après,
Plus joli en toutes lettres.

Citer
Sur tout. Sur rien... sur rien, surtout.
J'aime bien (et c'est ton style ^^ ).

Citer
Je me reprenais tout à la gueule,
dans la gueule ?

Citer
ce désir cadenassé
J'aime bien.

Citer
2 000 textos
Leeeettres. u_u
^^

Citer
J'avais mal, mais c'était nécessaire.
Pourquoi ??? Je n'ai pas saisi la logique de la narratrice.

Citer
Comme si de rien n'était "ça va ?"
Pour moi il manque les deux-points, voire même un point, 'après "n'était".

Citer
Perdu pour perdu,
J'aurais mis "Perdue pour perdue".

Ça m'agace un peu la nouvelle tendance d'écrire des dialogues dans les paragraphes avec juste des petits guillemets vite fait. Je ne vois pas ce que ça apporte.

Citer
Et puis j'ai plus su quoi dire toi non plus j'ai dit
Ici l'absence de ponctuation me gêne (plutôt qu'apporter qqch, encore une fois).

Citer
Et puis j'ai plus su quoi dire toi non plus j'ai dit "Jacky, tu sais, je sais pas comment on saute sur les gens" "moi non plus" ventre qui se tord "on peut peut-être aller dans ta chambre ?" chambre sombre draps propres tachycardie cœur au bord des lèvres celles du haut celles du bas "tu le sais Lola, que je t'apprécie mais que je veux pas d'amour et que je ne changerai pas d'avis ?" je t'ai embrassé tu m'as embrassée.
Pour tout ce passage, le fait que la ponctuation ne soit pas standard ça me semble très bien, mais pour moi c'est quand même vraiment trop d'absence de ponctuation, j'aurais apprécié qu'il y ait quand même un rythme minimal.

Citer
J'ai couché ma peine, j'ai baisé mon chagrin.
J'aime bien.



Dans l'ensemble :

Je sais pas trop quoi penser de ce texte. Je crois que c'est pour ça que j'ai mis si longtemps avant de le commenter. Le sujet de fond m'intéresse, il y a qqch de touchant dans cette histoire et je vois bien le but. Mais je crois que la façon dont c'est raconté, trop brut, sans analyse, sans prise de distance... ne me convient pas (pour une simple raison de goût). J'aime bien les moments où la mise en forme apporte un petit quelque chose plus personnel, plus original. J'aime bien parfois aussi le côté brut (quand tu mentionnes des trucs intimes habituellement tus). Mais pour le reste j'aurais peut-être souhaité une vision plus large, une alternance ironie distante / sensibilité intacte, une analyse un peu plus nuancée et complexe des émotions. Mais au final, ça aurait été ma façon de traiter le sujet, tu as la tienne et pour une fois on diverge, ce n'est pas du tout objectif comme critique. Je crois que je n'arrive pas à mettre des mots sur ce qui me gêne au final, désolée.

Voilà pour le retour, j'espère que ça pourra t'apporter qqch.  :-[

Hors ligne Léilwën

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 676
  • Léli, elfe au lapin roux
Re : Jacky
« Réponse #18 le: 26 octobre 2019 à 17:27:10 »
Ariaaaaaane :coeur:

Spoiler
[close]

J'aurais mis un point et non des points de suspension.
=> hum... ça ne voudrait pas dire la même chose : je mets des points de suspension pour dire que la narratrice aurait beaucoup d'autres choses à dire sur le sujet (si j'avais mis un point, de mon point de vue, ça voudrait dire qu'elle a une interrogation simple de type "je ne comprends pas pourquoi.")

Détester, vraiment ?
=> Oui ; ce que j'ai voulu faire passer comme idée, c'est que la narratrice s'est retrouvée dans cette histoire de manière incompréhensible parce qu'au vu de tous les éléments, elle n'aurait jamais dû être attirée par lui.

Citer
Le charme par contre
J'aurais mis une virgule après "charme".
=> j'ai testé suite à ta proposition, mais quand je lis le texte à voix haute (je voulais ce texte volontairement très oral), je ne fais pas la pause de manière naturelle à cet endroit... du coup je laisse comme ça :-[

Citer
t'étais trop musclé, et ça normalement, c'est rédhibitoire.
J'aurais précisé "pour moi" ou qqch comme ça (car ce n'est pas forcément pour tout le monde que c'est "normalement rédhibitoire").
=> Ah oui, j'ai pas pensé à mentionner que tout le texte n'engageait qu'elle parce que ce texte faisait très "histoire et préférences personnelles" de la narratrice... mais je le rajoute :)

Citer
Mais on était ados quand je t'ai rencontré, alors voilà.
Quel rapport avec le fait d'être ados ? Les critères qu'elle détaillait ne sont venus qu'après ? C'est pas très clair pour moi.
=> À cet endroit (comme à pas mal d'autres endroits du texte), j'ai volontairement laissé un flou dans lequel je laisse le lecteur mettre l'interprétation qu'il veut (même si peu de lecteurs m'ont fait part de leurs interprétations personnelles à ces différents endroits :( ^^ ) : je voulais que chacun invoque la raison qu'il veut pour donner du sens au texte à cet endroit-là.
Me concernant, j'imagine que cette narratrice a toujours eu les mêmes critères, mais qu'étant ado elle outrepassait plus facilement ses critères dans l'espoir de vivre quand même quelque chose. Après je pourrais imaginer PLEIN d'autres raisons à l'évocation de l'adolescence, mais ce n'était pas mon but de départ. Il y a aussi une raison "narrative" : il fallait que je situe la narratrice temporellement.

On n'a le droit de fantasmer que sur les gens avec qui on a une chance ? ^^
=> si, mais a priori, c'était pas dans les habitudes de la narratrice ::) :D

En lettres ce serait plus joli.
=> je trouve pas ça joli les lettres :-[ (mais promis, si je l'envoie à un AT un jour, je remettrai des lettres ;) )

Pas fan du "Putain" qui ne me semble pas apporter grand chose.
=> C'est pour l'emphase : je l'imagine très énervée en mode "P***n cet instant -là restera me sûrement gravé à vie alors que JE VEUX PAS M****EUH !" :mrgreen: :mrgreen:

Ça, j'aime bien ^^ :) .
=> :)

J'aurais mis soit le "et" soit la virgule mais pas les deux.
=> oui, j'ai viré la virgule :)

J'aime bien les moments où ton style s'écarte un peu de la norme, les métaphores que tu places à cet endroit par exemple, ou bien plus haut, les enchaînements de point-virgules, les "Ah. Ah. Ah." atypique sans leurs points d'exclamation. Les passages plus standards, comme le début, me semblent trop fades.
=> :) oui, le début c'est MON gros problème. Je l'ai déjà pas mal élagué pour rentrer plus vite dans le "vif du sujet", mais là je coince : je sens que c'est trop "mou mou" mais j'ai besoin d'éléments de contextes pour situer l'histoire... et je ne sais pas comment dynamiser tout ça :'(

J'aime bien les peurs intimes que révèle ce passage, et le ton un peu brut, sans fioritures, franc. Par contre la concordance des temps me trouble un peu, entre "j'allais saigner" et "je serais nulle", "tu m'aurais humiliée"... ça fait trois temps différents, habituellement dans les énumérations on emploie toujours le même, et je vois pas trop ce que ces différences apportent.

=> je me suis aussi posé la question sur ce passage ; pour les "connaissais rien" et "allais saigner" c'est parce que c'était des certitudes (du coup, imparfait pour le premier et conditionnel/futur dans le passé pour le 2e), "aurais humiliée" c'est parce que "humilierais", ça fait pas très oral... enfin, quand je lis le texte, ça passe pas ><

Plus joli en toutes lettres.

=> pas de mon point de vue ;)

J'aime bien (et c'est ton style ^^ ).

=> ;)

dans la gueule ?

=> au niveau des sonorités, ça me plaît pas >< :-[ et pour moi (mais c'est peut-être pas académique ?) se prendre quelque chose à la gueule, c'est que la chose apparaît "devant tes yeux", c'est pas forcément "violent" ; alors que se prendre quelque chose dans la gueule, c'est qu'on te le met violemment dans la figure.

J'aime bien.

=> :)

Leeeettres. u_u
^^

=> noooooooooon  :putainlafaute:

Pourquoi ??? Je n'ai pas saisi la logique de la narratrice.

=> là aussi, c'est volontairement flou... de mon point de vue : ça lui aurait fait (temporairement) moins mal de ne pas couper les ponts ; mais on peut lui trouver plein d'autres raisons d'avoir mal.

Pour moi il manque les deux-points, voire même un point, 'après "n'était".

=> oui, ça vous êtes plusieurs à pas aimer DU TOUT, mais je suis têtue :-[ (pour moi c'est important le "malaise grammatical" à ce moment-là parce que ce qu'il se passe dans la réalité de la narratrice induit exactement la même chose en resenti : Jacky n'aurait pas dû envoyer de message, il aurait dû faire une pause (les deux points^^) mais il outrepasse ça)

J'aurais mis "Perdue pour perdue".

=> ce n'est pas ce que je voulais dire : "perdu", c'est lui qu'elle considère comme perdu pour elle.

Ça m'agace un peu la nouvelle tendance d'écrire des dialogues dans les paragraphes avec juste des petits guillemets vite fait. Je ne vois pas ce que ça apporte.

=> dans ce texte précis, c'est pour empêcher le lecteur de respirer, induire une impression d'oppression (oui, je suis mauvaise >:D)

Ici l'absence de ponctuation me gêne (plutôt qu'apporter qqch, encore une fois).

=> elle aussi elle était gênée ;) mais je note, je garde dans un coin de ma tête pour une modification ultérieure ;)

Pour tout ce passage, le fait que la ponctuation ne soit pas standard ça me semble très bien, mais pour moi c'est quand même vraiment trop d'absence de ponctuation, j'aurais apprécié qu'il y ait quand même un rythme minimal.

=> y a plus de rythme : c'est Bagdad dans le corps et dans la tête de la narratrice :-[ (mais idem, je garde dans un coin de ma tête)

J'aime bien.

=> :)

Je sais pas trop quoi penser de ce texte. Je crois que c'est pour ça que j'ai mis si longtemps avant de le commenter. Le sujet de fond m'intéresse, il y a qqch de touchant dans cette histoire et je vois bien le but. Mais je crois que la façon dont c'est raconté, trop brut, sans analyse, sans prise de distance... ne me convient pas (pour une simple raison de goût). J'aime bien les moments où la mise en forme apporte un petit quelque chose plus personnel, plus original. J'aime bien parfois aussi le côté brut (quand tu mentionnes des trucs intimes habituellement tus). Mais pour le reste j'aurais peut-être souhaité une vision plus large, une alternance ironie distante / sensibilité intacte, une analyse un peu plus nuancée et complexe des émotions. Mais au final, ça aurait été ma façon de traiter le sujet, tu as la tienne et pour une fois on diverge, ce n'est pas du tout objectif comme critique. Je crois que je n'arrive pas à mettre des mots sur ce qui me gêne au final, désolée.

=> oui, c'est être la différence de traitement par rapport à ce que tu aurais attendu qui te frustre : j'ai volontairement laissé des zones de flou (où tu aurais peut-être voulu une explication ?) et j'ai essayé de faire que le texte soit le plus possible en ressenti et pas en analyse (dans le but que le lecteur ressente et en fasse l'analyse comme il le veut), du coup non, pas de recul, pas d'explications - ce qui peut effectivement être très frustrant si le lecteur cherche des explications^^.

Voilà pour le retour, j'espère que ça pourra t'apporter qqch.  :-[
=> ça m'apporte toujours quelque chose d'avoir le ressenti des autres ;) d'autant plus quand il est mitigé et détaillé comme le tien, ça me permet de remettre en cause de de comprendre certaines choses que j'ai mises (ou enlevées !) dans le texte.

Merci ! :oxo: :coeur:
Grammar nazi en désintoxication intensive

Tu débarques et tu es un peu perdu ? Je peux peut-être t'aider par ici

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 830
Re : Jacky
« Réponse #19 le: 26 octobre 2019 à 19:11:58 »
C'est pas forcément une question de tout expliquer, mais plutôt, de voir quel était le but du texte... En l'état le fond est peut-être trop "ado" pour moi, je sais pas. Si tu prends le parti d'en faire un texte de "ressentis purs", pour moi ça pourrait être plus marqué encore. Ici il y a une forme de simplicité (surtout au début, comme tu le soulignes toi-même) qui me gêne en l'absence d'un propos de fond plus en nuances ou plus original. Plus les paragraphes sont personnalisés (en contenus ou bien en forme) et plus ça me plaît, dans ce type de récit (et par moments tu le fais très bien) ; plus c'est général et ouvert, plus ça me paraît plat.

Je suis pas partisane de l'académie la plus totale, que ce soit concernant les virgules, les dialogues, les nombres en toutes lettres etc, mais juste, quand on déroge, pour moi il doit y avoir une explication précise, quelque chose d'objectivable. Par exemple pour les dialogues je comprends le souhait de "sentiment d'oppression" (même si en l'occurrence ça n'a pas fonctionné pour moi, parfois un texte plus lisible permet aussi de mieux rentrer dans l'atmosphère plutôt que de tout serrer en quelques lignes).

(Mon ordi n'a plus de batterie désolée, je ne peux pas développer... !)
« Modifié: 26 octobre 2019 à 19:13:31 par Ariane »

Hors ligne flulu

  • Aède
  • *
  • Messages: 150
Re : Jacky
« Réponse #20 le: 29 octobre 2019 à 07:09:34 »
J'ai adoré ce texte !
pourquoi d'ailleurs en parler au passé ...
J’adore ce texte
Pour la forme beaucoup de choses pertinentes ont été dites
Pour le fond :
Il y a des émotions fortes qui vous prennent aux tripes
J'ai aimé les acouphènes
Pas trop les capotes qu'on garde... lol !
J'ai surtout aimé cette description émouvante des tourments de l'amour charnel qui nous emportent souvent dans des maelstroms de joies entremêlés de souffrances.
C'est un excellent texte
Tu as vraiment du talent
Merci pour ce partage
carpe diem

Hors ligne txuku

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 234
    • BEOCIEN
Re : Jacky
« Réponse #21 le: 29 octobre 2019 à 09:45:34 »
Bonjour

Merci fluflu d avoir remonte ce texte dont la relecture m a encore touche !!! ;D
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne Zaga

  • Tabellion
  • Messages: 21
Re : Jacky
« Réponse #22 le: 29 octobre 2019 à 16:43:24 »
Un style qui percute, sans concession aux "bonnes manières". Un naturel authentique dans quoi tout un chacun , s'il est sincère, peut se reconnaître. On ne peut qu'avoir de l'empathie pour ce texte et son héroïne. Bravo Léilwën, c'est de la belle ouvrage.

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 830
Re : Jacky
« Réponse #23 le: 29 octobre 2019 à 16:49:53 »
Coucou
J'ai relu suite aux changements réalisés : ça me plait beaucoup beaucoup plus ! Je trouve le début plus personnel et moins lent, et du coup la suite est mieux mise en lumière à mes yeux :).

Hors ligne Léilwën

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 676
  • Léli, elfe au lapin roux
Re : Jacky
« Réponse #24 le: 30 octobre 2019 à 00:47:23 »
@Tous: :o :o :o waoh... mais vous êtes bien trop dithyrambiques aujourd'hui :-[ :-[ merci infiniment (ce texte me tient à cœur, certaines parties ont été refondues un nombre incalculable de fois depuis que je l'ai posté et j'y fais des micro-changements tous les 4 matins... Contente de voir que ça marche et que tout ça, c'est pas pour rien :) _/-o_)

@Flulu : ah ! Les capotes qu'elle garde... lol :mrgreen: j'aime bien mettre des trucs un peu surprenants dans mes textes parfois ;) puis bon, un jour elle a fini par tout jeter :D (en vrai, ça collait bien au texte puisqu'il est en mode "confession intime, le narrateur balance TOUT même ce qui ne se dit pas"^^).
Contente que tu y aies trouvé ton compte. :)
Pour le talent, tu es bien trop élogieux... Je ne pense pas avoir de "talent" particulier (à part peut-être celui d'aimer le français et ses subtilités et d'enquiquiner les gens que je commente avec ça :mrgreen:). C'est surtout que je retravaille mes textes à la lumière des retours qui me sont faits (à l'heure où je te parle, j'ai changé une phrase par rapport à la version que tu as lue ; et la version que tu as lue est au moins la 10e depuis que j'ai initialement posté ce texte).
Merci de t'être arrêté sur ce texte et d'avoir livré tes impressions. :)

@Txuku : contente de voir que ça marche encore même en 2e lecture ;) merci :)

@Zaga : tout d'abord je ne pense pas avoir pris le temps de t'accueillir dignement... :-[ :-[ Bienvenue au monde ! :)
Merci pour ton commentaire :) C'était la première fois que j'écrivais un texte aussi cru/nu, contente de voir qu'il fonctionne. :)
Merci encore :)

@Ariane : aaaah cool :) je me sens plus en accord aussi avec ce début. J'avais peur de trop élaguer, mais en fait c'était nécessaire :-[ Merci pour ton aide :coeur:
« Modifié: 30 octobre 2019 à 00:49:10 par Léilwën »
Grammar nazi en désintoxication intensive

Tu débarques et tu es un peu perdu ? Je peux peut-être t'aider par ici

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.064 secondes avec 22 requêtes.