Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

10 décembre 2019 à 13:39:09

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » MONOLITH

Auteur Sujet: MONOLITH  (Lu 374 fois)

Hors ligne Abad

  • Buvard
  • Messages: 3
MONOLITH
« le: 30 août 2019 à 22:49:46 »


Si tu me connaissais, tu pourrais voir mes ailes
Je te parais si lourd, à cause de ce ciel
Que je porte.
Si tu pouvais le voir à travers les barrières
Tu pourrais discerner les traits de sa lumière
Qui m’escorte

Dans un monde illégal, je suis l’Anomalie
Venue se faufiler au cœur de la folie
Comme un rêve
Qui se tient debout au milieu de la nuit
En montrant aux soldats l’abîme né du bruit
De leurs glaives

Si tu me connaissais, tu verrais ma puissance
Elle n’est pas d’ici, elle est d’une autre essence
L’Innocence !
Je la porte en mon sein, je la porte en mon ventre
Comme une femme enceinte et la Vie dans cet antre
Est au centre !

J’ai craché les dragons avant qu’ils n’aient du feu
C’était avant l’exode, avant tous les faux dieux
Et j’ai excisé l’ombre avec le sang des livres
Coagulant l’Amour afin qu’il nous délivre.

J’ai été le premier à faire pulser l’ombre
Voyageur de la lettre, ingurgitant les nombres
Pour purger l’infini du sel de l’illusion
Dont les graines germaient des nœuds de confusion.

M’as-tu connu là-bas ? Bien avant les titans
Avant que ce sol n’ait son premier habitant
J’avais déjà dansé de mille manières
Je volais des soleils pour poser ma bannière !

Dans un monde figé, je suis le mouvement
Un fleuve dont les eaux s’écoulent doucement
Vers les cimes
Si tu me connaissais, tu verrais tout cela
Tes yeux apercevraient l’univers au-delà
De mes rimes


Extrait de mon prochain recueil MAGMA
"J’ai grandi au-dessus d’une météorite
Où les lettres du temps avaient été écrites
Par des dieux dont les noms brillaient sur ma poitrine
J’étais un magicien, l’Art était ma doctrine"

Extrait de MAGMA, recueil prochainement disponible

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 333
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : MONOLITH
« Réponse #1 le: 31 août 2019 à 11:01:18 »
Bonjour Abad,

Il y a du mystère, de l'impossible et de l'imagination dans cette poésie.

Merci à toi pour cette lecture !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.054 secondes avec 22 requêtes.