Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 mai 2019 à 23:22:30

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » La Volonté en poésie

Auteur Sujet: La Volonté en poésie  (Lu 229 fois)

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 088
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
La Volonté en poésie
« le: 22 avril 2019 à 14:33:51 »
Bonjour tout le monde,

Bien souvent, dans un poème, tout peut basculer selon si le poète veut parler de lui-même ou d'autrui, selon s'il est ironique ou sincère, selon s'il reproduit un discours ou s'il parle à travers ses propres mots.

Tout cela peut amener un poème à bien des significations distinctes dont seul le poète possède la clé.

Quel rapport avez-vous avec la volonté d'écrire lorsque vous travaillez sur un morceau poétique ? Avez-vous plutôt tendance à vouloir le même genre de choses ou voulez-vous diversifier vos poèmes ?

Sur quoi repose cette volonté d'écrire et de mettre en mots une inspiration ? Vous arrive-t-il d'écrire sur l'intention d'autrui et de mettre des mots sur sa parole ou sa pensée ?

En fait, ce n'est pas très éloigné du théâtre (quand on crée un perso), on donne des volontés à ses personnages, ils sont vivants comme ça. Avez-vous déjà écrit des poèmes comme vous mettant dans la peau d'un personnage, décrivant sa volonté et sa progression dans le poème ?

Quel est votre rapport à l'intention en poésie ?

Hors ligne Xaba

  • Scribe
  • Messages: 63
    • Les nouvelles Contingences
Re : La Volonté en poésie
« Réponse #1 le: 22 avril 2019 à 16:02:12 »
Bonjour

Je crois pas être le mieux  indiqué pour repondre sur un thème en relation avec la poésie puisque je ne suis pas un féru ni  un auteur en la matière. Mais je me permets de tenter une sorte de réponse, indirectement, quoique mon commentaire ne soit en rien original je l'admets :  bien souvent un écrivain est influencé par un ou des thèmes particuliers ; des idées récurrrentes apparaissent dans ses écrits. Tenez, par exemple, j'affectionne par dessus tout, dans mes compositions en prose, le thème du départ... Alors je pose la question : n'en est-il pas de même avec le poète qui a un vécu , une sensibilité singulière et qui peut être est plus ou moins inspiré par la même chose mais transcende cette singularité en parvenant toutefois à chaque texte à se réinventer?   
« Modifié: 22 avril 2019 à 16:04:47 par Xaba »

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 088
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La Volonté en poésie
« Réponse #2 le: 22 avril 2019 à 16:13:02 »
Influencé par des centres d'intérêt : involontairement ?

Je ne suis pas certain que ton intervention ait à voir avec le sujet sur la volonté en poésie, Xaba : quel rôle joue l'intention dans l'écriture du poème ?

Hors ligne Xaba

  • Scribe
  • Messages: 63
    • Les nouvelles Contingences
Re : La Volonté en poésie
« Réponse #3 le: 22 avril 2019 à 18:30:25 »
Influencés par des centres d'intérêts, involontairement ? Non je ne pense pas avoir évoqué cela ... mais que le vécu, le passé, le présent ou l'émotion d'un évènement  inspirent  la volonté de composer cela est indéniable. Et peut être même  surpassent en force la volonté consciente de faire quelque chose.

J'essaie de poser, maladroitement peut-être,  une question pertinente en relation avec le sujet. Sauf bien sûr si je me trompe  sur la signification de " l'intention" qui peut être  le but, ou aussi la volonté déliberée. Or c'est dans ce dernier sens que je formule ma question : si il y a une volonté délibérée dans l'écriture du poème - et l'écriture en régle générale-  est-elle vraiment déliberée ou vient-elle d'une force intérieure non calculée et non maitrisée...

De plus lorsque est posée dans le sujet la formulation suivante  "Avez-vous plutôt tendance à vouloir le même genre de choses ou voulez-vous diversifier vos poèmes ? " mon intervention semble en  adequation avec le thème qui parle de diversification quand certains auteurs persistent justement dans le même genre ou la même thématique.

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 088
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La Volonté en poésie
« Réponse #4 le: 22 avril 2019 à 19:03:48 »
D'accord, donc si je résume bien, tu te demandes s'il y a une volonté volontaire en poésie ou si c'est une volonté involontaire...

Disons que je souhaite parler des gens qui ont envie d'écrire un poème, cette envie est un désir qui est une aspiration qui a un lien avec une forme de volonté.

« Je veux écrire un poème ! »

Que signifie cette volonté ?

« Je veux écrire un poème sur le printemps ! »

Quel impact cette proposition a sur les choix d'écriture ?

« Je veux écrire un poème qui invite mon lecteur à s'émerveiller sur le printemps ! »

Maintenant que je propose une volonté construite, logique et poétique, quel rôle va-t-elle jouer dans l'écriture du poème ?

Et maintenant que tu as compris ça, j'inverse la logique :

« Les gens veulent lire des poèmes pour s'émerveiller. »

Cette volonté des gens qui lisent des poèmes pour s'émerveiller, quel rôle joue-t-elle dans les choix poétiques ? N'écrit-on que pour les attentes les plus primaires et instinctives ? Et sinon, pourquoi aurait-on la volonté de surprendre ? d'aller à l'encontre de la volonté des gens ? de leur faire découvrir des secrets inavouables ?

J'ai conscience que c'est un sujet profondément artistique et poétique, la beauté tel qu'on la travaille et qu'on l'élabore, j'espère que cette démonstration t'apportera des clés de compréhension de ce qu'est la volonté poétique dans tous ses états.

Je suis curieux de connaître des avis sur l'intention du poète (ou de la poétesse, cela va de soi ^^ ).

Hors ligne zevoulon

  • Tabellion
  • Messages: 20
Re : La Volonté en poésie
« Réponse #5 le: 16 mai 2019 à 16:26:36 »

J'écris souvent des poèmes pendant les réunions où il ne se passe jamais rien d'intéressant (euphémisme). J'entends un mot, une idée, et hop, c'est parti. Trois poèmes lors de ma dernière réunion, un record !
Souvent l'inspiration me vient également quand je lis des poèmes. Soit c'est l'atmosphère du poème (rythme, sonorités, etc.) qui va m'inspirer, soit c'est le thème.

En revanche, je ne suis pas volontariste en la matière. Il est rare que je me dise : "bon, je vais écrire un poème". Tout simplement parce que je n'y arrive pas. Il m'arrive aussi d'avoir une idée de vers dans la rue, ou en forêt, bref, en me baladant. Là, je note une phrase ou deux sur mon téléphone portable (faut bien que cela serve à quelque choses ces cochonneries...)

Voilà très rapidement...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.057 secondes avec 23 requêtes.