Le Monde de L'Écriture

24 avril 2019 à 13:56:43

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Notre Drame ou Ma résurrection

Auteur Sujet: Notre Drame ou Ma résurrection  (Lu 226 fois)

Hors ligne Modybic

  • Aède
  • *
  • Messages: 160
  • De mon sang d’encre, les mots filent en moi
    • L'homme de l'aître
Notre Drame ou Ma résurrection
« le: 16 avril 2019 à 01:23:23 »
Notre Drame ou Ma résurrection

«  C’est beau sous l’eau »
Sur les toits flottants
Le soleil était incandescent
Ta flèche alors toute droite
Keren, te souviens-tu ?
« Il me tue cet amour »
Chantais-tu avec foi
Et au loin dans l’ombre
Ta silhouette
C’était la dernière fois

Ce soir on joue les Damnés
Et sur les toits troublants
Du Français
Tout tremblant
Je dérive
Te voir partir en fumée
Sur l’autre rive
Mon âme à l’eau
L'émoi in vitro
Dans ton vaisseau si fragile
Mon coeur est éventré

Oh toi Saint-Michel
Terrasse une nouvelle fois le dragon
Ne vois-tu pas qu’il la dévore
De l’eau de là
Eteignez-la
Nos anges ne sont-ils pas assez tristes
Pour pleurer un instant un déluge
Les millions de prières
Assez puissantes pour le Dit fils ?

Je remonte la Seine,
Debout, esseulé
Déboussolé
Mon cœur lourd s’incline
A trop vouloir descendre
Par deux fois, le pavé
Se veut joueur de me voir plonger
Entend il ma prière ?
Dans ces flammes qui me glacent
Ton reflet immense s’embrase
Et moi, je me noie impuissant
Mon mental en fusion
Devant sa charpente qui s'effondre
Marie
J'implore ta tendresse
Dans ma faiblesse, le calice

Les colombes s’envolent et tournoient
Orphelines d’un toit trop brulant
Le ciel est sans étoiles
Enfumé
Et dans cette envolée
Je crois voir un instant
Se former la Grande ours
Me rappeler à l’espoir ?
Que dans cette dévastation
Mon cœur révèle sa compassion

Gargouilles
Je vois vos gorges en feu
Riez-vous de mes entrailles qui brûlent ?
Ou de vos vœux exaucés
Le squelette qui se découvre
Ma tristesse est profonde
Regardez votre flèche est belle
S’écrouler
Serez-vous là encore demain
Pour accueillir mon chagrin ?
Je veux coller mon oreille
Sur sa pierre et lui dire
Que lorsque Pâques sonnera
Que mon cœur s’enflamme de sa nouvelle rosace
Et dans ma résurrection
J’irai prier Notre Dame
Pour son éternité
« Modifié: 16 avril 2019 à 18:03:13 par Modybic »
Modybic

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 953
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Notre Drâme ou Ma résurrection
« Réponse #1 le: 16 avril 2019 à 10:28:15 »
Bonjour Modybic,

Je vois que tu es parvenue à mettre des mots qui t'appartiennent sur cet événement troublant.

J'ai trouvé ton poème plein de sincérité, j'y trouve des mots qui viennent du cœur. Sur la forme, ça m'a rappelé par certains aspects le romantisme de Victor Hugo et sa sensibilité très alerte ; il y a du verbe et une certaine beauté des trouvailles à laquelle je ne suis pas insensible, un grand merci à toi.

Hors ligne Angieblue

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 100
  • Je suis parolière de chansons à textes (poétiques)
    • Easyzic
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #2 le: 16 avril 2019 à 15:03:16 »
C'est vraiment beau et troublant cette introspection du narrateur qui observe le reflet de cette cathédrale qui s'embrase. J'aime l'analogie entre l'effondrement de Notre Dame et son effondrement intérieur.  De même que l'image de la flèche qui se décroche symbolisant un amour que l'on tue et éventre.
Quelle belle inspiration mystique que cette déambulation nocturne au bord de la Seine! et ce narrateur qui vit de l'intérieur ce drame qui se joue.
Merci pour ce moment de partage et de communion!

Angie

Hors ligne azouma

  • Aède
  • *
  • Messages: 236
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #3 le: 16 avril 2019 à 18:12:00 »
Bonjour,

En tenant du délai des événements, je trouve votre poème très bien écrit.
L'émotion se lit et se ressent clairement.
Merci pour ce poème,

Azouma

En ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 639
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #4 le: 16 avril 2019 à 18:34:30 »
Superbe poème. Merci

« Modifié: 18 avril 2019 à 08:31:43 par Champdefaye »

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 848
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #5 le: 16 avril 2019 à 19:19:10 »


Que peut-on dire à cette impulsion du coeur.

Simplement que tu as su mettre les mots sur toute la peine de chacun. Bravo

 :) :)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Tigrani

  • Aède
  • *
  • Messages: 198
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #6 le: 17 avril 2019 à 11:15:57 »
J'aime ce passage:

"
Je remonte la Seine,
Debout, esseulé
Déboussolé
Mon cœur lourd s’incline
A trop vouloir descendre
Par deux fois, le pavé
Se veut joueur de me voir plonger
Entend il ma prière ?
Dans ces flammes qui me glacent
Ton reflet immense s’embrase"

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Aède
  • *
  • Messages: 212
  • serviteur de Saturne
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #7 le: 19 avril 2019 à 19:59:18 »
Salut,

J'étais passé par là alors que je postais sur le même sujet. J'avais été amusé par, à la fois la similitude des images convoquées, mais en même temps de la trajectoire diamétralement opposée de nos poèmes.
Je devais repasser.

Comme évoqué par mes camarades, j'ai été emporté par le rythme du poème, qui coule comme un fleuve divaguant

Citer
Oh toi Saint-Michel
Terrasse une nouvelle fois le dragon
Ne vois-tu pas qu’il la dévore
De l’eau de là
Eteignez-la
Nos anges ne sont-ils pas assez tristes
Pour pleurer un instant un déluge
Les millions de prières
Assez puissantes pour le Dit fils

ici on est avec Saint-Michel et tes prières pour combattre le dragon, j'aime bien l'analogie épique, même si je n'en partage pas le tragique.
Les jeux de mot sont intéressants mais le 2e fait un peu sortir de l'enjeu pressant et terrible pour moi.

Citer
Dans ces flammes qui me glacent
Simple et efficace. Il fallait y penser.

Citer
Mon mental en fusion
Devant sa charpente qui s'effondre
Marie
J'implore ta tendresse
"Mon mental en fusion" je trouve ce vers bizarre
Par contre l'invocation de Marie, je sais pas pourquoi mais ça fait toujours de l'effet.
Et puis implorer la tendresse dans ces conditions, c'est... très chrétien, sûrement, touchant.

J'aime beaucoup ta dernière strophe,
Les gargouilles sont normalement les gardiennent du lieu, non les ennemies, mais dans ces circonstances il y a de quoi se demander, se demander si elles seront "là demain pour accueillir le chagrins"

"Que mon cœur s’enflamme de sa nouvelle rosace
Et dans ma résurrection"
J'aime bien l'idée de la renaissance, vision pragmatique, vivante et pratiquante, contrairement aux fantasmes de muséification.

"J’irai prier Notre Dame
Pour son éternité"
Je trouve beau ce fantasme d'éternité,
et cette prière, presque idolâtre, touchante.

Merci !

« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Modybic

  • Aède
  • *
  • Messages: 160
  • De mon sang d’encre, les mots filent en moi
    • L'homme de l'aître
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #8 le: 21 avril 2019 à 09:48:02 »
Merci pour toutes vos remarques. Sans doute qu'il se modifiera avec le temps. L'émotion digérée
Modybic

Hors ligne Modybic

  • Aède
  • *
  • Messages: 160
  • De mon sang d’encre, les mots filent en moi
    • L'homme de l'aître
Re : Notre Drame ou Ma résurrection
« Réponse #9 le: 21 avril 2019 à 09:51:51 »
Oui Loup,  le mental en fusion pour le métal qui fond. j'aime cette image même si je pense comme toi qu'il y manque peut être l'évocation plus direct du plomb. Je ne sais pas.
Modybic

 


SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Paques' Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.051 secondes avec 23 requêtes.