Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 mars 2019 à 08:53:14

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Quasimodo

Auteur Sujet: Quasimodo  (Lu 303 fois)

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 248
Quasimodo
« le: 09 mars 2019 à 22:22:26 »
À grands coups de clavier, vous laissez sans mot dire,
Votre enfant lapider un ami sous le rire.               
Parce que différent, trop petit ou trop grand
Ou trop gros ou trop maigre ou trop intelligent.

Comme on lui a appris que c’est le fort qui reste,
Il s'en est pris au faible, à un qui se déteste.
Au milieu de la meute, il teste sa puissance,
Son emprise, son poids, son pouvoir de nuisance
Et le meilleur moyen pour être le premier
Sans se préoccuper de la corde au pommier,

Comme vous serez fiers de ce mal dominant
Qui est de votre chaire, issu de votre sang.
Cet oiseau de parade aux plumes vermillon
Affiche à son compteur des fans par million.
Comme vous êtes fiers qu’il devienne l’élu
Oubliés, tous ses morts dont on ne parle plus.

Il distille, ce beau, des discours aquarelles
Aux jolis mots pastels et aux idées trop belles
Inspirées de pensées tordues, borgnes et laides.
À la barre, factice, une âme bossue plaide.
À la kermesse noire, ils seront légions
À ne pas voir venir la désillusion.

Le fou du carnaval, n'est pas celui qu'on croit
Choisir Quasimodo c’est élire son roi.
« Modifié: 10 mars 2019 à 11:13:31 par Lavekrep codaraque »

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 495
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Quasimodo
« Réponse #1 le: 10 mars 2019 à 07:15:48 »
Lavekrep,

je me retiens de parler du fond en premier.

Rapidement pour ce qui est de la forme.
Les puristes relèverons sans doute le pluriel de rimes faisant défaut, ou peut-être la place des césures (à dire vrai, je n'ai pas vérifié), ou encore ces synérèses obligées comme dans le mots "fiers".
Rien de tout cela me gêne les vers coulent parfaitement.

Maintenant le fond :
Quelle force, quelle puissance !
Est-ce du vécu ? (tu n'es pas obligé de répondre)
J'y vois comme un pamphlet contre les réseaux associaux, où l'anonymat protège les pleutres qui se prennent pour les défenseurs de l'immoralité. Jusqu'à voir dans leur rejetons, nourris à l’asociabilité, comme des héros de ce monde dit "moderne", alors qu'ils ne sont qu'une partie de cette lie qui pousse notre monde vers un scénario de Madmax !

Nous sommes tous le Quasimodo de quelqu'un !

Merci Lavekrep pour ce très fort partage.
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne elisabeth beaudoin homps

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 267
Re : Quasimodo
« Réponse #2 le: 10 mars 2019 à 11:52:04 »
Bonjour Krep
J'ai adoré ce texte sur le fond et la forme. Il est très éducatif et tellement d'actualité que je trouve que c'est très malin d'avoir mêlé Quasimodo à l'affaire pour noyer un peu le poisson et finir sur une image moyenâgeuse.
Bravo pour cette inspiration.

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 248
Re : Quasimodo
« Réponse #3 le: 10 mars 2019 à 15:03:39 »
bonjour Beth, Bonjour Bernard,
merci pour votre passage.
Pour répondre à Bernard, je n'ai jamais dû me défendre contre des affaires d'harcèlement. Comme je pense pouvoir le supposer, nous avions la chance au siècle dernier que, même dans ce cas, au moins ça s'arrêtait quand nous avions fermé la porte de chez nous et qu'il était plus difficile dans les cours d'école que cela passe inaperçu (Ce qui n'empêchait pas le bizutage d'exister).
Maintenant ! Mon cher Bernard, voyons un peu ce problème pointilleux du mot : "Fier".  Fieraillons un peu  ::).
Mes sourcesmaisnondessources :o, autorisent le choix entre : "fier ou fi/er" donc comme à mes habitudes, je prends ce qui m'arrange :P.
A+

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 679
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Quasimodo
« Réponse #4 le: 10 mars 2019 à 16:49:48 »
Citer
Qui est de votre chaire, issu de votre sang
.

Je ne crois pas qu'il s'agisse de prêcher ( :P) chair me paraît plus adapté.

Ce texte est explicite, le harcèlement est un fléau et les moyens modernes sont dangereux.

Pour synérèse ou diérèse, je trouve un peu difficile à la diction les mots courts comme fier, hier coupés en deux. J'ai du mal aussi dans ton texte avec "lé/gi/ons et dé/sil/lu/si/on." mais c'est mon avis personnel.

 :mrgreen: :mrgreen:



Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Hermeline

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 110
Re : Quasimodo
« Réponse #5 le: 11 mars 2019 à 16:56:07 »
Bravo, ce poème épique pourfend parfaitement la bêtise humaine banalisée. On ne peut qu'acquiescer.
"Le poète est professeur d'espérance" V. Hugo

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 495
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Quasimodo
« Réponse #6 le: 12 mars 2019 à 06:42:53 »
Lavekrep !

Après avoir fait surchauffer mes vétustes neurones, je viens enfin de comprendre ton titre !
Le dernier vers l'explique.
Citer
Choisir Quasimodo c’est élire son roi.
En passant élire son Roi,  est anticonstitutionnel;D
À l'heure actuel le combat est rude, mais pas sans espoir, comme le chante l'ami Georges.

Mais je reviens à ton titre :
Le Roi a droit de vie et de mort sur ses sujets, il est quasi Modo:viviane:

Désolé !
Bon ! je remets ma camisole.

Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 248
Re : Quasimodo
« Réponse #7 le: 12 mars 2019 à 16:28:52 »
Bonjour Bernard, :vaurien: :moderation:
comme quoi la fin fait perdre ses moyens.
pour la camisole, laisse-la entrouverte, ça permet de respirer.
A+

Hors ligne Altyse

  • Plumelette
  • Messages: 10
Re : Quasimodo
« Réponse #8 le: 12 mars 2019 à 16:48:31 »
Bonjour Lavekrep,

Ce texte est magnifique et traite d'un des sujets les plus actuels et les plus dangereux d'aujourd'hui.
A mon époque comme tu le dis, le harcèlement se finissait au pire à la porte de chez toi. Aujourd'hui, il est partout et bien plus mortel sous forme d’anonymat.

J'apprends à mon garçon à ne pas donner de surnom à ses copains, à distinguer les paroles qui peuvent faire mal, et je lui ferai certainement lire ta prose :)

Un grand merci.

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 248
Re : Quasimodo
« Réponse #9 le: 12 mars 2019 à 17:34:16 »
 bonjour Altyse,
merci pour ton passage et je serais heureux si ce modeste texte pouvait apporter une poussière à l’édifice.
Plus sérieusement, j'ai sept petite-filles et j'avoue que les réseaux sociaux m'angoissent.
A+

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 495
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Quasimodo
« Réponse #10 le: 12 mars 2019 à 17:57:01 »
Au fait Lavekrep,

Noyé dans les idées, je n'avais pas vu.
Ci-dessous est-ce volontaire :
Citer
Comme vous serez fiers de ce mal dominant
Comme le sujet est autour du mal je ne sais pas si ce ne serait pas bien d'écrire mâle.
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 770
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Quasimodo
« Réponse #11 le: 12 mars 2019 à 23:58:48 »
Bonjour Lavekrep,

Le harcèlement est un sujet d'actualité à la fois difficile à traiter et douloureux à mesurer, je trouve donc que tu lances ici un poème qui invite aux profondes considérations et à la justesse. Je trouve que tu relèves le défi par certains endroits, en revanche, je dois dire que je n'ai pas tout compris sur le pourquoi du comment.

Citer
Il distille, ce beau, des discours aquarelles
Aux jolis mots pastels et aux idées trop belles
Inspirées de pensées tordues, borgnes et laides.
À la barre, factice, une âme bossue plaide.
À la kermesse noire, ils seront légions
À ne pas voir venir la désillusion.

Ici, je ne suis pas sûr de comprendre l'utilisation du « beau ». Elle me semble ironique, presque agressive vis à vis du « méchant » (du harceleur je suppose), pourtant je me demande si tu n'avais pas trouvé un ton plus juste dans les précédents vers ; ici j'ai le sentiment que tu renvoies vers une idée du genre « combattre le feu par le feu » ou un quelque chose de pas clair, alors que c'est justement un sujet qui appelle à la clarté (à la clarification).

En fait, la forme ne me permet pas de comprendre exactement le fond de ta pensée, alors que c'est ce que j'aurais recherché pour en apprécier les vers.

Voilà, alors je n'ai pas compris le lien avec Notre-Dames de Paris, remarque peut-être faisais-tu le lien avec le rôle du modérateur via un jeu de mot (le modérateur qui a des responsabilités et qui donc doit aussi faire preuve de mesure, de justesse et de patience ; ne pas être dans l'excès ou le rapport de force démesuré).

Et voici pour un sujet qui est proposé par toi, et qui appelle au questionnement et à l'ouverture, je trouve ça très bien !!
« Modifié: 13 mars 2019 à 00:06:37 par Alan Tréard »

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 248
Re : Quasimodo
« Réponse #12 le: 13 mars 2019 à 16:02:47 »
Salut Alan,
d’abord désolé pour la longueur de ma réponse
Comme tu m'as mis dans le doute, j'ai relu ce que j'ai écrit pour être certain de ne pas avoir fait une maladresse qui pourrait convertir mon but premier.
J'ai voulu (sans prétention) mettre en garde des parents(j'en connais quelques-uns) qui cèdent parfois aux discours qui prétend que la loi du plus fort est un modèle de vie et qui poussent leurs enfants à mépriser les plus faibles et ceux qui sont différents. Il faut aussi compter sur le culte de l'image et de tous ses gamins qui maintenant se selfisent. Ce qu'ils voient sur la photo ce n'est pas leur idole, mais eux, juste à côté.
À toute meute, il faut un chef. Avant, c'était le plus fort ou le plus intelligent,, maintenant c'est le plus beau, celui qui, attire les flashes et fait tomber en pâmoison, juste par un sourire ou de fausses promesses, les unes ou les uns qui, en dévotion, sont prêts(es) à tout donner.
Ce que j'ai voulu dire, c'est que le ou la chef(e) de meute de la cour du lycée peut, une fois adulte et pour le peu qu'il ou elle ait une cour de choix, se retrouver à la tête d'un pays. À l'époque des textos, la plume est trop légère, je ne sais pas comment écrire tout cela en forme abrégée et comme j'ai l'impression que les réseaux sociaux n'écoutent que les discours qui appellent à la haine, j’ai peur que ces enfants aient comme tout avenir la désillusion.
Le “ beau” n'est pas une ironie, c'est une frayeur.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 770
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Quasimodo
« Réponse #13 le: 13 mars 2019 à 16:56:35 »
C'est une démarche très intéressante, et j'ai l'impression de mieux comprendre maintenant : tu me dis si je me trompe.

Si je comprends bien tu compares le harcèlement sur les réseaux sociaux à de la tyrannie, d'où l'utilisation de Victor Hugo pour appuyer ton propos (poète qui, on le sait, s'est beaucoup sacrifié pour une lutte acharnée contre la tyrannie).

En fait, je peux comprendre que tu évoques une « dictature du beau » quelque part, mais j'ai l'impression que l'analogie entre les différentes notions desservent ton propos.

Je dis cela parce que je trouve que c'est un beau poème, mais cela ne m'amènerait pas pour autant à te traiter comme un tyran, je trouverais cela absurde. Donc l'idée de beau que je me fais de ton poème n'a rien à voir avec l'idée de beau que se fait une belle personne d'elle-même (dans un certain narcissisme, si j'ai bien compris).

Voilà, c'est finalement un questionnement sur le choix des mots que tu fais qui m'amène à essayer de mieux comprendre ce que tu cibles comme comportement et ta façon d'en parler ; je me dis que le sujet mérite tout à fait d'être approfondi, un thème d'actualité qui invite à la prise de conscience.

Une lecture vraiment intéressante, quoi qu'il en soit.
« Modifié: 13 mars 2019 à 17:00:01 par Alan Tréard »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.066 secondes avec 23 requêtes.