Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 mars 2019 à 11:11:49

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Genèse (Saynète)

Auteur Sujet: Genèse (Saynète)  (Lu 225 fois)

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Genèse (Saynète)
« le: 08 mars 2019 à 16:57:54 »
Je ne savais pas trop où mettre ce texte qui en fait est constitué en majorité de dialogues et de didascalies, agrémentés de quelques poèmes rudimentaires.
Quel topic devais-je donc polluer avec une saynète ?
Gentiment Claudius m'a suggéré de le faire sur la base de la répartition poésie/prose. J'ai donc demandé à M. Word de me compter tout ça. Bien qu'il compte comme mot tout signe séparé par une virgule, les textes (si l'on compte également les didascalies comme telles), les textes donc l'emporte largement.
Je vous la confie, prenez en soin !


Modif du 09 mars à 6h50 :
Cette nuit l'ange Claudius, disciple de Thalie, a délicatement déposer une idée (en fait par MP) dans la tête d'un homme qui avait passer plus de 6h à se battre avec les BBCodes. Il est évident que même les Homes les plus sweets semblent s'enliser dans d'incertaines certitudes.
Durant quatre années ce texte végétait et je n'avais pas remarqué qu'en incluant les didascalies dans de la prose on pouvait obtenir un récit intéressant.
Je vais donc ainsi élaborer une version 2 que je me permettrais de vous soumettre sous peu.
Je laisse donc cette version 1 en Spoiler afin que les plus courageux puis commenter... même les didascalies (S.V.P)
Remarque en Mots Passants : il serait peut-être bon d'avoir un topic pour travailler des scènes. La Chanson à la sien, pourquoi délaisser le théâtre ?
Version Scénarisée
[close]

~~~~~~

Modif du 09 mars à 17h56 :
Voici la version en prose... Bonne lecture
Genèse (Version en prose)
[close]
« Modifié: 09 mars 2019 à 23:25:56 par B.Didault »
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 253
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #1 le: 08 mars 2019 à 17:27:21 »
Salut Bernard,
Et bing et bang v'là qui nous fait la création avec les grains de poussière qui s'posent dessus.
Y s'prend pour qui celui là.
Avec des sous-entendus salaces histoire d'attirer le chaland. Et en plus tu t'laisses avoir à lire ça d'une seule traite comme si c'était divertissant. Ah oui vraiment, rien ne l'arrête.   ;)
A+

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #2 le: 08 mars 2019 à 17:30:20 »
Lavekrep,

je ne vois pas ce qu'il y a de salace dans les sauropodes !  :noange:
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 706
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #3 le: 09 mars 2019 à 10:57:54 »
 :D :D   :noange: :noange:

Puisque tu vas reprendre cette saynète, autant apporter quelques idées qui sont miennes.

Le bleu dans les didascalies est inutile, penser à dégager le texte en lui-même(saut de ligne), tu peux féminiser ou masculiniser les voix off.

Spoiler
[close]

Bon courage  ;) ;)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #4 le: 09 mars 2019 à 11:49:22 »
Merci Claudius... d'être revenu sur terre !  :D

J'en suis environ aux deux tiers et effectivement j'ai féminisé les personnages (C'est tout de même pour materner des Primitifs)

Pour ce qui est de l'écrit scénaristique, il y a tellement d'écoles, que la cour de récréation n'est pas assez grande (où je vais là !). Je voulais dire qu'il y a le choix. Le premier jet étais beaucoup plus aéré, mais je craignais de prendre trop de cylindres de disque sur le serveur (LOL  :D).

Je peux te dire qu'une petite troupe de théâtre locale a été intéressée, mais vu la complexité technique que j'ai suggéré, je ne pense pas que cette saynète soit mise en scène ainsi. En revanche la séparation en couleur fut appréciée.

J'ai même vu, dans mes lectures, que les noms des personnages prenant la parole sont encore d'une autre couleur.
Personnellement au-delà de trois couleurs dans un documents comprenant plusieurs polices, c'est trop et un peu repoussant.
Toutefois j'ai mis une police plu grande et noire pour tout ce qui est dialogue.
Il suffit de mettre de lunettes filtrantes et... plus de problème  :viviane:

Il est vrai que la partie scénarisée est spécifique à ce genre de textes (Saynètes, scénarii, pièces, etc.) qui pourrait justifier un atelier à part.
Comme dans les chansons, il peut-être intéressant de parler des genres de musiques et de leurs rythmes.

Ton simple commentaire en MP m'a rappeler une autre saynète, plus courte et plus... débile, mais je vais la "prosatiser:-¬?
Encore merci pour ton aide
... j'y replonge...
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne elisabeth beaudoin homps

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 281
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #5 le: 09 mars 2019 à 15:29:24 »
Bonjour Bernard
J'ai beaucoup aimé ce texte pour l'ambiance que tu as su instaurer et qui me fait penser à un opéra (on est loin de la saynète côté technique lol ). Le dialogue entre étoiles est une belle trouvaille et poétiquement le passage qui évoque une folie champêtre est très réussi ( il y a des noms de fleurs qui me sont inconnus mais j'ai retrouvé la monnaie du pape que j'avais égarée  sur les chemins de mon enfance).
L'ange Claudius, disciple de Thalie   ;D été bien inspirée de te souffler cette suggestion.
Merci pour le partage et à bientôt

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #6 le: 09 mars 2019 à 17:57:20 »
Elisabeth,

je viens de poster la version prose, voire romancée.
Merci de ta lecture
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 706
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #7 le: 09 mars 2019 à 20:20:55 »
Et hop, c'est parti ! Je commence, il est 19h35

D'abord, j'ai lu pour avoir une idée d'ensemble, et je relis pour les coquillettes, coquilles et mastodontes orthographiques mais pas typographique.  :mrgreen:


Citer
À l’ouest un rayon du soleil couchant meurt dans une lueur orangée. Les ombres des forêts alentour viennent hantées un village voisin, dont les maisons s’assemblent et se découpent en une guirlande noire sur une faible luminescence, trace d’une journée de dure création, dans ces prémices d’une nuit de repos bien mérité. 
ouf ! je respire (un peu longue ta phrase)
hanter


Citer
Ces éclats de diamants parsèment progressivement l’écran noir, toujours en attente de l’arrivée de Séléné.
J'aurais mis diamant au singulier (la matière)

Citer
Astra, l’étoile sombre en charge des annonces avec Astro son compagnon, s’approche doucement des ces lieux endormis et déroule son parchemin : « La Nuit ».
de 
       
   
Citer
       D’êtres irréels, nous sommes longés

Longés ? euh j'ai du mal, il me semble que ce mot est pour la rime, à voir...

Citer
— IL aurait pu prévoir de tout éteindre, nous également, … mais c’est LUI le boss.
Elle commence à déambuler, s’arrête, regarde autour d’elle et grommelle avec des gestes d’agacement :
— Nouvelle mission, nouvel emplacement. D’accord … mais où ?
pas de , avant ... et les ... se collent au mot précédent.

Citer
Enfin, elle repart dans la recherche de son emplacement, s’arrête, se tourne à nouveau vers le couple et tend les mains en le désignant :
— En Revanche IL a fait fort ! Regardez-moi ça, les femelles n’ont même pas de balancier !
Elle réfléchit un instant, puis d’un air entendu et sur un ton malicieux :
— A moins quelles soient naturellement plus équilibrées ?
:D :D :D :D

Citer
Elle se place enfin à l’emplacement désigné et se fige.
place - emplacement - je ne suis pas très fan  ::)

Citer
Sa brillance augmente alors et d’aucun pourrait voire un doux sourire illuminer cet astre.
voir
Citer
— Bonjour Astérie, je ne savais pas qui était ma responsable, mais je suis heureuse que ce soit toi. Cette activité à
mi-temps c’est étrange !
retour à la ligne intempestif après à

Citer
Ces deux légères plumes stellaires naviguent délicatement, comme poussés par un vent céleste.
poussées

Citer
— Pourquoi ne leur a-t-IL pas installé le système qu’IL a judicieusement créé pour les Strigidés
.
manque ? 

Citer
— Astérie je suis sidéré par l’étendue de ton savoir.
sidérée ?

Citer
Chacune détails ces nouveaux primitifs durant quelques secondes, puis Astrid reprend :
détaille

Citer
— Oui, aucun problème, le dispositif est garanti vingt milliards de cycle de ce système.
cycles

Citer
Après quelque secondes de silence Astrid reprend :
quelques

Citer
— Exacte, mais tout s’est déformé !
Exact

Citer
Elle espère, dans son fort intérieur,
for intérieur

Citer
— D’accord ! Dommage que nos chers Primitifs n’aient pas la perception compète du processus… Ils voient, mais n’entende que les piaillements des oiseaux.
entendent

Citer
Astérie, emprunt du plus grand sérieux, dit avec emphase :
empreinte

Citer
Le soleil prendre progressivement son éclat, les étoiles saluent sa venue en baissant leur intensité.
prend

En conclusion : il y a pas mal de répétitions qui peuvent être évitées et mon cher Bernard tu es très "démonstratif" un peu trop dans cet écrit.

ouf, 20h17, entre trois coups de fil et deux discussions avec mon homme j'y suis enfin arrivée.

J'ai préféré nettement cette version narrative et dialoguée, j'aime beaucoup ce qui n'est plus vraiment une saynète (enfin je crois). Ronde ou pas ronde ? ahaha !

Je reviendrai j'ai dû oublier des trucs, je vais dîner
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #8 le: 09 mars 2019 à 23:24:53 »
Un grand merci Claudius,

trop de fautes, mais ce sont les aléas de la presse et du premier jet.
Féminiser un récit amène également sont lot d'oublis.
Les didascalies, finalement, sont les gammes d'usinage de la littérature théâtrale et je viens de découvrir que de les transformer en prose amène également son lot d'erreurs.
Sans compté les erreurs de collage qui donnent des retours à la ligne intempestifs.

Citer
ouf ! je respire (un peu longue ta phrase)
Désolé, mais je souhaite faire ressentir la langueur d'une longue soirée.
Habituellement les virgules, si elles sont bien placées, doivent servir à reprendre son souffle.
Je vais tout de même voir si elles sont toutes en bonne place.

Citer
Longés ? euh j'ai du mal, il me semble que ce mot est pour la rime, à voir...
Pour dire vrai, je n'ai pas trop fais attention aux rimes, dans ce cas j'ai pensé que "longés" apportait une plus grande sensation désagréable que "frôlés", par exemple. Je vais voir si je trouve mieux.

Citer
j'aime beaucoup ce qui n'est plus vraiment une saynète (enfin je crois)
Très juste.
La Saynète d'origine n'avait aucun poème, commençait à :
"— Occuper l’éther pendant que notre gros Phébus se repose, c’est nouveau çà !"
et se terminait à :
" « Que la lumière soit! »"

Toutes les bourdes sont corrigées.
Sincèrement, merci pour tes efforts.
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 821
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #9 le: 10 mars 2019 à 00:35:15 »
Bonjour Bernard,

Il y a de l'humour dans ce texte. Je crois savoir que tu es un fin observateur de la personnalité et des individualités multiples, je trouve dans ce texte des personnages au caractère fort et prononcé qui est une très grande qualité pour le théâtre qui permet d'exprimer les différences et les singularités attachantes.

Je dirais peut-être que, si les personnages ont un très bon fond, ce qu'ils habitent manque un peu de vie ou de force. Finalement, je trouve que tu as les moyen de créer une situation des plus intrigantes une fois que tu as su imaginer des protagonistes de choix.

J'aurais donc aimé que tu donnes à vivre à ces personnages un quelque chose d'inhabituel, de palpitant qui me permette de découvrir pleinement leur potentiel : là où tu as une très grande capacité d'analyse sur l'expression de chacun, tu peux t'offrir la liberté de prendre quelques risques avec le déroulement de l'action, les mettre alors dans des situations plus drôles ou émouvantes, des intrigues qui stimulent toute leur beauté intérieure.

Et voici pour un commentaire plein d'attention pour ma lecture ! Lecture que je te remercie de nous offrir par ici, c'est agréable.

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #10 le: 10 mars 2019 à 01:05:38 »
Merci Alan,

je découvre avec cet ancien texte (2014) les évolutions possibles basées sur quelques commentaires.
Ces textes peuvent alors prendre des directions imprévues à l'origine.
Les remarques de Claudius m'ont montré le chemin vers un texte plus étoffé.
Tes propres remarques me montre un tout autre développement, celui d'un conte similaire à "Colomb de la Lune" de René Barjavel.
Le seul conte qu'il ait jamais écrit d'ailleurs.

Le titre de la première version de mon texte s'intitulait "Palabres", et n'était que le juste retour de nos observations stellaires. Les étoiles, alors les étincelles des Dieux, nous observaient à leur tour et relevaient quelques détails rudimentaires et archaïques des capacités humaines.
Il est vrai alors que je rabaissais la condition physique de l'humain, je pense, à sa juste place dans l'Univers.
C'était plus une caricature qu'une étude approfondie.
J'avais alors d'autres objectif quant à la forme : exercice de création d'une scénographie.
La Présidente d'une petite association de théâtreux, dont je fais partie a trouvé la saynète d'origine intéressante.
Elle compte s'en servir pour meubler un entracte, par exemple

Merci de ta lecture et de ton analyse.
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne elisabeth beaudoin homps

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 281
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #11 le: 10 mars 2019 à 11:33:54 »
Bonjour Bernard
Alors j'aime bien les deux versions mais je préfère la première. Pourquoi ? Et ben parce que j'ai eu l'impression de plonger directement dans un opéra/ballet fabuleux, de voir des astres en carton pâte descendre sur scène par des systèmes de poulies grinçantes pour éclairer les deux étoiles en train de se mouvoir dans des costumes pailletés. J'ai cru entendre des chœurs chanter ou lire le passage sur les fleurs avec une note et une voix différente pour chaque fleur  et j'ai adoré le moment où les étoiles s'adressent au public, ce qui est une façon de mettre des figurants en scène.  Après, mon avis est celui d'une visuelle qui ne contrôle pas toujours les images qui surgissent en lisant un texte.
J'ai trouvé aussi que cette présentation sous forme de saynète (appelons le comme çà, cet opéra  :D )  renforce l'originalité du propos.
A bientôt

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #12 le: 10 mars 2019 à 11:51:03 »
Bonjour Elisabeth,

Je te répondrais à la façon Gainsbourg : idem !
Je préfère le premier jus, mais je le voyais avec une technique beaucoup, qui dis-je, énormément plus sophistiquée !

Mais ton idée m'en suggère une autre.
Comme tu l'as sans doute lu dans un de mes précédents commentaires, cette saynète a été retenue par une petite troupe de théâtreux (ce n'est pas péjoratif, je fais partie de l'association).
Ma technique étant trop compliquée, peut-être qu'en accentuant le côté artisanal des décors en carton pâte que tu mentionne, on peut sans doute ajouter encore une touche comique !

Plus du tout de personnages, uniquement des voix "off", des étoiles qui clignotent lorsqu'elle s'exprime, suspendues au bout d'un fil... Il faut voir !

En fait : Un théâtre de marionnettes

Merci pour la semence d'idée.
Amicalement
Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 821
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #13 le: 11 mars 2019 à 18:04:43 »
Merci Alan,

je découvre avec cet ancien texte (2014) les évolutions possibles basées sur quelques commentaires.
Ces textes peuvent alors prendre des directions imprévues à l'origine.

Sais-tu, mon cher Bernard : la question que l'on se pose habituellement n'est pas seulement « quand le texte a-t-il été écrit ? » mais aussi « quand le cite-t-on ? » voire « quand l'étudie-t-on ? » ou « quand le retravaille-t-on ? »

Les périodes se jouent comme cela souvent des lecteurs, elles portent à leurs connaissances bon nombre de surprises.

Une question me vient donc à l'esprit en me replongeant dans ta publication, peut-être te semblera-t-elle étrange, mais je dois avouer que cela se rapproche de mes propres préoccupations...

Pourquoi Phébus et non pas Apollon ? Y a-t-il un poète en particulier qui t'ait inspiré ce choix ?

Eh bien voilà, tout est dit : préviens-nous si jamais tu proposais une nouvelle version, merci à toi.

Hors ligne B.Didault

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 515
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Genèse (Saynète)
« Réponse #14 le: 11 mars 2019 à 18:42:14 »
Bonsoir Alan,

Citer
Pourquoi Phébus et non pas Apollon ?
Aucune autre inspiration, du moins consciemment, que celle de la sonorité.
Je trouve Phébus plus lumineux, plus sonore.

Citer
préviens-nous si jamais tu proposais une nouvelle version
Sans doute... un jour.
Je n'ai pas de prévision, bien que j'aie un filigrane de plan :
Vois-tu, Alan, la toute première version comportait un peu moins de 530 mots, c'était vraiment une saynète.
Puis le texte s'est étoffé avec un ajout de poèmes, régulièrement il prenait de l’embonpoint.
Finalement, j'ai construit un tout autre scénario, dont ce texte est un des tableau.
Je suis d'accord avec Claudius, ce n'est déjà plus une saynète, mais je ne l'ai pas débaptisé.
Finalement il à tourné à la prose !

Je ne sais pas si, lorsqu'une idée se pointe, tu as les mêmes sensations que moi :
Mon idée générale est relativement précise, mais je vois mon texte comme un ami (peut-être) encore noyé dans la brume. Avant de partir à sa recherche j'ai besoin de tracer l'itinéraire, le plan de travail.
Sans doute des reliquats de ma profession.

Merci pour ton passage.


Bernard
- La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
- La haine est le venin de l’amour,
  Le sarcasme est celui de l’humour.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.072 secondes avec 23 requêtes.