Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 juin 2019 à 23:21:04

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Atelier » Un livre pour éduquer

Auteur Sujet: Un livre pour éduquer  (Lu 1250 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Un livre pour éduquer
« le: 25 février 2019 à 12:47:30 »
Avez-vous déjà pensé à écrire un livre pour éduquer ? Que ce soit pour la jeunesse ou pour d'autres lectorats, avez-vous déjà eu envie de transmettre vos savoirs par le moyen de la publication ?

Qu'en avez-vous retenu ?

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 027
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #1 le: 25 février 2019 à 15:18:15 »
J'en ai déjà eu envie, je crois, enfin je sais pas. Disons que je voulais transmettre des savoirs avant même d'en avoir :D Par exemple quand je lisais Nietzsche, j'avais très envie d'écrire comme lui, avec ce style aphoristique fascinant, je voulais rassembler des idées comme ça moi aussi. Mais ces fantasmes n'étaient pas destinés à la jeunesse bien sûr. Ce que j'en retiens, que c'était une gentille connerie, que je n'ai rien de tel à apprendre aux autres, que je sais que je ne sais rien, et que si la situation ne se présente pas d'elle-même je n'irai pas donner aux autres des conseils que je ne suis moi-même pas sûr d'être bons :noange:
^^

Hors ligne Miléna

  • Aède
  • *
  • Messages: 244
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #2 le: 25 février 2019 à 15:21:34 »
"Un livre pour les éduquer tous
Un livre pour les trouver
Un livre pour les amener tous,
Et dans les bibliothèques les lier
Au pays de MdE où s'étendent les pages"

Pardon j'ai pas résisté  :-¬?
J'aime pas l'idée d'écrire un livre pour éduquer. Qu'un livre ait un message à faire passer, oui. Qu'il soit engagé, qu'il ait des choses à dire, qu'il veuille changer la mentalité des gens, le regard qu'ils portent sur quelque chose, je suis totalement pour.

Mais vouloir qu'au terme d'une lecture, le lecteur ait été éduquer pour correspondre à une certaine façon de penser, c'est du totalitarisme.

Pour moi, tu peux écrire un livre avec l'espoir d'apporter un changement. Mais dans ce cas, tu n'es maître que de ce que tu écris, et il ne faut pas chercher à maîtrisé ce que le lecteur retiendra de sa lecture.

A partir du moment où on chercherait à avoir du contrôle sur ce que le lecteur est sensé penser à l'issu d'une lecture, on est dans la propagande, et je suis fondamentalement contre ce type de fonctionnement, quelqu'en soit le but.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #3 le: 25 février 2019 à 15:30:06 »
Je ressens un peu la même chose que toi, extasy, j'espère trouver dans les livres que je lis des enseignements ou des pistes de réflexion, c'est ce que j'aime dans la littérature

Mais vouloir qu'au terme d'une lecture, le lecteur ait été éduquer pour correspondre à une certaine façon de penser, c'est du totalitarisme.
>< Ouch ! Es-tu bien sûre de ce que tu dis-là, Miléna ? L'objectif de la transmission des savoirs, c'est l'émancipation, ne l'oublions pas !!

Pour moi, tu peux écrire un livre avec l'espoir d'apporter un changement. Mais dans ce cas, tu n'es maître que de ce que tu écris, et il ne faut pas chercher à maîtrisé ce que le lecteur retiendra de sa lecture.
En gros, tu assimiles l'éducation à de la propagande ? N'hésite pas à me corriger si je ne t'ai pas comprise. Je ne m'attendais pas à ce que ce sujet se transforme en débat, j'avoue.

A partir du moment où on chercherait à avoir du contrôle sur ce que le lecteur est sensé penser à l'issu d'une lecture, on est dans la propagande, et je suis fondamentalement contre ce type de fonctionnement, quelqu'en soit le but.
Non, il s'agit de prendre la plume pour transmettre des savoirs, comme dans un manuel pour donner des outils de compréhension du quotidien, c'est une modeste perspective, entendons-nous !
« Modifié: 25 février 2019 à 15:37:00 par Alan Tréard »

Hors ligne Miléna

  • Aède
  • *
  • Messages: 244
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #4 le: 25 février 2019 à 15:38:39 »
Heu oui c'est tout à fait ça ^^

Ecrire un livre dans l'objectif d'éduquer, c'est selon moi vouloir formater les esprits.

Un livre peut éduquer, mais je suis contre le fait que ce soit l'objectif à l'origine de la démarche d'écriture.

S'il y a des outils à donner aux gens, ce doit être ceux qui leur permettront de penser par eux-même hors des cadres de l'idéologie dominante qu'impose la société.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #5 le: 25 février 2019 à 15:51:00 »
Oki, en fait je me rends compte qu'on a une vision similaire tout en employant des mots distincts.

Me concernant, j'aime beaucoup les livres qui me donnent de la curiosité sur le monde, des livres qui ne sont que le vecteur vers un autre chose du quotidien.

En fait, quand j'écris, j'essaie de renvoyer les gens vers des thématiques pleines de vie et d'inconnu comme la liberté, la soif de connaissances ou encore l'engagement pour des valeurs fortes, ce genre de chose (c'est une démarche très humble, en fait, même si ça sonne « beau parleur »).

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 307
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #6 le: 25 février 2019 à 15:57:00 »
Oki, en fait je me rends compte qu'on a une vision similaire tout en employant des mots distincts.
D'où la nécessité, quand on introduit un sujet, d'en définir précisément les termes.
Mettre sur un même plan "éduquer" et "transmettre un savoir" va faire germer des pages de débats stériles parce que ça crée le postulat qu'ils sont synonymes. Alors que non...
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #7 le: 25 février 2019 à 16:01:55 »
J'écris moi-même des contes pour enfant dans lesquels je place des morales dont l'esprit est impulsé par la volonté d'apporter l'éducation.

Si quelqu'un s'intéresse à l'éducation, ce sujet est là pour lui, sinon, je comprends que vous souhaitiez discuter d'autre chose aujourd'hui, ça ne me pose aucun problème (sur un autre sujet).

Hors ligne Xavier

  • Scribe
  • Messages: 67
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #8 le: 25 février 2019 à 16:19:35 »
En ce moment je me suis lancé dans l'écriture d'un bouquin scientifique ! C'est totalement différent, notamment sur le fait que je galère avec LaTeX...
Sinon, pour tout ce qui est livre pour enfant, je pense que c'est mieux d'avoir une idée de morale à transmettre puisque de toute façon, on va lui en chercher une, alors autant que les parents et professeurs en trouvent une mise exprès.
- Xavier


Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 027
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #9 le: 26 février 2019 à 01:08:49 »
Peut-être que parfois, dans de rares et courts moments, je me suis surpris à penser "ah ça j'ai vécu, j'ai connu, je peux en parler". Mais je sais pas.

Milé comme d'hab avec tes interventions tu apportes des précisions sur le sujet. Je me sens à l'aise avec ta définition, en gros que c'est l'intention qui compte et qu'il faut pas chercher à maîtriser les résultats. Enfin t'as pas dit ça mais c'est comme ça que je l'ai retenu. Et globalement d'accord avec tout ce que tu dis. Et l'introduction était top :D

Alan, faut penser à m'appeler exta, comme tout le monde ^^

Très intéressé aussi par ce que t'as dit Lo. C'est vrai que transmettre un savoir ce n'est pas éduquer, à la limite on pourrait dire que si on a reçu une éducation, alors on détient un savoir, mais pas que le process d'éducation, c'est la transmission des savoirs. C'est vrai que si par un livre son auteur veut transmettre un savoir, cad qu'il met sur écrit son savoir, alors ça n'a rien d'éducatif.
L'exemple du bouquin scientifique est pas mal pour illustrer ça je crois, dans ce genre de bouquin le savoir c'est tout ce qu'il y a, mais toi tout seul avec ce bouquin dans les mains, en autodidacte, il y a peu de chances pour que tu arrives à quelque chose, même si tu peux très bien simplement mémoriser ce savoir. (j'ai l'impression d'avoir fait une faute dans ce raisonnement mais je sais pas quoi, je sens que c'est pas très clair)

Et on redira jamais à quel point c'est important d'être sûr que tout le monde est d'accord avec les définitions de base, c'est à croire qu'on veut pas apprendre  ><
Ben du coup ma définition actuelle du savoir, ben c'est comment réagir face aux choses, je crois, le savoir vivre ou savoir être. Par exemple quand j'étais petit j'avais peur des monstres, maintenant plus tellement  :D Du coup je panique plus là où je paniquais autrefois. Et si je vois quelqu'un qui paniquer, je pourrais toujours lui dire de ne pas paniquer. Mais il faudrait de toute façon que ce quelqu'un cesse (cessât '-' ?) de paniquer seul, je ne pourrais pas le faire à sa place. La partie la plus importante ne peut pas être dite, si ? Et du coup il ne suffirait pas de dire, mais il faudrait aussi donner l'exemple, pour confirmer ses dire. Mais toujours sans chercher à maîtriser le résultat (je crois pas que tu voulais dire tout ça milé, pardon du coup si je me sers mal ce que t'as dit). Et surtout, puisqu'il s'agit d'éduquer, il faudrait être cet exemple tout le temps (parce que l'éducation ça prend du temps), et toujours sans vouloir contrôler ?
Bon encore une fois je sens que je me perds, mais de ce fatras je retiens que l'éducation m'a l'air difficile (et on a pas fait la définition d'éduquer. En fait j'ai l'impression que si on galère toujours avec les définitions, c'est parce que leur nécessité ne devient apparente qu'après s'être exprimé). Alors écrire un livre, je crois pas. A la limite, un bon écrivain éducateur, je crois que ça se verrait dans son approche pédagogique, pas dans le contenu de son savoir. Un prof n'a pas à transmettre son propre savoir par exemple, pour être un bon prof. Pourquoi ça serait différent d'un écrivain ? Peut-être que le genre de savoir qui est bon à transmettre est un savoir universel, pas le genre de savoir qu'on pourrait "découvrir" seul. Mais pourquoi c'est si difficile de répondre >< (et le pire, c'est que j'ai l'impression de bloquer sur des choses pas très importantes, et que je sais que c'est pas ça >< )
^^

jeannesansarc

  • Invité
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #10 le: 26 février 2019 à 07:56:14 »
Bonjour Alan
je partage l'avis de Miléna ! éduquer c'est formater !

tu entends quoi par éduquer ?

 j'en ai lu un peu ! des livres sur l'éducation... et j'ai fini par les laisser de cotés tous !
par contre les livres qui m'aide à comprendre un contexte à réfléchir  sans chercher à pointer une vérité plus qu'une autre ! ceux là sont riches d'enseignements, ils élargissent !  chacun prend ce qui lui semble juste à un instant t  dans une lecture !

Exta (hello) ton exemple est bon ! par ex la peur ça ne se contrôle pas ! dire à quelqu'un n'est pas peur si il a peur ça ne va pas l'aider ! accepter l'émotion de l'autre en l’occurrence dans cette exemple la peur ben oui tu as peur ok   et l'accompagner par des actes oui  ça peut-être installer une veilleuse rester un peu le temps qu'il s'endorme et autres ...jusqu'à ce que l'enfant trouve sa propre solution et lui demander qu'est-ce qui peut t'aider à ne plus avoir peur bien sure une fois la panique passé ! ils sont pleins d'idées les enfants  ça va lui permettre non pas de ne plus avoir peur, de l'aider à affronter cette peur ! c'est mon humble avis !
« Modifié: 26 février 2019 à 08:33:28 par jeannesansarc »

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #11 le: 26 février 2019 à 10:40:40 »
Apprendre à lire, à écrire, c'est se libérer.

Un livre à visée éducative a pour moi la vertu de donner les moyens à l'individu de trouver sa place dans le monde, à se rapprocher d'autrui ou à prendre son propre envol.

Ensuite, je respecte celles & ceux qui « sauraient tout déjà », je ne me moque pas d'eux, mais je suis plutôt du genre à avoir suffisamment de respect pour les auteurs que je lis pour penser qu'ils peuvent m'apporter des enseignements dans leurs ouvrages.

J'ai conscience que ce n'est pas l'objectif de tous les auteurs, mais je sais que certains très grands auteurs ont eu vocation dans l'histoire à apporter de justes enseignements, je les lis comme un objet d'étude (pourtant il s'agit bien de fictions). Molière lui-même a traité le sujet de l'éducation à plusieurs reprises, il avait un regard inégalable sur les relations humaines, je n'hésite pas à affirmer ici qu'il m'apporte à moi aussi des enseignements.

Je veux faire pareil dans mes contes féeriques, même si c'est dur, j'y travaille.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 307
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #12 le: 26 février 2019 à 11:28:31 »
J'ai conscience que ce n'est pas l'objectif de tous les auteurs, mais je sais que certains très grands auteurs ont eu vocation dans l'histoire à apporter de justes enseignements
Et instruire, et témoigner d'un savoir sur qqch, ce n'est pas éduquer.
D'où l'importance de construire un débat sur des bases saines (= des définitions nettes et précises).
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Miléna

  • Aède
  • *
  • Messages: 244
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #13 le: 26 février 2019 à 12:24:10 »
En gros que c'est l'intention qui compte et qu'il faut pas chercher à maîtriser les résultats.
Oui c'est exactement ça  ;)

Si je devais donner des définitions, je vais certainement parler de façon trop imagé mais je dirais que :

-Transmettre un savoir : c'est comme jeter une poignée de sable au vent et parfois, par une sorte de miracle, certain de ces grains de sable deviennent des graines et ces graines donnent des fleurs, qui à leur tour jetteront d'autres poignées de grains de sable.

-Eduquer à l'inverse, c'est comme jouer les jardinier : on sélectionne ce qu'on veut faire pousser et on arracher les herbes qu'on ne souhaite pas cultiver et qui pourrait étouffer celles qu'on veut faire grandir, pour que cela corresponde à l'idée qu'on ce fait de ce que doit être un jardin.

Je ne peux pas accepter que quelqu'un joue les jardiniers dans la tête des gens. Qui est-on pour savoir quelle connaissance doit être implantée et laquelle doit être arrachée ? Laquelle arrosé pour qu'elle grandisse et laquelle laisser consciemment dépérir ?

Il faut vouloir transmettre ses connaissances, il faut vouloir apprendre des choses aux enfants, chercher à leur donner des valeurs, des principes, leur apprendre à accepter les différences. Mais il ne faut pas le faire de façon dogmatique, et cela moi, le seul moyen de ne pas être dogmatique c'est de ne pas chercher à contrôlé ce que les enfants retiennent au final de ce qu'on a voulu leur transmettre. Il faut jeter des part poignées des graines d'herbes folles, pas cultiver les bons élèves.

Il ne faut pas oublier que, quelque soit la sagesse que la vit nous a fait acquérir, quelque soit le recul qu'on ait prit ou les connaissances qu'on possède, on est toujours le produit d'une société et qu'on reproduit inconsciemment des schémas dont certains sont néfastes. Un "bon élève", quelqu'un qui correspond à ce qu'on considère comme la bonne attitude à adopter, n'est aux final qu'une reproduction d'un schéma sociale : il est ce que la société amène à considérer comme la bonne attitude à adopter.

Je veux que la prochaines générations réinvente le futur, je ne veux pas de bons élèves en cours de morales, mais des herbes folles qui me prouveront que l'idée que je me faisais d'un beau jardin était erroné.

Un livre à visée éducative a pour moi la vertu de donner les moyens à l'individu de trouver sa place dans le monde, à se rapprocher d'autrui ou à prendre son propre envol.
Dans l'absolue je suis assez d'accord mais, comment tu sélectionne ce qui doit être transmis et ce qui ne doit pas l'être ? C'est ça qui me pause question. Au regard de quoi est-ce que tu décide de quel connaissance doit être intériorisé par un enfant et quel autre doit être sortie de sa tête ?
Je ne vois pas comment il est possible d'éduquer sans transmettre l'idéologie de notre époque, car celle-ci est encrée en chacun de nous, et inconsciemment nous la reproduisons. Et vu notre époque, je ne vois pas pourquoi je voudrais transmettre cette idéologie aux prochaines générations.

Je suis pas certaines d'avoir apporté plus de clarté au débat '-'
Je galère à exprimer ce que je pense.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Un livre pour éduquer
« Réponse #14 le: 26 février 2019 à 13:04:09 »
Moi, j'aime l'éducation, c'est mon droit le plus libre.

Ce fil est destiné à celles & ceux qui aiment l'éducation, qui veulent y participer.

Dans l'absolue je suis assez d'accord mais, comment tu sélectionne ce qui doit être transmis et ce qui ne doit pas l'être ? C'est ça qui me pause question. Au regard de quoi est-ce que tu décide de quel connaissance doit être intériorisé par un enfant et quel autre doit être sortie de sa tête ?

Apprendre à hiérarchiser les connaissances, c'est savoir faire la différence entre de la propagande politique et de l'éducation littéraire, c'est se rendre soi-même actrice ou acteur d'une juste appréciation du monde.

Sans hiérarchisation des connaissances, tout est bon à prendre (la totalité), y compris les dogmes.

Je suis plutôt du genre à espérer que les gens fassent eux-mêmes la distinction entre un dogme et une éthique, un idéal et une inquisition.

L'éducation, c'est d'abord un facteur de conscience et de prudence, c'est ce qui donne justement les moyens de ne pas se laisser dominer par un dangereux système de privations.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.549 secondes avec 23 requêtes.