Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 mai 2019 à 23:08:57

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Versants impavides.

Auteur Sujet: Versants impavides.  (Lu 732 fois)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 978
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Versants impavides.
« Réponse #15 le: 05 mars 2019 à 20:57:17 »
Bonsoir Angie, je suis vraiment touchée de cet honneur d'être la première à recevoir un commentaire. De plus aussi élogieux, j'en suis émue !

Grand merci, vraiment.  :-[

En espérant lire des textes de votre cru, à très bientôt.

Et nous pouvons aussi nous tutoyer, tout le monde use du tu ici, c'est plus convivial et simple. Mais ceci est un choix, chacun est libre.

 :) :)
« Modifié: 05 mars 2019 à 21:05:25 par Claudius »
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Marcel Dorcel

  • Tabellion
  • Messages: 50
Re : Versants impavides.
« Réponse #16 le: 13 mai 2019 à 18:07:48 »
Je ne commenterai pas ton poème par rapport à la forme pour plusieurs raisons :

1) Parce que j'y connais que dalle...

2 ) Ca ne m'intéresse guère.

3) Depuis Baudelaire, la versification a pris du plomb dans l'aile. 

Ceci étant dit, j'ai vraiment trouvé de belles images, la dernière strophe est magnifique. Et pour un lecteur qui n'accroche pas à la poésie versifiée, je dois reconnaître que ton poème possède beaucoup d'attraits.
“Un imbécile ne s'ennuie jamais ; il se contemple.”
Rémy de Gourmont

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 978
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Versants impavides.
« Réponse #17 le: 18 mai 2019 à 21:36:12 »
Bonsoir Marcel,

Désolée du retard à répondre mais parfois la vie prend le pas sur la poésie et le virtuel.

Pour le 1 et  le 2, je ne vois pas quoi dire sinon merci de m'avoir lue malgré ta réticence naturelle.

Par contre pour le 3, j'aurai un petit commentaire à faire : il est évident que la poésie, que ce soit de Baudelaire ou d'autres poètes de l'époque à changée. Comme elle n'était pas la même du temps de Baudelaire par rapport à des poètes plus anciens. On appelle ça l'évolution, enfin je crois ! D'une part, le vocabulaire n'est plus le même, mais la manière de déclamer non plus. Je suis très attachée à la prosodie classique ou néo-classique mais je trouve aussi du charme à la poésie contemporaine. On ne compare pas, on ne peut pas.

Mise à part cela, j'aime beaucoup Baudelaire, mais aussi Verlaine, et encore Prévert, Brassens ou Bonnefoy... et d'autres encore

Merci en tout cas d'avoir pris la peine non seulement de me lire mais d'avoir laissé ce commentaire si franc.

 ;) ;)

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.106 secondes avec 23 requêtes.