Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 août 2019 à 23:04:56

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Romans, nouvelles » Milly Vodovic (Nastasia Rugani)

Auteur Sujet: Milly Vodovic (Nastasia Rugani)  (Lu 523 fois)

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 644
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
Milly Vodovic (Nastasia Rugani)
« le: 03 février 2019 à 00:42:01 »
(j'en avais parlé dans le Bilan 2018)


Citation de: Quatrième de couverture
Aujourd'hui, Milly a eu envie de mordre jusqu'au sang. Swan Cooper tirait des balles de revolver à deux pas de son frère Almaz, couché dans la boue. Soudain, la rage a tout dévoré. Milly a foncé pour sauver son grand frère. Dans un élan bestial, fou de colère, elle a cassé le bras et le nez de Swan Cooper. Depuis, Almaz, vexé, ne lui parle plus, mais qu'importe. Milly Vodovic peut tout faire désormais. Elle peut partir, en pleine nuit, à la recherche de l'arme abandonnée. Laisser un garçon trouble et dangereux lui voler un baiser. S'inventer à l'infini.

Mon coup de coeur jeunesse de 2018 donc, une fantasmagorie jubilatoire, délicieusement écrite, qui parle d'amour, de racisme, d'immigration, d'écriture, de violence, du deuil, bref, c'est tout un monde à soi tout seul, des personnages qui brisent le coeur et une fin en apothéose.

Lisez lisez lisez le premier paragraphe :

Citer
En cet instant, Swann Cooper se sent plus puissant que le soleil assassin du mois de juin. Le revolver à bout de bras, il tire à deux reprises à quelques mètres d'Almaz. Les détonations résonnent dans la plaine à travers les champs de blé et les coquelicots distraits. S'il était du genre rêveur comme sa mère, il s'arrêterait un moment pour contempler l'étrange beauté de la scène : les rayons sépia du soleil couchant entre les saules pleureurs, la silhouette immobile d'Almaz pareille à un reptile des marais, étendue sur un lit d'algue et de boue. Mais Swann Cooper est un coup de poing dans la figure du monde, un muscle tendu, à l'image de son père, refusant de se promener le long du coeur. Trop de ravins à éviter.


Et puis franchement, cette couverture ? :coeur:
Et je vais vous dire un secret : la tranche des pages est bleue.
Toute ma peau est maladésir.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.296 secondes avec 22 requêtes.