Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 août 2019 à 22:06:08

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » BD, comics, mangas » [BD] La cendre et le trognon (Manac'h)

Auteur Sujet: [BD] La cendre et le trognon (Manac'h)  (Lu 513 fois)

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 909
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
[BD] La cendre et le trognon (Manac'h)
« le: 28 janvier 2019 à 17:25:35 »




Première BD de cet auteur, aux éditions 6pieds sous terre, sortie ce mois de janvier, je suis tombé dessus par hasard en attendant un train et elle m'a trop intrigué


Ca raconte l'histoire de trois personnages, qu'on suit depuis l'enfance, et dont la vie va se croiser et s'entrecroiser.
La BD est en noir et blanc, le style est assez simple (sur les traits des persos, décors parfois vides et parfois fourmillant), mais avec des planches parfois un peu plus plus graphiques


Bon j'ai trouvé ça vraiment trop trop bien  :coeur:


En fait le point maxi fort du truc, c'est que c'est plongé dans un monde tout à fait comme le notre, mais où toute la vie semble organisée autour du sac à dos. C'est évidemment totalement métaphorique, mais du coup une fois que le fait que l'apparence, la façon de le tenir, la grosseur du sac à dos ou de la valise est introduite comme étant bah, toute la personnalité cachée d'une personne, littéralement ce qu'il porte sur son dos dans la vie, eh bien ca donne envie de regarder attentivement tous les plans où y'a du monde, et de regarder tous les sac à dos.

Y'a aussi la métaphore des trains (comme sur la couverture ^^ ) qui vient souvent comme une appartée (plus graphique, absurde et à la fois qui donne du rythme entre les chapitres) pour parler des directions de la vie. Y'a plein plein plein de petits trucs comme ça intelligents, clin d'oeil ou des petites idées au milieu du récit qui sont chouette, belles ou bien vues.

(Rien que la première scène en fait, présente chacun des trois personnages à travers les recommandations que leurs font leurs parents avant de monter dans le -même- train. Du coup ca dépeint en quelques phrases et images la psyché, l'éduction, les failles des personnages à travers des actes apparamment anodins, et ça c'est  :coeur: )

(autre exemple de truc cool, à l'école, tout le monde par-dessus son sac a une pancarte attachée qui représente un sac d'école, et c'est trop bien vu  :coeur: vu que tout le monde voit le sac de tout le monde y'a tout cet aspect social également )

BREF
voilà, j'ai trouvé que c'était super bien géré comme récit, tant dans le rythme, les histoires des personnages, ça donne à réfléchir comment se construire en tant que personne, l'univers presque absurde est en fait entouré de sens de reflexion, et c'est très intelligent et touchant

(et pour faire un livre comme ça avec une importance philosophique sur les sac à dos, je soupçonne l'auteur d'avoir voyager, en tout cas c'est aussi pour ça que ca m'a parlé autant :P )

(y'a des défauts aussi, qui font que ca aurait pu être encore plus excellent, mais y'a trop de trucs que j'ai bien aimé pour les relever, c'est prometteur en tout cas si c'est sa première BD oO )
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.056 secondes avec 22 requêtes.