Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 juillet 2019 à 02:05:00

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Atelier » Première ou troisième personne ?

Auteur Sujet: Première ou troisième personne ?  (Lu 1919 fois)

Hors ligne shaane

  • Aède
  • *
  • Messages: 167
Première ou troisième personne ?
« le: 23 janvier 2019 à 13:29:39 »
Depuis quelques temps, j'élabore tranquillement un petit projet.
J'ai la grande trame, les grosses étapes, les personnages principaux, le chapitrage de la première partie.... et quelques bouts écrits ici et là.

Je les ai écris à la première personne (du singulier), mais maintenant qu'il faut s'attaquer au gros, je butte un peu. Et je ne sais pas si ce choix est judicieux.

J'ai donc une question d'ordre générale : en tant que lecteur ou lectrice, quel est votre ressenti face à un "je".

Et ensuite, je me suis amusée à réécrire (rapidement) un des bouts déjà écrits. Je vous présente les deux versions. Si vos impressions peuvent m'aider à voir plus clair...
Je précise que j'ai déjà posté la version "je" sur un autre forum, sous un autre pseudo, dans le cadre d'un calendrier à thème.

Spoiler
[close]

Spoiler
[close]

Hors ligne Scarchane

  • Scribe
  • Messages: 93
    • Nouvel Univers
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #1 le: 23 janvier 2019 à 21:26:17 »
Hello !
Hum... en générale je suis assez partagée , mais là j'avoue que je préfère en "je" .
Je trouve que pour ce genre de scène, la troisième personne met trop de distance, alors que tout est dans le ressentir de l'ambiance par le personnage.

Hors ligne shaane

  • Aède
  • *
  • Messages: 167
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #2 le: 24 janvier 2019 à 20:02:39 »
Merci Scarchane.

Je cherchais des avis aussi assez généraux. Des sentiments de avantages/inconvénients par rapport à la problématique (et sans tenir compte de l'extrait).

En le transformant à la troisième personne, j'ai du adapté un peu, mais l'essence reste la même.

Bref... je n'avance pas dans mon questionnement ;)

Hors ligne victormontrilleux

  • Plumelette
  • Messages: 12
  • Journaliste la journée, écrivain la nuit
    • Récit d'un jour - blog d'actualité
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #3 le: 02 février 2019 à 23:26:04 »
Bonsoir,

J'ai longtemps été un adepte la première personne mais j'ai vite compris qu'en écrivant ainsi, le personnage principal me ressemblait bien trop, ce qui finissait par gêner la construction de l'intrigue et du récit. Je confondais régulièrement le roman avec ma propre existence, livrant diverses réflexions, pensées, qui étaient davantage les miennes que celles du personnage.

En écrivant à la troisième personne mon personnage principal a acquis une autonomie propre. Et j'ai pu introduire en plus une distanciation et des commentaires dans la narration, sur son attitude, ses choix, ce que la première personne ne peut pas faire aussi facilement.

Ca n'a pas été facile, mais comme j'avais un personnage en tête totalement opposé à ma propre existence, éducation et personnalité, écrire avec "je" aurait été une trahison pour moi comme pour lui. Bon bien entendu, y a quand même de moi dans le personnage mais beaucoup moins.

Hors ligne SimSam

  • Plumelette
  • Messages: 13
  • Je ne suis pas un robot
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #4 le: 16 février 2019 à 10:28:03 »
Salut !

J'ai toujours utilisé un peu les deux, selon le récit que je souhaitais mettre en place. Pour moi, la première personne fait que la subjectivité du récit sera plus forte : dans le cas d'une nouvelle fantastique écrit à la première personne, par exemple, le "je" permet, à mon avis, de mettre très facilement en place le doute : je (lecteur) vois tout à travers le point de vue du personnage, mais ce personnage a-t-il une vision claire des choses qu'il est en train de vivre, ou bien est-il victime d'hallucinations, etc. ?

Sinon, je trouve que la première personne n'est pas très adaptée à la narration, en particulier aux scènes d'actions, parce qu'on se retrouve très vite avec une avalanche de "je" dans la même page — on peut trouver assez facilement des substituts nominaux pour la troisième personne : "il", "Francis", "mon voisin", "le type qui tond la pelouse le dimanche matin" etc.

La troisième personne, je l'utilise lorsque je veux prendre mes distances avec mon ou mes personnages, un peu comme victormontrilleux je pense. Mais en général, mon narrateur à la troisième personne n'est pas neutre, parfois il se permet même de juger ouvertement les actions de mon personnage. Je n'aime pas trop l'idée d'un narrateur externe qui soit totalement effacé derrière le récit.

En ce moment, je m'exerce à l'indirect libre, et je trouve ça assez périlleux. Mais pour moi c'est un bon moyen de s'affranchir de l'opposition première/troisième personne, et d'embrouiller le lecteur si je ne m'y prends pas bien. Et en ce moment, dans mon roman, j'écris surtout à la première personne, mais je laisse souvent mon personnage s'exprimer directement à la première personne…


Je trouve cela curieux que, dans tes deux exemples, le récit change très peu : que ce soit la version à la première personne ou à la troisième, j'ai l'impression qu'il s'agit du même point de vue, donc soit ton récit à la troisième personne est déjà fortement empreint de la subjectivité de ton personnage, soit ton récit à la première personne n'intègre pas assez de subjectivité : comment il se sent au réveil ; ce que provoque, émotionnellement, l'irruption de Tiana dans sa chambre… Il y a déjà de la subjectivité dans "Des sons réconfortants qui me sortent délicatement du sommeil", mais ça reste assez vague.

Ce que je trouve intéressant, à la première personne, c'est quand le narrateur personnage essaie de décrire quelque chose avec ses mots mais que son discours montre clairement son hésitation, ses corrections sur le vif.

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 601
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #5 le: 17 février 2019 à 23:19:41 »
Ah, à la Kerouac.
Il avait une écriture très spontanée, ça donnait des trucs forts sympa quand il était lancé.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

jeannesansarc

  • Invité
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #6 le: 21 février 2019 à 16:52:00 »
bonjour
Perso, je me suis rendue compte que je lâche d'avantage l'écrit à la 3éme personne je vais plus loin dans le ressenti l'émotion ....le je me limite un peu ( à tort ou à raison) ! mais bon pour le moment j'écris du court et de la poésie. pour la seule nouvelle que j'ai faite c’était à la 3 eme personne.
sauf si c'est un dialogue c'est différent !
voilà par ici ! :)

Hors ligne derrierelemiroir

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 028
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #7 le: 21 février 2019 à 20:19:45 »
Après les mélanges sont aussi intéressants (comme dans Belle du Seigneur de Cohen). J'aime bien écrire à la troisième mais tout d'un coup offrir un snapchat des pensées du personnage, ou un monologue.
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne sunkmanitu

  • Plumelette
  • Messages: 18
  • Lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #8 le: 28 février 2019 à 16:02:14 »
Pour tes exemples, je serais partisan du premier extrait, on ressent les émotions, on vit la scène (normal pour une première personne), mainetenant la question à se poser est peut être : vais-je écrire tout mon livre à la 1ère personne ?
Je bute actuellement sur le même souci ;)

Certes la 1ere personne approche le lecteur au plus près des scènes, voire même il le projette à l'intérieurdu personnage, mais il (le lecteur) ne peut pas savoir ce qu'il se passe au delà des cinq sens du personnage principal. Avec la troisième personne, le narrateur fait office de chef de gare et aiguille les sentiments des personnages, en cache certains en dévoile d'autres. À mon avis.

De ce fait, j'ai opté pour une alternance entre la 1ere personne lorsque je veux parler directement au lecteur (sous formes de lettres écrites, façon voix off dans un film qui parlerait au spectateur), j'utilise la 1ere personne pour relater certaines séquences vues par les yeux d'un autre personnage qui fait office de témoin pour le coup et enfin dans le reste du roman j'utilise le classique narrateur omniscient, donc la troisième personne.

Y'a t'il un règle établie dans la mesure où la littérature est un art ? Si règles il y a, ne sont elles pas faites pour être transgressées ?!
Je pense que chacun doit pouvoir trouver sa réponse, dans la mesure où c'est surtout une question de feeling, le tien et celui que tu veux inspirer à tes lecteurs.
Remercies lorsque tu te lèves pour la lumière du jour, si tu ne vois pas de raison de remercier la faute repose en toi même.

Vieux proverbe amérindien.

Hors ligne erine

  • Plumelette
  • Messages: 9
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #9 le: 10 mars 2019 à 19:56:43 »
Ma réponse va être très courte et je ne sais pas si elle va t'aider mais je pense qu'il faut surtout que tu sois à l'aise dans ton écriture.

Hors ligne Alex B

  • Plumelette
  • Messages: 8
    • Fantasy mode d'emploi
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #10 le: 11 mars 2019 à 01:04:31 »
La version à la 3ème personne me paraît plus indiquée, mais seulement par rapport à ta façon d'écrire la scène. Car tu mets beaucoup de distance dans ta version à la 1ère personne. C'est trop descriptif, et trop neutre, et pas assez ressenti.

Le problème avec le "je", c'est justement de partager directement les émotions du personnage, mais d'arriver néanmoins à caser des éléments descriptifs.
Plongez-vous dans une passionnante aventure
et percez le secret de La Source d'Éternité
Découvrez les origines du mal avec la nouvelle l'Initiation, inclus dans le roman.

Hors ligne Honnirique

  • Aède
  • *
  • Messages: 159
  • Honnirique / Morphée
Re : Première ou troisième personne ?
« Réponse #11 le: 06 avril 2019 à 21:14:01 »
Eléments supplémentaires pour faire ton choix, en fonction de ce que tu veux pouvoir faire dans ton récit :

Les connaissances du narrateur :

- "Je" au présent : tu te limites aux connaissances et au champ de perception du narrateur à l'instant où il agit.
- "Je" au passé : tu te limites aux connaissances du narrateur au moment où il est susceptible de raconter l'histoire, et donc il peut décrire des choses qu'il ne voient pas au moment du récit mais qu'il apprendra par la suite.
- "Il/elle" : le narrateur peut être omniscient.

Le nombre du personnages suivis : si tu veux suivre des personnages différents d'un chapitre à l'autre, ou alterner la vision de chaque personnage, le "je" paraît difficile à utiliser.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.621 secondes avec 22 requêtes.