Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 octobre 2019 à 06:40:18

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus

Auteur Sujet: Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus  (Lu 7166 fois)

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 484
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Après un rapide tour de la section, je crois pouvoir poster sans peur de doublon.

Ce fil s'adresse à toutes celles et ceux qui, ayant soumis un manuscrit, vivent dans l'espoir chaque jour s'amenuisant d'un retour ou, à tout le moins, d'une lettre-type de refus :)
(C'est un peu manuscrit-centré, je me dis en relisant ; mais ce fil vaut bien sûr aussi pour les textes courts, poèmes, envoyés à des AT.)

C'est vrai que c'est pas facile tous les jours et l'anxiété vient en partie de ce vocabulaire tout à fait puant, "soumettre" n'inspire pas bien confiance il faut l'avouer, quand bien même on apprécie la maison d'édition concernée.
Et puis ce manuscrit, c'est un peu notre bébé, à ceci près que pour la société c'est un bébé de seconde zone, vous voyez ? Parce qu'un bébé (mais aussi garçonnet, fillette, et d'une manière générale tout enfant peu enclin aux fugues) dont on n'a plus de nouvelles, les jours, semaines et mois passant, il suffit d'appeler la gendarmerie pour que soit déclenché un beau plan "alerte enlèvement", flash info écarlate sur toutes les chaines et flics sur les dents. Mais là non, pour la société notre manuscrit est un bébé tout à fait majeur, "Il a le droit de disparaitre, vous savez combien de personnes disparaissent chaque année dans ce pays ? et on devrait ouvrir une enquête pour chacune ?"
Encore un peu et c'est nous qu'on irait coffrer pour maltraitance ("Comment ça vous le faites voyager par colis postal ?!").

Bref, si vous vivez dans l'anxiété, la résignation ou même un doux "J'aimerais juste une lettre de refus, histoire de passer à autre chose :-\", "... histoire de faire mon deuil" (et vous ne toucherez rien de l'assurance-vie contractée au préalable sachez-le, car pour tout bon assureur disparition ne vaut pas pour décès, il faut du cadavre, du cadavre et encore du cadavre), ce fil est ici pour verbaliser tout ça.

(Je ne sais pas trop comment ça va évoluer, peut-être qu'à terme il aura davantage sa place dans le flood mais vu le thème j'ai préféré le poster ici... On verra ?)
« Modifié: 15 janvier 2019 à 16:22:16 par Lo »
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 202
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #1 le: 15 janvier 2019 à 16:29:31 »
Après un rapide tour de la section, je crois pouvoir poster sans peur de doublon.

Ce fil s'adresse à toutes celles et ceux qui, ayant soumis un manuscrit, vivent dans l'espoir chaque jour s'amenuisant d'un retour ou, à tout le moins, d'une lettre-type de refus :)
(C'est un peu manuscrit-centré, je me dis en relisant ; mais ce fil vaut bien sûr aussi pour les textes courts, poèmes, envoyés à des AT.)

C'est vrai que c'est pas facile tous les jours et l'anxiété vient en partie de ce vocabulaire tout à fait puant, "soumettre" n'inspire pas bien confiance il faut l'avouer, quand bien même on apprécie la maison d'édition concernée.
Et puis ce manuscrit, c'est un peu notre bébé, à ceci près que pour la société c'est un bébé de seconde zone, vous voyez ? Parce qu'un bébé (mais aussi garçonnet, fillette, et d'une manière générale tout enfant peu enclin aux fugues) dont on n'a plus de nouvelles, les jours, semaines et mois passant, il suffit d'appeler la gendarmerie pour que soit déclenché un beau plan "alerte enlèvement", flash info écarlate sur toutes les chaines et flics sur les dents. Mais là non, pour la société notre manuscrit est un bébé tout à fait majeur, "Il a le droit de disparaitre, vous savez combien de personnes disparaissent chaque année dans ce pays ? et on devrait ouvrir une enquête pour chacune ?"
Encore un peu et c'est nous qu'on irait coffrer pour maltraitance ("Comment ça vous le faites voyager par colis postal ?!").

Bref, si vous vivez dans l'anxiété, la résignation ou même un doux "J'aimerais juste une lettre de refus, histoire de passer à autre chose :-\", "... histoire de faire mon deuil" (et vous ne toucherez rien de l'assurance-vie contractée au préalable sachez-le, car pour tout bon assureur disparition ne vaut pas pour décès, il faut du cadavre, du cadavre et encore du cadavre), ce fil est ici pour verbaliser tout ça.

(Je ne sais pas trop comment ça va évoluer, peut-être qu'à terme il aura davantage sa place dans le flood mais vu le thème j'ai préféré le poster ici... On verra ?)

c'est vrai tu flippes Lo ? écris d'autres trucs, ça t'évitera de stériles ruminations sur l'accueil fait à tes textes :--) :--) !
bon c'est vrai que ça se décrète pas, par définition, l'anxiété
idéalement, le mieux est de réussir à ne se prendre la tête que sur ce qui dépend de nous
en l'occurrence, ce qui dépendait de toi (écrire, envoyer), c'est fait, ou (écrire d'autres trucs!) à faire

perso j'avoue pour moi une réponse négative et une non-réponse ça me fait à peu près pareil. je n'attends rien, après mes envois.
et quand j'ai des retours positifs (par exemple quand j'ai été lauréat d'un concours de nouvelles), ça me fait une bonne surprise

en tout cas n'espère pas à mon avis de retours chiadés pouvant t'aider à améliorer tes textes, les éditeurs manquent probablement de temps pour faire ça

bise!

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 047
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #2 le: 15 janvier 2019 à 17:18:14 »
Je salue la qualité des deux messages ci-dessus dont j'ai grave kiffé la lecture.  :coeur:

Porté disparu, mon manuscrit de Nano 2010 (Aubes, l'histoire des putains d'une maisons close sur une planète dystopique et dichotomique (oui, c'est difficile à dire, "stopiquechotomique")). Les éditions du Bélial (je crois) m'ont renvoyé une lettre de refus personnalisée (!!!) qui mentionnait que "malgré les bonnes idées du roman, par exemple le fait que les cheveux magiques du personnage principal changent de couleur selon les situations, il n'a pas retenu notre attention". :mrgreen:
Bref, quand on m'a annoncé avoir retrouvé le corps de mon bébé-majeur, on m'a montré le corps d'un inconnu.

Que le dynamisme à venir de ce fil pousse tout le monde à envoyer plein de manuscrits  :coeur:
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 484
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #3 le: 15 janvier 2019 à 17:31:10 »
c'est vrai tu flippes Lo ? écris d'autres trucs, ça t'évitera de stériles ruminations sur l'accueil fait à tes textes :--) :--) !

J'essayais de commencer par une présentation de fil générale en fait, j'avoue que personnellement je le vis mieux à mesure que les semaines passent !
Ce qui est paradoxal dans la mesure où plus le temps passe et plus t'as une chance d'avoir une réponse.
Mais les jours suivant la soumission j'étais comme un DINGUE à regarder mes mails trois fois par jour tout en me disant "Tu sais que ça sert à rien ce que tu fais ? tu le sais hein ? bon bah c'est l'essentiel..."
Là ça fait cinq mois et demi, je me sens bien, assez détaché :mrgreen:

Citer
idéalement, le mieux est de réussir à ne se prendre la tête que sur ce qui dépend de nous
en l'occurrence, ce qui dépendait de toi (écrire, envoyer), c'est fait, ou (écrire d'autres trucs!) à faire
Je suis bien d'accord avec ça, c'est une bonne technique je pense, d'être dans un nouveau projet pour "oublier" plus facilement une soumission en cours.

Les éditions du Bélial (je crois) m'ont renvoyé une lettre de refus personnalisée (!!!) qui mentionnait que "malgré les bonnes idées du roman, par exemple le fait que les cheveux magiques du personnage principal changent de couleur selon les situations, il n'a pas retenu notre attention". :mrgreen:
Bref, quand on m'a annoncé avoir retrouvé le corps de mon bébé-majeur, on m'a montré le corps d'un inconnu.
C'est quand même assez flamboyant pour un éditeur, d'envoyer une lettre de refus qui soit personnalisée à quelqu'un d'autre |-|
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 326
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #4 le: 15 janvier 2019 à 19:00:16 »
Eh bien, moi je trouve que c'est une super idée, ce fil, on est plusieurs à envoyer des manuscrits aux éditeurs ou aux magazines littéraires, ils peut arriver que nous ayons envie d'en parler.

En ce qui me concerne, je ne suis pas encore inscrit sur le fil car je suis dans une phase d'écriture et de préparation du manuscrit, mais il est vrai que je risque bientôt d'y déposer mes bagages, le temps de faire les démarches nécessaires pour trouver une éditrice ou un éditeur jeunesse qui daigne s'intéresser à mes lignes.

Alors courage à toutes celles & ceux qui ont entamé ce genre de démarche !!

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 829
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #5 le: 15 janvier 2019 à 19:47:25 »
Juste un mot pour dire qu'il y a plein de maison qui annoncent la couleur : "sans réponse de notre part avant x mois, vous pouvez considérer que votre manuscrit n'a pas été retenu".

Sinon, ouais, c'est stressant à partir du mois 2/3 quand il y aurait une chance d'avoir un retour.

anlor

  • Invité
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #6 le: 15 janvier 2019 à 19:52:03 »
J'ai pensé à déménager depuis mon dernier envoi de bout de manuscrit. Après réflexion j'aimerais qu'il ne retrouve jamais le chemin de la maison (mais ça impliquerait de changer de boite mail et tout et j'ai pas trop envie) :-\

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 237
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #7 le: 15 janvier 2019 à 20:38:39 »
Citer
Sinon, ouais, c'est stressant à partir du mois 2/3 quand il y aurait une chance d'avoir un retour.
plein dedans ^^
mais pareil, j'y pense pas trop, les premiers jours ouaip, alors que c'est certain que y'aura pas de réponse à ce moment là haha, enfin sur 10 envois j'ai déjà du recevoir la moitié de refus (j'ai renvoyé à une autre maison cette semaine), lettres, mails, tout ca, pis si le manuscrit se perd finalement totalment dans la nature, j'y reflechirais plus tard, ptet y'aura des opportunités ponctuelles ou ciblées où je pourrais le ressortir, ou tant pis, paf dans l'oubli, ca sera pas grave, en tout cas pour celui là (le sentiment de l'avoir achevé quelque part me va)




et mis à part ça, sur les revues et autres, sur 29 envois cette année y'en a eu 5 pour lesquels je n'ai JAMAIS eu de réponse, ou alors il fallait aller voir directement soi-même sur le site (bon c'était négatif, c'est pour ça, mai quand même), ca fait un quart de non-réponse



Edit : et pour pallier à cette attente (et m'y retrouver), je me suis fait un petit fichier excel, avec des couleurs, les dates d'envoi et deadline d'AT, tout ça, comme ca quand je me demande où ca en est, je lance du vaudou sur les cases de tableur (mais y'a pas de stats comme grimm)
« Modifié: 15 janvier 2019 à 20:44:33 par Ben.G »
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 887
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #8 le: 15 janvier 2019 à 22:25:18 »
Dès que j envoie je n y pense plus, j ai fait ce que j ai cru bon et alea jacta est. Là j ai envoyé mon manuscrit et je n attends rien, parce que je ne doute pas qu' un jour un éditeur sera sensible à ce que je fais, et si c est un refus alors j aurai encore du temps pour le parfaire, et si c est oui alors tant mieux, mais dans tous les cas je n attends pas la réponse pour continuer à écrire.
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 853
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #9 le: 16 janvier 2019 à 11:29:06 »
Présent !

5 envois, une seule réponse de Le Bélial (postée dans les mauvaises nouvelles éditoriales).
Perso, j'ai décidé de profiter de la nouvelle année pour envoyer une petite carte à ceux qui ne m'ont pas encore répondu pour les relancer et une à Le Bélial, car j'estime qu'il méritent bien mes vœux vu qu'ils répondent.
En fait, j'aimerai avoir une réponse car en cas de refus j'étudierai la possibilité de m'autopublier, mais j'avoue que je préférerai nettement passer par un éditeur, surtout pour un premier roman.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 326
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #10 le: 16 janvier 2019 à 16:09:35 »
Mon cher Vinz, en ce qui me concerne, je suis ton parcours avec attention, j'espère que tu finiras par trouver une collaboration avec éditrice ou éditeur pour ton roman sur lequel tu te penches depuis un certain temps déjà.

En espérant que tu fasses bonne fortune, et avec mes amitiés les plus attentives.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 853
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #11 le: 17 janvier 2019 à 14:10:49 »
 :mafio:

Surtout, que j'ai fini le deuxième (la suite) et qu'il y en a un nouveau en cours et potentiellement trois autres pour clore cette "saga".
Au pire, plus les réponses tardent, plus je peux prendre d'avance au cas où ça marcherait assez pour qu'un éditeur veuille publier la suite sans devoir attendre 5 ans entre chaque tome.

Je reste optimiste et vois le positif malgré tout.
Et comme je dis, s'autopublier ce n'est pas si onéreux que ça (j'en suis à une estimation d'environ 1000/1500 € pour 100 ex de 400 pages) mais on ne bénéficie ni du réseau ni du "sérieux" d'un éditeur.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 326
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #12 le: 17 janvier 2019 à 14:24:15 »
Effectivement, les réseaux dans l'auto-édition sont un peu fragiles, pas très prometteurs, peut-être que ça changera un jour ou l'autre, mais ce n'est pas très fiable aujourd'hui.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 853
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #13 le: 17 janvier 2019 à 14:25:33 »
Surtout si on dit merde à amazon :mrgreen:
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 326
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Cellule de soutien psychologique pour les manuscrits disparus
« Réponse #14 le: 17 janvier 2019 à 14:34:40 »
 :???: Bah ! Amazon n'est pas plus fiable, hein. Ils vendent surtout de la poudre de perlimpinpin, on ne comprend pas que les plus gros éditeurs se soient laissés berner, mais bon.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.055 secondes avec 22 requêtes.