Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 mars 2019 à 11:25:05

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Elle aimait tant ses vers a soie..

Auteur Sujet: Elle aimait tant ses vers a soie..  (Lu 203 fois)

Hors ligne LordJacobDondAmsterdam

  • Plumelette
  • Messages: 13
Elle aimait tant ses vers a soie..
« le: 09 janvier 2019 à 12:57:26 »
"En Mai, fais ce qu'il te plais" disait le vieil adage.
Et ce matin de Mai, ce qui me plait le plus, c'est de ne rien faire. Ma montre affiche 8h30, et Jonas dors encore. Presque un miracle. Le vent commençait il a tourner en ma faveur?
En repensant a cette reflexion, j'en ai presque ris. Ma vie ces derniers temps etait minable au point de voir un reveil apres 8h30 comme une benediction Divine? Finalement; je crois bien que oui.
"Faites le vide Allan.. Lachez prise. Il est temps d'avancer maintenant, de mettre de l'ordre, dans vos affaires, dans votre tete."
Les mots du Dr Klein resonnaient dans ma tête. Et si il avait raison. Mettre de l'ordre. Lâcher prise. En fait, il avait meme sûrement raison, apres tout.
Je me suis etiré, et comme tous les matins, j'ai machinalement regardé sur ma gauche. Et comme depuis trop longtemps deja, elle n'etait pas la.
"Lachez prise.. Faites le pour vous".
Ma gorge s'est serrée, mes yeux se sont mis a me bruler de l'intérieur, mon nez s'est mis a picoter intensément, mes poumons ont semblés ne plus remplir leur fonction, et mon coeur s'est emballé pour combler le reste.
Les voix reprirent alors que je focalisais toute mon energie a desactiver mes fonctions lacrimale. D'abord la voix du Dr Klein qui me chuchotait en continu les memes phrases "Il est temps d'avancer Allan..." "faites vous du bien.. Vous meritez mieux que ca" "faites le vide.." "Allan.. Lachez prise"
Les yeux fermés, j'essaye de me battre. Une lutte acharnée contre mes sentiments. J'allais la remporter. Peu a peu, je sens ma gorge se detendre, mon coeur reprendre un rythme normal.
Soudain, les voix ont décidés que je ne gagnerai pas, finalement, et celle du Dr Klein fut balayée par un Hurlement. Un cri, une supplication, déchirante.
"NE L'ECOUTE PAS! NE M'OUBLIE PAS. JE SUIS LA JE SUIS TOUJOURS LA! TU M'AS PROMIS QUE JE SERAI TOUJOURS LA, TU NE PEUX PAS M'OUBLIER COMME ÇA! TU N'AS PAS LE DROIT"
Les mots brisent plus que les coups. Et je suis a peu pres sur que je prefererai etre criblé de balles, plutot que de subir ce supplice. Me boucher les oreilles est inutile, et les hurlements de detresse continuent a me marteler l'esprit. La voix de Mr Klein n'est plus qu'un lointain chuchotement. Je n'entends qu'elle, maintenant. Lola. Lola que j'ai aimé, Lola qui a toujours été la. Lola qui est morte. Et Lola qui ne me quitte jamais.
Si Proust avait une Madeleine, moi, j'ai un monde. Tout me renvoit a elle.
Une melodie, une expression, un haussement de sourcil, un petit garcon qui nourrit les Canards col vert au bord du Lac, tout.
La douleur m'envahit de nouveau, je ne sentais plus mes jambes, mes mains ecrasaient mon front de toutes mes forces, je fermais mes yeux si fort que j'ai cru les crever. Puis, je les ai ouverts, et mes larmes ont coulées, comme chaque matin. Alors sa voix s'est apaisée, avant de s'eteindre dans un "je serai toujours la" doux et bienveillant.
Le silence, enfin.
Puis, la voix du Dr Klein vint rompre cette tranquillité, d'un ton ferme, et déçu: "je vous pensais plus fort, Allan. A la prochaine."
Le silence. Enfin. Seul, avec mes larmes. Elle n'etait plus la.
En Mai, fais ce qu'il te plais. Je devais rattraper cet échec.
Je me suis levé, dans un elan de motivation, je me suis rincé le visage. Une nouvelle peau, une nouvelle page a ecrire. "Faites le vide...". Merci Dr. Mais par ou commencer? Elle est partout, de toutes façons. "Ca, c'est bien vrai" dit elle dans un gloussement discret.
Autant etre méthodique, du moins, dans la pratique.
Je pris la direction du grenier, qui ressemblait d'avantage a un champ de bataille.
Depuis qu'elle n'etait plus la; c'etait devenu mon musée. J'y retrouvais les vestiges de notre histoire. Des plus vieilles photos, aux cadeaux que l'on se fabriquait quand nous n'avions rien, tout y etait.
Ici, je la retrouvais. Je la sentais.

Je ne saurais l'expliquer, mais je me suis alors senti inévitablement attiré par le fond de la pièce. Je n'ai pas résisté, et m'y suis rendu, machinalement, manquant de faire tomber un vieux carton. Mes yeux sont alors tombés sur un vieil aquarium plein de poussière, sous une branche de murier blanc qui avait pénétré par la fenêtre ouverte. Ses feuilles tombaient directement dans l'aquarium, et c'est ainsi que la vie avait repris son cours. Sur les feuilles trouées, je les ai vu. Les oeufs de ses vers a soie avaient eclos, et ils repartaient pour un nouveau cycle.

Elle les aimait, ses vers a soie. Depuis que son pere lui avait offert un kit de démarrage, lorsqu'elle etait enfant, elle s'amusait chaque année a voir les oeufs eclore au mois de Mai, apres 1 an de sommeil.

Les larves naissent au retour des beaux jours, grandissent pendant quelques semaines, puis tissent leur cocon de soie, deviennent de beaux papillons, pondent, et meurent, 1 mois et demi apres leur naissance.

Chaque année, elle s'emerveillait de voir comment un etre qui vit si peu, peut apporter tant de choses.

Elle les aimait, ses vers a soie. J'aurais tellement aimé qu'elle n'en soit pas un.
« Modifié: 09 janvier 2019 à 20:01:22 par LordJacobDondAmsterdam »

Hors ligne Jujub38

  • Buvard
  • Messages: 5
Re : Ses vers a soie..
« Réponse #1 le: 09 janvier 2019 à 16:14:07 »
Bonjour,
j'ai trouvé ton texte très jolis !
L'image :''Si Proust avait une Madeleine, moi, j'ai un monde. Tout me renvoit a elle.'' est à mon gout magnifique.
Ton texte est remplis de sentiments, et en quelques lignes seulement tu as pu nous transmettre beaucoup d'émotions.
Cependant, je trouve que les paroles du docteur sont très ''clichés''.. un peu plus d'empathie serait la bienvenue?
Bonne fin de journée à toi!

Hors ligne LordJacobDondAmsterdam

  • Plumelette
  • Messages: 13
Re : Ses vers a soie..
« Réponse #2 le: 09 janvier 2019 à 16:21:19 »
Merci infiniment pour ton message qui me touche énormément. Je prends note de ta remarque.

Hors ligne LordJacobDondAmsterdam

  • Plumelette
  • Messages: 13
Re : Re : Ses vers a soie..
« Réponse #3 le: 10 janvier 2019 à 14:53:13 »
Bonjour,
j'ai trouvé ton texte très jolis !
L'image :''Si Proust avait une Madeleine, moi, j'ai un monde. Tout me renvoit a elle.'' est à mon gout magnifique.
Ton texte est remplis de sentiments, et en quelques lignes seulement tu as pu nous transmettre beaucoup d'émotions.
Cependant, je trouve que les paroles du docteur sont très ''clichés''.. un peu plus d'empathie serait la bienvenue?
Bonne fin de journée à toi!


Ca n'a plu qu'a toi je crois 😅

Hors ligne Lavekrep codaraque

  • Aède
  • *
  • Messages: 249
Re : Elle aimait tant ses vers a soie..
« Réponse #4 le: 10 janvier 2019 à 15:52:37 »
Salut LJDA ( j'ai presque plus d'encre),
touchante cette histoire. il y a un petit truc qui me gêne (mais c'est personnel). Moi je l'aurai écrite au présent, je trouve que ce serait plus fluide.
J'ai vu quelques fautes d'orthographe et de frappe, mais je n'ose pas les corriger parce que j'en connais quelques uns qui pourraient bien en rire ( la paille dans l’œil du voisin et la meule dans le sien) ::)

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 944
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : Elle aimait tant ses vers a soie..
« Réponse #5 le: 10 janvier 2019 à 16:10:32 »
Hello Lord Jacob,

Si tu veux plus de commentaires je te conseille t'aller toi-même commenter les autres textes, ça va dans les deux sens.

Quant à moi je lis surtout à cause du titre because mon pseudo hahaha.

Citer
"En Mai, fais ce qu'il te plais" disait le vieil adage.
Et ce matin de Mai, ce qui me plait le plus, c'est de ne rien faire. Ma montre affiche 8h30, et Jonas dors encore. Presque un miracle. Le vent commençait il a tourner en ma faveur?

Attention à la concordance des temps, tu mélanges le passé et le présent

Citer
Et si il avait raison.

Une question doit finir par un point d'interrogation

Citer
Si Proust avait une Madeleine, moi, j'ai un monde. Tout me renvoit a elle.

Pas de majuscule à madeleine sinon c'est le prénom et pas le gâteau  :D

Un texte classique mais joli ! Par contre j'ai pas compris la dernière phrase  :-\
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.072 secondes avec 22 requêtes.