Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 mars 2019 à 10:50:53

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Du berceau au tombeau

Auteur Sujet: Du berceau au tombeau  (Lu 149 fois)

Hors ligne BlancheurTristesse

  • Plumelette
  • Messages: 12
Du berceau au tombeau
« le: 08 janvier 2019 à 20:29:56 »
Et il devient parfois difficile de se battre contre soi. Parce que ces voix prennent littéralement le dessus sur notre état d’esprit, qu’elles se répètent jusqu’à nous rendre fou, que même en se tapant la tête elles résistent.
Elles sont notre destruction, née à notre mort psychologique, elles se nourrissent de nos maux, les rendant invivables.
Plus rien ne nous semble simple ou gai, tout nous paraît insurmontable et disproportionné. La confiance en nous est réduite à néant, pendant que le chaos sonore se mélange aux coups intérieurs.
Nous ne sommes plus maîtres de nous, notre raison n’est plus.
Mais comment pourrions-nous nous retrouver dans cet amas de douleurs ? Comment séparer la réalité et la vérité alors que la lumière guidant à la sortie de cette grotte est tout bêtement la mort ?
Dis-le, qu’humaines, immonde carcasse morte de l’intérieur, nous nous dirigeons vers cette même sortie. L’inévitable fin, celle de toute une vie, celle d’une illusion.
Notre âme soeur à tout, et qu’on embrasse d’un dernier soupir.
Dis-le, Ô mon grand Platon, que dans la république tu décris ce que tu ne sais pas, ce que personne ne sait et que parmi ces lignes pour la plupart incompréhensible, tu dénonces cette grotte, étrange chose nommée « vie » et que ses illusions nous mènent à la mortelle sortie, de la faux à la fin, du berceau au tombeau.

poiop

  • Invité
Re : Du berceau au tombeau
« Réponse #1 le: 13 janvier 2019 à 22:46:51 »
Bonsoir !
Voilà un texte qui vient du cœur.

Plus rien ne nous semble simple ou gai, tout nous paraît insurmontable et disproportionné.
C'est une bonne description ! En tout cas une description que je peux comprendre.

Tu t'empares de l'allégorie de la caverne pour en faire une lecture tout personnelle. C'est un peu triste de penser que sortir de la caverne équivaut à mourir !
Si j'ai bien compris, pour toi la sagesse n'existe pas, et se débarrasser de ses illusions équivaut à se débarrasser de la vie ?
Si c'est cela, c'est intéressant de le dire de cette façon. Et il faudrait être bien présomptueux pour affirmer que tu as tort.  :mrgreen:

Au plaisir,

poiop

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.064 secondes avec 22 requêtes.