Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 mars 2019 à 16:32:12

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Sur la solitude

Auteur Sujet: Sur la solitude  (Lu 202 fois)

Hors ligne Zleilndka

  • Scribe
  • Messages: 61
  • Choisir c'est renoncer.
Sur la solitude
« le: 06 janvier 2019 à 19:44:49 »
Y a des jours tu vois la solitude, ça te tente bien tu vois, ça t’apaise, ça te repose ça te réconforte ça te rassure, ça t’accompagne la solitude, parfois. Puis y a des fois la solitude c’est quand tu passes sous une échelle puis tu te ramasses le piano des déménageurs dans la tronche, il t’écrabouille mais tu meurs pas, même pas assommé toujours conscient, conscient que t’as mal t’as putain d’mal, que t’as mal que t’es bloqué, immobilisé, paralysé. Tu hurles pour qu’on t’entende pour qu’on te voie qu’on te vienne en aide, tu hurles tu vomis que t’as mal que t’as putain d’mal mais personne t’entends ou bien ils s’en foutent tous, ils s’en foutent tous ça va chez eux pourquoi s’asseoir et prendre du temps pourquoi essayer de comprendre quand ça va chez eux, et pourquoi tu voudrais qu’on ait envie de te comprendre. Et il y a elles. Elle. Elle pourrait passer, même pas besoin de s’asseoir même pas besoin de discuter pas besoin d’essayer de comprendre, elle pourrait passer et te donner la force juste en te regardant même un petit peu, un coup d’œil et hop elle te donne la force de repousser la piano, de le soulever de le déposer délicatement de dire c’est pas grave aux déménageurs rien de cassé plus de peur que de mal, un coup d’œil et elle te rend bon elle te rend à toi-même, un coup d’œil et la vie reprend. Et même sans ça. Je pourrais rester sous le piano. Y crever seul. Tout seul. De toutes façons j’ai pas la force. Jamais eu la force. Un type viendrait jouerait au piano, mon piano, un air doux un air triste, un air mélancolique, alors je gueulerais j’dirais pas de tristes à mon enterrement, aujourd’hui on célèbre la fin des temps puisqu’on est tous dans la même merde autant en profiter, autant savourer… Tu la ressens comme ça toi aussi, Jean ? La solitude ?


« Moi c’est surtout que je suis claqué tout le temps, je sors jamais. J’aimerais bien avoir l’énergie, t’imagines, avec de l’énergie, je pourrais sortir tout le temps hyper tard, je connaitrais plein de monde. Et même sans sortir, si un soir je sors pas je pourrais regarder peut-être un épisode de plus, un ou deux… »
« Modifié: 06 janvier 2019 à 19:47:09 par Zleilndka »
C'est fou ce que la Flemme de se relire peut faire comme fautes...

Hors ligne antsarn

  • Plumelette
  • Messages: 11
Re : Sur la solitude
« Réponse #1 le: 06 janvier 2019 à 21:31:44 »
Bonsoir, quelques commentaires sur ton texte.

Citer

Y a des jours tu vois la solitude, ça te tente bien tu vois, ça t’apaise, ça te repose ça te réconforte ça te rassure, ça t’accompagne la solitude, parfois.


Bon, j'ai des choses à dire sur cette première phrase. Déjà, je trouve la redondance du "tu vois" mal placée, je sais que ça devient de plus en plus utilisé à l'oral, mais je pense que la décaler sur le sur le "ça t'apaise" ou "ça te repose" serait plus approprié (j'ai eu du mal à comprendre à la première lecture).

Sinon, tu fais une addition de 6 éléments qui sont proches ou équivalents pour décrire la Solitude. C'est beaucoup, tu peux en élever un ou deux sans problème. Pour finir, je comprends pas l'emplacement du "parfois" à la fin, qui sert à rien vu que tu l'indiques déjà au début par "y a des jours".

Citer

 que t’as mal t’as putain d’mal, que t’as mal que t’es bloqué, immobilisé, paralysé.


Idem pour la gradation, la redondance du second "que t'as mal" casse l'effet, ça doit être croissant (je sais pas si je suis hyper clair). Après pareil, entre immobilisé et paralysés j'en ferai sauter un.

Citer

Tu hurles pour qu’on t’entende pour qu’on te voie qu’on te vienne en aide, tu hurles tu vomis que t’as mal que t’as putain d’mal


Redondance avec la phrase d'avant.

Citer
Et il y a elles. Elle

C'est Elles ou Elle du coup ?


Je vais pas commenter plus car ce sont les même choses qui reviennent ensuite. Pour faire une remarque générale, je trouve que ton texte a du potentiel, le choix des images est bien choisie, c'est plutôt pas mal. Après y a un gros soucis de ponctuation et de rythme général. Premièrement, il faudrait indiquer dès le début avec les guillemets que c'est un dialogue. Ensuite, la ponctuation est hasardeuse, et franchement par moment c'est gênant à lire à cause du rythme est très haché, c'est des longues phrases avec pleins d'interjections mit bout à bout et avec les redondances ça rend la lecture compliquée. Encore une fois, je ne sais pas si je suis très clair mais c'est que lorsqu'on parle, on utilise plein de ponctuation pour structurer notre propos, et là t'es sûr un faux-rythme tout le temps, ce qui fait qu'on perd le côté oral du texte.

« Modifié: 06 janvier 2019 à 21:37:10 par antsarn »

Hors ligne Zleilndka

  • Scribe
  • Messages: 61
  • Choisir c'est renoncer.
Re : Sur la solitude
« Réponse #2 le: 07 janvier 2019 à 16:10:13 »
Bonjour ! Merci d'avoir pris le temps de lire et pour ta réponse détaillée ! Je vais essayer d'expliquer ce que j'ai voulu faire, certains choix, tu pourras me dire ce que tu en penses, si tu veux !!! Merci encore !

Le redondance générale est voulue, comme un tourbillon, une routine qui se répète et se répète et se répète... jusqu'à l'indigestion. Aussi, ça me plait bien ce sentiment de "trop" que tu ressens. Ceci dit je vais essayer de faire en sorte qu'elle sonne plus maîtrisée en m'appuyant sur les exemples relevés.

Pour "Et il y a elles. Elle". Ben... C'est "elles" et "Elle"... Tout simplement... "elles" au pluriel sans majuscule et "Elle" au singulier avec une majuscule...

Ensuite pour la ponctuation et le rythme... Chaque point et chaque virgule est à sa place. Selon moi ! J'ai pu me tromper, je vais retravailler ça sérieusement, mais je crois pas qu'elle soit hasardeuse du tout, bien au contraire, on a un rythme qui n'est pas monotone, auquel il faut s'accrocher. Un faux-rythme, tu le dis très bien, c'est ça, et je trouve que au contraire, on gagne au côté oral du texte, il gagne en intérêt.

Il ne faut absolument pas mettre de guillemet dès le début, ce n'est pas un dialogue du tout. C'est à la fois un dialogue et une pensée, une narration. Encore une fois c'est peut-être une mauvaise idée, c'est peut-être mal fait, mais c'est pour ça, j'explique ce que j'ai voulu faire et tu pourras peut-être me guider, me dire comment mieux amener l'idée !

Merci pour ton temps !

« Modifié: 07 janvier 2019 à 16:14:08 par Zleilndka »
C'est fou ce que la Flemme de se relire peut faire comme fautes...

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
Re : Sur la solitude
« Réponse #3 le: 07 janvier 2019 à 16:58:42 »
Une solitude bien écrasante, en effet ! :)
Carence d'énergie, dis-tu ?
Pour quelqu'un de lymphatique, tu sembles avoir la solitude effrénée, ultra dynamique. Il y a du monde dans ta tête. Peut-être même une foule. Et de la musique, des choeurs antiques, des troubadours !
Dans les heures lentes de ma jeunesse, vois-tu, c'était cela pour moi la solitude : presque un mot ! Je n'en voulais pas, de la solitude. La solitude, c'était pour penser aux autres. Je n'ai jamais autant pensé aux autres que lorsque j'étais seul dans ma piaule. Alors, avais-je le droit d'appeler ça de la solitude ? La solitude, on peut aussi l'appeler liberté, il faut seulement, comme pour la liberté en général, savoir la vivre et en vivre.
J'ai envie de te dire patience, un jour viendra où la vraie solitude, tu la cultiveras, au même titre que tes carottes et tes batavias, là au fond de ton jardin, avec ton joli chapeau, si jamais tu as la chance d'acquérir le potager de "Candide". Tu ne la repousseras plus alors comme naguère. Oh que non ! Elle te sera chaude et sombre comme dans le ventre de ta mère.


Bien à toi !

« Modifié: 07 janvier 2019 à 17:03:00 par kokox »

Hors ligne Zleilndka

  • Scribe
  • Messages: 61
  • Choisir c'est renoncer.
Re : Sur la solitude
« Réponse #4 le: 07 janvier 2019 à 17:05:25 »
Merci kokox !

C'est excellent la solitude, je suis d'accord mais ça peut ronger aussi ! En fait je vous ai pas tout dit, ce texte est un tout petit extrait d'un plus grand texte... Dans lequel j'écris un personnage qui ne trouve rien à la vie...
C'est fou ce que la Flemme de se relire peut faire comme fautes...

Hors ligne antsarn

  • Plumelette
  • Messages: 11
Re : Sur la solitude
« Réponse #5 le: 08 janvier 2019 à 21:24:07 »
Citer

Le redondance générale est voulue, comme un tourbillon, une routine qui se répète et se répète et se répète... jusqu'à l'indigestion. Aussi, ça me plait bien ce sentiment de "trop" que tu ressens. Ceci dit je vais essayer de faire en sorte qu'elle sonne plus maîtrisée en m'appuyant sur les exemples relevés.


J'avais bien compris, mais c'est pas si facile à faire, car tu dois trouver l'équilibre entre la fluidité de lecture et le sentiment de lourdeur et de "trop". Après j'ai plus ressenti ça comme quelque chose qui écrase et dont on arrive pas à se défaire que comme une routine qui se répète.

Citer

Pour "Et il y a elles. Elle". Ben... C'est "elles" et "Elle"... Tout simplement... "elles" au pluriel sans majuscule et "Elle" au singulier avec une majuscule...

J'avais compris, ou plutôt je l'avais intuité.

Citer

Il ne faut absolument pas mettre de guillemet dès le début, ce n'est pas un dialogue du tout. C'est à la fois un dialogue et une pensée, une narration.


Idem là, au début j'avais pensé que c'était plus une pensée ou qqch qu'on pourrait se dire à soit même, mais avec la chute du coup j'ai pensé que c'était un dialogue.

Ca me permet de faire une transition sur une réponse plus globale, je trouve que ton texte manque de clarté sur certains  points(ceux que je viens de souligner, où je dis que j'ai plus intuité que réellement compris) et qu'il faudrait le retravailler . Après tu restes l'auteur du texte, je ne cherche pas à te le faire modifier à tout pris mais juste à te faire partager mon ressenti pour que tu puisses en tirer les conclusions qui te permettront de l'améliorer.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.06 secondes avec 22 requêtes.