Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

22 janvier 2019 à 15:29:35

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » Bâton magique

Auteur Sujet: Bâton magique  (Lu 234 fois)

Hors ligne Nacas

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 487
  • Dragon d'encres
Bâton magique
« le: 31 décembre 2018 à 12:03:01 »
   Le tout, c’est de le trouver. C’est ce que je me murmure en fouillant les décombres. Les décombres de la maison, du puits, puis de tout le reste. Cela m’amuse de croire que le ciel est tombé en morceau sur nos parterres ; je me dis que c’est mieux que d’être terrifié comme mon père. Terrifié, cela veut dire « ramené à la terre », c’est pour ça que papa ne veut pas avoir affaire avec le ciel. Mais moi je les ai entendues, les étoiles ! Elles m’ont dit qu’il fallait que j’aille trouver un bâton magique. Le même bâton qui a mis le feu aux incendies, celui qui a fait tomber la grêle.
Grêle, ça vient de grêlé : c’est quand le ciel s’abîme et s’écharpe. À l’origine, on s’abimait sans chapeau. Mais… mon père me dit tout le temps qu’à sortir sans couvre-chef, je finirai par attraper la faucheuse. Alors, maintenant que c’est le ciel qui s’écharpe, c’est un peu comme si on était tout le temps dehors ; avec la maison par terre, il m’a bien fallu trouver quelque chose.
Je n’ai pas trouvé que des chapeaux, ceci dit, il y a plein de choses, sur le sol strié de débris, bris et vis de verre ou de vieilles hélices. J’en ai marre, mon ventilateur tout rouillé s’est brisé. Il m’empêchait de faire de mauvais rêves dans la nuit. C’est arrivé hier soir. Un grand bruit suivi d’un petit : « boom ». En réalité, cela avait plus fait
SkchplraaarrrrckssBrrrannnkpkpkprrrBAM !
BAM !!
Bam.

Il y avait du plâtre plein ma couverture. Après, le plafond a continué à tomber sans bruit ; peut-être que l’air s’était rassasié. Je n’ai plus entendu que les étoiles, murmurer. Je me murmure à moi-même, j’ai la voix cassée. Papa ne me parle plus. Mais je sais ce qu’il m’aurait sûrement dit : il m’aurait regardé, et d’un air tout à fait sérieux il aurait plaisanté,
Je voudrais que tu ne sois jamais né.
Je me suis souvent demandé si la mort permettait de s’effacer de l’existence. L’air mange les sons et les approche de mes oreilles. C’est peut-être pour ça que cette nuit du ciel blanc et noir, l’air s’était changé en pierre. En mélasse profonde. Le bâton magique, enfoui, en l’air ; peut-être, sous terre. Y a-t-il de l’air sous terre ? Pourquoi la mort serait-elle le début d’autre chose ? La fin peut être vue comme un début ; c’est le début de la fin ! Souvent, on se trompe et c’est la fin du début. Et il n’y a pas de suite.
J’ai retrouvé le bâton de dynamite.
Tout brûlé. Adieu les étoiles :
Je m’en vais.
« Modifié: 02 janvier 2019 à 23:13:18 par Nacas »
J'ai si froid...

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 133
  • Chercheur en causes perdues
Re : Bâton magique
« Réponse #1 le: 02 janvier 2019 à 12:36:14 »
Yo

Citer
Y-at-il de l’air sous terre ?

y-a-t-il

J'ai bien aimé. J'ai trouvé l'écriture très poétique, ce qui tranche un peu avec le contenu, et du coup ça rend bien. Peut-être quelques rimes internes évitables, mais ça m'a pas sorti de ma lecture et c'est vraiment pour chipoter.

Seeya
"T'façon je sais pas recevoir l'amour, moi ça me met trop mal à l'aise"
Therapie Taxi

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

En ligne Ariane

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 407
Re : Bâton magique
« Réponse #2 le: 02 janvier 2019 à 21:43:50 »
Bonsoir Nacas,

Citation de: Loïc
y-a-t-il
Je dirais même plus : "y a-t-il" ; ).
Citer
Après, le plafond avait continué à tomber sans bruit ; peut-être que l’air s’était rassasié.
J'ai vraiment l'impression que pour la concordance des temps il faudrait mettre le premier verbe au passé composé et seulement le deuxième au plus-que-parfait.

Moi aussi j'ai apprécié ce texte pour sa poésie. J'ai aimé le narrateur qui entend les étoiles, et des formules comme "le ciel s'abîme et s'écharpe". J'ai aussi trouvé que c'était bien équilibré entre le déroulé des événements réels et les digressions totales. Le passage avec le père, le "et d'un air tout à fait sérieux il aurait plaisanté"... Je trouve le ton extrêmement juste à cet endroit, avec ce côté à la fois détaché et en même temps qui vise pile poil là où ça fait mal. Plus je le lis et plus je l'apprécie ce texte. Le narrateur me touche beaucoup.

Merci pour le partage.

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 755
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Bâton magique
« Réponse #3 le: 05 janvier 2019 à 18:44:13 »
Citer
Souvent, on se trompe et c’est la fin du début. Et il n’y a pas de suite.
Moh :s

Je trouve ce texte hyper triste... en plus, posté un 31 décembre... je sais pas. Du coup je sais pas si je l'ai bien aimé. Mais la fin est trop triste. Ca donne envie de faire un :calin: au narrateur

(Déso, rien de plus à dire)
Petit coeur en balustrade, il fallait me retenir plus tôt. Tu m'as perdu ma solitude. Tu m'as arraché le drap. Tu as mis en fleur mes cicatrices. (H. Michaux)

Hors ligne Nacas

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 487
  • Dragon d'encres
Re : Bâton magique
« Réponse #4 le: 06 janvier 2019 à 21:56:30 »
'Merci'.
Je vais en faire d'autres.
Des milliers de petits, des chambres, des griffes, des ciels de nuit.

Nacas
J'ai si froid...

Hors ligne Léilwën

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 068
  • L'elfe aux lapins roux
Re : Bâton magique
« Réponse #5 le: 16 janvier 2019 à 13:28:15 »
Hop !

Ca m'arrive rarement, mais là, je n'ai qu'une phrase à relever, parce que j'ai l'impression que le texte est un tout indivisible et que c'est l'ensemble qui en fait la beauté ; du coup, soit il faut citer tout le texte, soit il ne faut rien citer au risque de perdre toute la saveur.
Voici cette phrase dont je parle, et elle a déjà été citée :
Citer
Souvent, on se trompe et c’est la fin du début. Et il n’y a pas de suite.
=> :coeur:

Sinon, 2-3 pinaillages d'usage :
Citer
J’en ai marre
=> ça m'a sorti de la poésie du texte ; je ressens ça comme trop trivial par rapport au reste
Citer
En réalité, cela avait plus fait
=> j'aurais mis ":" après "fait"
Citer
et d’un air tout à fait sérieux il aurait plaisanté
, => j'aurais mis ":" à la place de la virgule

Voili voilou... Contente de t'avoir lu !
Si Hémon ne doit plus pâlir quand je pâlis, s'il ne doit plus me croire morte quand je suis en retard de cinq minutes, s'il ne doit plus se sentir seul au monde et me détester quand je ris sans qu'il sache pourquoi [...] s'il doit appendre à dire oui, lui aussi, alors je n'aime plus Hémon. -Antigone

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.044 secondes avec 23 requêtes.