Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

12 novembre 2018 à 18:55:27

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Essais, documents » Les Essais (Montaigne)

Auteur Sujet: Les Essais (Montaigne)  (Lu 117 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 068
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Les Essais (Montaigne)
« le: 06 novembre 2018 à 12:40:49 »
Certains d'entre vous ont l'air de s'intéresser au sujet sur la peur, je suis donc allé rechercher dans les Essais pour voir si je pouvais trouver quelque chose à ce sujet et vous apporter des pistes pour méditer sur ce thème en particulier.

Les Essais sont publiés pour la première fois à Bordeaux en 1580. Montaigne, qui partage une expérience prolongée dans la magistrature et un goût prononcé pour la culture antique, nous confie ses parcours et aspirations philosophiques dans une œuvre au scepticisme prononcé. On peut notamment s'intéresser à lui historiquement comme l'un des grands inspirateurs des différents courants humanistes dont on peut tirer des enseignements.



En ce qui concerne la peur, un passage en dit long sur nos piteuses réactions :


Essais premier livre
Chapitre XVIII
De la peur


« Je ne suis pas un bon naturaliste, comme on dit, et ne sais guère par quels ressorts la peur agit en nous ; mais quoi qu’il en soit, c’est une étrange affection, et les médecins disent qu’il n’en est aucune qui fasse plus dérailler notre jugement. Et c’est vrai que j’ai vu des gens devenus fous de peur : même pour le plus rassis, il est certain que pendant les accès, elle engendre de terribles mirages. Je ne parle pas du commun des mortels, chez qui elle fait apparaître tantôt les ancêtres sortis du tombeau et enveloppés dans leur suaire, tantôt des loups-garous, des lutins et des monstres. Mais parmi les soldats eux-mêmes, chez qui elle devrait avoir moins d’importance, combien de fois n’a-t-elle pas changé un troupeau de brebis en un escadron de cuirassiers ? des roseaux et des bambous en gendarmes et en lanciers ? Nos amis en ennemis ? Et la croix blanche en rouge ?
[…]
Les Grecs identifiaient une autre espèce de peur, qui ne relevait pas d’une erreur de jugement, disaient-ils, qui n’avait pas de cause apparente, mais était due à une impulsion d’origine divine. Des peuples entiers et des armées entières en étaient saisis. Comme ce fut le cas à Carthage, où elle produisit une extrême désolation. On n’y entendait que des cris d’effroi. On y voyait les habitants sortir de leurs maisons, comme à l’appel aux armes, et se ruer les uns sur les autres, se blesser, s’entre-tuer, comme si des ennemis étaient venus parmi eux s’emparer de leur ville. Tout ne fut que désordre et tumulte jusqu’au moment où, par des prières et des sacrifices, la colère des Dieux se trouva apaisée. On appelait cela : terreur panique. »





chapitre sur la peur en entier
[close]
« Modifié: 06 novembre 2018 à 12:42:50 par Alan Tréard »

En ligne jobear51

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 090
  • Ours mal léché
    • jobear51
Re : Les Essais (Montaigne)
« Réponse #1 le: 10 novembre 2018 à 14:28:16 »
Alan, Ah ! Si tous les membres du MdE pouvaient lire Montaigne…

Amitiés,

Jo
Jobear51
Être un ours ou rien

MA PAGE PERSO ET TOUS MES TEXTES

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.101 secondes avec 22 requêtes.