Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 avril 2019 à 14:30:29

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Théâtre et poésie » [Théâtre] Macbett (Eugène Ionesco)

Auteur Sujet: [Théâtre] Macbett (Eugène Ionesco)  (Lu 424 fois)

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 743
[Théâtre] Macbett (Eugène Ionesco)
« le: 06 novembre 2018 à 00:21:48 »


C'est une pièce de 1972 sans actes ni scènes, mais disons qu'il y a sept parties séparées par des astérisques. Une pièce parodique, comique et tragique à la fois, mélange du Macbeth de Shakespeare et du père Ubu de Jarry. En réalité Ionesco ne dissocie pas comique et tragique, il les confond : "le comique étant l'intuition de l'absurde, il me paraît plus désespérant que le tragique". C'est également une pièce très symétrique dans sa construction, qui use et abuse du comique de répétition. Mais j'ai plutôt aimé la pièce en général.
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 001
Re : [Théâtre] Macbett (Eugène Ionesco)
« Réponse #1 le: 11 novembre 2018 à 17:10:29 »


C'est une pièce de 1972 sans actes ni scènes, mais disons qu'il y a sept parties séparées par des astérisques. Une pièce parodique, comique et tragique à la fois, mélange du Macbeth de Shakespeare et du père Ubu de Jarry. En réalité Ionesco ne dissocie pas comique et tragique, il les confond : "le comique étant l'intuition de l'absurde, il me paraît plus désespérant que le tragique". C'est également une pièce très symétrique dans sa construction, qui use et abuse du comique de répétition. Mais j'ai plutôt aimé la pièce en général.

Ah merci Eveil je savais pas que ionesco avait fait ça
ceci dit ça ne m'étonne pas venant de ce loustic
je le trouve un peu maniéré, un peu "conceptuel", ionesco, et ce que tu dis (et ce que dit la phrase de lui que tu cites) fait écho à ce côté maniéré/conceptuel
+ un chercheur qu'un poète, quoi, globalement, le ionesco
j'ai vu rhinocéros y a quelque temps au théâtre, avec des qualités et des défauts totalement ioneskiens
j'irai jeter un oeil à ce macbett quand même
ça donne envie de lire ubu roi aussi

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 743
Re : [Théâtre] Macbett (Eugène Ionesco)
« Réponse #2 le: 11 novembre 2018 à 17:23:09 »
Citer
+ un chercheur qu'un poète,
sur cette pièce totalement

aucune poésie, après je sais pas si c'est ce qu'on attend de Ionesco. Tu as raison, c'est le "concept Macbett "qui est intéressant, à condition d'avoir les deux références principales, sinon je pense que l'intérêt de la pièce s'en trouvera très amaigri.
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.069 secondes avec 22 requêtes.