Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 mars 2019 à 20:20:21

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » La Censure de chasteté, parlons-en

Auteur Sujet: La Censure de chasteté, parlons-en  (Lu 3367 fois)

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 944
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #30 le: 14 septembre 2018 à 20:57:21 »
Pourquoi t'as pas appelé le sujet "le manichéisme ou le Jeu du qu'est-ce qui est immoral" ?

(N'empêche que t'as dit parlons-en et que tu n'en parles pas... Quelle prétérition : ()
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #31 le: 14 septembre 2018 à 21:00:53 »
Pourquoi t'as pas appelé le sujet "le manichéisme ou le Jeu du qu'est-ce qui est immoral" ?

Je trouve ta question intéressante, ce qui est moral ou immoral entraîne un certain manichéisme.

Lorsque tout le monde s'entend sur une règle commune (un peu comme une règle du jeu), celle-ci peut faire office de morale (dans le sens où cette « règle du jeu » n'est pas inscrite dans la Loi).

Que faut-il penser de cette morale ? Nous autorise-t-elle à tout et n'importe quoi ? Quelle est sa limite ?

Faut-il s'opposer violemment à un sujet immoral ?

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 944
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #32 le: 14 septembre 2018 à 21:06:19 »
Faut-il considérer une question rhétorique comme une réflexion philosophique à part entière ? Floode-t-on sous une apparence de réflexion ou réfléchit-on, masqués, dissimulés aux yeux des censeurs, sous l'apparence d'un flood éhonté décomplexé ? Chatte.
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #33 le: 14 septembre 2018 à 21:12:20 »
Faut-il considérer une question rhétorique comme une réflexion philosophique à part entière ? Floode-t-on sous une apparence de réflexion ou réfléchit-on, masqués, dissimulés aux yeux des censeurs, sous l'apparence d'un flood éhonté décomplexé ? Chatte.

Honnêtement, je ne comprends pas exactement ce que tu dis. Je ne doute pas que des gens seront d'accord avec toi, mais je pense que tu es toi-même confrontée à un manque de clarté.

Ne manquons-nous pas de clarté toutes & tous autant que nous sommes ? N'y a-t-il pas un risque important à terme ?

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 944
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #34 le: 14 septembre 2018 à 21:13:52 »
Genre quel risque ? (Quel courage que de les affronter.)
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #35 le: 14 septembre 2018 à 21:14:59 »
Genre quel risque ? (Quel courage que de les affronter.)

Manque de clarté+morale abusive=dangereux quiproquos=Babel

Hors ligne Aube

  • Modo
  • Prophète
  • **
  • Messages: 701
  • Craie-Pulsive
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #36 le: 14 septembre 2018 à 21:49:28 »
Ce sujet est tragique.

Hors ligne Ceiht-El

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 361
  • Ecervelé
Re : Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #37 le: 14 septembre 2018 à 21:59:07 »
Je ne suis pas idiot, je pose un regard différent sur le monde !

Hors ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 960
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #38 le: 14 septembre 2018 à 23:13:38 »
Je crois Alan que le plus simple pour te répondre est de définir l’éthique et la censure. Car suite aux lectures des différents débats que tu as ouvert ou aux discussions que nous avons eues tu sembles confondre les deux.

L’éthique consiste à ne pas aborder certains sujets pour différentes raisons.
Certes l’éthique est imposée, en générale par la société.
Son respect repose sur un acte volontaire.
Chacun est donc libre de la respecter ou non.
C’est donc un acte (décision) qui se réalise avant publication par la personne qui voulait le diffuser.

La censure consiste à empêcher la diffusion de quelque chose car elle enfreint quelque chose qui empêche sa diffusion, cela peut même être l’éthique.
La censure est exécutée à postériori par un tiers.

Il y a le cas de l’auto-censure. Quelqu’un refuse d’aborder un sujet car il a peur des conséquences pour sa personne.

 
Que faut-il penser de cette morale ? Nous autorise-t-elle à tout et n'importe quoi ? Quelle est sa limite ?

Faut-il s'opposer violemment à un sujet immoral ?
Je trouve que ce genre de questionnement est justement ce qui détruit notre monde.
Car il crée des règles basées sur la nature du sujet.

Alors qu’on devrait pouvoir aborder n’importe quel sujet, car dans certains cas, c’est son état morale ou immoral qu’il faut changer.

Et tant que j’y suis.
Dans une démocratie européenne. La liberté d’expression qu’on voit régulièrement apparaitre pour justifier tel ou tel propos. N’a absolument aucun sens.

La première raison, c’est que l’état démocratique autorise de facto quiconque à s’exprimer comme il désire (ce inclut des propos illégaux). Car il y a une référence indirecte à « nul ne peut être poursuivi à priori ».
Dès lors toute personne ne peut être poursuivie que pour les propos qu’elle a tenu précédemment.

La deuxième raison à cela. C’est qu’une démocratie interdit de tenir certains propos. Les interdictions portent sur les propos qui enfreignent les droits d’autrui. Donc une démocratie européenne ne peut pas gérer la liberté d’expression car elle l’empêche explicitement de manière législative.

Par contre, si tout le monde parle à tort et à travers de « liberté d’expression » c’est que c’est un des droits fondamentaux les plus important. Car toute personne doit pouvoir s’exprimer contre son gouvernement et y survivre.

Donc, pourquoi Alan tu te poses autant de questions ?
Pourquoi comme auteur engagé tu défends les droits des auteurs comme tu le fais ?

Tu ne fais que te battre pour quelque chose que la démocratie te garantit.

Je ne le sais que trop bien. Je suis aussi un auteur engagé. Ta conception des choses doit rester de l’autre côté de l’Atlantique.



Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 266
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #39 le: 15 septembre 2018 à 00:08:09 »
Immoral a donc un sens fort volatil...
est-il basaltique de ne pas répondre à Verasoie ?
je répondrais que c'est y aller un peu fort : c'est légèrement granitoïde, avec des inclusions de cuivre titanifère peut-être, mais basaltique... modérons nos propos une seconde ::)
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne anlor

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 101
  • Empanada bitch
    • Un blog en carton
Re : Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #40 le: 15 septembre 2018 à 01:32:20 »
Immoral a donc un sens fort volatil...
est-il basaltique de ne pas répondre à Verasoie ?
je répondrais que c'est y aller un peu fort : c'est légèrement granitoïde, avec des inclusions de cuivre titanifère peut-être, mais basaltique... modérons nos propos une seconde ::)
Faut-il sauver le basalte ?
"Non, je ne m'aime plus, je ne m'aime personne."


Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 743
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #41 le: 15 septembre 2018 à 01:44:43 »
la meilleure ceinture de chasteté de Pascal, c'est le "L" de son prénom. Sans lui ça ferait "Baise, Pascal !"


mais reprenez, voulez-vous.
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #42 le: 15 septembre 2018 à 10:40:06 »
Monsieur Kanimp,

Quelle surprise de vous retrouver sur un sujet sur la censure.

Donc, pourquoi Alan tu te poses autant de questions ?
Pourquoi comme auteur engagé tu défends les droits des auteurs comme tu le fais ?

Dis-moi Kanimp, réponds donc à cette simple question avec simplicité :

Penses-tu que mon attitude est immorale ?

Est-il immoral de parler de censure ?
« Modifié: 15 septembre 2018 à 10:43:27 par Alan Tréard »

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 266
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #43 le: 15 septembre 2018 à 11:42:41 »
Alan, ton personnage me devient de plus en plus fantomatique, silhouette diffuse qui passe dans les décors (plaines urbanisées) et dont on n'entend, écrasé par un lied de Richard Strauss (ça c'est à cause de gage), que le mot "immoral" (sept secondes d'intervalle entre chaque, environ). Par-dessus, une voix anlorienne un peu éthérée, invitée à la matinale d'une grande radio, crachote dans son micro : "le problème c'est qu'à l'heure actuelle nous-ne-sommes-pas des granites. Nous ne le sommes pas et ceux qui vouraient nous faire croire le contraire sont, pardonnez-moi de le dire, des..."

Waw
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 804
  • C'est osé de penser que je pense.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : La Censure de chasteté, parlons-en
« Réponse #44 le: 15 septembre 2018 à 11:45:39 »
Comme quoi ! Il suffit de poser une question simple, presque idiote, pour que tout soit chamboulé... ::)

Heureux d'être une source d'inspiration pour toi, mon cher Lo.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.053 secondes avec 23 requêtes.