Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 septembre 2018 à 15:19:21

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: ernya, Ben.G, Rémi) » Rêves

Auteur Sujet: Rêves  (Lu 336 fois)

Hors ligne Claudius

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 029
  • MrSGreen
Rêves
« le: 25 juillet 2018 à 09:14:15 »
Des souvenirs accrochés à mes rêves
Quand la nuit n'est plus vraiment la nuit
Que l'esprit se réveille et reprend vie
Dans les limbes les mots se lèvent.

Embruns venus d'ailleurs
D'une mer solitude
Et lente servitude
D'une vie sans meilleur.

Frappent les mots à la porte des songes
Et les laisser sortir de leur gangue étroite
Exploser naissant pour limer ce qui ronge
Donner un sens, dévier la ligne droite.

Nuit sans fin des regards intérieurs
Aux lueurs fugitives insaisissables
Passant trop pressé le rêve se meurt
Lente agonie, le jour coupe le câble.

Plus de lien le souvenir s'efface
Première lueur, dernier effluve
Le songe s'enfuit, légère trace
La lumière éteint la nuit, furtive.
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Fried

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 648
Re : Rêves
« Réponse #1 le: 26 juillet 2018 à 12:06:15 »
Je vois que toi aussi tu peux te laisser aller à la mélancolie. J'aime beaucoup "la lumière éteint la nuit"
Je comprend moins "le jour coupe le cable"
mais j'apprécie cette évocation du petit jour.

Hors ligne Ariane

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 207
    • Ariane ~ page perso
Re : Rêves
« Réponse #2 le: 26 juillet 2018 à 17:50:28 »
Très joli poème  :)
Ma préférée est la première strophe.

Hors ligne Claudius

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 029
  • MrSGreen
Re : Rêves
« Réponse #3 le: 31 juillet 2018 à 13:43:21 »
Fried, de retour par intermittence, un nouvel ordi à prendre en main, je réponds enfin.
Merci pour ton commentaire.
"le jour coupe le câble", celui qui relie la nuit au rêve. Une petite pirouette en opposition au câble qui amène la lumière.

Ariane, merci beaucoup et gros bisous !

 :mrgreen: :mrgreen:


Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne cyamme

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 474
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : Rêves
« Réponse #4 le: 06 septembre 2018 à 20:46:04 »
Coucou,

je suis pas poète donc ce commentaire vaut pas tripette, juste mes tripes.

Citer
Dans les limbes les mots se lèvent.
:coeur:

Citer
Embruns venus d'ailleurs
D'une mer solitude
Et lente servitude
D'une vie sans meilleur. 
je trouve le dernier ver un peu en dessous du reste, mais c'est si je pinaille pour me forcer à trouver quoi dire

Citer
Frappent les mots à la porte des songes
Et les laisser sortir de leur gangue étroite
syntaxiquement, c'est un peu étrange comme enchaînement

Citer
Exploser naissant pour limer ce qui ronge
Donner un sens, dévier la ligne droite.
j'ai beaucoup ''limer ce qui ronge'', je suis moins sûre de l'accumulation d'infinitifs

Citer
Nuit sans fin des regards intérieurs
Aux lueurs fugitives insaisissables
Passant trop pressé le rêve se meurt
Lente agonie, le jour coupe le câble.
J'ai un problème avec la lente agonie, en opposition avec le ''pressé'' et surtout la rupture du câble que je visualise comme quelque chose d'instantanée. problème : tu peux pas dire que le jour ronge ou lime, c'est déjà au-dessus. Peut-être que tu peux placer ''effilocher'' ? ça comme super bien à mon idée du rêve qui s'efface, mais peut-être pas la tienne.  :-[



Citer
La lumière éteint la nuit, furtive.
Ouiiii ! Jolie conlusion !

Un chouette poème, je sais pas trop ce que je pense de la phrase du câble, parce que d'un côté je l'aime bien, elle rompt vraiment avec le reste que je vois tout doux, presque indolent mais d'un autre côté, je la sens décalée.

J'ai pas du tout perçu le lien avec le câble qui apporte la lumière, par contre.  En tout cas, chouette poème qui mérite bien d'être à nouveau mis au jour.  ;)
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Claudius

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 029
  • MrSGreen
Re : Rêves
« Réponse #5 le: 06 septembre 2018 à 21:42:39 »
Cyamme  :coeur:

Je vais penser à changer ce vers "une vie sans meilleur" j'avoue que ça ne conclue pas vraiment ce quatrain.

Pour ce quatrain tout en infinitifs, c'est vrai, je voulais donner un peu de force mais c'est trop, à modifier aussi

Et  lente aussi...

Merci beaucoup de ton passage et de tes remarques judicieuses.

Quand un poème naît d'un ressenti, il est spontané et souvent ce que l'on veut transmettre n'est pas clair, sauf pour soi.

 :oxo: :oxo:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne jobear51

  • Prophète
  • **
  • Messages: 978
  • Il parlé avé l'oure /ours mal léché
    • jobear51
Re : Rêves
« Réponse #6 le: 07 septembre 2018 à 14:58:46 »
Claudius,

En première lecture j'aime le son et le sens. Même si ce dernier reste toujours un peu énigmatique, poésie oblige.

Sans prétention, si ce n'est celle d'atteindre le meilleur, tu ne t'égares que dans tes pensées et pas dans le pathos des topasses (topasses ne veut rien dire, mais ça me vient dans la magie de l'instant).

Amitiés,

Docteur Job and Mister Jo.

Hors ligne Claudius

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 029
  • MrSGreen
Re : Rêves
« Réponse #7 le: 13 septembre 2018 à 19:34:17 »


Mister Jo, merci pour ce commentaire très très constructif ! Déjanté comme toujours.

Mais où est l'énigme dans ces quelques mots ? Sinon le rêve qui n'a pas souvent de sens, et encore moins au réveil.

 :mrgreen: :mrgreen:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne jobear51

  • Prophète
  • **
  • Messages: 978
  • Il parlé avé l'oure /ours mal léché
    • jobear51
Re : Rêves
« Réponse #8 le: 14 septembre 2018 à 09:20:04 »
Claudius,

Pas d'énigme au sens policier, mais de l'énigmatique en poésie  : car l'auteur propose et le lecteur dispose, souvent en toute méconnaissance de cause, pour l'un comme pour l'autre !

Docteur Job and Mister Jo

Hors ligne B.Didault

  • Aède
  • *
  • Messages: 202
  • L'éternel néophyte
    • Bernard Didault
Re : Rêves
« Réponse #9 le: 14 septembre 2018 à 09:27:10 »
Bonjour Claudius,

Bien que je sois plus un adepte de l'humour que de la nostalgie, j'ai été attiré par ton poème (après une seconde lecture, je dois bien l'avouer).
Je constate que tu a un peu libéré la régularité de tes vers qui s'allongent ou se raccourcissent et donnent un rythme agréable.

Pour ma part, j'ai bien suivi le câble (il me semble) :
Citer
     Des souvenirs accrochés à mes rêves
     ......
     Lente agonie, le jour coupe le câble.

En revanche, en définitif, je suis perdu dans les infinitifs !
Citer
     Frappent les mots à la porte des songes
     Et les laisser sortir de leur gangue étroite
     Exploser naissant pour limer ce qui ronge
     Donner un sens, dévier la ligne droite.

Est-ce que quelques virgules ne pourraient pas me mettre sur la bonne voie ? (C'est plus une question qu'un suggestion).

C'est rare qu'un poème mélancolique me prennent dans ses moroses filets.
Bravo et merci pour ce partage.
Bernard
La poésie est un art, une belle aventure, la dentelle de l’écriture.
Page Personnelle (Indiscrétions, Textes et Poésies)

Hors ligne Claudius

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 029
  • MrSGreen
Re : Rêves
« Réponse #10 le: 15 septembre 2018 à 12:52:14 »
Ok Job, je te suis...

Bernard, merci pour ce commentaire et cette lecture en profondeur. Oui tu as vu la liaison, et l'explication du câble, j'en suis ravie !

Pour les infinitifs, je suis d'accord avec ton commentaire, ce passage est un peu flou, et les infinitifs ne sont pas bienvenus. Ce qui vient instinctivement lorsqu'on écrit un texte est ce que nous ressentons à ce moment précis. Les mots ne reflètent pas toujours cette pensée furtive. Je suis en cours de correction, j'y travaille. Et je ne crois pas que de la ponctuation rendrait le tout plus accessible.

En tout cas grand merci, surtout sachant que le mélancolique ne t'attire pas d'ordinaire. J'apprécie d'autant plus.

 ;) ;) ;)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.042 secondes avec 23 requêtes.