Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 juin 2019 à 06:12:24

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » Revue » Numéro 11 » Jeu pour les lecteurs : qui des grands auteurs a fait disparaître le Mout ?

Auteur Sujet: Jeu pour les lecteurs : qui des grands auteurs a fait disparaître le Mout ?  (Lu 1087 fois)

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 785
  • Mathémagicien
Toutafé !
Pour moi on fait ça en ce moment :
Citer
- Lister des auteurs qui participeront malgré eux à cette sinistre énigme. Pas de contrainte de période. En revanche essayons de prendre des personnes sur lesquelles il existe des informations ou des histoires. 
Quand les idées se tariront un peu, on embrayera sur la suite. J'ai déjà un peu regardé les lieux et les époques de ce qui a été proposé, et c'est très occidental ... mais bon c'est pas forcément un problème.

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Bon, je continue.

* Affaire du ruban volé de Rousseau (vrai). Il en parle dans ses Confessions. Il était alors un jeune précepteur en Italie et accusa une pauvre domestique à sa place. Donc Rousseau peut être un VOLEUR.

* Si on choisit d'inclure les personnages : disparition de Sherlock Holmes (mort)  pendant une dizaine d'années. Sous la pression des lecteurs, C. Doyle le ressuscite. 

* Kant : un véritable métronome ! Il empruntait tous les jours à la même heure le même chemin pour se rendre à l'Université de Königsberg, tant et si bien que les habitants réglaient leur montre sur son passage. La seule fois où on le vit s'arrêter et retourner chez lui fut le jour où il apprit la grande nouvelle de La Révolution française (vrai). Autre explication inventée : ruminant ses idées philosophiques sur le droit et la morale, il s'est aperçu qu'il avait oublié de parler du vol. Il s'en revient donc chez lui à toute allure pour rédiger un article supplémentaire (cf. "Tu dois, donc tu peux") du style "Tu ne dois pas, donc tu ne peux pas". On peut donc l'interroger sur les motivations profondes et métaphysiques qui poussent un être humain à voler, de manière à trouver une piste. Un peu comme les profilers d'aujourd'hui, en somme (cf. pas mal de romans américains). Kant, le profiler…  ;D   
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 785
  • Mathémagicien
Concernant la liste des protagonistes où il faudra faire du tri. J'ai juste récapitulé et parfois ajouté des anecdotes et les pistes que tu demandais Rémi. Tout n'y est pas, faute de temps.

  • Dostoïevski, le démon du jeu, la culpabilité.
  • Voltaire, le Mammouth-jouet et l’arrière-petite nièce de Corneille (recueillie en son château de Ferney). Voltaire et le masque de Fer (dans le Siècle de Louis XIV)
  • Edgard Allan Poe : à partir du moment où il s'installe dans le Bronx et tente de payer les soins de sa femme, il passe du temps dans les universités, puis tombe malade et ne peut plus écrire. C'est une spirale infernale qui coûtera la vie de sa femme ... nul doute qu'il aurait pu capturer le Mammouth pour un professeur qui aurait prétendu pouvoir soigner Virginia.
  • Lucius Sheppard né aux USA visite les cinq continents en bateau où il travaille pour payer son passage. Il est matelot, ouvrier, vendeur à la sauvette, videur puis étudiant (!) avant de de couvrir des conflits en tant que reporter Freelance. Il reconnaîtra lui-même qu'il a goûté à toutes les substances à cette époque, et commencera à écrire de la SF satirique sous Reagan. Après une telle vie, porte-flingue pour un autre commanditaire, ce ne serait qu'une corde de plus à son arc. Un bon complice je pense.
  • Arthur Rimbaud : pour le coup il a beaucoup voyagé et qu'il a été trafiquant d'armes. Si quelqu'un a plus d'infos ?
  • Howard Lovecraft : un apprenti astronome que les mathématiques ont conduit à sa première dépression. Il a passé sa vie à écrire des lettres, à déprimer et à créer des monstres. Il s'enferme, devient misanthrope, raciste, développe des tocs et incapable de trouver un travail fait le nègre littéraire pendant plusieurs années. Sa période Red Hook est parfaite pour ça : pour Lovecraft, le Mammouth est un Dieu, mais un dieu maléfique révéré par des populations sauvages et primitives, des personnes à l'écriture multiculturaliste qui trahit la bienséance. Elles sont ennemies des grandes civilisations élitistes et puritaines. Il doit sauver ce qu'il reste d'humanité et seul un rituel sordide à base de reliques antédiluviennes et d'un soupçon de sciences permettra d'en venir à bout. Pour cette génération du moins.
  • Virginia Woolf : c'est une blague. UN travail concerté dont le Bloomsbury était friand. Avec quelques amis, du fard et des fausses barbes elle s'est faite passer pour un prince Abyssin et pu visiter le HMS Dreadnought, elle n'en est pas à son coup d'essai. Si Virginia Woolf a fait quelque chose contre le Mammouth, c'est probablement entre 1930 et 1940, quand sa santé mentale commençait à décliner (sa dernière lettre donne des indices qui font penser à la schizophrénie), elle aurait pu vouloir organiser un canular avec le Mammouth pour se remonter le moral ? Mais elle est forcément innocente. ^^
  • Mary Shelley : lors de son séjour en Suisse, Mary entend parler du naturaliste Erasmus Darwin qui aurait pu ramener à la vie de la matière morte (Shelley écrivait du gothique). Sur un défi lancé par Lord Byron, elle commence à écrire un roman fantastique, Frankenstein ou le Prométhée moderne. Mais pour les besoins de son oeuvre, elle ne peut se rendre dans une faculté de médecine ou briser les lois de Dieu sur la vie et la mort. Alors quoi de mieux que séquestrer un Mammouth, créature censément disparue depuis des éons pour lui demander par quel secret il est toujours en vie ?
  • Ian Fleming et son héros James Bond. La vie de l'auteur (dont on ne sait pas grand chose par définition) : en // idéalisée à celle de son héros.
    Il a été agent pendant la seconde guerre mondiale et il a commencé à écrire James Bond parce qu'il s'ennuyait dans son mariage. Le nom du personnage vient d'un livre d'ornithologie qu'il avait près de lui quand il a commencé. Il écrit parce qu'il s'ennuie.
  • Roald Dahl : Engagé dans la RAF, il a vu de ses yeux les petits gremlins qui détraquaient les moteurs d'avion pendant la seconde guerre mondiale. Et aussi les Oumpah Loumpah, petits ouvriers travaillant pour du chocolat. Il  a cotoyé Ian Flemming et travaillé pour le MI6 aussi. Il a entendu dire qu'il existait un mystérieux Mammouth qui ferait un bon sujet de roman pour enfants, mais l'interview s'est un peu prolongée indéfiniment. Parce que Dahl aussi est un auteur passionnant, et que le Mammouth a voulu en savoir plus ...
  • Lewis Caroll : et non c'est pas parce qu'il était prof de Mathématiques, mais un bon Jabberwock ne fait jamais de mal
  • Rousseau aussi et sa manie de la persécution quasiment pathologique. Style : "Quoi, moi, voler ? Mais c'est indigne de ma personne, etc." On sait bien qu'en dépit de ses dires, ses Confessions arrangent la réalité. Anecdotes à la pelle.
  • Affaire du ruban volé de Rousseau (vrai). Il en parle dans ses Confessions. Il était alors un jeune précepteur en Italie et accusa une pauvre domestique à sa place. Donc Rousseau peut être un VOLEUR.
  • Chateaubriand et ses MOT : lui, il fait + qu'arranger, il se donne toujours le beau rôle. Plein d'anecdotes aussi.   
  • Agatha Christie : elle a disparu pendant une dizaine de jours. Personne ne savait où elle était. Elle n'a rien dit de ce qu'elle a fait durant cette mystérieuse disparition. Un roman a été écrit là-dessus, mais je lis tellement que j'ai oublié le titre et l'auteur.
  • Kant : un véritable métronome ! Il empruntait tous les jours à la même heure le même chemin pour se rendre à l'Université de Königsberg, tant et si bien que les habitants réglaient leur montre sur son passage. La seule fois où on le vit s'arrêter et retourner chez lui fut le jour où il apprit la grande nouvelle de La Révolution française (vrai). Autre explication inventée : ruminant ses idées philosophiques sur le droit et la morale, il s'est aperçu qu'il avait oublié de parler du vol. Il s'en revient donc chez lui à toute allure pour rédiger un article supplémentaire (cf. "Tu dois, donc tu peux") du style "Tu ne dois pas, donc tu ne peux pas". On peut donc l'interroger sur les motivations profondes et métaphysiques qui poussent un être humain à voler, de manière à trouver une piste. Un peu comme les profilers d'aujourd'hui, en somme
  • disparition de Sherlock Holmes (mort)  pendant une dizaine d'années. Sous la pression des lecteurs, C. Doyle le ressuscite. 
  • idem pour Rahan, après sa mort, les parents des fans ont suffisamment écrit à l'auteur pour le ramener à la vie

Concernant la fable spatio-temporelle :
  • une machine à remonter le temps conduite par  Léonard de Vinci qui court le temps et interroge les auteurs susceptibles d'avoir enlevé le Mouth ?
  • Moins dans le genre DeLorean et Tardis et plus «littéraire» comme Le jeune homme, le temps et la mort de Richard Matheson, avec l'utilisation de rêves et de psychotropes

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 554
Bah non, le perso a une histoire dans le/les bouquin(s) où il apparait. Comment s'appelle le chien de Thérésa et Thomas dans l'insoutenable légèreté de l'être ? Quel est le problème physique du patron de Thomas qui lui fait rencontrer Thérésa...
C'est bien le problème, ce ne sont pas des anecdotes historiques, ce sont des histoires que d'autres auteurs ont déjà raconté.
Si je sais comment écrire une énigme à partir d'éléments fictionnels ayant un contexte commun (c'est très courant en jeu de rôle ^^), je ne sais pas comment on crée une énigme à partir d'éléments fictionnels ayant une telle variété de contextes ... il faudra me montrer.  :D

Et puis ça c'est du quiz littéraire, je ne voyais pas du tout ça comme ça.  :(

Edit : je me rends compte que ça donne l'impression de critiquer tout ce qui est fait ... ce n'était vraiment pas le but pourtant.
y a pas de blème, je comprends l'argument et je m'y associe, c'est vrai que c'est mieux de se concentrer sur les auteurs.

En tout cas, on a beaucoup de matière, c'est super :)
On a déjà 15 auteurs de listés ! On peut continuer à donner des anecdotes pendant quelques jours et ensuite on passera à la phase tri/construction.

C'est la teuf !  o><o

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Dites, c'est bien Apollinaire qui a volé un tableau au Louvres pour rigoler et s'est dénoncé le lendemain ? On pourrait le rajouter.
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 785
  • Mathémagicien
Est-ce que vous voulez rajouter encore des noms ou bien est-ce que l'on passe à la suite ? ;)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 978
  • Miss Green Mamie grenouille


Je crois que c'est déjà pas mal, moi je suis larguée !  :D :D
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 339
désolée du coup j'ai pas le temps de chercher... et vous avez été super efficace donc je pense que je servirai pas à grand chose ^^


Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Ca semble suffisant, non ? On fait quoi ? On vote ? Et ensuite, comment procède-t-on concrètement ?
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 339
On peut ajouter Mathias Malzieu, qui avait un concert avec son groupe dyonisos ?

Et Romain Gary ! Ya plein de trucs sur lui, ses autres métiers, ses livres sous pseudos ?

Boris Vian aussi a pas mal publié sous pseudo, il était grand amateur de Jazz.

Rabelais était médecin et chef de lal'hotel dieu (hôpital) à Lyon, me smeble ?

(faut vérifier ce que je dis, ça me vient juste comme ça en passant)

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 222
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Oh ouiiiii, Viaaan ! Et Gary ! Pour Mathias Malzieu, j'ai jamais lu, mais je te fais comfiance.

(moi j'etais aussi plutot pour rester ouvert aux persos, qui ont une vie dans les bouquins, mais je crois que je suis un peu apres la bataille, donc je me range a l'avis general).
J'avais aussi mis quelques idees dans l'exemple de jeu, je les rajoute ici ce soir si on veut.

Ca va etre chouette !
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 785
  • Mathémagicien
Concernant la liste des protagonistes où il faudra faire du tri. J'ai juste récapitulé et parfois ajouté des anecdotes et les pistes que tu demandais Rémi. Tout n'y est pas, faute de temps.

  • Dostoïevski, le démon du jeu, la culpabilité.
  • Voltaire, le Mammouth-jouet et l’arrière-petite nièce de Corneille (recueillie en son château de Ferney). Voltaire et le masque de Fer (dans le Siècle de Louis XIV)
  • Edgard Allan Poe : à partir du moment où il s'installe dans le Bronx et tente de payer les soins de sa femme, il passe du temps dans les universités, puis tombe malade et ne peut plus écrire. C'est une spirale infernale qui coûtera la vie de sa femme ... nul doute qu'il aurait pu capturer le Mammouth pour un professeur qui aurait prétendu pouvoir soigner Virginia.
  • Lucius Sheppard né aux USA visite les cinq continents en bateau où il travaille pour payer son passage. Il est matelot, ouvrier, vendeur à la sauvette, videur puis étudiant (!) avant de de couvrir des conflits en tant que reporter Freelance. Il reconnaîtra lui-même qu'il a goûté à toutes les substances à cette époque, et commencera à écrire de la SF satirique sous Reagan. Après une telle vie, porte-flingue pour un autre commanditaire, ce ne serait qu'une corde de plus à son arc. Un bon complice je pense.
  • Arthur Rimbaud : pour le coup il a beaucoup voyagé et qu'il a été trafiquant d'armes. Si quelqu'un a plus d'infos ?
  • Howard Lovecraft : un apprenti astronome que les mathématiques ont conduit à sa première dépression. Il a passé sa vie à écrire des lettres, à déprimer et à créer des monstres. Il s'enferme, devient misanthrope, raciste, développe des tocs et incapable de trouver un travail fait le nègre littéraire pendant plusieurs années. Sa période Red Hook est parfaite pour ça : pour Lovecraft, le Mammouth est un Dieu, mais un dieu maléfique révéré par des populations sauvages et primitives, des personnes à l'écriture multiculturaliste qui trahit la bienséance. Elles sont ennemies des grandes civilisations élitistes et puritaines. Il doit sauver ce qu'il reste d'humanité et seul un rituel sordide à base de reliques antédiluviennes et d'un soupçon de sciences permettra d'en venir à bout. Pour cette génération du moins.
  • Virginia Woolf : c'est une blague. UN travail concerté dont le Bloomsbury était friand. Avec quelques amis, du fard et des fausses barbes elle s'est faite passer pour un prince Abyssin et pu visiter le HMS Dreadnought, elle n'en est pas à son coup d'essai. Si Virginia Woolf a fait quelque chose contre le Mammouth, c'est probablement entre 1930 et 1940, quand sa santé mentale commençait à décliner (sa dernière lettre donne des indices qui font penser à la schizophrénie), elle aurait pu vouloir organiser un canular avec le Mammouth pour se remonter le moral ? Mais elle est forcément innocente. ^^
  • Mary Shelley : lors de son séjour en Suisse, Mary entend parler du naturaliste Erasmus Darwin qui aurait pu ramener à la vie de la matière morte (Shelley écrivait du gothique). Sur un défi lancé par Lord Byron, elle commence à écrire un roman fantastique, Frankenstein ou le Prométhée moderne. Mais pour les besoins de son oeuvre, elle ne peut se rendre dans une faculté de médecine ou briser les lois de Dieu sur la vie et la mort. Alors quoi de mieux que séquestrer un Mammouth, créature censément disparue depuis des éons pour lui demander par quel secret il est toujours en vie ?
  • Ian Fleming et son héros James Bond. La vie de l'auteur (dont on ne sait pas grand chose par définition) : en // idéalisée à celle de son héros.
    Il a été agent pendant la seconde guerre mondiale et il a commencé à écrire James Bond parce qu'il s'ennuyait dans son mariage. Le nom du personnage vient d'un livre d'ornithologie qu'il avait près de lui quand il a commencé. Il écrit parce qu'il s'ennuie.
  • Roald Dahl : Engagé dans la RAF, il a vu de ses yeux les petits gremlins qui détraquaient les moteurs d'avion pendant la seconde guerre mondiale. Et aussi les Oumpah Loumpah, petits ouvriers travaillant pour du chocolat. Il  a cotoyé Ian Flemming et travaillé pour le MI6 aussi. Il a entendu dire qu'il existait un mystérieux Mammouth qui ferait un bon sujet de roman pour enfants, mais l'interview s'est un peu prolongée indéfiniment. Parce que Dahl aussi est un auteur passionnant, et que le Mammouth a voulu en savoir plus ...
  • Lewis Caroll : et non c'est pas parce qu'il était prof de Mathématiques, mais un bon Jabberwock ne fait jamais de mal
  • Rousseau aussi et sa manie de la persécution quasiment pathologique. Style : "Quoi, moi, voler ? Mais c'est indigne de ma personne, etc." On sait bien qu'en dépit de ses dires, ses Confessions arrangent la réalité. Anecdotes à la pelle.
  • Affaire du ruban volé de Rousseau (vrai). Il en parle dans ses Confessions. Il était alors un jeune précepteur en Italie et accusa une pauvre domestique à sa place. Donc Rousseau peut être un VOLEUR.
  • Chateaubriand et ses MOT : lui, il fait + qu'arranger, il se donne toujours le beau rôle. Plein d'anecdotes aussi.   
  • Agatha Christie : elle a disparu pendant une dizaine de jours. Personne ne savait où elle était. Elle n'a rien dit de ce qu'elle a fait durant cette mystérieuse disparition. Un roman a été écrit là-dessus, mais je lis tellement que j'ai oublié le titre et l'auteur.
  • Kant : un véritable métronome ! Il empruntait tous les jours à la même heure le même chemin pour se rendre à l'Université de Königsberg, tant et si bien que les habitants réglaient leur montre sur son passage. La seule fois où on le vit s'arrêter et retourner chez lui fut le jour où il apprit la grande nouvelle de La Révolution française (vrai). Autre explication inventée : ruminant ses idées philosophiques sur le droit et la morale, il s'est aperçu qu'il avait oublié de parler du vol. Il s'en revient donc chez lui à toute allure pour rédiger un article supplémentaire (cf. "Tu dois, donc tu peux") du style "Tu ne dois pas, donc tu ne peux pas". On peut donc l'interroger sur les motivations profondes et métaphysiques qui poussent un être humain à voler, de manière à trouver une piste. Un peu comme les profilers d'aujourd'hui, en somme
  • Mathias Malzieu, qui avait un concert avec son groupe dyonisos ?
  • Romain Gary ! Ya plein de trucs sur lui, ses autres métiers, ses livres sous pseudos ?
  • Boris Vian aussi a pas mal publié sous pseudo, il était grand amateur de Jazz.
  • Rabelais était médecin et chef de l'hotel dieu (hôpital) à Lyon, me smeble
  • disparition de Sherlock Holmes (mort)  pendant une dizaine d'années. Sous la pression des lecteurs, C. Doyle le ressuscite. 
  • idem pour Rahan, après sa mort, les parents des fans ont suffisamment écrit à l'auteur pour le ramener à la vie

Concernant la fable spatio-temporelle :
  • une machine à remonter le temps conduite par  Léonard de Vinci qui court le temps et interroge les auteurs susceptibles d'avoir enlevé le Mouth ?
  • Moins dans le genre DeLorean et Tardis et plus «littéraire» comme Le jeune homme, le temps et la mort de Richard Matheson, avec l'utilisation de rêves et de psychotropes


20 auteurs et personnages. Si personne n'a quelque chose à rajouter on se bloque la liste.
Dans l'idée, je propose d'étoffer les personnages, en voyant jusqu'où on peut aller (personnalité + anecdotes). Si c'est trop mince, ou pas très intéressant, je propose de ne pas garder tout simplement.

A mon avis on pourrait essayer de garder 10 "suspects" sachant qu'il y en aura plus de toute façon. Si vous voulez passer et indiquer ce qui mérite d'être étoffé (ou l'étoffer vous-même) vous êtes les bienvenus.

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 978
  • Miss Green Mamie grenouille
Vous avez super bien avancé, Olaf tu es efficace !

J'ai tout lu, ça me semble suffisant, mais on procède comment pour la construction de l'histoire ? Le point de départ, la disparition du Mout, à quelle époque ? Aujourd'hui ? Comment amener le spacio-temporel et pourquoi ?

 :mrgreen: :mrgreen:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Olaf

  • Prophète
  • **
  • Messages: 785
  • Mathémagicien
Le spatio-temporel c'est juste la fable qui explique qu'on puisse avoir une discussion entre Roald Dahl et Mary Shelley :D Ce n'est pas indispensable.

Là on attaque cette partie :
«Trier et ne garder que les histoires les plus intéressantes, commencer à les articuler entre elles (si plusieurs histoires parlent d'un parapluie, autant raconter qu'en fait c'est toujours du même qu'il s'agit et que tout le monde l'a eu à un moment de sa vie).»
Donc c'est là qu'on va dégager les personnages pour lesquels on n'aura pas assez d’anecdotes. On crée des liens entre tous ces gens ^^
C'est pour ça que pour défendre les auteurs et personnages que vous voulez garder va falloir étoffer un peu niveau anecdotes :mrgreen: ... on ne rajoute plus de sauce, on épaissit celle qu'on a.

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 222
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : Jeu pour les lecteurs : qui des grands auteurs a fait disparaître le Mout ?
« Réponse #29 le: 13 septembre 2018 à 15:03:23 »
Hello !

Qui est toujours sur le coup ? Milla, Rémi, Olaf, Claudius et moi ?

Je crée un document partagé pour qu'on puisse commencer avec des ébauches de plan ?
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.068 secondes avec 24 requêtes.