Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 mars 2019 à 22:01:09

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Romans, nouvelles » Durant les travaux, l'exposition continue (Benoit Hau & Thomas Testaud)

Auteur Sujet: Durant les travaux, l'exposition continue (Benoit Hau & Thomas Testaud)  (Lu 839 fois)

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 280
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Ca vient de sortir, chez une maison d'édition qui vient de sortir, et c'est vachement bien :


Pêle-mêle éditorial : c'est un livre-CD, les couvertures sont en carton, chaque couv est unique. Il est composé de six nouvelles, j'avoue avoir été très enthousiaste à l'idée de créer ce fil mais je suis vraiment gêné à l'idée de présenter ces nouvelles, j'ai l'impression bizarre qu'à tout moment son auteur pourrait surgir sur ce fil et me dire que j'en parle trop mal. C'est débile, on n'a jamais vu d'écrivain répondre à un fil...

Des quatre nouvelles que j'ai lues jusqu'ici, j'ai aimé le style : y a un phrasé très intéressant dont on sent qu'il gagne à être récité. Enfin j'aime pas dire ça, on a l'impression que ça sous-entend qu'il "perd" à être lu, ce qui n'est pas le cas. Disons que le travail du style est vraiment agréable à gouter, et qu'il trouve une justification supplémentaire lorsqu'on fait l'expérience du texte récité.
J'accroche beaucoup aux textes qui nous susurrent "c'est en divaguant qu'on crée de la littérature", y a de la divagation à tous les étages, une divagation qui garde suffisamment de nerfs pour s'épanouir à la fin de chaque nouvelle et nous laisser le sentiment que ce ne sont pas que des textes d'ambiance mais qu'il y a bien quelque chose qui s'est construit : une réflexion, une vraie, tant chez le personnage qu'en-dehors, dans cet étrange espace interlope qui s'appelle "la sensibilité du lecteur".
Désolé d'en parler si mal. Lisez-le ça parle de Virginia Woolf, d'expériences népalaises, de pères, de mères, ça parle surement de vous d'ailleurs, il vous arrivera de poser le livre et remâcher un bout de phrase, ou sortir d'une nouvelle et vous demander quelle est cette corde dissimulée qui vient en vous d'entrer en résonance avec le texte ; ça parle de chameaux qui s'assoiffent, ça parle de sortir chez soi les poches pleines de cailloux, ça se prononce, ça s'argotise ; ça se lit, ça s'écoute, ça s'apprécie (beaucoup).
C'est du beau boulot en fait.
« Modifié: 15 juin 2018 à 15:03:15 par Lo »
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 588
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Je suis très touché Lo :-[ :-[

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 955
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Durant les travaux, l'exposition continue (Benoit Hau & Thomas Testaud)
« Réponse #2 le: 19 septembre 2018 à 20:28:38 »
J'ai hâte de le lire '-'
Petit coeur en balustrade, il fallait me retenir plus tôt. Tu m'as perdu ma solitude. Tu m'as arraché le drap. Tu as mis en fleur mes cicatrices. (H. Michaux)

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 830
    • au bord du littéral
Re : Durant les travaux, l'exposition continue (Benoit Hau & Thomas Testaud)
« Réponse #3 le: 26 septembre 2018 à 10:15:48 »
:mrgreen: on fait de notre mieux pour permettre à tout le monde de passer prochainement commande de ce très chouette recueil :)

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 253
  • Chercheur en causes perdues
Re : Durant les travaux, l'exposition continue (Benoit Hau & Thomas Testaud)
« Réponse #4 le: 08 octobre 2018 à 19:24:30 »
Je voulais ouvrir ce fil, mais j'ai pas été assez rapide :mrgreen:

Je connaissais déjà quasi tous les textes, mais ce fut un réel plaisir de les relire sous cette forme. Le bouquin est beau et bien fait, Lo, en a parlé tout ce qu'il faut.

Plus qu'à l'écouter maintenant.
"T'façon je sais pas recevoir l'amour, moi ça me met trop mal à l'aise"
Therapie Taxi

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.05 secondes avec 22 requêtes.