Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 juin 2019 à 12:28:56

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur

Auteur Sujet: Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur  (Lu 2624 fois)

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #15 le: 30 mai 2018 à 10:17:02 »
C'est exactement ça, Kanimp, qu'il faut faire. Mais si je le fais mal, ça ne passera pas l'épreuve. Et une fois résumé, pour le moment ça fait tout nase. Donc, faut que je trouve l'angle d'approche qui me permettra d'en faire un truc intéressant.

Spoiler
[close]
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 976
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #16 le: 30 mai 2018 à 11:41:08 »
Si je devais m'y coller je ferai comme suit:

Lire page àprès page et résumer chacune.
À la fin du cahpitre remanier le tout pour que cela soit intéressant.

Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 727
  • Lial' | Calamar placide
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #17 le: 30 mai 2018 à 12:48:11 »
Je ne suis pas sûre d'avoir compris : ils te demandent quoi sous quelle formulation ?
Si ils disent "résumé, ou synopsis détaillé", c'est vraiment un résumé détaillé qui est demandé, pas pour faire envie au lecteur inconnu, mais pour expliquer le scénario.
Le mieux serait de demander ce qu'ils attendent exactement si ce n'est pas clair (si c'est une petite maison d'édition). Si c'est une maison d'édition plus importante qui risque de ne pas répondre (ou pas avant des années), le mieux je pense est d'envoyer pitch (c'est à dire "accroche" pour le lecteur, qui donne envie de lire le reste, en quelques lignes) et synopsis (qu'un lecteur "normal" ne lira pas, car qui spoil l'ensemble du livre). Mais tous les éditeurs n'en demandent pas... (et c'est possible de faire un synopsis assez détaillé mais pas trop, de moins d'une page, ou d'en faire un archi méga détaillé... )

Tu peux poster ce que demande l'éditeur avec sa formulation exacte pour qu'on puisse t'aider (ou nous mettre un lien vers sa page de soumission de manuscrit)



Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 133
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #18 le: 30 mai 2018 à 13:05:39 »
Oui, je pense également qu'un résumé n'est pas comme une quatrième de couverture ; fais gaffe cependant à ne pas te laisser encombrer par les détails, et à te concentrer avant tout sur l'essentiel (ce qui apporte du sens dans le récit principal).

Hors ligne Olik

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 265
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #19 le: 30 mai 2018 à 13:07:00 »
Je pense que plutôt partir sur ton désir d'accrocher le lecteur du résumé, il faudrait voir le but poursuivi.

Je pense que le lecteur désigné pour lire le manuscrit va recevoir bien d'autres textes et n'a pas forcément envie d'aller cherche dans chaque manuscrit si l'histoire tient la route. Je vois ça comme un moyen de l'aider à faire le premier tri qu'est une lecture rapide. Un moyen d'éviter de surcharger le système avec des textes peu ou mal construits. Ou ne répondant pas à la fameuse ligne éditoriale.
Un document de travail, donc.

C'est l'histoire elle-même qui devrait susciter l'envie, elle est son propre emballage.
Rien n'empêche néanmoins de faire une accroche dans la lettre d'accompagnement.

Je procéderai ainsi :
- un premier résumé qui explique l'intrigue à grandes lignes, le décor, les principaux personnages, leur évolution (une ligne, voir deux maxi par personnage).
Je traquerai impitoyablement les mots inutiles.

- à la suite un second résumé qui reprend chaque chapitre, en essayant là aussi d'être le plus concis possible. Ne pas donner les numéros ou les titres de chapitre, juste séparer en paragraphes. Il faut rester léger.
La cohérence doit être visible. Par exemple si dans un paragraphe un personnage meurt, il faut savoir pourquoi.

Format maximum de trois pages, deux ce serait mieux.

Comme le suggère Kaialena tu peux demander ce qu'ils veulent exactement.
Ceci dit, rien ne t'empêche non plus de faire deux styles de résumé, un pour chaque éditeur, et dans chaque cas tu demandes un retour, si c'est bien ce qui était attendu; pour t'aider à progresser.
« Modifié: 30 mai 2018 à 13:11:04 par Olik »
“Tout romancier, tout cinéaste, a au fond de lui un nombril du monde à exhiber.”
Michel Audiard.

“Un artiste, c’est quelqu’un qui se penche par la fenêtre là où on ne le ferait pas, qui doit nous montrer des choses qu’on n’ose pas aller regarder.”
Tania de Montaigne.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 133
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #20 le: 30 mai 2018 à 13:31:59 »
Et bon courage à toi, et tous mes vœux de réussite par la même occasion.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #21 le: 31 mai 2018 à 13:36:28 »
Olik : beaucoup de bonnes suggestions de ta part. Tu as réussi à synthétiser une méthode qui me paraît gérable.

Kailiana : les maisons d'éditions sont assez sollicitées (j'essaie ne vain depuis quelques temps de prendre contact avec Terres de Brume pour leur demander justement leur modalités d'envoi de manuscrit [qui ne sont pas indiquées sur leur site], je me vois mal venir les enquiquiner avec mes questions sur le comment faire un résumé qui les satisfasse.

Sinon les deux éditeurs en question sont :
Critic et Mnemos
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 727
  • Lial' | Calamar placide
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #22 le: 31 mai 2018 à 14:33:08 »
Du coup pour ces éditeurs, si je regarde sur leur site :

Critic : c'est bien un synopsis détaillé qu'ils demandent + les 50 premières pages.
Par synopsis détaillé, ils entendent "un résumé du début à la fin du roman, avec tous les détails" (ici synopsis = résumé entier). Je pense que le synopsis peut aller de 1 à 10 pages très grand max si c'est aéré (j'aurais plutôt tendance à ne pas dépasser 6), selon la taille de ton roman et ce qui s'y passe. Tu dois y détailler tout ce qui est écrit dans le roman, pour que l'éditeur puisse juger de l'intrigue et du déroulement global.
Personnellement, même si ce n'est pas demandé, j'aurais tendance à inclure un pitch en début de fichier, c'est à dire en gros l'équivalent d'une (petite) quatrième de couverture : 4 à 6 lignes environs qui donnent envie de lire le reste.
Ecrire un synopsis clair n'est pas évident (il y a une section sur le forum cocyclics dédiée à ça) donc je te conseille vivement de faire relire ce synopsis, sur le forum ou en demandant si y'a des volontaires, pour voir si il est clair et s'il donne envie ^^

Mnémos : sur leur page pour les manuscrit, ils demandent un résumé d'une page. Du coup je pense que c'est un résumé complet de l'oeuvre (avec la fin) mais pas trop trop long (contrairement à Critic où ça peut dépasser une page si c'est nécessaire).
A noter que d'après ce que j'ai entendu, Mnémos édite très très très très peu de jeunes auteurs.
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #23 le: 31 mai 2018 à 17:26:37 »
Merci pour ton retour. C'est à peut près ce que j'avais compris.
Y a pu qu'à, en fait. ::)

PS : Je tente ma chance partout où c'est faisable sauf sur les merdes comme amazon... >:D
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #24 le: 12 juin 2018 à 13:40:42 »
Bon, nouvelle tentative. Dites-moi ce que vous en pensez.



Ce récit démarre par la capture d'un homme par une mystérieuse chasseresse qui le piste comme une bête sauvage depuis plusieurs jours. C'est le début d'un improbable voyage à travers des contrées sauvages pour un but que le prisonnier n'aura de cesse de vouloir découvrir. Hélas, la guerrière est aussi avare en parole qu'elle est une combattante hors-pair. Pourtant, au cours de ce périple, ces deux personnages antagonistes vont finir par nouer une relation ambigüe empreinte de tensions de par leurs cultures différentes : elle, issue d'une société matriarcale qui renie le mâle et lui d'un peuple aux us patriarcaux.
Sur le chemin qui va les conduire jusqu'au village de l'amazone, ils découvriront des paysages singuliers et des phénomènes naturels grandioses, auront maille à partir avec d'autres guerrières belliqueuses, des nomades marchands d'esclaves ou encore des brigands lors de leur halte dans la cité de Shemsh.
Aidés par la monture atypique de la jeune femme, qui les sauvera d'une attaque de cercopes, ils atteindront la grande plaine de Magh, étendue d'herbe jaunie par un soleil omniprésent et encadrée par les Monts-sans-Nom, le Massif des Ours et l'Akadaliu qu'ils franchissent.

Le retour de la jeune amazone et de son captif est prétexte à une grande cérémonie où est convié un autre clan d'amazones, le clan de Valras. Cet événement va révéler le rôle de cet homme qui aura pourtant déjà souffert sur le trajet où il frôle la mort à trois reprises. Il doit prouver sa valeur de combattant pour avoir le privilège de partager la couche de Thys, l'amazone qui l'a capturé, afin de lui permettre d'enfanter.
N'étant pas un véritable guerrier, il peut néanmoins compter sur sa robustesse et sa vivacité d'esprit pour vaincre. Mais malgré ces qualités, l'issu du combat se révèle désastreuse. À l'article de la mort pendant deux jours, il succombe à ses blessures alors que les deux clans d'amazones se livrent à des épreuves de luttes amicales. Ce décès va déclencher un sentiment d'injustice et de rancœur chez cette amazone, qui avait fini par l'aimer, à l'encontre de son peuple et de ses coutumes. Lors d'une joute montée, elle s'en prend à une autre amazone qui a la chance d'avoir vu son champion vainqueur. Cette agression aura pour conséquence une peine de quinze jours de travaux au bénéfice du clan voisin et un bannissement d'un mois. Durant les deux semaines au sein du clan de Valras, elle subira des humiliations, s'acquittera de tâches ingrates et aura même à combattre contre de monstrueux lestrygons, géants dévoreur de chair humaine. Malgré son statut, elle bénéficie du soutien discret de deux ou trois amazones.
Lors de son bannissement, elle murit une décision qui lui coûtera tout ce qu'elle chérit. Quitter son clan et surtout sa sœur jumelle pour partir en quête d'un lieu où hommes et femmes vivraient en harmonie.
Sur ce chemin, elle va se trouver en compagnie de l'aède du clan de Valras qui vient de prendre sous sa coupe une jeune amazone pour lui transmettre son savoir. Elles se joindront toutes trois à un convoi qui sera attaqué par une bande de pillards. Thys prouvera sa maîtrise guerrière en permettant au convoi de s'en sortir avec des pertes plutôt limitées. Le chef d'escorte semble attiré par cette farouche combattante mais elle le repousse, le souvenir d'Aarn, l'homme qui aurait dû être sien, lui hante encore l'esprit.
Arrivés dans la cité de Dumbungur, Thys rumine encore la perte d'Aarn avant de finalement se décider à tenter de tourner la page. Et pour ce faire, elle s'offre à Borago, le chef d'escorte. Pourtant, cela ne suffit pas à chasser de ses pensées son défunt champion. Sans révéler cet épisode intime à ses deux consœurs, elle décide de les quitter pour explorer le monde à la recherche de l'idéal qu'elle s'est forgé.

Je finis volontairement cette histoire sur une fin ouverte qui laisse loisir au lecteur d'imaginer la suite ou alors la possibilité pour moi de faire une suite.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 976
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #25 le: 12 juin 2018 à 14:01:09 »
Citer
C'est le début d'un improbable voyage à travers
Un improbable voyage commence à travers…
Sinon cela fait redite avec « Ce récit démarre par la capture »

Citer
d'imaginer la suite ou alors la possibilité pour moi de faire une suite.
d'imaginer la suite et pour moi de faire une suite.


C’est pas mal, je trouve que tu devrais ajouter l’étape où elle est agressé en ville.
C’est un moment fort du récit. Mais il met aussi en évidence que les amazones ne sont pas appréciées ailleurs dans les terres.

Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 727
  • Lial' | Calamar placide
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #26 le: 12 juin 2018 à 14:13:21 »
J'ai pas le temps de faire un commentaire super détaillé, mais quelques remarques en vrac :

- donner les noms des personnages dès le début et les désigner par ce nom dans la suite (pas forcément tout le temps mais là c'est dit à la fin !)
- faire attention au temps des verbes : le début est au futur, la suite au présent, puis de nouveau du futur... comme beaucoup de jeunes auteurs se plantent sur les temps quand ils écrivent, à mon avis il faut que tout le résumé soit au présent, tu donnes les faits au fur et à mesure.
- donner plus de détails :
Citer
ls découvriront des paysages singuliers et des phénomènes naturels grandioses, auront maille à partir avec d'autres guerrières belliqueuses, des nomades marchands d'esclaves ou encore des brigands lors de leur halte dans la cité de Shemsh.
ça fait pas envie, c'est très énumératif. Dire plutôt "Ils découvrent tels paysages (les décrire en 2 mots), tels phénomènes (idem), ils sont font attaquer par des guerrières, etc."
Bref, coller davantage à ce qui se passe dans le roman, sinon ça fait très expéditif et ça ne dit pas grand chose
Citer
Aidés par la monture atypique de la jeune femme,
plutôt que de dire qu'elle est atypique, la décrire : "Aidés par Machin, la monture à tête d'oie de la jeune femme" ...
-
Citer
Je finis volontairement cette histoire sur une fin ouverte qui laisse loisir au lecteur d'imaginer la suite ou alors la possibilité pour moi de faire une suite.
Plutôt dire directement "la fin reste ouverte etc" plutôt que "je finis volontairement cette histoire..." qui fait maladroit
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #27 le: 12 juin 2018 à 14:24:46 »
Je coure faire des modifs. Merci !


@ Kanimp : en effet, cette agression a un effet de pivot dans l'histoire...


@ Kailiana : Oui, je vais unifier les temps... Et puis le reste aussi est (très) utile.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 739
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #28 le: 13 juin 2018 à 10:36:34 »
Nouvelle mouture : j'ai l'impression que ça s'améliore.


Ce récit démarre par la capture d'un homme par une mystérieuse chasseresse qui le piste comme une bête sauvage depuis plusieurs jours. Un improbable voyage commence alors à travers des contrées sauvages pour un but que le prisonnier n'aura de cesse de vouloir découvrir. Hélas, la guerrière est aussi avare en parole qu'elle est une combattante hors-pair. Pourtant, au cours de ce périple, ces deux personnages antagonistes finissent par nouer une relation ambigüe empreinte de tensions de par leurs cultures différentes : elle, issue d'une société matriarcale qui renie le mâle et lui d'un peuple aux us patriarcaux.
Sur le chemin qui les conduit jusqu'au village de l'amazone, ils traversent des paysages singuliers tel un désert émaillé de kinsäyas, curieux arbres aux pieds desquels pousse une végétation profitant de l'ombre qu'ils génèrent, découvrent des grottes aux peintures rupestres attestant d'une vie autrefois foisonnante dans ce désert. Ils sont témoins d'un phénomène céleste nommé « Envol des Âmes perdues » interprétation mystique d'une pluie de météorites qui dure plusieurs jours. Ils ont maille à partir avec d'autres guerrières d'un clan d'amazones particulièrement belliqueuses envers les hommes, des nomades marchands d'esclaves qui tentent d'enlever le prisonnier ou encore des brigands lors de leur halte dans la cité de Shemsh où le captif vient finalement au secours de sa gardienne pour lui éviter de subir un viol.
Aidés par le vigurakh de la jeune femme, mammifère imposant et agile à la démarche vaguement reptilienne qui lui sert de monture, ils échappent aussi à une attaque de cercopes, viles créatures humanoïdes. Et enfin, ils atteignent la grande plaine de Magh, étendue d'herbe jaunie par un soleil omniprésent et encadrée par les Monts-sans-Nom, le Massif des Ours et l'Akadaliu qu'ils franchissent.

Le retour de la jeune amazone et de son captif est prétexte à une grande cérémonie où est convié un autre clan d'amazones, le clan de Valras. Cet événement dévoile le rôle de cet homme qui a pourtant déjà souffert sur le trajet où il frôle la mort à trois reprises. Il doit prouver sa valeur de combattant pour avoir le privilège de partager la couche de Thys, l'amazone qui l'a capturé, afin de lui permettre d'enfanter.
N'étant pas un véritable guerrier, il peut néanmoins compter sur sa robustesse et sa vivacité d'esprit pour vaincre. Mais malgré ces qualités, l'issue du combat se révèle désastreuse. À l'article de la mort pendant deux jours, il succombe à ses blessures alors que les deux clans d'amazones se livrent à des épreuves de luttes amicales tels que tir à l'arc, lutte, lancé de pilum ou joutes montées. Ce décès déclenche un sentiment d'injustice et de rancœur à l'encontre de son peuple et de ses coutumes chez cette amazone, qui a fini par l'aimer. Lors d'une joute montée sur d'impressionnants styracosaures, elle s'en prend à une autre amazone qui a la chance d'avoir vu son champion vainqueur. Cette agression a pour conséquence une peine de quinze jours de travaux au bénéfice du clan voisin et un bannissement d'un mois. Durant les deux semaines au sein du clan de Valras, elle subit des humiliations, s'acquitte de tâches ingrates et doit même combattre contre de monstrueux lestrygons, géants dévoreur de chair humaine. Malgré son statut, elle bénéficie du soutien discret de deux ou trois amazones.
Lors de son bannissement, elle murit une décision qui lui coûte tout ce qu'elle chérit. Quitter son clan et surtout sa sœur jumelle pour partir en quête d'un lieu où hommes et femmes vivraient en harmonie.
Sur ce chemin, elle se retrouve en compagnie de l'aède du clan de Valras qui vient de prendre sous sa coupe une jeune amazone pour lui transmettre son savoir. Elles se joignent toutes trois à un convoi qui est attaqué par une bande de pillards. Thys prouve sa maîtrise guerrière en permettant au convoi de s'en sortir avec des pertes plutôt limitées. Le chef d'escorte semble attiré par cette farouche combattante mais elle le repousse, le souvenir d'Aarn, l'homme qui aurait dû être sien, lui hante encore l'esprit.
Arrivés dans la cité de Dumbungur, Thys rumine encore la perte d'Aarn avant de finalement se décider à tenter de tourner la page. Et pour ce faire, elle s'offre à Borago, le chef d'escorte. Pourtant, cela ne suffit pas à chasser de ses pensées son défunt champion. Sans révéler cet épisode intime à ses deux consœurs, elle décide de les quitter pour explorer le monde à la recherche de l'idéal qu'elle s'est forgé.

La fin reste ouverte laissant loisir au lecteur d'imaginer la suite ou alors la possibilité pour moi de raconter le reste de l'aventure de cette amazone.



Concernant ta remarque Kailiana sur les noms qui viennent tard dans mon résumé : je le fais de cette manière car cela colle à un des points de mon "intrigue" à savoir qu'on ne découvre les noms des protagonistes que déjà loin dans l'histoire, ce qui entretien une part de mystère.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 727
  • Lial' | Calamar placide
Re : Besoin d'un coup de paluche - résumé à faire pour envoi éditeur
« Réponse #29 le: 14 juin 2018 à 12:52:03 »
Citer
Concernant ta remarque Kailiana sur les noms qui viennent tard dans mon résumé : je le fais de cette manière car cela colle à un des points de mon "intrigue" à savoir qu'on ne découvre les noms des protagonistes que déjà loin dans l'histoire, ce qui entretien une part de mystère.
dans le vrai texte pas de soucis, dans le résumé je sais pas trop si c'est approprié (ça peut paraître maladroit), à voir

Je chipote pas mal, tous les commentaires sont à prendre ou à laisser comme d'hab...

Citer
Ce récit démarre par la capture d'un homme [perso j'aurais viré "ce récit démarre par" et mis directement "un homme est capturé par..." + ça évite la répétition "par"]par une mystérieuse chasseresse qui le piste comme une bête sauvage depuis plusieurs jours. Un improbable voyage commence alors à travers des contrées sauvages pour un but que le prisonnier n'aura de cesse de vouloir découvrir [mal dit]. Hélas, la guerrière est aussi avare en parole qu'elle est une combattante hors-pair. Pourtant [je sais pas trop pourquoi mais j'aime pas cette transition. Ca enchaine mal avec ce qui précède et c'est la même structure que la phrase pécédente avec "hélas...", au cours de ce périple, ces deux personnages antagonistes finissent par nouer une relation ambigüe empreinte de tensions de par leurs cultures différentes : elle, issue d'une société matriarcale qui renie le mâle et lui d'un peuple aux us patriarcaux.
Sur le chemin qui les conduit jusqu'au village de l'amazone, ils traversent des paysages singuliers tel un désert [ça fait vraiment énumération pas très adroite. Perso j'aurais cassé la structure : "des paysages singuliers. De curieux arbres [...], les kinsayas, émaillent le désert ; des peintures [etc]". Enfin pas forcément exactement comme ça mais trouver un truc pour que ça ne fasse pas "il faut que je case les infos"]émaillé de kinsäyas, curieux arbres aux pieds desquels pousse une végétation profitant de l'ombre qu'ils génèrent, découvrent des grottes aux peintures rupestres attestant d'une vie autrefois foisonnante dans ce désert. Ils sont témoins d'un phénomène céleste nommé « Envol des Âmes perdues » interprétation mystique d'une pluie de météorites qui dure plusieurs jours. Ils ont maille à partir [Tes phrases ont tjs la même structures "ils traversent, ils sont témoins, ils ont maille à partir...". Ca me gène parce que : 1) ça fait encore une fois énumération (tu cases toutes les informations, tu n'utilises certes pas les mêmes verbes mais ça reste proche) 2) la manière dont c'est dit me donne l'impression qu'ils subissent ce qui leur arrive sans être eux même acteur, ce qui rend l'ensemble moins entraînant] avec d'autres guerrières d'un clan d'amazones particulièrement belliqueuses envers les hommes, des nomades marchands d'esclaves qui tentent d'enlever le prisonnier ou encore des brigands lors de leur halte dans la cité de Shemsh où le captif vient finalement au secours de sa gardienne pour lui éviter de subir un viol.
Aidés par le vigurakh de la jeune femme, mammifère imposant et agile à la démarche vaguement reptilienne [je n'arrive tjs pas à me le représenter le vigurakh (juste qu'il est imposant) parce que mammifère c'est très large, et "démarche reptilienne" je sais pas ce que ça veut dire (un serpent un crocodile et un lézard se déplacent pas pareil)qui lui sert de monture, ils échappent aussi à une attaque de cercopes, viles créatures humanoïdes. Et enfin, ils atteignent la grande plaine de Magh, étendue d'herbe jaunie par un soleil omniprésent et encadrée par les Monts-sans-Nom, le Massif des Ours et l'Akadaliu qu'ils franchissent.

La suite est mieux, quelques remarques :
Citer
Ce décès déclenche un sentiment d'injustice et de rancœur à l'encontre de son peuple et de ses coutumes chez cette amazone, qui a fini par l'aimer.
j'aurais mis "chez cette amazone" plus tôt, après "déclenche", pour qu'on sache tout de suite qui ça concerne
Citer
Lors d'une joute montée sur d'impressionnants styracosaures, elle s'en prend à une autre amazone qui a la chance d'avoir vu son champion vainqueur. Cette agression a pour conséquence une peine de quinze jours de travaux au bénéfice du clan voisin et un bannissement d'un mois.
comme c'est une joute, ça parait normal qu'elle agresse l'autre. Je suppose qu'elle le fait en dehors des règles prévues

De manière générale, je trouve que ça fait trop résumé scolaire/énumération des évènements du livre. Après je sais pas trop ce qui est attendu, ce qui est habituellement envoyé aux éditeurs... mais je me dis que ce résumé doit donner envie à l'éditeur : ça lui permet de voir la structure globale du roman, pour voir si l'ensemble se tient et si ça peut l'intéresser, mais il faut également qu'il soit agréable à lire.
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.057 secondes avec 22 requêtes.