Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 décembre 2018 à 16:45:40

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Théâtre et poésie » Le coup de coeur, le vrai [Théâtre et poésie]

Auteur Sujet: Le coup de coeur, le vrai [Théâtre et poésie]  (Lu 434 fois)

Hors ligne Ben.G

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 548
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Le coup de coeur, le vrai [Théâtre et poésie]
« le: 07 mai 2018 à 23:57:54 »
Pour parler de vos livres coup de coeur, les mettre en avant :

l'idée c'est d'avoir une petite bibliothèque rapide pour aller piocher un bon livre (pas juste un bon bon livre par curiosité, VOS livres chéris) à lire décrit en 3 lignes; bref un coup de projecteur sur un livre et une source d'inspiration de lecture à la loupe de la bibli !

-> Merci d'ouvrir autant que possible des fiches dans la bibliothèque, vérifiez que le livre dont vous parlez n'y soit pas déjà, et pensez sinon à en ouvrir une afin que les gens qui le liront puissent dire ce qu'ils en ont penser (ce qui n'est pas le but de ce fil ! à mi-chemin entre le coup de coeur et les livres de chevet )


Règles :
 
- Résumé en trois lignes
- Ce qui vous a plu/est intéressant
- Le genre du livre
(-éventuellement prix ou maison d'édition)
- Lien vers une fiche de lecture


Faire des catégories (et plus si affinité) :

Coup de coeur de la vie : un livre qu'il faut lire qui vous a marqué dans votre vie

Coup de coeur spontané : vous venez de fermer le livre et waouh, il faut le partager

Coup de coeur de l'année : les meilleurs livres que vous avez lu ces derniers temps, vous pourrez poster ici des bilan de l'année etc.




[l'index sera mis à jour au fur et à mesure]
« Modifié: 12 septembre 2018 à 11:23:10 par Ben.G »
Les belles pensées s'oublient mais ne disparaissent pas.
- Publilius Syrus

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Ben.G

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 548
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Le coup de coeur, le vrai [Théâtre et poésie]
« Réponse #1 le: 06 août 2018 à 23:58:30 »
Poésie


Coup de coeur de l'année 2017 :   icontestblement Howl D'Allen Ginsberg
C'est Miro qui me l'a fait découvrir via le très beau film eponyme avec James Franco (en trois parties : le procès qu'a subi le recueil pour outrage, reconstitution d'interviews du poètes sur pourquoi et comment il a écrit, lecture incroyable du poème sur animation onirique) que je conseille à tout le monde ^^
 le fait de l'entendre joue un grand rôle, car c'est un poème à souffle, un poème à scander qui balance tout sur son rythme intense et fait directement appel à cette force intrinsinque derrière les choses d la vie, des tripes des tripes des tripes, voila ce qu'est ce poème et ca m'a fait beaucoup d'écho dans la recherche personnelle que j'avais de mon écriture à c moment là. Bref ce poème est purement génial.
Mais je ne le mettrais pas en coup de coeur de la vie, c'est bien qu'il soit tombé là. J'ai l'impression que j'attends quelque chose de plus délicat peut-être pour marquer à jamais ma vie.



Coup de coeur de l'année 2018 : Plumes, précédé de Lointain intérieur d'Henri Michaux
Alors, l'année est pas finie et je lirai sans doute d'autres choses, je le mets pas en coup de coeur de la vie car je le sens en moi comme un Boris Vian, il me marque beaucoup actuellement, mais je ne sais pas si ca sera si durable dans l'appréciation même si ca le sera dans le l'infusion, bref
Coup de coeur de l'année c'est certain. J'adore la plume hybride et unique de Michaux, découvert totalement au hasard chez un bouquiniste. Il oscille sans arrêt entre poésie délicate et fine, surréalisme amusé, reflexion profonde et grave, bref, je sais pas comment dire autrement qu'il danse et s'amuse à écrire, c'est poignant souvent, vrai souvent, véritable, y'a quelque chose de la force, de la fable, de l'imaginaire et de l'humain. Une belle maitrise aussi de l'idée de répétition, qui m'est chère elle aussi. (voir absolument le Telegramme de Dakar qui je crois me fait encore le même effet à chaque lecture d'emerveillement gamin devant tant de simplicité "il fallait y penser" et de profondeur dans ce qui est décrit )



Les belles pensées s'oublient mais ne disparaissent pas.
- Publilius Syrus

Mon paradoxe de singe

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.063 secondes avec 22 requêtes.