Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 juin 2019 à 13:09:51

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Narrer pour narrer

Auteur Sujet: Narrer pour narrer  (Lu 2663 fois)

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : Re : Narrer pour narrer
« Réponse #60 le: 07 mai 2018 à 18:36:06 »

Pour ma part, je me penche sur la narration comme sur un fil conducteur, mon imagination fait le reste.

Je veux dire que, chaque fois que je m'égare dans des considérations multiples, ma sécurité pour en revenir au livre, c'est la narration.

Certains bouquins me font méditer sur tout un tas d'hypothèses, même un écrit fantastique me berce ou me porte vers d'autres considérations, pourtant la narration me tire à elle à nouveau, et elle assure ma concentration sur le livre.

Seriez-vous d'accord au moins pour dire de la narration qu'elle maintient un tel ressenti ?

Oui. C'est le fil rouge. Celui d'Ariane. Oui, sécurité.   
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 133
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Narrer pour narrer
« Réponse #61 le: 07 mai 2018 à 19:50:09 »
Ton enthousiasme est encourageant, mercurielle ; ça promet de belles perspectives !

zevoulon

  • Invité
Re : Narrer pour narrer
« Réponse #62 le: 07 mai 2018 à 21:39:42 »

Bonsoir,

Narration n.f.
XIIIe siècle. Emprunté du latin narratio, « action de raconter, récit ». Récit, relation de faits, mis en forme dans un ouvrage, dans une œuvre littéraire. La narration de cet épisode par les historiens. Narration claire, exacte, sans ornement, sans digression. L'art de la narration. Narrations, descriptions et dialogues. Selon les règles de la rhétorique, la narration est la partie du discours où l'orateur raconte, expose, développe le fait. Cicéron excelle dans la narration. • Par ext. Exercice scolaire qui consiste à composer un récit à partir d'un sujet donné. • GRAMM. Infinitif de narration, infinitif précédé de la préposition de, comme dans : « et tous de s'esclaffer », « et l'orateur d'ajouter » (voir Infinitif). Présent de narration, autre nom du Présent historique, voir Historique.
Dictionnaire de l'Académie française

Il est ainsi plus facile, pour en discuter, de connaître la signification exacte des termes employés. Et puis, consulter le dictionnaire, cela m'a toujours fait narrer...

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : Re : Narrer pour narrer
« Réponse #63 le: 08 mai 2018 à 10:02:59 »
Ton enthousiasme est encourageant, mercurielle ; ça promet de belles perspectives !

Alan, bonjour. Je ne comprends pas ta remarque.  :???:
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 133
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Narrer pour narrer
« Réponse #64 le: 08 mai 2018 à 11:55:34 »
Merci zevoulon, c'est un enrichissement en plus, une telle définition.

mercurielle, je m'exprime pour moi-même, ne t'inquiète pas pour autant ; n'hésite pas à revenir sur le sujet de la narration si le cœur t'en dit surtout.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.105 secondes avec 22 requêtes.