Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 juillet 2019 à 15:16:01

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » La nouvelle écriture.

Auteur Sujet: La nouvelle écriture.  (Lu 8622 fois)

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 758
La nouvelle écriture.
« le: 09 avril 2018 à 10:01:09 »
La nouvelle écriture : voilà le type de sujet qui a le don de me faire sortir ma Winchester calibre 30 à visée laser et lunette infra-rouge. Ce n'est pas un cénacle de trois têtes d'oeuf neurasthéniques et inoccupées qui vont m'expliquer, contre Hugo et Vigny, comment je dois écrire. Lorsque j'écris, je ne prends pas celui ou celle à qui je m'adresse pour un analphabète, je lui dois au moins la politesse de la forme.
Peu importent les arguments de la langue qui doit évoluer (elle évolue si vite et si bien aujourd'hui qu'on ne la comprend plus si on n'a pas fait au moins une licence d'anglais et un séjour linguistique de trois ans en banlieue). Jusqu'alors, la langue évolua, se transforma, resta toujours inventive, mais les pères comprirent toujours les fils. Aujourd'hui, les fils ne parlent plus qu'un pataouète infâme, un globish globuleux qui ne tient même pas de l'anglais).

Les prochains français, s'ils osent encore se donner ce doux nom, seront incapables de lire le moindre texte antérieur aux années 60 sans éprouver un haut-le-coeur en raison des fautes et impropriétés qu'ils croiront lire.

Je veux bien que les moeurs évoluent, mais s'il faut pour évoluer en venir au point de chier sur le sol de la cuisine, on n'est plus ici dans la moindre idée progrès, seulement dans une décadence qui nous ramène à la barbarie.

Tiens, j'en pète de rage contenue, alors j'arrête.
« Modifié: 09 avril 2018 à 10:05:08 par avistodenas »

anlor

  • Invité
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #1 le: 09 avril 2018 à 10:06:46 »
Généralités sans fondement. On crie à la décadence depuis l'invention de l'écriture. Argumente un peu concrètement et définis les termes, veux-tu ?

EDIT : btw, quand on prétend s'intéresser à la langue française, en plus de savoir que "les Français" prend une majuscule, on sait aussi à quels moments elle a été normée, à quels moments également elle a pris le pas sur les nombreux patois et langues régionales ; car non, la "langue des fils" n'a pas toujours été la "langue des pères". On sait aussi, éventuellement, que l'écrit est quelque chose de tardif, que bon nombre de cultures s'en sont allégrement battu les couilles (coucou la rhétorique) et que finalement, il n'y aurait pas eu de volonté politique d'unifier des empires (coucou les Romains), on n'en serait pas tout à fait là.
En bref, je veux bien qu'on parle de l'écrit et de la langue, mais qu'on se renseigne avant.
« Modifié: 09 avril 2018 à 10:13:08 par anlor »

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #2 le: 09 avril 2018 à 10:12:52 »
Bonjour Anlor,

Généralités sans fondement. On crie à la décadence depuis l'invention de l'écriture. Argumente un peu concrètement et définis les termes, veux-tu ?

Je me permets d'être d'accord avec Avisto et de te contredire. Je ne vois pas en quoi il faille définir les termes, argumenter concrètement et encore moins évoquer des "généralités sans fondements". Mais Avisto a suffisamment de munitions pour te répondre tout seul.

 >:D >:D >:D >:D >:D >:D >:D >:D
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

anlor

  • Invité
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #3 le: 09 avril 2018 à 10:13:40 »
J'ai édité mon message.

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #4 le: 09 avril 2018 à 10:16:48 »
J'ai édité mon message.

Bon.  ;)
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • **
  • Messages: 691
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #5 le: 09 avril 2018 à 10:38:49 »
Bonjour Doctor Grimm,

1/ Perso, j'écris et parle pour me faire comprendre. Je ne parle ni n'écris comme Musset, Vigny, Ronsard et autres. Mais je parle une langue compréhensible, dénuée de fautes d'orthographe, où la grammaire est respectée et, en général, je choisis mes mots.

2/ Evoquer des auteurs de la Pléiade comme argument me paraît tendancieux.

3/ Comment se fait-il qu'au lycée et à l'Université, nous travaillons / avons travaillé / travaillerons sur ces auteurs ?

4/ Je sais parfaitement que la langue a évolué, merci. :-¬?

5/ Il faudrait s'entendre sur le terme "nouvelle écriture".
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 915
  • Championne de fautes de frappe
Re : Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #6 le: 09 avril 2018 à 10:44:41 »


5/ Il faudrait s'entendre sur le terme "nouvelle écriture".
Oui, c'est surtout ça, parce que je pense que vous ne parlez pas tous de la même chose.
À quoi vous faites référence, chacun ? L'orthographe réformée de 1990 ? L'acceptation de nouveaux mots au dictionnaire ? L'usage quotidien de néologismes qui ne sont pas au dictionnaire ? Les anglicismes ? L'argot ? Les fautes de langue et d'orthographe qu'on croise fréquemment ? Le langage journalistique ?
Aucune ironie dans ma question, c'est vraiment pour préciser le sujet de la discussion, parce que sinon les incompréhensions empêcheront de vraiment pouvoir discuter.
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Chouc

  • ex ChoucrouteEstivale
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 551
  • Chercheuse dort
Re : Re : Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #7 le: 09 avril 2018 à 10:55:29 »
Bonjour Anlor,

Généralités sans fondement. On crie à la décadence depuis l'invention de l'écriture. Argumente un peu concrètement et définis les termes, veux-tu ?

Je me permets d'être d'accord avec Avisto et de te contredire. Je ne vois pas en quoi il faille définir les termes, argumenter concrètement et encore moins évoquer des "généralités sans fondements". Mais Avisto a suffisamment de munitions pour te répondre tout seul.

 >:D >:D >:D >:D >:D >:D >:D >:D

Bonjour Doctor Grimm,

1/ Perso, j'écris et parle pour me faire comprendre. Je ne parle ni n'écris comme Musset, Vigny, Ronsard et autres. Mais je parle une langue compréhensible, dénuée de fautes d'orthographe, où la grammaire est respectée et, en général, je choisis mes mots.

2/ Evoquer des auteurs de la Pléiade comme argument me paraît tendancieux.

3/ Comment se fait-il qu'au lycée et à l'Université, nous travaillons / avons travaillé / travaillerons sur ces auteurs ?

4/ Je sais parfaitement que la langue a évolué, merci. :-¬?

5/ Il faudrait s'entendre sur le terme "nouvelle écriture".

Faudrait savoir  :-\
Baliverneuse hors pair.

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 218
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #8 le: 09 avril 2018 à 11:07:03 »
Je pense que cette discussion - Avisto, dis-moi si je me trompe - fait suite au texte que j'ai posté récemment dans les textes courts, donc le sujet serait  'L'orthographe réformée de 1990'.  Mais sans doute est-ce plus large donc je lui laisse la parole pour développer.
(Mais déjà, je préfère qu'on en parle ici que sous un texte, ça tournait au flood, donc merci c'est cool)

Pour le fond, beh, le contenu est intéressant mais tu annonces d'emblée la couleur du débat en ayant des tournures qui expriment bien la rage que tu as à ce sujet (pour reprendre tes mots), comme par exemple "au point de chier sur le sol de la cuisine'. C'est dommage, car on sent que ça va vite tourner au vinaigre.

Mais du coup, je fais partie de tous ceux qui pensent que la langue, yep, elle est vivante, elle n'existe que parce que des personnes la parlent et l'écrivent. Et 'les gens' ce ne sont pas une poignée d'érudits qui connaissent par coeur des règles grammaticales parfois dénuées de sens. 'Les gens' qui parlent le français ce sont toutes sortes de personnes de milieux différents, et ce sont eux qui la font évoluer... 'évoluer' parce que ce n'est pas à une langue d'imposer ses dictats à ceux qui la parlent, mais ce sont davantage ces derniers qui la formulent et la rendent vivante, en la faisant exister. Pas sûr (là je crois qu'on garde le chapeau '-') que si le français n'avait pas changé du 15e s, elle aurait survécu. Après je n'ai pas fait les romanes donc si je dis des bêtises, sorry sorry. Mais bref, logiquement, ça voudrait dire que tu es en faveur du français tel qu'il est écrit, par exemple, par Montaigne dans ses Essais (comme 'estre' au lieu de être, je crois, enfin il y avait des 's' un peu partout). Le français sur lequel tu te bases et qui te sert de référent pour juger le français d'aujourd'hui a lui-même fait l'objet de beaucoup d'évolution au cours des siècles.

J'ai l'impression de raconter des trucs qui sont évidents, c'est curieux  :\?

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 758
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #9 le: 09 avril 2018 à 11:10:43 »
Pour l'amour du ciel, Anlor et doctor Grimm, ne me donnez pas de cours de français ou d'histoire, et ne me forcez pas à étaler ma science, je déteste ça. Ce que vous évoquez ne sont rien de plus que des arguments, qui valent ce qu'ils valent, mais ne font pas autorité.

Je vous répondrai seulement que, quelles que soient les raisons ou les avanies de la langue française, elle constitue une vraie culture depuis nos académiciens, (au même titre qu'une culture musicale), qui a accompagné des générations et de générations de gens et les a sortis de la médiocrité de l'obscurité (Les lumières pour aller vite). Ce seul argument me paraît valoir la peine qu'on y réfléchisse à deux fois avant de la saccager. C'est comme si vous me disiez que le Rondo Capriccioso de Saint Saëns doit être envoyé à la réforme parce qu'il fut cruel envers son épouse.  Vise un peu !

Bon, je vois que le sujet est en sa bonne place au vu des réactions immédiates qu'il suscite. Je n'en suis pas peu fier ! (je ne vais pas non plus vous mettre un émo rigolo chaque fois pour vous signifier : humour).

Milora (qui vient de poster) est dans le vrai, il vaut mieux parler de la même chose : admettre quelques termes nouveaux, soient-ils argotiques, ne nuit à personne, changer des règles pour le seul plaisir de rendre la lecture pénible (pour qui ?) est un autre dilemme.

Miromensil : fait suite au texte que j'ai posté récemment dans les textes courts

Yes ! il fait suite ! Précisément ! Tout juste !
« Modifié: 09 avril 2018 à 11:16:37 par avistodenas »

Hors ligne Chouc

  • ex ChoucrouteEstivale
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 551
  • Chercheuse dort
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #10 le: 09 avril 2018 à 11:22:30 »
Avisto, en quoi tes arguments font plus autorités que ceux d'Anlor et Grimm ?

Et pourrais-tu préciser ce qui te met dans une telle rage, s'il te plait ? Tu dis être en accord avec Milora lorsqu'elle souligne la nécessité de définir clairement ce dont on parle, mais tu restes extrêmement nébuleux.

En outre, et pour reprendre ce que  disait Miro, tu ne semble pas avoir vraiment envie de débattre ou même discuter. Ton discours donne plutôt l'impression que ton opinion est faite, tu souhaites simplement la crier à la face du monde. Si c'était l'objectif, il est atteint, félicitations. Si a contrario tu souhaites réellement en débattre, ce serait bien de commencer par considérer ce que les autres disent.
Baliverneuse hors pair.

Hors ligne Ceiht-El

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 381
  • Ecervelé
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #11 le: 09 avril 2018 à 11:25:21 »
Nénuphar ou nénufar ?
Je ne suis pas idiot, je pose un regard différent sur le monde !

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 259
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #12 le: 09 avril 2018 à 11:36:41 »
Je vous repond sans fard : nenni phare.


Bon, flemme oblige, je suis terriblement derespectueuse parce que j'ecris sans accent ou presque quand j'utilise un clavier qwerty.

Citer
C'est comme si vous me disiez que le Rondo Capriccioso de Saint Saëns doit être envoyé à la réforme parce qu'il fut cruel envers son épouse.  Vise un peu !
Ce parallele me semble plus que malhonnete : personne n'a parle de reformer l'ecriture de Verne, Dumas, Diderot ou qui que ce soit. Et les regles de musique ont bien evolue, un Dutilleux n'ecrit plus comme un Saint Saëns.

Citer
changer des règles pour le seul plaisir de rendre la lecture pénible (pour qui ?) est un autre dilemme.
Et se forcer a gardcer une langue immuable alors que jusq'ici, elle a toujours evolue me semble tout aussi regrettable. Qu'est-ce qui est retrograde : tenter de conserver une langue vivante et qui evolue en meme temps que ses locuteurs ou s'accrocher a une forme qui semble parfois depassee, au nom de la tradition ?

En ce qui me concerne, j'ecris generalement en orthographe "traditionnelle" (sauf quand je massacre la langue a cause de mon clavier), mais c'est essentiellement par facilite car je maitrise ces regles bien mieux que celles de l'orthographe reformee. Je ne trouve pour autant pas specialement de deplaisir a lire un texte avec une orthographe moderne (sauf peut-etre pour les ognons ^^). En Allemagne aussi, l'orhographe a ete reformee, les gens n'en ont pas arrete de lire Goethe pour autant.
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 758
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #13 le: 09 avril 2018 à 11:37:15 »
Chouc

 MON argument, le seul,  ne fait pas plus autorité, je plaide simplement pour le respect d'une culture tri-centenaire. On s'extasie toujours lorsque les  Yanomami (les autruis autochtones en général) affirment haut et fort vouloir défendre leur culture, mais dès qu'il s'agit de la culture française, elle fait l'objet de haines irrédentes d'une partie des Français eux-même. Que l'on m'explique.
Haine de soi ? Je n'y crois pas. Il ya autre chose.

Et pourrais-tu préciser ce qui te met dans une telle rage, s'il te plait   C'est juste de l'humour, j'adore exagérer.

Si a contrario tu souhaites réellement en débattre,  Même reproche que d'aucuns firent à Champdefaye et qui le prit très mal, et je le comprends. J'ai lancé un sujet, je l'ai argumenté, il a surtout à vivre sa vie grâce à l'opinion de chacun. Je n'y reviens que pour préciser les choses et nuancer l'essentiel de ce que j'ai proposé...

N'ai-je pas répondu ? A  Anlor et doctor Grimm ? De ne pas me prendre de trop haut ... ?

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 259
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : La nouvelle écriture.
« Réponse #14 le: 09 avril 2018 à 11:40:06 »
Et moi ?  :-[
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.062 secondes avec 23 requêtes.