Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 juin 2019 à 08:40:15

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » Comment nous manipulent les autorités et comment les manipuler en retour

Auteur Sujet: Comment nous manipulent les autorités et comment les manipuler en retour  (Lu 8331 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Tout est dans le titre je crois.

Quel complot semble agiter les réactionnaires à la mode ?
Quelles en sont les nécessité ? les intentions ? les buts ? les moyens ?
Qui en sont les protagonistes ? De quelle manière participent-ils de la manipulation ?
Qu'avons nous en propre comme pouvoir pour agir ?
Quelle sera l'issue ?

J'essayerai de recenser dans ce message, nos recherches et spéculations au fur et à mesure, si d'aventure le sujet vous inspirait.

Politesses.
DQ
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 781
Le sujet ne manque pas d'intérêt, et il promet aussi de belles prises de bec, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Mais :
Comment définis-tu ces réactionnaires à la mode ?
Quelles sont ces nécessités à la mode ? Les intentions de qui ? Les buts de qui? Etc...
Peux-tu préciser la nature de la manipulation ?
Le pouvoir d'agir de qui ? (J'imagine que tu parles du pouvoir des salariés... ou du peuple ...)

Je veux bien m'engueuler, mais je voudrais savoir à propos de quoi .... :D :D

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 146
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Déjà, si on pouvait éviter de faire paniquer tout le monde, ça m'arrangerait, merci.

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 781
Humour !

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Avistodenas, je ne comptais pas qu'on me retourne mes questions, mais qu'on y réponde... si je le fais moi même y'a aucun intérêt et ça devient un peu solipsiste OO.

Alan, pour la panique je sais pas où on en est, mais je me base sur des discours existants, donc j'espère assumés.

Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 781
Non mais Dot, tu parles de réactionnaires, intentions, nécessités...  Je demande de qui...? C'est bien naturel. Rien d'agressif.
Réactionnaires à quoi. On est toujours dans la réaction. Je suis réactionnaire, mais pas aux mêmes choses que toi...

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 146
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Je peux comprendre que tu aies envie d'aborder certains sujets qui te tiennent à cœur, Dot Quote, mais je préfère te prévenir que je trouve ton intitulé mensonger.

Je ne vois nulle part apparaître de notion de notion de littérature dans un espace de Petit Salon.

Je ne vois aucun élément informant les lecteurs qu'il s'agisse ici d'un fake ou non, aucune référence sérieuse permettant de se faire un avis sur la nature de l'intitulé.

Enfin, je ne te trouve absolument pas respectueux de lectrices ou lecteurs qui n'auraient pas été initiés aux thématiques que tu abordes ici, non seulement par l'aspect très vaste de la question développée, mais également par l'absence de résumé sur ce qui t'a poussé à publier une telle expression.

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Citation de: Dot Quote
Qui en sont les protagonistes ?
C'est moi qui demande qui, je ne me crois pas réactionnaire '-'
Mais je peux tendre à l'être si tu veux, et puisque tu aimes les citations, je te livre celle-ci que les occidentaux n'aiment pas trop en général : 'le disciple croit souvent avoir volé ce que le maitre lui a donné'...

Alan a posté entre temps...
Heu mensonger, si c'est le cas c'est juste, puisque tu as lu Descartes, l'objet du quatrième argument du doute : le pousser à l'extrême pour le faire céder... (certains comprendrons, d'autres...?)
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 146
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Je n'adhère pas à ta politique de représailles qui selon moi ne règle rien au problème si ce n'est d'instaurer ta propre autorité.

Si ta volonté est d'imposer un discours qui n'admet pas la contradiction, alors je pense que tu devras répondre aux questions de tout un chacun.

Enfin, je t'invite à ne pas impliquer la communauté dans des procédures que tu n'aurais pas discutées à l'avance ; nous faisons toutes & tous ici de gros efforts pour se consulter les uns les autres, et favoriser des décisions communes.

J'espère que tu comprends que je puisse trouver le sujet propre au débat.

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 781
Dot / le disciple croit souvent avoir volé ce que le maitre lui a donné'...

Le disciple croit souvent que ce que le maître lui a donné lui est dû.

Citation pour citation.

Je te garantis que tu es réactionnaire : si tu prends un coup de pied au fion, tu vas être réactionnaire.

Bref, nous ne sommes pas partis pour discuter.  :'(
« Modifié: 04 avril 2018 à 19:59:24 par avistodenas »

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Avistodenas :
Effectivement, mais c'est lol et pourrait être profitable :
Je me suis plié à votre jeu et vous me sortez les mêmes arguments défavorables que je vous portais !
Ainsi conforté dans mon idée que les manières humaines qui m'entourent sont peu accointantes avec leurs prérogatives, je veux bien à présent m'excuser pour ce foutoir que je semble mettre pourtant d'une volonté bénéfique.

Alan :
Mince, je ne vois pas du tout où est le problème et tu m'en vois confus.
A mon sens, le mensonge n'est pas le mot qui siérait à mon titre... je suis un peu provocateur, j'en conviens, et je vais tenter de m'expliquer si cela peut te convaincre de mes intentions pas du tout méchantes...
J'entends parler de manipulations tout autour de moi. Les anarchistes sont les premiers à utiliser le terme et ils critiquent quelque chose que je n'arrive pas à cerner, d'où ma question et ce sujet. Les autres suivent le mouvement, et, j'ai l'impression, crient au complot de l'état contre la population... et je ne comprends pas. Pour avoir assisté à des cours sur les théories du droit, en profitant chaque jour des institutions que l'humanité m'octroie, et contre cette idée délirante que le mal habite tous les dirigeants, les juges, les flics, les capitalistes, mais jamais moi non moi je suis droit...
J'emprunte donc un mot que j'ai pour ma part sensiblement dénaturé, d'où peut être notre quipro quo : manipulation pour moi n'a pas forcément matière à évoquer le mal, mais se centre surtout sur le processus d'application de la volonté et de la conscience sur les modalités et en l'occurrence, les individus.
Toutes mes excuses quant à l'éventuel échauffement de la situation...

Quand à la localisation du fil,
Une énième fois, je comprends rien au bordel de l'arborescence du forum qui ne possède que sa logique littéraire m'étant totalement désaccointante, donc désolé encore une fois, mais marre de ramer dans cet imbroglio bordélique (et il n'y a aucun jugement de valeur dans mes mots, je dis juste que je m'y retrouve pas :))
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 753
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
J'ai l'impression que vous vivez tous les trois sous une fréquence d'onde différente, vous galérez à communiquer mais c'est intriguant à voir  :mrgreen:
Bref j'ai deplacé le fil, bonne.. euh, discussion ?


Spoiler
[close]





Sinon, en lisant le titre j'ai pensé au film Merci patron !
Des actionnaires richissimes qui flippent pour des petits activistes associatifs et 30 000 € (les deux partis sont représentés dans cette phrase, et j'trouve l'image assez parlante pour ne rien ajouter d'autre  :mrgreen: )
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
uhuh, merci Ben G.
Je ne suis pas étranger à ton impression, peut-être est-ce pour ça que, par emphase, cela ressort autour de certains reliefs.
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 146
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Déjà, merci pour tes précisions, Dot, ça permet de se faire une meilleure idée de la nature de ton propos.

Je ne vois pas en quoi tu peux assimiler ma propre opinion à celle d'avistodenas, passant notre temps à chavirer de désaccord en désaccord.

Ensuite, si tu estimes qu'un espace public est un espace de jeu, que nous sommes tes jouets... alors j'aurais tendance à croire que mon désaccord est légitime.

Je vois que tu emploies soudainement les codes du « fake », assimilant ta propre attitude à une piteuse blague qui s'amuserait du sérieux avec lequel je peux traiter certains sujets. Si ta volonté de me faire discuter avec toi était de m'humilier, alors que je défends justement des valeurs d'amitié et de vivre ensemble, je pense effectivement que cela peut amener à créer une situation, je dirais, de différend.

Si ta volonté est d'imposer le rythme des discussions, de décider de ce qui est sérieux à tes yeux ou non, de faire de nous les objets de ta volonté, alors je crois que tu t'éloignes bien loin de ton discours de responsabilité, celui qui semblait si important à tes yeux.

Si nos échanges pouvaient s'améliorer, avec des relations plus cordiales, je pense effectivement que ce serait constructif pour tout le monde ici.

Enfin je ne pense pas qu'il soit de bon ton de favoriser la confrontation ; notamment si tu estimes que tu es en capacité de trouver une issue qui puisse convenir à tout le monde.

Voilà pour ma position sur le sujet.

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 712
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Je poursuis la formulation de mes considération sur le discours, objet seul de ce présent débat qui n'a aucune visée moqueuse ou dévalorisante, entendons-nous là s'il vous plait tous, car si on peut ressentir dans mon propos une certaine amertume, celle-ci m'est personnelle et je ne tiens absolument pas à ce qu'elle vous vise en particulier.

Ceci amené, ma vision de la chose selon un angle de vue qui certes peut paraitre... tyrannique ?

En tant qu'être pensants, et qu'humains agissants... nous avons notre volonté et notre conscience qui influe sur le monde !
En tant qu'individus organisés dans leur ensemble... cette volonté et cette conscience peuvent s'appliquer sur nous-même !
En tant que singularités ayant nos propriétés propres... il y a entre nous des rapports de mouvements de cette volonté et de cette conscience !
D'un constat causaliste sur la différenciation découlant de ces singularités... nous nous devons à mon sens de prendre en compte les dispositions et capacités de chacun à valoriser, si ce n'est la manipulation, l'interinfluence.

Assez des discours neutres qui ne s'engagent que pour dire qu'on en a marre ! Assez de non implication dans les décisions à coups de 'je respecte ton avis mais tu y vas un peu fort'. Nous avons clairement à décider de tout un tas de directives à prendre, et cela il convient de le fixer ! Qui le fait, par quels moyens, selons quelles buts ? quels moyens ? Tout ceci est scrupuleusmeent noté dans les théories du droit, et chaque gouvernement pioche à sa sauce dans ce qui se développe...

Assez de dévalorisation, nos concepts sont opérationnels ! Pour te reprendre Alan, jouons de ces jouets que nous sommes, et amusons-nous sans méchanceté aucune !

Amicalement, car peut-être l'intention de l'amitié est d'apaiser les rapports, ce qui ne me semble pas correspondre aux nombreuses politesse sur ce sujet et d'autres, en plein milieu de critiques qui m'aparaissent acerbes et parfois trop piquante pour susciter la sympathie.
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.041 secondes avec 23 requêtes.