Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 mai 2019 à 23:09:53

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » le moelleux de tes fesses

Auteur Sujet: le moelleux de tes fesses  (Lu 2441 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 686
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #15 le: 18 mars 2018 à 21:07:57 »
Bon et avec toutes ces compulsions, je n'ai même pas le goût d'écrire ><
Et ça m'inquiète :S
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 686
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #16 le: 05 mai 2018 à 07:15:45 »
Et bien voilà...

Ayant pris cette histoire d'installation scriptive à coeur, j'ai pris soin de mon dos, de ma posture, de mon corps en général, qui subit des changements inopinés par le biais de mes acquisition...

ET POURTANT...

Je suis incapable d'écrire depuis que je me sens bien assis !
En remarquant que la plupart d'entre vous êtes plutôt comme je le fus jusqu'à cet incident, c'est-à-dire peu engagé dans un confort corporel soit-disant propice à l'écriture... j'en viens à me demander des trucs du genre à relancer le sujet :

L'écrivain a-t-il besoin de la misère physique pour explorer sa richesse intellectuelle ?

Entre autres...

BaV
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 715
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #17 le: 05 mai 2018 à 10:16:53 »
La souffrance rend meilleur....  >:D
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Manu

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 054
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #18 le: 05 mai 2018 à 16:09:47 »
Bonjour Dot quote,

J'attends avec impatience le résultat de ton sondage.

Pour l'instant, j'ai déjà bien ri en lisant ton post.

Merci.

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 686
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #19 le: 05 septembre 2018 à 22:12:51 »
Hè bien... j'ai ce soir abandonné les sièges et les trucs assis, pour en revenir à ce vautrement primale d'un confort cotonneux propice à la décorporation quasi-absolue, par incarnation de l'attention au niveau des cérébrations principalement, et des digitalités, uniquement d'autre part...

En gros je me suis affalé dans mon lit pour écrire, et c'était pas mal, quoiqu'inhabituel...

Le résultat
Scriptive Experience

"L'histoire s'écrit... et c'est moi qu'a le stylo... j'les baise... c'est la rue... pas d'prof de philo" - LACRIM

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 100
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #20 le: 05 septembre 2018 à 22:23:51 »
 :D Eh ! Bien, cher ami, je vois que tu ne manques pas d'inspiration.

Hors ligne Rossignol

  • Tabellion
  • Messages: 24
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #21 le: 06 septembre 2018 à 05:09:51 »
Ce qui est embêtant, lorsqu'on écrit allongé sur un lit, c'est que notre cul ne se ratatine pas puisqu'on est sur le ventre !  :D
"S'élevant dans les airs comme un hymne sauvage, résonnait le chant du Rossignol des Carnages"

Hors ligne Xavier

  • Scribe
  • Messages: 67
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #22 le: 06 septembre 2018 à 16:09:50 »
Ah, le lit. Que je me souviens de ces nuits blanches passées en tailleurs sur le matelas ; la couverture posée sur les épaules comme une cape ; le drap brûlant de l'ordinateur posé dessus et les doigts qui s'activent sur le clavier.
Maintenant mon dos ne me permet plus d'être penché aussi longtemps  :(

Mais en même temps, je vais couler en ton sens et dire qu'il faut qu'il y ait un petit truc qui ne va pas pour que je puisse vraiment être efficace. Sinon, mon esprit vaque à autre chose et mes doigts ouvrent plus de pages internet que nécessaire.
- Xavier


Hors ligne Mot

  • Plumelette
  • Messages: 17
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #23 le: 08 septembre 2018 à 18:11:15 »
Hello,

"Ailleurs" pour ma part, car je me suis esquinté en position assise pendant longtemps et aujourd'hui je ne le supporte plus pour de longues durées (plusieurs heures) - donc exit la chaise ou le canapé. Le lit n'est pas vraiment confortable non plus.

Pour ma part, donc, j'ai investi dans un modèle de chaise longue HYPER confortable, qui permet de basculer en arrière pour une position plus horizontale (pour les curieux, il s'agit de ce modèle : https://www.jysk.fr/chaise-longue-a-bascule-mexico-gris (j'ai pris le premier site marchand qui passait, c'est juste pour l'image)).

Mon dos se porte beaucoup mieux.

Inconvénient : éviter de basculer après un repas si vous ne voulez pas que la sieste s'invite dans votre séance d'écriture...  ::)

Hors ligne Dieter

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 868
  • Orthographe réformée = Histoire déformée
    • Dieter
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #24 le: 08 décembre 2018 à 23:32:13 »
Tiens, je m'en vais réveiller ce topic...

Disons que pour moi, ça dépend de la charge de travail et de la saison.
Dans mon bureau, j'ai un PC fixe avec fauteuil de bureau (qui commence à avoir vécu, et que j'ai rembourré de mousse) ; seulement, cette pièce est orientée plein nord, et elle est à l'étage. Donc je ne peux donc m'en servir qu'en été, parce que je ne vais pas m'amuser à chauffer cette pièce juste pour ça. D'autre part, s'il s'agit d'une période où je n'ai pas trop de boulot, ça ira. Sinon, lorsque je dois bosser, étant donné que mon atelier est au sous-sol, ça me ferait deux étages à monter/descendre à chaque fois. Dans tous les autres cas, je m'installe sur la table de la salle à manger, dans un fauteuil de coiffure que j'ai récupéré lorsque j'ai modernisé mon ancien institut. Ce n'est pas le super fauteuil de barbier à l'ancienne comme j'en rêve, mais c'est quand même super confortable.
On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
Amélie Nothomb

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 599
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #25 le: 09 décembre 2018 à 00:11:14 »
Le paramètre critique c'est le dos pas les fesses, caler le dos sur un canapé moelleux.
Perfection.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne txuku

  • Prophète
  • **
  • Messages: 748
    • BEOCIEN
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #26 le: 09 décembre 2018 à 20:04:48 »
Bonsoir


Depuis mes debut sur ordinateur ma position preferee est par terre assis tailleur - je bouge mes jambes de temps en temps........


J ai adopte cette position car c etait celle de mes jeux enfant - cubes cavaliers petites voitures.......

Et l utilisation d une chaise et d un bureau me parait trop lie a un travail !!! :o



Je peux demeurer 4 ou 5 heures ainsi mais je me tiens le buste droit : mes ecrans sont sureleves a hauteur d oeil !
Je ne crains pas d etre paranoiaque

Hors ligne cochonsauvage

  • Aède
  • *
  • Messages: 172
    • Akio
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #27 le: 14 décembre 2018 à 11:10:48 »
Moi je suis adepte de la mortification corporelle, ça va avec ça : Vastiia Tenebrd Mortifera  :aah:

Du coup je pose mes fesses sur une chaise en bois très simple, résolument inconfortable et franchement laide de ce genre là :



Dos bien droit, face à l'écran, clavier dans le prolongement des mains, placé sous l'écran qui lui est fixé verticalement sur un bureau fait d'une simple planche de bois.
J'ai essayé le tabouret à clous mais ça donne des hémorroïdes, je déconseille fortement.

Avantage : L'inconfort vous rappelle au travail.
Inconvénient : C'est inconfortable.

J'ai essayé ça ( véridique ) :



mais ça n'a pas donné de bons résultats, je m'endormais trop rapidement  :P
« Modifié: 14 décembre 2018 à 11:28:02 par cochonsauvage »
"Je connais un critique qui est en même temps auteur... ce qui le met en tant qu'auteur dans une situation critique !"
Raymond Devos

jeannesansarc

  • Invité
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #28 le: 13 janvier 2019 à 21:59:39 »
Bonjour,
Par ici c'est d'avantage de saisir les phrases, pensées  sur l'instant lorsqu'elles me viennent à l’esprit ! plutôt le crayon et la feuille blanche ( sans aucune interligne) que je trimbale dans mon sac à main et j' écris n'importe où et n'importe comment et à n'importe quelle heure quand ça me prends et ça c'est aléatoire ! ( allonger, assise, sur une chaise ou à même le sol, dans le métro dans une rue debout accoudée à une table !
« Modifié: 13 janvier 2019 à 22:02:16 par jeannesansarc »

Hors ligne gabatchous

  • Plumelette
  • Messages: 14
Re : le moelleux de tes fesses
« Réponse #29 le: 30 janvier 2019 à 21:32:19 »
Bonjour
perso je me tiens n'importe comment ... du moment que je peux lire mon ordi portable.
Pour mon dos pas de problème: je pratique des sports de folie qui le maintienne et après je peux me relâcher sur à peu près n'importe  quoi: siège/bouret/fauteuil/divan/lit/tapis (tiens: j'écris pas assis sur les cagoinces  ::) )

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 1.118 secondes avec 22 requêtes.