Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

18 juillet 2019 à 11:17:11

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Editions Sydney Laurent

Auteur Sujet: Editions Sydney Laurent  (Lu 13852 fois)

Hors ligne AdyWinchester

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Besoin de conseils ^^
« Réponse #30 le: 29 mai 2018 à 14:54:20 »
Bonjour,

Je ne sais pas si le topic est toujours d'actualité, mais je viens moi-même de recevoir un mail de la part des Editions Sydney Laurent, me disant que mon manuscrit avait été accepté.



"Cher auteur,

J'ai le plaisir de vous annoncer que votre manuscrit a reçu un avis favorable de notre comité de lecture.

Nous sommes un groupe éditorial qui comprend 6 maisons d'éditions. Nous avons décalé une trilogie pour des raisons techniques et nous

disposons, à l'heure actuelle, de trois places disponibles pour la sortie littéraire du mois de Septembre.

A raison de 20 nouveautés par mois par maison d'éditions, nous sommes pleins jusque fin 2019,

Nous vous remercions d'appeler notre Service de Publication au 07 63 12 23 33,

Bien cordialement, "

Voici ce qui m'a été envoyé. Pensez-vous que c'est une arnaque ? Sachant que si je recherche le numéro du service de publication, google ne le trouve pas. J'ai également reçu, les annexes du contrat et une lettre du service de publication.

Etant mon premier roman, je ne sais pas trop quoi en penser.
HELP! :-\

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 884
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Besoin de conseils ^^
« Réponse #31 le: 29 mai 2018 à 15:01:22 »
Comme tu as pu le lire à travers ce fil (je te conseille de le faire), au travers des différents témoignages de personnes ayant été en contact avec eux et nos différents avis, cette "maison d'édition" n'est pas spécialement conseillée...
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne AdyWinchester

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Re : Besoin de conseils ^^
« Réponse #32 le: 29 mai 2018 à 21:55:40 »
Comme tu as pu le lire à travers ce fil (je te conseille de le faire), au travers des différents témoignages de personnes ayant été en contact avec eux et nos différents avis, cette "maison d'édition" n'est pas spécialement conseillée...

C'est bien ce qui me semblait, merci de la réponse =)

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 871
    • au bord du littéral
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #33 le: 13 juin 2018 à 07:56:20 »
Une personne nous a contacté par mail en réaction à ce fil, elle nous a autorisés à partager son message avec vous :

Citer
Bonjour,

Je réponds à votre question : n'y allez surtout pas, c'est une énorme arnaque, il est attaqué par plusieurs personnes en justice, y compris moi !
C'est une honte, mes livres sont toujours en vente et je n'ai touché que 108 euros ! Il a même réédité mes livres sous Edition Sydney Laurent, alors que le contrat pour le 1er livre est terminé et que mes livres était imprimés sous 7ecrit. Le siège social est en ...Andorre ! Paradis fiscal ! J'espère que nous allons tous gagner nos procès.

Si d'autres personnes sont concernées par cette arnaque, qu'elles n'hésitent surtout pas à me contacter ! D'autres ont fait paraître des articles dans les médias et je compte en faire autant.

Sabine Batal.

Pour la contacter : sabinebatal at gmail dot com

En ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 754
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #34 le: 13 juin 2018 à 10:27:51 »
Moi j'dis : ça
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Sharko

  • Buvard
  • Messages: 1
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #35 le: 23 août 2018 à 19:06:41 »
Bonjour tout le monde  !

J'ai reçu récemment une réponse positive des éditions Sydney Laurent pour mon manuscrit. A peu de choses près, on m'a tenu au téléphone un discours semblable à ceux entendus par JFB et RoxanneSharks : certes, des frais de biographe (de correction) de 750 euros et un pré-travail de maquettiste à fournir mais des droits d'auteurs élevés (15% sur les versions papiers, 30% sur les versions numériques), un réseau de distribution et de promotion solide, un investissement conséquent de l'éditeur (26000-28000 par livre) concrétisé dans un tirage de 1000 exemplaires renouvelables ce qui est plutôt  important pour de la poésie, en tout cas bien supérieur à la moyenne des tirages.
Un de mes proche est dans l'édition jeunesse depuis 25 ans (éditeur depuis 10 ans) et m'a déconseillé de ne pas débourser le moindre centime. Dans le même temps, j'ai la ferme impression que si arnaque il y a, elle est modérée : ce n'est ni de l'édition à compte d'auteur, ni de l'édition à compte participatif (comme Mélibée par exemple, pour l'instant la plus grosse arnaque que j'ai pu voir), mais bien de l'édition à compte d'éditeur avec des frais et des contreparties (ou des promesses, c'est vous qui voyez.)
Je vais refuser ce contrat et attendre d'autres réponses. Cependant, ce n'est pas à cause des 750 euros de frais de biographes, même si je ne vois pas très bien comment j'aurais pu les payer.
La première raison, c'est l'absence de travail sérieux d'éditeur. Je ne suis ni graphiste, ni maquettiste mais un jeune auteur de poésie qui essaye de placer son premier manuscrit. Devoir fournir ce pré-travail de maquette pour la couverture est aberrant : le manuscrit est déja une maquette, c'est à l'éditeur de répondre à cette première proposition par une seconde.
La seconde raison tient à un bête calcul de math : mettons que mon receuil soit mis en vente à 5 euros en numérique et 19 euros en papier (j'emprunte ces prix à un receuil de poésie publié chey SL par un auteur débutant, Daniel Beau, pris au hasard, jamais lu.) Avec les droits d'auteurs proposés, ça veut dire que pour être remboursé des 750 euros, je dois vendre a minima 500 exemplaires web ou 263 exemplaires papiers. Pour m'assurer de cette distribution qui peut paraître dérisoire, mais ne l'est pas pour de la poésie, je devrais m'engager à plein temps dans le métier d'auteur et je ne le peux guère pour l'instant en raison de mes études.
Je n'ai pas grand-chose d'autre à proposer que cette expérience, j'espère qu'elle servira.

Bon courage à tous, n'arrêtez pas de bosser et d'être exigeant avec vos créations.


Hors ligne Erwan

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 370
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #36 le: 28 août 2018 à 14:23:07 »
Citer
j'ai la ferme impression que si arnaque il y a, elle est modérée : ce n'est ni de l'édition à compte d'auteur,
Citer
mais bien de l'édition à compte d'éditeur avec des frais et des contreparties

Je croyais que du moment que tu payes ne serait-ce que dix euros, ce n'est plus à compte d'éditeur. C'est comme si mon patron me demandait 300 balles pour me donner l'autorisation de venir travailler chez lui, en échange de 'contreparties'. D'autre part, si cette maison d'édition mise 25 000 € pour mille exemplaires qu'elle veut vendre à 20 balles, elle obtiendra comme recettes 20 000€. Je suis dubitatif du modèle commercial d'une telle entreprise (car une maison d'édition est une entreprise). Bref, l'arnaque n'est pas modérée, elle est énorme, boursouflée et ventripotente. Sans parler que la vraie difficulté n'est pas d'être édité, mais de percer dans un monde littéraire surchargé d'œuvres qui disparaissent dans l'oubli à la vitesse de la lumière.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 884
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #37 le: 28 août 2018 à 14:49:58 »
Je ne peux que plussoyer Erwan (d'autant qu'il suffit de lire les trois pages de ce sujet pour s'en rendre compte ^^ )
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

anlor

  • Invité
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #38 le: 11 janvier 2019 à 12:10:43 »
Youp-là les petits potes, je voudrais juste venir remettre une couche ici : on a reçu il y a quelque jours un mail, aux éditions du samedi, d'une nana qui a envoyé un manus aux éditions Sydney Laurent et qui a reçu exactement le même retour que Roxanne : une nouvelle loi oblige (depuis 4 mois ; mais c'est marrant, ça fait quatre mois en mai comme en janvier) les éditeurs à passer par des biographes devant être payés par les auteurs.
C'est faux, hein, complètement faux, et ces "éditions" sont juste une pure arnaque. Faites attention à vous et à vos sous  :-\

Hors ligne anti-crooks

  • Buvard
  • Messages: 1
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #39 le: 14 avril 2019 à 19:41:51 »
Bonjour et merci de m'accueillir dans votre communauté !
Pour m'être fait avoir comme nombre de jeunes auteurs par des maisons d'édition dites "à compte d'auteur", j'ai compris enfin (au 4ème livre) qu'il n'existait qu'un seul type d'édition sérieux : celui où l'écrivain écrit et où l'éditeur fait le reste ...
J'avais donc identifié 3 catégories de sociétés d'édition :
- le compte d'éditeur (le vrai, celui où l'auteur ne paie rien mais avec une marge plus faible sur chaque livre, normal puisque l'éditeur prend un risque en publiant un nouvel auteur),
- l'auto-édition  type EDILIVRE qui rime avec autodérision puisqu'il est bien difficile d'émerger avec son bouquin sans une aide extérieure, mais qui au moins a le mérite d'afficher clairement le menu,
- le compte d'auteur qui se révèle à chaque fois une vraie arnaque : l'écrivain n'a pas vendu 1 seul ouvrage qu'il a déboursé entre 1 500 et 4000 € de frais divers et variés, autrement dit il n'est pas prêt de revoir ses fonds à moins d'être un as de la plume. 2 beaux exemples vécus : éditions du Panthéon et Vérone.
Lorsque vous avez fait votre chèque, vous n'entendez plus parler de cet éditeur qui a encensé votre livre et a su user de subterfuges commerciaux comme d'un miroir aux alouettes et qui se contente d'un entrefilet dans un magazine totalement inconnu du grand public pour justifier de son incurie des sommes indument payées ...
Et je viens de découvrir une nouvelle catégorie : le faux compte d'éditeur qui en fait maquille un vrai compte d'auteur, lol !
C'est le cas des éditions Sydney Laurent où un vieux routard du métier vous appelle au bout de 2 semaines (alors que l'étude sérieuse d'un manuscrit prendre entre 6 et 10 semaines) et vous présente comme l'opportunité du siècle de faire partie des derniers auteurs sélectionnés sur le volet pour participer à la prochaine rentrée littéraire d'octobre 2019 : l'aubaine à ne rater sous aucun prétexte !
Alors là , je dois reconnaitre que l'habilité et la rouerie commerciales sont à la hauteur de l'arnaque : on vous envoie un contrat mentionnant en lettres capitales : "contrat à compte d'éditeur", dans lequel vous découvrez ô miracle ! que c'est l'éditeur qui prend tout à sa charge : les frais de graphisme, la page de couverture et la 4ème de couv, le référencement dans les plus belles librairies, l'impression gratuite des 1000 premiers exemplaires etc ... bref la TOTALE !
Sauf que le cerbère au ton cauteleux vous rappelle très vite pour vous rassurer (pourquoi autant de ré-assurance quand on est droit dans ses bottes ?) et répondre à toutes vos questions.
La machine à vendre parfaitement huilée est ainsi enclenchée. Du faut de ses nombreuses années d'expérience dans le monde de l'édition, l'énergumène ne manque aucunement d'audace ni d'arguments : même le président MACRON est cité comme ayant frappé à la porte de la prestigieuse maison d'édition pour épancher ses états d'âmes et à l'entendre la maison est tellement représentative et puissante qu'elle attend juste d'être cotée en bourse.
Sauf que des détails clochent dans ma tête de gestionnaire de patrimoine : pourquoi Monsieur MACRON ferait-il appel à une maison d'édition inconnue (ou presque) comparée aux géants du genre comme FAYARD, GALLIMARD, PLON, ODILE JACOB ou HACHETTE ?
Ensuite en jetant un coup d’œil au papier à en-tête de la prodigieuse maison, vous remarquez un statut de SAS avec un capital social de 250 K€ ... un peu léger pour espérer rentrer en bourse !
Bref, face à ce galimatias et la pression commerciale exercée par le locuteur faussement détaché ("si vous n'en voulez pas, il y en a des dizaines comme vous qui frappent à la porte")  vous ne pouvez que googliser la bête. Et ainsi constater les éloges faits par des internautes objectifs et non juger sur le ramassis de faux ou pseudos témoignages d'auteurs soit disant dithyrambiques présents sur le site de cette géniale maison d'édition ... à compte d'auteur déguisé.
Car sans même m'avoir évoqué un instant le contenu de mon manuscrit (en presque deux heures de palabres téléphoniques) , le plus URGENT selon ce Monsieur n'est pas tant que je retourne le contrat signé que le fait que je donne les chiffres de ma carte bancaire à son assistante pour alléger mon compte bancaire de ... 750 €.
En effet, si le contrat stipule que l'auteur a zéro frais à régler et que le vertueux éditeur prend TOUT a sa charge (25 000 € minimum selon lui, une bagatelle) , l'auteur doit tout de même signer une annexe qui l'oblige à s'acquitter de 750 € pour participer aux frais d'un biographe professionnel.
Depuis quand devons-nous faire appel obligatoirement à un "biographe professionnel" en tant qu'auteur ? Suite à une loi qui serait passée en 2018 selon notre interlocuteur très loquace qui n'hésite pas à vous brosser dans le sens du poil et vous révéler tout l'humanisme d'une maison d'édition qui serait -selon ses dires- devenue "une véritable famille pour ses auteurs" : un peu de paternalisme ne nuit et semble bien coller à la peau du personnage...
Ainsi, c'est au moment où je fais part de mes doutes et de mes craintes suite aux avis des internautes recueillis -entre autres- sur ce forum que le personnage change du tout au tout pour recourir à une stratégie d'intimidation : d'un volteface d'une rare violence, celui-ci change totalement de ton, traitant ces internautes de tous les noms d'oiseaux et me faisant comprendre que j'étais totalement hors sujet et que je n'avais absolument rien compris de tout ce qu'il m'avait raconté : qu'est-ce que 750 € de participation face aux 25000 € d'investissement réalisé dans toute sa mansuétude par un éditeur humaniste ?
 En effet, considéré sous cet angle, le discours peut séduire. Sauf que le fond est différent et que je sais qu'une fois que mon compte en banque sera allégé de ces 750 €, je n'aurai pas plus de soutien à la clé qu'avec les autres maisons d'édition qui, elles, ont au moins l'honnêteté de s'afficher clairement en compte d'auteur ...
Notre bonimenteur revendique quelques 8300 auteurs dans son cheptel : si ce chiffre est réel  (pourquoi pas car la supercherie laisse songeur et peut séduire à un moment donné un jeune auteur crédule)  et qu'on le multiplie par 750 €, cela représente toute de même une coquette somme de 6,225 millions d'euros.
Ainsi se finira notre histoire ubuesque dans un échange tendu avec ce dramaturge débonnaire qui me "vole littéralement dans les plumes" lorsque je refuse de sortir ma carte bancaire.
L'histoire ne me dira pas si Monsieur MACRON va bientôt lancer ses mémoires dans cette prestigieuse maison.
Elle ne me dira pas non plus combien j'aurais pu vendre d'exemplaires de mon livre grâce à elle...
Mais une chose est certaine : j'aurai au moins fait l'économie de 750 €.
Bien à vous

Hors ligne jimbo62

  • Buvard
  • Messages: 3
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #40 le: 18 avril 2019 à 12:15:09 »
Je fus il y a quelques temps en contact avec l'éditeur Sydney Laurent et tout ce que j'ai lu, j'ai pu le vérifier, à un tel point de similitude que cela en paraît étonnant ;D. Une réponse au bout de onze jours alors que le manuscrit que j'ai soumis est un essai donc il aurait dû susciter bien des questions de la part de l'éditeur qui, m'a t-il avoué, ne l'a pas lu ! Il m'a précisé qu'une équipe s'en chargeait mais cela ne répond pas à mon questionnement, un temps si bref au vu du nombre de projets qu'il reçoit. De plus, alors qu'il me semble être une maison d'édition importante, c'est l'éditeur lui même, ancien écrivain, qui m'a parlé! C'est absence de questionnement au sujet de mon projet m'étonne. Par exemple, dans le contrat que j'ai reçu très vite, avec le titre de mon ouvrage d'ailleurs erroné, il est précisé que livre ne doit pas excéder 500 pages or mon livre doit ou devrait dépasser cette limite. Quant, en plus, il m'affirme que le coût de l'ouvrage est de 25000 euros, cela m'étonne qu'il prenne un tel risque, sans même qu'il est daigné y jeter un oeil, fût-il louche.  :o Il m'a de plus relancé dès le lendemain. Qui plus est, la question des droits de photographie n'est pas claire.
La question finale que je pose aux internautes éclairés est : "Si je paye les 750 euros de biographe, que se passerait -il par la suite ?

Hors ligne Erwan

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 370
Re : Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #41 le: 18 avril 2019 à 13:54:55 »
[...]
La question finale que je pose aux internautes éclairés est : "Si je paye les 750 euros de biographe, que se passerait -il par la suite ?

Et la réponse est intégralement dans les trois pages de ce fil  :mrgreen:

Qui plus est, la page des présentations est ici : http://monde-ecriture.com/forum/index.php/board,14.0.html.

Hors ligne jimbo62

  • Buvard
  • Messages: 3
Re : Editions Sydney Laurent
« Réponse #42 le: 18 avril 2019 à 14:47:49 »
merci

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.058 secondes avec 23 requêtes.