Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 janvier 2019 à 22:22:17

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Atelier » Traiter le handicap

Auteur Sujet: Traiter le handicap  (Lu 2307 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : Traiter le handicap
« Réponse #15 le: 12 mai 2018 à 19:35:02 »
Pensez aussi qu'un handicap peut devenir une force.

Je trouve cette réflexion intéressante, et je m'y intéresserai plus en profondeur.

Pour l'instant, c'est vrai que je constate que le handicap est avant tout un très gros facteur de rupture avec les conventions, et cela au quotidien. C'est un sujet  extrêmement douloureux, et c'est tout l'enjeu de savoir le prendre en considération dans une optique de vivre ensemble ; du moins c'est mon ressenti sur cette problématique de société.

Hors ligne Zéro Janvier

  • Scribe
  • Messages: 80
    • Zéro Janvier
Re : Re : Traiter le handicap
« Réponse #16 le: 12 mai 2018 à 22:25:45 »
Pensez aussi qu'un handicap peut devenir une force.

Etant directement concerné, je le confirme.
Le fait de vivre avec un handicap et de le "surmonter" peut aider à gagner une certaine force morale, entre persévérance et capacité à faire face aux épreuves.
Plusieurs personnes différentes, à des époques différentes, m'ont affirmé que mon handicap me rendait plus fort que d'autres.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #17 le: 12 mai 2018 à 22:39:40 »
Merci beaucoup pour ton retour, Zéro Janvier.

Hors ligne Alela

  • Tabellion
  • Messages: 34
Re : Traiter le handicap
« Réponse #18 le: 15 mai 2018 à 08:24:03 »
Un angle qui n'est jamais abordé concernant le handicap, c'est la précarité qu'il induit pour beaucoup. Précarité qui peut accentuer l'isolement... Les ressources accordées par l'état sont autour de 800 euros par mois... Difficile d'accéder au logement dans ces conditions... Difficultés à trouver un emploi, difficultés pour certains à se maintenir dans l'emploi qu'ils occupent...

Enfin, moi je dis ça, je dis rien...
"La simplicité est la sophistication suprême"
Léonard de Vinci

"Pour écrire, il faut aimer, et pour aimer "il faut comprendre".
John Fante dans mon chien stupide

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #19 le: 15 mai 2018 à 14:22:56 »
Bonjour Alela,

Enfin, moi je dis ça, je dis rien...

Je ne sais pas ce que tu essaies d'évoquer à travers ces mots, mais le handicap est effectivement une source d'isolement très grave, et c'est un sujet qui est malheureusement peu discuté, et peu présent dans les discussions.

Des livres que j'ai pu lire, j'ai pu me souvenir effectivement que le handicap est discuté de temps à autre, mais cela reste souvent un détail ou un élément évoqué légèrement ; j'ai pu entendre le témoignage d'un tétraplégique qui m'expliquait son plus grand désarroi à ne pas pouvoir profiter d'une vie familiale épanouie, avec tous les impossibles que cela évoque. Je pense que c'est un thème réellement important à étudier, et qu'on se laisse rapidement conquérir par ses acquis sans penser que ceux-ci ne sont pas toujours accessibles à d'autres.

Je ne sais pas s'il existe des ouvrages qui font référence en la matière, mais je reste très curieux d'en savoir plus sur le sujet, donc n'hésitez pas à nous les partager s'ils existent.
« Modifié: 15 mai 2018 à 14:25:07 par Alan Tréard »

Hors ligne Sundaysuki

  • Aède
  • *
  • Messages: 202
    • Ma page perso
Re : Traiter le handicap
« Réponse #20 le: 15 mai 2018 à 14:32:05 »
Je pense que ce qu'Alela voulait dire c'est que les possibilités financières des personnes avec handicap est fortement réduite.

Ces personnes, pour la plupart, ne peuvent pas travailler ou en tout cas, pas à temps complet ce qui induit une perte de salaire énorme. Les aides de l'état ne sont pas suffisantes pour vivre de façon décente.

Mes parents par exemple sont en invalidité tous les deux. Ils tournent à moins de 2000 euros par mois avec un crédit de maison sur le dos. Ils ne vivent pas non plus dans la précarité, ils ne sont pas pauvre mais ils doivent sans arrêt faire attention à leurs dépenses. Ou passer par des crédits longues durée pour obtenir des objets "cher".

Le manque d'argent dû à un handicap est une source d'isolement qu'il ne faut pas laisser de côté.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #21 le: 15 mai 2018 à 14:41:45 »
Oui, effectivement, c'est un sujet important, je te remercie pour cette remarque.

Je me rends compte aussi d'une certaine forme de confort dans lequel je me trouve moi-même, parce que le manque d'argent ne me paraît pas être autant une fatalité que ce que tu évoques concernant tes parents.

Je te remercie chaleureusement de m'expliquer tout cela, c'est aussi ce qui m'oblige à prendre conscience de la souffrance que peuvent représenter ces situations de fragilité.

N'hésite surtout pas à en dire plus sur le sujet, il est essentiel que chacune & chacun puisse donner son sentiment sur la situation avec tout ce que ces témoignages représentent.

Hors ligne Sundaysuki

  • Aède
  • *
  • Messages: 202
    • Ma page perso
Re : Traiter le handicap
« Réponse #22 le: 15 mai 2018 à 15:22:08 »
Je pense parler suffisament du handicap dans mon texte long pour en rajouter une couche ici ^^

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #23 le: 15 mai 2018 à 15:31:38 »
C'est toi qui décides, ma chère Sunday.

En ligne Ariane

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 396
Re : Traiter le handicap
« Réponse #24 le: 15 mai 2018 à 19:08:12 »
Citer
Des livres que j'ai pu lire, j'ai pu me souvenir effectivement que le handicap est discuté de temps à autre, mais cela reste souvent un détail ou un élément évoqué légèrement ;
Ca dépend des livres que tu choisis en fait, il y a certes une grande prédominance de personnages / narrateurs indemnes de tout handicap (comme dirait Aube si je me souviens bien de ses mots : prédominance du "validisme" ?) mais tu peux probablement trouver d'autres ouvrages. Je n'ai pas fait de recherche approfondie sur le sujet mais je pense à "Je suis né un jour bleu" pour l'autisme, "Le cri de la mouette" pour la surdité, "Le pavillon des enfants fous" pour l'anorexie... Il doit y en avoir plein d'autres, même dans ma propre bibliothèque, mais ce sont les trois premiers qui me viennent à l'esprit là tout de suite. Du coup, pour ce qui est de lire, il y a certainement matière :)

Pour ce qui est d'écrire ça me semble beaucoup plus fin et risqué d'essayer en tant qu'auteur indemne de tout handicap (a priori !) d'emprunter un regard qui n'est pas le mien. J'aimerais tenter l'expérience, par souci d'empathie, de prise en considération, ou je ne sais comment appeler cela... Mais j'ai peur que mon regard ne tombe pas juste et là pour le coup j'aurais peur que ce soit vécu de manière irrespectueuse. Malgré tout certains de mes narrateurs ne sont pas tout à fait sains ! Donc probablement que j'approche un peu cette idée, mais sans oser plonger dans l'inconnu de façon assumée.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #25 le: 15 mai 2018 à 19:53:55 »
Merci Ariane pour ces conseils (notamment pour les livres, c'est une très bonne chose).

Je ne pense pas que nous soyons exactement dans la même démarche, toi et moi, même s'il est probable qu'il y ait une complémentarité (voire que je n'aie pas suffisamment compris tes choix d'écriture pour constater que nous sommes très proches).
j
En ce qui me concerne, je cherche un peu comme l'a fait Zola précédemment à apporter un autre regard sur certains statuts, leur donner une identité propre qui leur apporte une considération suffisante. Considérer le handicap avec un regard mieux construit, mieux approprié à la réalité de ce que cela représente. Je me souviens d'ailleurs de L'Assommoir que j'ai lu dans ma jeunesse et dont le personnage féminin (dont j'ai oublié le nom) boitait, avec le rapport au quotidien qui se trouve transformé.

Bon, je dis cela en toute humilité, je pourrais très bien être dans l'erreur, mais au-delà de l'incarnation d'un handicap, c'est la question d'une considération des enjeux que cela entraîne au quotidien, c'est ce que je cherche à mieux percevoir. Cette rupture qu'il peut exister entre ceux qui ont une plus grande liberté d'agir et les autres, elle m'est parfois difficile à appréhender, et c'est bien que je manque d'éléments pour en prendre pleinement conscience. On est parfois conforté par son accessibilité à beaucoup de choses, et on n'anticipe pas forcément que ces mêmes choses ne sont pas données à tout le monde.

Je ne sais pas si je suis suffisamment clair dans mon explication, je n'ai pris conscience qu'il y avait un réel manque d'accompagnement en France que très récemment quand j'ai eu des échanges avec des personnes touchées par le handicap, et je pense qu'il serait bon de se pencher sur le sujet et de l'approfondir avec une certaine mesure. Je pense que c'est un sujet qui mérite toute ma considération.
« Modifié: 15 mai 2018 à 19:57:59 par Alan Tréard »

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 805
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Traiter le handicap
« Réponse #26 le: 15 mai 2018 à 19:58:41 »
Citer
En ce qui me concerne, je cherche un peu comme l'a fait Zola
rien que ça, quel homme



La meilleure solution si t'as t'intéresse ca serait encore d'aller vers une asso, ou parler avec des gens, leurs poser des questions, avoir leurs ressentis et te renseigner sur ce qui se fait
Les belles pensées s'oublient mais ne disparaissent pas.
- Publilius Syrus

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 216
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #27 le: 15 mai 2018 à 20:12:47 »
Pardonne-moi, Ben.G, mais je pense que si certains membres se sentent concernés par le sujet, il serait de bon ton que tu ne réagisses pas d'une manière aussi impulsive.

Pour ma part, j'aurai effectivement toute l'occasion d'aller vers des associations ou d'approfondir un sujet qui me paraît essentiel, mais cela reste lié à une démarche d'écriture, et je souhaite pouvoir échanger sur ce sujet.

Citer
En ce qui me concerne, je cherche un peu comme l'a fait Zola
rien que ça, quel homme

Je ne pense pas que cette réaction soit appropriée à un sujet qui mérite une certaine humilité. J'ai mes références, elles sont ce qu'elles sont, et je te prie de m'excuser si ma démarche ne te paraît pas appropriée à un tel thème, mais je te prie de considérer un minimum que cette même discussion a son sens, en toute amitié, et en toute sincérité.

Hors ligne Alela

  • Tabellion
  • Messages: 34
Re : Traiter le handicap
« Réponse #28 le: 05 juin 2018 à 17:10:10 »
Un livre intéressant pour ceux qui s'intéressent au handicap psy et qui voudraient écrire là-dessus c'est : "Mary Barnes, un voyage à travers la folie", très instructif sur ce thème...
Pour son cas il s'agit de schizophrénie... peu de livres sur ce sujet, il peut paraître un peu cliché pour certains car elle se sert de sa folie pour créer, une idée récurrente d'ailleurs que les "fous" seraient souvent des créatifs... Mais dans son cas il s'agit d'une histoire vraie.
"La simplicité est la sophistication suprême"
Léonard de Vinci

"Pour écrire, il faut aimer, et pour aimer "il faut comprendre".
John Fante dans mon chien stupide

En ligne Ariane

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 396
Re : Traiter le handicap
« Réponse #29 le: 05 juin 2018 à 18:19:51 »
Citer
"Mary Barnes, un voyage à travers la folie",
Merci pour la référence :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.06 secondes avec 22 requêtes.