Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 juin 2019 à 09:48:32

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'Atelier » Traiter le handicap

Auteur Sujet: Traiter le handicap  (Lu 3137 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Traiter le handicap
« le: 28 octobre 2017 à 13:34:47 »
Bonjour tout le monde,

Tout est dans le titre : avez-vous déjà traité le handicap dans l'un de vos textes ou poèmes ? Et si oui, comment avez-vous abordé le sujet ?

Je me suis récemment rendu compte qu'il existait un véritable mutisme sur un sujet qui concerne cependant beaucoup d'entre nous, le handicap n'est pas quelque chose dont on a toujours conscience, ce qui peut nous induire en erreur.

Il existe en vérité autant de handicaps que de qualités humaines, c'est un fait.

Il y avait cet article que nous proposait Loïc pour voir le sujet de la surdité d'un autre œil, plein d'enseignements.

On a pu aborder la question de la dyslexie il y a quelques mois, qui est un sujet très douloureux pour certaines & certains, on s'en rend bien compte.

Et vous ? Avez-vous déjà traité le sujet du handicap dans l'un de vos textes ou poèmes ?

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 801
Re : Traiter le handicap
« Réponse #1 le: 28 octobre 2017 à 14:02:13 »
J'ai traité du syndrome d'asperger à ma manière : subjective, intime, tendre. C'est après avoir écouté un entretien d'une "aspi", comme on les appelle, que j'ai compris que cette forme d'autisme pouvait passer inaperçue, car l'autisme véhicule toute une imagerie populaire qui n'est pas la leur. Bref, c'est une vision partielle de l'aspi, évidemment, je l'ai écrit sur un coup de tête, mais l'exacerbation des sens et la communication maladroite qui en résultent notamment me parlaient personnellement, parce que ces particularités comportementales coïncidaient avec des thèmes que je chéris. 

http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,21595.msg352851.html#msg352851
« Modifié: 28 octobre 2017 à 17:52:04 par Eveil »
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #2 le: 28 octobre 2017 à 14:48:46 »
Très intéressant !

Hors ligne Ptit_Pimousse

  • Tabellion
  • Messages: 54
Re : Traiter le handicap
« Réponse #3 le: 06 novembre 2017 à 09:34:07 »
Travaillant avec des personnes en situation de handicap mais également des personnes dépendantes à cause de l'avancée en âge et les pathologies associées... j'ai un peu de mal aujourd'hui à mettre en mots des conditions d'existence que nous sommes incapables de comprendre (car simplement nous ne les vivons pas, par chance !)

Mais tu as raison pour insister sur le mutisme qu'il existe à ce propos, du moins peut être dans la fiction, et pourtant il y aurait tant à dire et écrire sur ! Mais je pense que le respect nous incite à d'abord mieux comprendre le ressenti et le quotidien de ces personnes en difficultés, mais aussi leurs proches, et tout l'environnement dans lequel vit la personne ;)

Qu'est-ce qui t'animerais Alan Tréard ?

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #4 le: 06 novembre 2017 à 11:04:50 »
Bonjour Ptit_Pimousse,

Qu'est-ce qui t'animerais Alan Tréard ?

L'objectif d'animer ou d'encourager des discussions sur un sujet que l'on connaît mal, c'est de s'en faire une idée, de s'enrichir l'esprit. Et si ça peut également inciter des auteurs à s'y pencher dans leurs fictions, c'est d'autant plus intéressant d'y avoir participé.

Je ne suis pas sûr, cependant, de cerner la nature de ton intervention.

J'espère que tu comprends l'importance pour les auteurs de pouvoir travailler sereinement et discuter autour de sujets de société dans un espace commun ; nous avons besoin de poser des questions d'actualité ou de fond, même lorsque ça peut être mal perçu, merci à toi pour ta considération.

En ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 976
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Traiter le handicap
« Réponse #5 le: 06 novembre 2017 à 11:49:59 »
Je n’ai pas encore abordé le sujet.
Mais je pense le réaliser avec l’autisme.

Grosso modo j’envisage la chose comme suit :
Les ingénieurs et scientifiques impériaux sont en train d’analyser les options pour transformer les propulseurs des transporteurs pour non plus changer de système solaire, mais aussi pour changer de galaxie. Lors des discussions préalables Dalmos (Michel Talgor) a l’attention attirée par un jeune qui se balance d’avant en arrière sur sa chaise.

Après les tests et la mise en œuvre du système lors que Dalmos récupère le transporteur transformé, il apprend que c’est le jeune qui a vérifié tous les calculs. Il ira donc le remercier.

Je ne sais pas si cela fait clicher ou non. Ce qui m’intéresse c’est d’utiliser l’approche où tout un chacun aide l’Empire au mieux de ses capacités.
 

Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 772
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Traiter le handicap
« Réponse #6 le: 06 novembre 2017 à 13:26:52 »
Ahem, je t'avoue que je trouve ça un peu cliché oui... Rain man quoi, après, dans certains cas c'est vrai, mais l'autisme a des formes bien plus variées et se manifeste sous plein d'autres petits indicateurs que ces deux plus connus-ci (ce qui ne veut pas dire que tu ne peux pas faire un personnage comme çà hein, mais je t'invite à te documenter un peu plus, tu y trouveras sans doute plein d'informations intéressantes à ce sujet :) )

Citer
l'exacerbation des sens et la communication maladroite
Pour citer éveil,  par exemple ^^ (Autisme asperger)


Tiens oui, j'avais écris un poème avec une personne en fauteuil roulant, une scène de la vraie vie, avec cette fille qui était la seule à avoir un grand sourire dans un métro morose, même si ca reste relativement anecdotique
mais bon, je le "traite" de façon à ce qu'il n'y que l'information, comme on pourrait dire de quelqu'un qu'il est gaucher, je ne l'ai jamais traité dans le sens en faire réaliser les difficultés et sensibiliser là dessus, peut être parce que je n'ai jamais été confronté à aux problématiques que ca implique dans mon entourage proches, même si j'en ai parlé pas mal avec des gens, ou je ne sais pas, 'jaurai plus tendance à le considérer de façon à ne pas différencier des autres en fait, comme pou le racisme ou quoi, je crois  que le jour où on n'a plus besoin d'en parler c'est qu'il n'y aura plus de problème (et of course c'est pas le cas et on en est à des kilomètres et il faut en parler, continuer à sensibiliser, mais je me dis que la première étape à mon échelle ca reste de ne pas marquer de différence dans la facon de considérer les gens, aider si l'occasion se présente )

(par contre j'aimerai bien écrire une histoire avec des personnages qui ont des névroses particulières et envahissantes, j'ai déjà des pistes)
« Modifié: 06 novembre 2017 à 13:37:45 par Ben.G »
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

En ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 976
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Re : Traiter le handicap
« Réponse #7 le: 06 novembre 2017 à 13:52:20 »
Ahem, je t'avoue que je trouve ça un peu cliché oui... Rain man quoi, après, dans certains cas c'est vrai, mais l'autisme a des formes bien plus variées et se manifeste sous plein d'autres petits indicateurs que ces deux plus connus-ci (ce qui ne veut pas dire que tu ne peux pas faire un personnage comme çà hein, mais je t'invite à te documenter un peu plus, tu y trouveras sans doute plein d'informations intéressantes à ce sujet :) )

Citer
l'exacerbation des sens et la communication maladroite
Pour citer éveil,  par exemple ^^ (Autisme asperger)
Je pense que je me documenterai en temps et en heure.
Je préfère éviter l'aspet cliché, par contre il faut que le handicap soit identifiable sans le nommer.
Car du point de vue impérial, cet individu n'est pas handicapé.
C'est juste un individu qui sait mieux faire des choses (ici des calcul) et moins bien d'autres (relation sociale, qui font que les tueurs impériaux ne prennet pas la mouche quand il refuse d'exécuter leurs ordres. Bref ce genre de trucs).
L'autre raison, c'est que l'intégration des handicapés dans la société est un sujet que j'aimerai abordé, sans me focalisé dessus.
Donc, abordé le sujet du hadicap (en référence aux questionnements de notre société moderne) mais d'avoir une approche d'une société qui ne consdère pas cette personne comme handicapé.
Dans ce cadre, y-a-til moyen de s'affranchir des cliché de rain-man?

Dans tout les cas de figure, lorsque j'arriverai jusque là, je verrai bien comment aborder la chose.
De toute façon, si je me louppe, sur le forum on m'en informera.


Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 772
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : Traiter le handicap
« Réponse #8 le: 06 novembre 2017 à 14:01:20 »
Ta démarche est super intéressante en tout cas ^^

Tout dépendra de la façon dont c'est amené, au final, ca peut passer sans soucis je pense. (mais ca vaut le coup de se documenter quand même haha)
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Zéro Janvier

  • Scribe
  • Messages: 80
    • Zéro Janvier
Re : Traiter le handicap
« Réponse #9 le: 06 novembre 2017 à 14:47:53 »
Le handicap est un sujet qui me touche particulièrement, étant moi-même né avec une malformation du bras droit et de la main droite. C'est donc une thématique qui m'intéresse beaucoup, même si je n'ai pas encore eu l'occasion d'écrire spécifiquement sur le sujet. Si je devais le faire, et je le ferai certainement un jour, ce sera à travers l'axe du regard des autres et des impacts psychologiques sur l'intégration sociale.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #10 le: 06 novembre 2017 à 15:06:53 »
Il faut du temps pour changer son regard sur la situation d'une ou plusieurs personnes (le handicap est un sujet qui touche plusieurs millions de personnes).

Toutes celles & ceux qui travaillent sur un sujet peu abordé ont besoin de temps pour changer leur propre regard sur la situation (peu importe qu'on la traite d'un point de vue interne ou non).

C'est l'affaire de tous, ça ne peut pas être ignoré, selon moi.

Hors ligne Zéro Janvier

  • Scribe
  • Messages: 80
    • Zéro Janvier
Re : Re : Traiter le handicap
« Réponse #11 le: 07 novembre 2017 à 09:53:36 »
C'est l'affaire de tous, ça ne peut pas être ignoré, selon moi.

Nous sommes d'accord, c'est une question que nous devons traiter collectivement, en tant que société humaine mais aussi en tant qu'auteurs, puisque je fais partie de ceux qui considèrent que la littérature a un rôle important à jouer pour s'interroger sur la vie en société, sur la différence et sur notre rapport aux autres.

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 737
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Traiter le handicap
« Réponse #12 le: 12 décembre 2017 à 14:01:03 »
J'ai dans mes cartons plusieurs personnages avec des handicaps... Mais celui qui revient le plus c'est la cécité. Je crois que c'est parce que c'est un des handicaps physique que je trouve des plus durs lorsqu'on sait que le sens le plus utilisé par l'homme c'est la vue. Et puis, j'ai aussi une espèce de phobie qu'il m'arrive une merde et de le devenir (c'est con ,je sais, mais c'est bien là la définition de phobie : c'est con). J'ai toujours pensé que le pire pour moi serait de devenir aveugle.
J'avais d'ailleurs commencé une nouvelle sur un aveugle de naissance (chose finalement assez rare)... Faudrait que je la remette sur le haut de la pile de chose à faire/finir.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Traiter le handicap
« Réponse #13 le: 12 mai 2018 à 15:13:46 »
J'ai pas mal médité sur le sujet du handicap depuis la création de ce sujet, et j'en suis venu à une idée qui, peut-être, peut vous intéresser.

Si on part du principe que le handicap crée un fossé social, comme une rupture douloureuse entre l'individu et son environnement (comme en décalage), alors on devrait pouvoir imaginer des moyens de recréer ce lien au quotidien.

Et si l'on partait du principe qu'on ne parle non plus du handicap de quelqu'un d'autre, mais de notre handicap commun ?

Ce que j'entends à travers cela, c'est qu'on peut aussi nommer le handicap de manière inclusive en considérant à l'avance que ce qui handicape autrui nous handicape également, ce serait également une manière de se vouloir sensible aux difficultés de l'autre, de les porter soi-même en partant du principe que ce sont nos difficultés communes.

Qu'est-ce que vous inspirerait ce principe d'un handicap commun ou partagé ?

Hors ligne avistodenas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 781
Re : Traiter le handicap
« Réponse #14 le: 12 mai 2018 à 19:21:43 »
Pensez aussi qu'un handicap peut devenir une force.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.046 secondes avec 22 requêtes.