Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 août 2019 à 09:17:09

Le Monde de L'Écriture » Bienvenue au Monde ! » A lire avant toute chose » F.A.Q. » [Débat] Comment commenter les textes ou ce qu'il faut garder à l'esprit [...]

Auteur Sujet: [Débat] Comment commenter les textes ou ce qu'il faut garder à l'esprit [...]  (Lu 36582 fois)

Hors ligne Quaedam

  • Aède
  • *
  • Messages: 158
  • Critique de bon aloi
Je me suis dit que j'allais me joindre à la conversation. :noange:

Je passe de temps en temps, souvent pour les périodes de deux à trois semaines avant de disparaître dans les méandres de ma vie privée.
Je poste plus de commentaires que de textes personnels. Probablement parce que j'écris moins que les autres, mais surtout parce que j'hésite toujours à poster un texte qui ne me plaît qu'à moitié. J'ai aussi été très déçue quand je constatais que les textes qui m'avaient donné le plus de mal était sans conteste les moins commentés ! Mon égo a tant souffert... T.T
Mais blague à part, quand je commente, j'essaie toujours d'aller au fond des choses. Je ne poste presque jamais de simple avis. Je ne blame pas les gens qui le font. Comme dit plus haut, c'est encourageant et ça fait plaisir. Mais ce n'est pas mon « truc ». Peut-être par humilité, je me dis que mon avis subjectif n'est pas palpitant. Je n'ai pas envie de vexer la personne en face de moi et lui dire « Déso, ton texte ne me parle pas, je ne vois même pas pourquoi tu écris ce truc pareil ». Dans ces cas là je passe simplement mon chemin. D'autres adoreront sans doute.

Je ne sais pas si cela ce sent lorsque je dispense mes conseils éclairés ou illuminés, mais j'essaye toujours de chercher du sens à un texte, surtout à un texte court. C'est la section que je commente le plus. Pour moi, si l'auteur écrit dans cette section, c'est qu'il cherche à exprimer quelque chose. Soit un truc spirituel, une réflexion, soit à présenter un personnage, un contexte, un décor.... Tous mes commentaires tendent vers cela. Je me dis toujours : « Qu'est-ce que l'auteur veut dire ? ». Et ensuite je décortique le texte « est-ce que cette phrase sert le sens ? », etc.
Je suppose que beaucoup d'auteurs s'en fichent, qu'ils n'ont pas envie de voir leurs œuvres autopsié de cette manière. Je me suis plusieurs fois heurté, notamment à un membre qui poste très régulièrement, à un un rejet de sa part vis à vis non seulement de mon commentaire - de sinistre inconnue - mais aussi d'une bonne partie des autres.

Du coup je me demande parfois : pourquoi diantre les gens postent-ils ici ? Est-ce qu'en tant que critique/beta readeuse de comptoir, je ne me trompe pas d'approche ? Qu'est-ce que vous voulez lorsqu'en tant qu'auteurs vous partagez un texte ?
Est-ce que le décorticage méthodique de votre style, de vos propos est vraiment ce que je vous cherchez ? L'idée est-elle « d'améliorer » vos création ou simplement de jeter des feuillets aux quatre vents pour être lu ?
Malgré ce ton volontairement supérieur qui est le mien, je cherche vraiment à mieux cerner ceux et ce que je commente.

Hors ligne Ariane

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 697
  • Point-virgule Sauvage
Du coup je me demande parfois : pourquoi diantre les gens postent-ils ici ? Est-ce qu'en tant que critique/beta readeuse de comptoir, je ne me trompe pas d'approche ? Qu'est-ce que vous voulez lorsqu'en tant qu'auteurs vous partagez un texte ?
Est-ce que le décorticage méthodique de votre style, de vos propos est vraiment ce que je vous cherchez ? L'idée est-elle « d'améliorer » vos création ou simplement de jeter des feuillets aux quatre vents pour être lu ?
Malgré ce ton volontairement supérieur qui est le mien, je cherche vraiment à mieux cerner ceux et ce que je commente.
J'en parlais justement ce week-end avec une autre membre du forum... On a toutes les deux tendance à commenter très très en détails (elle surtout sur la forme, moi pour la forme et / ou le fond selon ce qui m'intéresse). Et clairement : 1) ça peut vexer  :mrgreen: et 2) quand on n'a pas de retour, quand le texte n'est pas retravaillé, c'est nous qui pouvons être un peu déçues d'avoir passé autant de temps à écrire qqch d'inutile. Du coup, dernièrement, je demande parfois aux gens ce qu'ils veulent comme retours, mais en général la réponse c'est "Tout bien sûr ! ;D "... sans + de succès derrière. Du coup voilà, je pense que personnellement il faut que je continue à demander, et même avec la réponse, il faut que je reste prudente et que j'essaie quand même d'évaluer ce que la personne attend véritablement. Je suis visiblement nulle pour évaluer ça moi-même, alors ça m'aide quand les gens sont transparents sur leurs intentions : je préfère quelqu'un qui me dit quand un texte est un délire pas sérieux, ou quand il cherche juste à voir si des gens adhéreront à son style, pour l'encourager... plutôt que tous prétendre viser la perfection et la profondeur. Comme ça quand ce n'est pas utile, je peux passer mon tour pour les retours détaillés.
Bref. Tout ça pour te dire, Quaedam, je compatis, et je pense que sur ce forum il y a des personnes qui recherchent des choses très différentes (et parfois le même membre peut chercher des choses différentes selon le texte qu'il partage), donc je pense pas que tu te plantes d'approche, c'est juste qu'elle ne correspond pas à tout le monde et c'est pas facile de cibler.

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 338
  • Mon nu mental
    • pouet
C'est pour tout ça qu'on essaie d'encourager les gens à précéder leur texte de quelques mots d'explication sur ce qu'ils attendent des commentaires.
(Certains le font en spoiler)
Par exemple, moi je poste souvent pour savoir comment est réceptionné le texte/les ressentis, et surtout, si c'est compréhensible.

Ca peut éviter le quiproquo du commentateur qui corrige toute l'ortho d'un texte alors que l'auteur s'en foutait des fautes, sauf qu'il le précisait pas.
Sur la montagne patapouffe
Vivent des gens patapoufs
Qui, avec des cuillers patapouffes
Mangent des soupes patapouffes !

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 659
  • Cas désespérant
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
"Moi je crois aux histoire auxquelles les autres ne croient pas encore."
Angèle

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Ombelline

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 137
  • Gigouleterie cosmique
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
Peut-être, mais en tout cas ces derniers messages m'ont fait réfléchir sur la façon dont je commente et dont je veux être commentée, et je trouve ça déjà pas mal ;)
« Je préfère la scoliose à la psychose, la hernie à la schizophrénie. » Annie François.

L'autre royaume [en cours de publication]

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 683
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
Peut-être, mais en tout cas ces derniers messages m'ont fait réfléchir sur la façon dont je commente et dont je veux être commentée, et je trouve ça déjà pas mal ;)
Oui , ce fil sert à ça aussi finalement :)

Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur. Et si de temps en temps on fait un effort pas utile, mon avis est que cela n'est pas bien grave.

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 659
  • Cas désespérant
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
Peut-être, mais en tout cas ces derniers messages m'ont fait réfléchir sur la façon dont je commente et dont je veux être commentée, et je trouve ça déjà pas mal ;)
Oui , ce fil sert à ça aussi finalement :)

Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur. Et si de temps en temps on fait un effort pas utile, mon avis est que cela n'est pas bien grave.

Mouais. Vue la quantité que j'écris, je trouve l'investissement un peu chronophage.

Comme l'écrivait Marygold :

Citer
On peut lire pour le plaisir, mais on ne commente pas pour le plaisir (en tout cas, pas moi ! Enfin, ça serait plus du plaisir d'aider quelqu'un à progresser !) donc la moindre des choses quand on a passé du temps sur un texte, c'est que l'auteur ait conscience de cet effort.

Ombelline : peut-être, mais c'est dommage qu'il faille tant de personnes qui commentent blasées pour ça...
"Moi je crois aux histoire auxquelles les autres ne croient pas encore."
Angèle

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 337
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
 Au fond, on serait pas un peu comme ces retraités qui contemplent la jeunesse en se plaignant de sa nouvelle dlemmardise ou toute autre tare ? Si ça fait 7 ans que ça dire sans évoluer, c'est ptet que la situation est pas si grave, non ?

Je partage tout de même l'agacement/découragement d'un certain nombre de mes prédécesseurs  quand je passe un temps fou a commenter pour ne plus avoir de réponse. Ce qui n'arrive presque plus jamais depuis que je le fais seulement quand on demande des retours vraiment détaillés.
Parfois, en scrollant rapidement, je tombe sur des commentaires extrêmement détaillés et bienveillants et enthousiastes. Je sais reconnaître l'auteur d'un coup d'oeil !  Vive les commentateurs qui continuent à le faire !
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Ariane

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 697
  • Point-virgule Sauvage
Citer
Parfois, en scrollant rapidement, je tombe sur des commentaires extrêmement détaillés et bienveillants et enthousiastes.
L'enthousiasme, on est pas obligés, si ?  :mrgreen:

Citer
Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur.
Je suis absolument d'accord. Et puis, question plaisir, quand j'ai le temps de le faire posément, j'aime réellement commenter. Mais les réponses aux commentaires seraient enrichissantes elles aussi :) . Et puis c'est une question de respect aussi. (Mais bon, je me révolte pas non plus quand ça arrive, je sais que c'est comme ça, c'est le jeu... les gens sont plus ou moins réceptifs (quand je fais un commentaire négatif je comprends d'autant mieux que la réponse soit amère ou absente), plus ou moins disponibles, plus ou moins respectueux.)

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 338
  • Mon nu mental
    • pouet
(
Citer
Et puis, question plaisir, quand j'ai le temps de le faire posément, j'aime réellement commenter. Mais les réponses aux commentaires seraient enrichissantes elles aussi
+1 ^^
(Je ne sais pas ce qui se joue inconsciemment quand je lis/commente des textes que je n'aime pas/ne m'emportent pas, aussi, mais je pense que ça doit me faire progresser sans que j'y fasse attention - dans ma propre façon d'écrire)
)
Sur la montagne patapouffe
Vivent des gens patapoufs
Qui, avec des cuillers patapouffes
Mangent des soupes patapouffes !

Hors ligne Ariane

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 697
  • Point-virgule Sauvage
(
Citer
Et puis, question plaisir, quand j'ai le temps de le faire posément, j'aime réellement commenter. Mais les réponses aux commentaires seraient enrichissantes elles aussi
+1 ^^
(Je ne sais pas ce qui se joue inconsciemment quand je lis/commente des textes que je n'aime pas/ne m'emportent pas, aussi, mais je pense que ça doit me faire progresser sans que j'y fasse attention - dans ma propre façon d'écrire)
)
Je crois que ce que j'aime bien, que ce soit en positif ou en négatif, c'est réussir à mettre des mots sur des impressions (pour la poésie je suis nulle, mais pour les textes courts j'y arrive plutôt bien même si ça me demande du temps). Et du coup, quand l'impression est "décortiquée", c'est comme si j'avais appris quelque chose.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 231
  • Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire
    • Alan Tréard, c'est moi !
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
Peut-être, mais en tout cas ces derniers messages m'ont fait réfléchir sur la façon dont je commente et dont je veux être commentée, et je trouve ça déjà pas mal ;)
Oui , ce fil sert à ça aussi finalement :)

Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur. Et si de temps en temps on fait un effort pas utile, mon avis est que cela n'est pas bien grave.

Mon avis est assez proche de celui de Rémi, sur la question, j'essaie très souvent de m'en tenir à ne rien n'attendre de l'auteur d'un texte, de cette façon si sa réponse m'apporte d'heureuses surprises (des réponses qui me permettent de mieux comprendre le texte ou de voir qu'il y avait une recherche de sens ou de style dans ses choix d'écriture), alors le plaisir de la rencontre est deux fois plus nourri.


Concernant les précisions au-dessus d'un texte (sur les retours attendus), je ne le fais malheureusement pas assez souvent, or je me dis que cela ne peut qu'être utile aux commentatrices & commentateurs donc j'essaierai d'y penser plus souvent.

Hors ligne Quaedam

  • Aède
  • *
  • Messages: 158
  • Critique de bon aloi
Ce qui est triste, c'est que ce fil a 7 ans et qu'on n'en est toujours au même point de découragement des commentateurs et commentatrices :(
Peut-être, mais en tout cas ces derniers messages m'ont fait réfléchir sur la façon dont je commente et dont je veux être commentée, et je trouve ça déjà pas mal ;)
Oui , ce fil sert à ça aussi finalement :)

Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur. Et si de temps en temps on fait un effort pas utile, mon avis est que cela n'est pas bien grave.

Mon avis est assez proche de celui de Rémi, sur la question, j'essaie très souvent de m'en tenir à ne rien n'attendre de l'auteur d'un texte, de cette façon si sa réponse m'apporte d'heureuses surprises (des réponses qui me permettent de mieux comprendre le texte ou de voir qu'il y avait une recherche de sens ou de style dans ses choix d'écriture), alors le plaisir de la rencontre est deux fois plus nourri.


Concernant les précisions au-dessus d'un texte (sur les retours attendus), je ne le fais malheureusement pas assez souvent, or je me dis que cela ne peut qu'être utile aux commentatrices & commentateurs donc j'essaierai d'y penser plus souvent.

Je pense que c'est technique hautement efficace. Mais comme le souligne Alan, ce n'est pas quelque chose de très répandu.

Au-delà de ce conseil éclairé, je pense que je vais aussi commencer à aller regarder comment l'auteur a déjà pu réagir à des commentaires dans le passé : est-ce qu'il le prenait bien, sur quoi insistait-il le plus dans ses réponses.... Je pense que cela m'évitera certaines déconvenues.

Citer
Parfois, en scrollant rapidement, je tombe sur des commentaires extrêmement détaillés et bienveillants et enthousiastes.
L'enthousiasme, on est pas obligés, si ?  :mrgreen:

Citer
Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur.
Je suis absolument d'accord. Et puis, question plaisir, quand j'ai le temps de le faire posément, j'aime réellement commenter. Mais les réponses aux commentaires seraient enrichissantes elles aussi :) . Et puis c'est une question de respect aussi. (Mais bon, je me révolte pas non plus quand ça arrive, je sais que c'est comme ça, c'est le jeu... les gens sont plus ou moins réceptifs (quand je fais un commentaire négatif je comprends d'autant mieux que la réponse soit amère ou absente), plus ou moins disponibles, plus ou moins respectueux.)

Oui je pense que je suis un peu pareille. En décortiquant le texte, j'arrive à trouver un sens qui pouvait effleurer et est en fait plus profond. Je pense que c'est utile pour les auteurs/autrices, parce qu'on relève des phrases ou des mots particuliers qui servent le sens ou au contraire le desservent.


Citer
Parfois, en scrollant rapidement, je tombe sur des commentaires extrêmement détaillés et bienveillants et enthousiastes.
L'enthousiasme, on est pas obligés, si ?  :mrgreen:

Citer
Après, je pense que le commentaire est enrichissant aussi pour le commentateur, fait progresser aussi le commentateur.
Je suis absolument d'accord. Et puis, question plaisir, quand j'ai le temps de le faire posément, j'aime réellement commenter. Mais les réponses aux commentaires seraient enrichissantes elles aussi :) . Et puis c'est une question de respect aussi. (Mais bon, je me révolte pas non plus quand ça arrive, je sais que c'est comme ça, c'est le jeu... les gens sont plus ou moins réceptifs (quand je fais un commentaire négatif je comprends d'autant mieux que la réponse soit amère ou absente), plus ou moins disponibles, plus ou moins respectueux.)

Pour rebondir sur les réponses plus ou moins respectueuses, j'aimerais bien aussi rappeler qu'on fait des commentaires (enfin je présume peut-être des intentions de mes estimés collègues:D) dans le but d'aider, pas d'assassiner ou de casser. Qui plus est, sur notre temps libre. Je préfère limite qu'un auteur m'ignore royalement ou me dise « ouais, ouais, merci d'être passée », plutôt qu'il ne m’incendie parce que j'ai osé faire remarquer quelque chose que je juge maladroit.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.113 secondes avec 24 requêtes.