Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

24 juin 2019 à 13:10:33

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » Revue » Numéro 9 » [P08] Nôah

Auteur Sujet: [P08] Nôah  (Lu 840 fois)

Hors ligne Mout

  • Mout
  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 165
[P08] Nôah
« le: 07 mars 2017 à 12:48:47 »
Nôah

Nôah, faut du pain,
Nôah, faut que tu fasses quelques choses,
Nôah, faut que tu oses,
Nôah, tu es une cause,
Il faut se réveiller, dire bonjour¸ sortir la poubelle et jeter les roses,
Il faut vomir,
Il faut maigrir,
Il faut expliquer, même si tu as mal à la tête,
Il faut se confier, même si tu as mal au ventre et à la tête,
Nôah, faut poser des questions et il faut réfléchir,
Comment partir ?
Comment vraiment tout dire ? 
Comment prendre une arme et tirer avec un sang froid ?
Comment avoir un sang froid ?
Comment dessiner un triangle ?
Comment dessiner un choc et le silence qui étrangle ?
Nôah je sais que ta cravate t’étrangle,
Que tes organes t’étranglent,
Que tes doigts t’étranglent, 
Et les portes et les murs,
Et les carrés, les salauds et le vent, les mémoires et les blessures, 
Les marches, les pas et les chaussures. 
Nôah, faut du pain, 
Nôah, c'est pas de ta faute, 
Faut que tu respires, 
Vise bien et tire, 
Sur ma voix et ton corps si longtemps meurtri, 
Sur ma crane et ton cœur proprement gris, 
Sur mes cordes vocales, pour que ça s'arrête, 
Tire bien, pour que ça s'arrête, 
Compte jusqu'à dix, 
Compte tes doigts, 
Compte les jours et les mois, compte combien tu as fait de choix, 
Compte les messieurs moutons dans cette vie machinale, 
Compte combien de fois le bien blesse et soigne le grand mal, 
Compte jusqu'à dix et tire, 
Il faut juste perdre beaucoup de sang, 
Il faut juste oublier le temps, 
Il faut juste mourir, pour écouter le magnifique chant, 
Nôah, faut que tu tires, il faut absolument l'écouter, 
Ce n'est pas une question de courage ni de rage, 
Ce n'est pas une question de faiblesse ni d’âge. 
Ce n'est pas une question de mettre absolument une fin,
Y aura-t-il une fin ? 
Mais bordel! Tire, 
Tire.
Je suis le mout, tu es le mout, il est le mout, elle est le mout, nous sommes le mout, vous êtes le mout, ils sont le mout.
Le mout est multiple, le mout est omniscient : le mout est tout.

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 948
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : [P08] Nôah
« Réponse #1 le: 13 mars 2017 à 20:58:53 »
Citer
Nôah, tu es une cause,
Il faut se réveiller, dire bonjour¸ sortir la poubelle et jeter les roses,

Je trouve que "tu es une cause" veut un peu rien dire et j'ai l'impression que "jeter les roses" ça vient là pour la rime... :/

Citer
Comment dessiner un choc et le silence qui étrangle ?

Joliiiii ! Et la dizaine de lignes qui précède aussi !




Euh... Je retrouve pas du tout le sujet de l'AT par contre  :mrgreen:

Genre ce trouve ce texte SUPER COOL mais je vois AUCUN rapport avec la choucroute. Si tu peux éclairer ma lanterne ce sera avec plaisir : P
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 547
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : [P08] Nôah
« Réponse #2 le: 17 mars 2017 à 17:15:23 »
Bonjour Mout,

Citer
Nôah, faut que tu fasses quelques choses,

quelque chose

Citer
Il faut expliquer, même si tu as mal à la tête,
Il faut se confier, même si tu as mal au ventre et à la tête,

ça, j'aime beaucoup  :coeur:

Citer
Comment dessiner un triangle ?

alors là, j'ai tiqué  :-\ je ne vois pas ce que ça vient faire là, et ça brise tout ce qu'il y a avant et après



Alors, je vais rejoindre Verasoie : le poème est supra-COOL, c'est terriblement triste mais entraînant, le rythme est très bon malgré l'alternance de vers longs et courts, mais...
MAIS

j'aimerais connaître le lien avec l'image des Saltimbanques  :mrgreen:
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 717
  • Marraine
    • Page perso
Re : [P08] Nôah
« Réponse #3 le: 17 mars 2017 à 18:12:44 »
Bonjour,

Je partage complètement l'avis de mes deux comparses. J'ai trouvé le début de ton poème un peu laborieux, j'avais l'impression que le fait d'avoir choisi de faire des rimes te bridait un peu. Et puis, peu à peu, un autre rythme s'est installé et ça me paraissait mieux couler.
Et je n'ai pas non plus vu le rapport avec le tableau.  :-\
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Mout

  • Mout
  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 165
Re : [P08] Nôah
« Réponse #4 le: 18 mars 2017 à 11:19:55 »
bonjour

quand j'ai vu le tableau ( Les Saltimbanques )  et surtout le le père, assis et légèrement en retrait , je l'ai tout de suite sentis , et surtout ce que sa femme dit au fond d'elle ( Nôah, faut du pain, Nôah, faut que tu fasses quelques choses, Nôah, faut que tu oses, Nôah, tu es une cause, Il faut se réveiller, dire... )

oui l'homme , je l'ai appeler Nôah , j'aime bien ce prénom et des je l'ai prononcer en voyant le père , ça a donner ce texte.

( je ne peux pas trop expliquer , c'est ce que j'ai vu tout au fond du tableau )
Je suis le mout, tu es le mout, il est le mout, elle est le mout, nous sommes le mout, vous êtes le mout, ils sont le mout.
Le mout est multiple, le mout est omniscient : le mout est tout.

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 213
Re : [P08] Nôah
« Réponse #5 le: 31 mars 2017 à 22:35:02 »
Comme les autres. Les rimes trop faciles relevées, le caractère abscons des liens, pas convaincu.

Hors ligne Luna Psylle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 488
  • Le temps est mon pire ennemi.
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Re : [P08] Nôah
« Réponse #6 le: 05 avril 2017 à 15:38:28 »
Salut !

Alors... euh... bon, déjà, il est clair qu'à la simple lecture du poème, on va chercher où se trouvent les saltimbanques dans l'histoire.

Avec tes éclaircissements, c'est un : oui, pourquoi pas. Je vois mieux l'idée. Et mettre ce personnage à l'honneur est bien, donne un nouveau sens.

Après, mon autre soucis, c'est que j'ai cherché s'il y avait une signification dans les répétitions de début de vers (un peu comme lorsque chaque première lettre de premier mot forme un autre mot) et j'en ai pas trouvé, ce qui fait que ça a perdu en puissance pour moi. Je m'attendais à un jeu, mais non.


En ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 117
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : [P08] Nôah
« Réponse #7 le: 07 avril 2017 à 09:35:58 »
J'ai lu ton poème il y a un moment mais il m'a fallu le temps de comprendre le lien avec le tableau. En fait, le Mout du T07 dit ceci :

Citation de: Mout du texte "Les chevaucheurs de vent"
Pour répondre à ernya. Je me suis aussi inspirée d'une citation de Doré : « Il se meurt. J’ai voulu dépeindre une prise de conscience tardive chez ces deux êtres endurcis, presque brutaux. Pour gagner de l’argent, ils ont tué leur enfant et en le tuant, ils ont découvert qu’ils avaient un cœur. »

Donc en fait, tu décris simplement le fait que la maman enjoint son compagnon, Nôah, à tuer le fils parce qu'ils ont besoin d'argent, etc ("Nôah, faut que tu tires, il faut absolument l'écoute"). Est-ce que c'est la bonne interprétation ? T'es-tu inspiré, toi aussi, de cette citation ?

Je trouve ton poème percutant sous l'angle de cette phrase de Doré ^^

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 573
  • Cas désespérant
Re : [P08] Nôah
« Réponse #8 le: 15 avril 2017 à 11:15:48 »
Bon, ben pareil que les autres (ou presque), j'ai bien aimé ce poème, qui ferait même chanson, pour un peu.
(Avec la voix de Fauve ? x)

Rien de plus intéressant à dire, merci pour la lecture.
"Moi je crois aux histoire auxquelles les autres ne croient pas encore."
Angèle

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Luv

  • Prophète
  • **
  • Messages: 735
  • Aimer, c'est tout.
Re : [P08] Nôah
« Réponse #9 le: 17 avril 2017 à 14:55:09 »

Salut  !
J'ai plutôt aimé ce texte qui  raconte le cinéma intérieur d'un personnage. Il y a une spontanéité dans l'écriture et le ton du personnage ;  une direction  aussi qui est donnée.  Une lecture agréable, percutante par moments, merci  et bonne chance ;)

Luv :-*

Hors ligne Mout

  • Mout
  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 165
Re : Re : [P08] Nôah
« Réponse #10 le: 18 avril 2017 à 12:09:02 »
J'ai lu ton poème il y a un moment mais il m'a fallu le temps de comprendre le lien avec le tableau. En fait, le Mout du T07 dit ceci :

Citation de: Mout du texte "Les chevaucheurs de vent"
Pour répondre à ernya. Je me suis aussi inspirée d'une citation de Doré : « Il se meurt. J’ai voulu dépeindre une prise de conscience tardive chez ces deux êtres endurcis, presque brutaux. Pour gagner de l’argent, ils ont tué leur enfant et en le tuant, ils ont découvert qu’ils avaient un cœur. »

Donc en fait, tu décris simplement le fait que la maman enjoint son compagnon, Nôah, à tuer le fils parce qu'ils ont besoin d'argent, etc ("Nôah, faut que tu tires, il faut absolument l'écoute"). Est-ce que c'est la bonne interprétation ? T'es-tu inspiré, toi aussi, de cette citation ?

Je trouve ton poème percutant sous l'angle de cette phrase de Doré ^^

J'aime bien la citation , en fait j'avais autre dans la tête qui ressemble presque à ça , c'est proche

merci bien
Je suis le mout, tu es le mout, il est le mout, elle est le mout, nous sommes le mout, vous êtes le mout, ils sont le mout.
Le mout est multiple, le mout est omniscient : le mout est tout.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.201 secondes avec 25 requêtes.