Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 juin 2019 à 09:50:34

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » L'Harmattan

Auteur Sujet: L'Harmattan  (Lu 4630 fois)

anlor

  • Invité
Re : L'Harmattan
« Réponse #45 le: 31 janvier 2017 à 19:45:56 »
Citer
Je rappelle ici qu'en période de crise, toute solution est bonne à prendre, et qu'aucune issue n'est à écarter.
Dépend de ton éthique.

Tu publies bien où tu veux. Que tu justifies ça en parlant de la crise du livre et que tu chantes les louanges de l'Harmattan quand il est avéré que c'est une maison qui s'en met plein les poches sur le dos de ses auteurs (en ça, oui, ils ont compris les " enjeux économiques relatifs à l'édition"), ça m'emmerde beaucoup plus.

À bon entendeur, bisous.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 764
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : L'Harmattan
« Réponse #46 le: 31 janvier 2017 à 20:05:23 »
(Vu la croissance d'edilivre et le poids qu'il a dans l'édition actuellement, non ca ne fermera pas prochainement, incongru que dire ça)

L'harmattan n'est pas non plus un éditeur... Proposer un contrat en sachant qu'il n'y aura dans 95% des cas aucun droit d'auteur à reverser, c'est pas de l'édition. Les deux sont des prestataires de service.


Je plussoie anlor. Tant que tu vas le répéter on va le répéter aussi je pense (on est bornés autant que toi tu sais  :mrgreen: )
(c'est clair qu'ils ont bien comrpis les enjeux et les failles de l'édition pour en profiter.... ca en fait pas un cador de l'édition. Si tu ne cautionnes pas leurs agissements, tu peux au moins arrêter de les défendre mordicus en leurs trouvant des excuses stp ? Justifier leurs façon de faire par la crise du livre, c'est tellement dénigrant et peu encourageant pour le monde de l'édition qui se bat que c'en est effectivement enervant à lire. Que tu dise que dans ton propre cas personnel c'est la seule solution parce qu'avec la crise tu n'as pas réussi à être édité ailleurs, ca je comprends tout à fait, mais justifier cette maison, ça...)

Ah et j'ai une question sur comment ca se passe chez eux (sérieuse, c'est le but du fil non ?), comment ca se passe pour la mise en page ? C'est toi qui doit le faire ou il le font gratuit ?
« Modifié: 31 janvier 2017 à 20:12:32 par Ben.G »
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 989
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • La page de Ned
Re : L'Harmattan
« Réponse #47 le: 31 janvier 2017 à 20:50:07 »
Voyez comment une correctrice se transforme soudainement en attachée presse, et ainsi va la rumeur...

J'ai écrit que c'était une erreur et j'ai corrigé. Pour que cela soit clair, il n'y avait aucune intention cachée, Alan. Et je ne vois pas où tu veux en venir en parlant de rumeur...

Cela dit, tu ne m'as pas répondu :

Mais je m'interroge : as-tu procédé à un ciblage des maisons qui éditent à compte d'éditeur des livres qui correspondent à ton travail ? Il y en a probablement bon nombre parmi les 10 000 et quelques recensés en France.

Après, chacun fait ce qu'il veut.
« Modifié: 31 janvier 2017 à 20:54:00 par Ned Leztneik »
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 599
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : L'Harmattan
« Réponse #48 le: 31 janvier 2017 à 20:53:25 »
Il délire, laisse béton.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 989
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • La page de Ned
Re : L'Harmattan
« Réponse #49 le: 31 janvier 2017 à 20:54:53 »
 :huhu: OK Mais notre ami a tout de même mis le doigt sur un point important. Si l'on considère comme "vrais" éditeurs les maisons à compte d'éditeur qui assurent un tirage de 3500 à 5000 exemplaires pour un  premier travail, prévus en termes de contrat, il y en a combien, de ces "vrais" éditeurs ? J'aurais tendance à penser de plus en plus qu'avant de viser la lune, il faut savoir grimper sur une échelle !
« Modifié: 31 janvier 2017 à 21:01:59 par Ned Leztneik »
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : L'Harmattan
« Réponse #50 le: 31 janvier 2017 à 21:32:42 »
Oh la la, c'est un dialogue de sourds.

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 914
  • Championne de fautes de frappe
Re : L'Harmattan
« Réponse #51 le: 31 janvier 2017 à 23:44:37 »
Bon, je pense que tout a été dit et que les gens qui liront ce fil auront assez d'éléments pour sr faire leur avis...
Si on laissait tomber le débat sur pour/contre le recours à des éditions à la chaîne, et qu'on laissait le fil retrouver sa vocation initiale : le retour d'expérience des gens qui ont choisi l'Harmattan ? Je pense que ce sera plus constructif et intéressant pour tout le monde.

Alan, tu repasses par ici quand y a du nouveau, pour nous raconter comment ça se passe ? :)
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : L'Harmattan
« Réponse #52 le: 01 février 2017 à 00:16:36 »
Oui, chef !

Hors ligne Berceuse Violente

  • Aède
  • *
  • Messages: 196
Re : L'Harmattan
« Réponse #53 le: 07 juillet 2018 à 19:55:54 »
Bonjour,
J'ai présenté mon manuscrit à des maisons d'éditions. On parle rarement du coup, non négligeable à mes yeux, de l'impression et de l'envoie des manuscrits. Par ma part, ça m'a limité (parce que mon roman est un roman long +). J'ai envoyé mon manuscrit, en papier, à 9 maisons d'édition, toutes célèbres. Je suis allée vers les plus célèbres par facilité, je ne savait pas comment m'y prendre pour faire des heures de recherches pour trouver des maisons d'édition à la ligne éditorial correspondante à la mienne (NB : quand on sort du polar, ou SFFF, il ne reste plus beaucoup de petites maisons d'édition, je trouve...) et aussi par sécurité et par intérêt.
Je cherche à me faire publier pour deux raisons :

La première c'est la reconnaissance. Pouvoir affirmer que je suis passé à travers les mailles de cette sélection (personnellement, je ne la vois pas d'un mauvais œil, la sélection est l'un des travail de l'éditeur, elle se doit d'être exigeante, non, 1% de reçus, ce n'est pas triste, c'est parce que beaucoup de gens se racontent des histoires...). Je ne sais pas si mon roman le mérite, probablement pas, mais ce que je souhaite, c'est pouvoir un jour dire, je suis écrivaine, ce que je ne me permettrai qu'une fois édité... Peut-être que je n'aurais jamais la reconnaissance d'être une écrivaine, mais peu importe, je sais que ce n'est pas donné à tout le monde, et je compte bien essayé quand-même.

La deuxième c'est de donner les meilleures chances à mon livre. J'avais la prétention de vouloir des conseils pour l'améliorer, une correction professionnelle, un résumé, et bien sûr d'un traitement médiatique. Et je ne parle même pas de la mise-en-page et de l'impression, logique. En bref, j'attends aussi de l'éditeur un travail d'éditeur et je pense qu'une grande maison à plus de moyens pour cela.

Au bout de trois semaines (à peine !) je reçois une réponse de l'Harmattan (avez-vous déjà parlé de cet éditeur ici ?), je ne sais pas si on peut parler d'arnaque, mais j'ai été très déçue. Quand on est auteure, qu'on travaille dure sur son projet et qu'on reçoit une réponse favorable, on monte directement au septième ciel. J'ai dû sentir l'embrouille pourtant, car je me souviens que j'ai tout de suite trouvé ça, trop facile, et leur façon de me recevoir était trop anonyme. Je m'attendais à un petit mot gentil, qui expliquerait ce qu'ils avaient aimé dans mon travail etc. Hors, j'avais un mot qui faisait pré-cuit et un contrat tout prêt à être signé en pièce jointe.
Le contrat m'a déçue, beaucoup... au point que je n'essaie même pas d'aller le négocier. Qu'ils me demandent de céder mes droits sur les 500 premières ventes est déjà scandaleux en soit, qu'ils réclament que je m'achète à moi-même (donc uniquement à eux puisque je ne touche rien) 30 ouvrages dés le départ, tout cela est une chose... mais j'aurais pu faire ce sacrifice, si eux de leur côté faisaient leur travail. Vous savez, ce que je voulais... mise en page, correction, promotion etc. Ils m'ont envoyé un modèle pour que je mette mon bouquin en page moi-même... et ils précisent qu'ils vont lire les dix premières page du roman avant impression, qu'en fonction des fautes qu'ils y verront, ils me proposeront une correction (facturé évidemment), pas de correction, pas de résumé et leur promotion... un petit mot sur leur site internet tout moche...
Bref, je renonce à être payée pour mon travail, par contre je fais le leur...
Et cette maison d'édition est l'une des plus grande de France, en terme de publication à l'année.

Bref ! Ils ne remplissent pas la deuxième de mes attentes envers une maison d'édition. Pour la première condition, mon égo ne sait pas quoi penser, dans quelle mesure prennent-ils tout ce qui leur tombe sous la main ? On m'a dit qu'ils pratiquaient tout de même une sélection, mais je me sens quand-même trahis par leur approbation, puisqu'elle intéressée (par mon argent) est-elle sincère ? Ma reconnaissance attendra.

Depuis cette première réponse très, trop, rapide, j'ai reçu d'autres réponses, négatives cette fois, de 5 maisons d'éditions. On est toujours déçu, mais je préfère un refus honnête à une acceptation hypocrite.
J'attends encore la réponse de six éditeurs, je ne perds pas espoir et de toute façon, c'est avant tout une expérience pour moi, je sais que j'ai encore une marge de progrès dans mon écriture.

Voilà, mon expérience avec l'édition.
P.S. A-t-on déjà parlé de librinova ici, ou dans un autre sujet ? ça a l'air intéressant ?
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 579
  • Chercheur en causes perdues
Re : L'Harmattan
« Réponse #54 le: 07 juillet 2018 à 20:09:07 »
Salut.
Pour l'Harmattan, on en a parlé, ici ou dans un autre fil, je sais plus. C'est aussi surtout un éditeur scientifique. En dehors de ça, j'ai jamais lu de roman chez eux, moi.

Et pour info, on a fait ici un travail de recensement des éditeurs à compte d'éditeur. Pas à jour, pas exhaustif, pas parfait, mais qui a le mérite d'exister.
"The most human thing of all: attempt something futile with a ton of unearned confidence and fail spectacularly!"

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
A. Roy

Hors ligne Berceuse Violente

  • Aède
  • *
  • Messages: 196
Re : L'Harmattan
« Réponse #55 le: 07 juillet 2018 à 20:12:34 »
En me baladant, j'ai trouvé le sujet qui abordait l'Harmattan, c'est un éditeur qui ne laisse personne de glace, il semble que certains y trouve leur compte, ce ne sera pas mon cas, voilà tout.

Merci pour la liste d'éditeur.
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 148
  • ─ Oh ! fumer l'opium dans un crâne d'enfant
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : L'Harmattan
« Réponse #56 le: 08 juillet 2018 à 11:03:45 »
Pour l'Harmattan, c'est une maison d'édition qui publie des œuvres de qualité. Je vous ferai un retour prochainement, notamment pour que vous puissiez identifier le mode de fonctionnement de cet éditeur.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 764
  • Veilleur de nuit
    • J'irai lire chez vous
Re : L'Harmattan
« Réponse #57 le: 08 juillet 2018 à 14:00:47 »
C'est surtout à compte d'auteur : tu veux être publié chez eux, tu payes, point barre.
Être sur la route sans avoir quitté la maison,
être dans la maison sans avoir quitté la route
- Victor Segalen

Mon paradoxe de singe

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 873
    • au bord du littéral
Re : L'Harmattan
« Réponse #58 le: 11 juillet 2018 à 10:58:55 »
Info
Les messages au sujet de l'Harmattan publiés dans le fil Arnaques, crimes et édition ont été déplacés ici :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.578 secondes avec 22 requêtes.