Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 mai 2019 à 23:10:48

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Idée générale et fin non logique

Auteur Sujet: Idée générale et fin non logique  (Lu 698 fois)

Hors ligne extrarox

  • Scribe
  • Messages: 81
Idée générale et fin non logique
« le: 19 janvier 2017 à 17:53:11 »
Bonjour,

Est-ce que vous avez déjà eu le problème que j'ai ?
J'ai eu une idée générale de roman qui raconte des personnages qui ont des épreuves à remplir pour sortir.
Je commence à imaginer tout ce qui va leur arrivé, et là je bloque sur la fin.
Je passe quelques jours à réfléchir et une fin me vient tout d'un coup, vraiment détaillé, j'ai envi d'écrire cette fin tellement elle me plait.
Mais là où ça merde c'est que cette fin n'est pas adapté à mon idée de départ. Je l'ai retourné dans tous les sens, non ça rentre pas.
Donc 2 solutions s'offrent à moi, soit je pars sur mon idée de départ mais je vais en chié (pardonnez-moi l'expression) pour trouver la fin. Ou je pars de cette fin qui me plait, mais quel début mettre à ça, je n'en ai aucune idée en plus.

Je pourrai bien consigné ces deux idées dans un carnet et voir plus tard en cherchant d'autres idées, mais j'ai peur de ne jamais me lancer...

Si vous avez déjà eu le cas, comment avez-vous résolu le problème ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 599
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Idée générale et fin non logique
« Réponse #1 le: 19 janvier 2017 à 18:17:23 »
Quand j'arrive au moment où ce que je voulais faire au départ ne correspond plus à ce que j'écris, et que ce que j'écris me plaît plus, je reprends tout du début pour que ce soit un minimum cohérent. Les idées bandantes ont la priorité, le reste s'adapte.
Et oui faut en chier.
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne Ned Leztneik

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 989
  • Ressentir ou jouer ? C'est vous qui voyez !
    • La page de Ned
Re : Idée générale et fin non logique
« Réponse #2 le: 20 janvier 2017 à 12:36:13 »
Un plan peut aider... Avec des repères (tes idées, mais je crains que deux, ce soit trop peu). Ensuite, tu organises tes idées par rapport au fil du temps, et tu te poses les questions "comment passer de A à B (etc...), ainsi que pourquoi et comment (au minimum). Pose toi aussi la question de savoir qui raconte l'histoire. Et surtout, note TOUTES tes idées.
Il est dit parfois que toutes les guerres ne sont que des guerres de religion. Alors dites-moi le nom de ce Dieu qui les autorise à tuer l'amour. (apologue d'Alegranza)
----------
http://www.facebook.com/NedLeztneik

Hors ligne FinalCrisis

  • Tabellion
  • Messages: 47
Re : Idée générale et fin non logique
« Réponse #3 le: 21 février 2017 à 15:18:35 »
Oui ça m'ai arriver. Sauf que mon problème fut de "tuer" le personnage principal, ce qui donnait une fin bien plus grave mais personne pour raconter du point ou le personnage meurt à cette fin.

Sinon je conseille de sortir de ça boite. C'est ce que j'ai fait pour une autre idée. Une qui a la base n'était pas sérieuse et où une amie m'a demandé d'en faire un truc plus sérieux. Pour créer l'univers j'ai sortit des éléments 1 à 1. Non plus comme un truc cohérent mais comme des pièces de Légo et voir comment je pouvais les remboîter. Bon ça a marché mais je me suis rendu compte que j'avais envie de rien raconter dans l'univers créé au final (C'est malin).

Hors ligne david_hum

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 133
    • Bandcamp
Re : Idée générale et fin non logique
« Réponse #4 le: 13 février 2018 à 15:12:59 »
Personnellement, j'ai rarement la fin de mon histoire quand je le commence, souvent elle arrive en chemin et change quand j'y arrive.
Si je me souviens bien, il existe ce concept de logique oblique :  si tu bloque dans une histoire, par de la fin et remonte.
J'aime que le texte me surprenne pendant l'écriture.
J'aime être surpris par le déroulement, quand ton subconscient t'envoi une idée sans que tu l'ai vu venir.
"Là où nous tenons, en cet instant précis, dans les ruines dans le noir, ce que nous bâtissons pourrait être n'importe quoi." Chuck Palahnuik - Choke

Hors ligne Shaike

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Idée générale et fin non logique
« Réponse #5 le: 18 juillet 2018 à 21:51:40 »
Y'a aussi un phénomène naturel qui s'applique souvent a la fin.
Comme toute créature vivantes, ton texte, ton style a évolué.
Quand j'était plus jeune, j'écrivais un livre, puis je le relisais, et trouvait que la fin de mon livre ne correspondait pas à son début. Du coups je réécrivait tout, jusqu’à retrouver un style qui, selon moi, était celui de ma fin. Et à chaque fois, quand j'arrivait a la fin, cette dernière ne me convenait plus du tout, et je réécrivait l'intégralité du livre. Parfois, sur une même histoire, j'ai plus de sept versions différentes, à cause de ce phénomène. En soit, le décalage entre le débuts et la fin me semble normal, surtout quand on est jeune, et que l'on cherche encore son style ( je sais pas l'age que tu a ni depuis combien de temps tu écris). Si tu ne ressent pas ce probleme, c'est que tu n'as pas le regard de l'artiste sur ton travail. En tant d'artiste, Picasso n'as jamais été réellement comblé par son travail, car il pensait pouvoir toujours l'améliorer, et c'est valable depuis la création même de l'art (y'a qu'a voir le nombre de couche de peinture sur la Joconde pour en attester).
Tu devrais plutôt te rassurer de ce problème que d'en avoir peur. Et oui, pour écrire une histoire, on en chie énormément.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.566 secondes avec 22 requêtes.