Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 octobre 2019 à 05:20:38

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » Revue » Numéro 8 » Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8

Auteur Sujet: Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8  (Lu 1339 fois)

Hors ligne Zagreos

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 510
  • Octogorneau à poil ras
    • Ma page perso
Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« le: 06 juillet 2016 à 12:15:52 »
Coup de Cœur - Mammouth Éclairé N°8


Au huitième coup de l'horloge, un souffle venu du huitième éon vint réveiller le huitième Mammouth.
Il ouvrit ses huit yeux et se vit baignant dans une brume angoissante, alors que l'huis de la porte de sa caverne grinçait sous l'effet d'un courant d'air malsain. Il fronça ses huit épais sourcils et s'exclama : « Je s'huit en train de rêver, ce n'est pas possible... »
Et pourtant, déjà s'insinuaient dans le court espace qui le séparait du seuil de tortueux tentacules squameux et répugnants. Il tenta de reculer mais son dos heurta la paroi dure et glacée de sa tanière.
Il était pris au piège et les mystérieux pseudonymes, engeances de la brume, continuaient leur reptation menaçante dans sa direction.

« Au secours, barrit alors le puissant pachyderme, aidez-moi ! »

Un ricanement sépulcral naquit des ténèbres, puis une voix grasse et clapotante emplit l'esprit du pauvre empoilé, articulant avec ce qui semblait être un appareil phonatoire de répugnante origine : « Huitième Mammouth, toi dont la lignée remonte aux premiers Mammouths, trouve-moi dans le Monde de l’Écriture un texte coup de cœur sur le thème de Contre-nature, et alors, alors seulement je te laisserai en paix !
— Euh ... j'peux choisir le texte que je veux ?
— Grmpf ... oui. Poésie dont Chanson et Slam, Textes courts et Textes non francophones. Enfin ce que tu veux.
— Même un Texte long ?
— Oui, mais dans ce cas, tu seras gentil de proposer un extrait en spoiler. L'auteur validera le choix de l'extrait.
— Si je donne le lien, le titre et l'auteur c'est bon ?
— Tant que tu ne proposes pas ton propre texte, oui... et une petite explication sur ce qui a motivé ton choix serait la bienvenue aussi !
— Cool, je pense que les membres du MDE se feront un plaisir de m'aider à trouver ce coup de cœur !
— Ouais... bon, bah moi je dois y aller, bye !
— Salut le monstre ! T'as beau être repoussant, t'es plutôt sympa en fait !
— Attends donc de me voir si tu ne me ramènes rien avant le 6 septembre... »


:moutunjour:

Si vous voulez aider le Mammouth Éclairé N°8 à trouver son coup de cœur et ainsi lui éviter de se faire dévorer par un monstre infâme, venez nous proposer ici entre un et quatre textes sur le thème « Contre-nature », en donnant l'auteur (pas vous, petit effronté !), le lien et le titre, ainsi qu'une brève explication de ce qui a motivé votre choix ! L'équipe de la revue se chargera de sélectionner son préféré parmi toutes vos propositions, il n'est donc pas utile de soumettre une œuvre déjà citée par d'autres.
Vous avez jusqu'au 6 septembre 2016 pour faire connaître vos favoris !



Vos Zoulis Propositions


Où vas-tu mon poussin, chanson de Pinokio,
 qui raconte une histoire "contre la nature" pour le coup, pauv' bêtes  :(

jour de pluie dans une cuisine de Milora,
 parce qu'un perso de tableau qui s'anime et en sort, c'est pas très naturel (et qu'une meuf qui renonce à la réalité pour se changer en peinture, on peut croire qu'elle va contre sa nature (d'humaine réelle), alors que peut-être pas

le train tchou-tchou de Kailiana,
 parce que ce n'est pas un train normal comme vous le découvrirez

snow in summer de WEG,
 parce que l'hiver en été c'est franchement contre nature, et la reine des neige est un peu hors norme aussi  :D

Maya et les cafards de cyamme
 Ce texte, il fait doublement contre-nature. T'as d'un côté la perso principale qui est tout sauf naturelle dans l'univers du texte alors qu'elle est très naturelle pour le lecteur (déjà ça, ça fait une double contre-nature en fait XD). Et ensuite, euh... Un texte qui parle de monstres et qui est tout choupi c'est si joliment contre-nature  :coeur:

La course du dragon, de kokox.
L'histoire d'une jeune femme qui se dit avoir été normale dans le passé et qui se bat contre son anormalité. Pour citer kokox, il y a une " disparité de ton quelque peu brutale, partant de ce principe que lors d'une même journée plusieurs voix peuvent très bien parler à l'intérieur de nous, la voix de notre fragile normalité et la voix plus désinhibée de nos excentricités, de notre folie douce ou aggravée". Texte que j'ai été bien incapable de commenter.

Hopper, de Weg
Tout est étrange dans ce texte : le fond comme la forme.

L'Entrevue, de barnacle.
Anormalité plus discrète cette fois-ci... Celle de quelque chose qui ne devrait pas être enfermée entre quatre murs mais qui l'est pourtant.

Georges, de gage.
Une histoire d'amour hors-norme.

Mort-Nez de Baptiste,
délicieusement anormal et un peu absurde avec cette pauvre comédienne privée de partenaire qui essaie de faire rire le vide

Il n'y a plus rien de Kwakou,
 tout aussi absurde mais bien plus sombre, anormal tant par ses dialogues que son décor, son décor, son déroulement et la place qu'il donne au Rien.

À Contre-Courant, de Georges Beckett
Parce que c'est une longue descente dans la décrépitude et qu'on ressort pas indemne de cette lecture.

Le Musée de l’Arcane XV, de MillaNox
Déjà, ça se base sur l'arcane du diable. Et puis il y a cette atmosphère fantastique qui devient de plus en plus lourde à mesure que les jours passent dans le récit. Et puis la fin aussi est totalement dans le thème.
« Modifié: 03 septembre 2016 à 12:58:58 par anlor »

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 369
Re : Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« Réponse #1 le: 22 juillet 2016 à 19:01:37 »
Yop !

Alors alors.... des coups de cœur sur le forum ça manque pas  :coeur: :coeur: D'ailleurs j'en ai plus que 4... donc j'en ai viré mais je bloque à 6... du coup j'en met deux en spoiler (dont un qui est déjà dans un recueil et peut-être ça l'élimine d'office ?) comme ça si jamais vous en avez pas assez hein... ou si quelqu'un a un coup de coeur commun avec moi hop je supprime de ma liste et ça rajoute l'autre... hein ? :s

Où vas-tu mon poussin, chanson de Pinokio, qui raconte une histoire "contre la nature" pour le coup, pauv' bêtes  :(

jour de pluie dans une cuisine de Milora, parce qu'un perso de tableau qui s'anime et en sort, c'est pas très naturel (et qu'une meuf qui renonce à la réalité pour se changer en peinture, on peut croire qu'elle va contre sa nature (d'humaine réelle), alors que peut-être pas

le train tchou-tchou de Kailiana, parce que ce n'est pas un train normal comme vous le découvrirez

snow in summer de WEG, parce que l'hiver en été c'est franchement contre nature, et la reine des neige est un peu hors norme aussi  :D

mais aussi
[close]

voili voilou !

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 082
Re : Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« Réponse #2 le: 23 août 2016 à 01:10:58 »
Alors moi j'en ai un ou deux, et même qu'ils sont contre-nature à deux niveaux ^^
Pour l'instant je poste le premier, et peut-être un second sous peu.

Maya et les cafards de cyamme. Ce texte, il fait doublement contre-nature. T'as d'un côté la perso principale qui est tout sauf naturelle dans l'univers du texte alors qu'elle est très naturelle pour le lecteur (déjà ça, ça fait une double contre-nature en fait XD). Et ensuite, euh... Un texte qui parle de monstres et qui est tout choupi c'est si joliment contre-nature  :coeur:

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 477
  • Mon nu mental
    • pouet
Re : Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« Réponse #3 le: 23 août 2016 à 15:56:25 »
J'en ai 4 en tête pour le moment :

http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,20305.0.html
La course du dragon, de kokox.
L'histoire d'une jeune femme qui se dit avoir été normale dans le passé et qui se bat contre son anormalité. Pour citer kokox, il y a une " disparité de ton quelque peu brutale, partant de ce principe que lors d'une même journée plusieurs voix peuvent très bien parler à l'intérieur de nous, la voix de notre fragile normalité et la voix plus désinhibée de nos excentricités, de notre folie douce ou aggravée". Texte que j'ai été bien incapable de commenter.

http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,20973.0.html
Hopper, de Weg
Tout est étrange dans ce texte : le fond comme la forme.

http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,20416.0.html
L'Entrevue, de barnacle.
Anormalité plus discrète cette fois-ci... Celle de quelque chose qui ne devrait pas être enfermée entre quatre murs mais qui l'est pourtant.

http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,21545.0.html
Georges, de gage.
Une histoire d'amour hors-norme.
Sur la montagne patapouffe
Vivent des gens patapoufs
Qui, avec des cuillers patapouffes
Mangent des soupes patapouffes !

Hors ligne Doctor Grimm

  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 642
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
Re : Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« Réponse #4 le: 23 août 2016 à 21:04:17 »
(pourquoi on impose un thème pour le coup de coeur ? :-/)

Les deux que j'avais mis en favoris en prévision du prochain mammouth et qui (heureusement) collent au thème :

- Mort-Nez de Baptiste, délicieusement anormal et un peu absurde avec cette pauvre comédienne privée de partenaire qui essaie de faire rire le vide

- Il n'y a plus rien de Kwakou, tout aussi absurde mais bien plus sombre, anormal tant par ses dialogues que son décor, son décor, son déroulement et la place qu'il donne au Rien.
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Zagreos

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 510
  • Octogorneau à poil ras
    • Ma page perso
Re : Le Coup de Cœur du Mammouth Éclairé n°8
« Réponse #5 le: 24 août 2016 à 14:38:15 »
(pourquoi on impose un thème pour le coup de coeur ? :-/)
Parce qu'il en a été décidé ainsi  :moutunjour:


À Contre-Courant, de Georges Beckett
Parce que c'est une longue descente dans la décrépitude et qu'on ressort pas indemne de cette lecture.

Le Musée de l’Arcane XV, de MillaNox
Déjà, ça se base sur l'arcane du diable. Et puis il y a cette atmosphère fantastique qui devient de plus en plus lourde à mesure que les jours passent dans le récit. Et puis la fin aussi est totalement dans le thème.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.102 secondes avec 24 requêtes.