Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 juin 2019 à 07:51:38

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Aventures au long cours » Sur une année - défi Bradbury » Suzie

Auteur Sujet: Suzie  (Lu 1347 fois)

Hors ligne LaurCéli

  • Scribe
  • Messages: 88
    • LaurCeli
Suzie
« le: 04 janvier 2015 à 10:59:15 »
Hello, voilà ma nouvelle Semaine 1: Je l'ai déplacé pour la mettre dans cette section
son titre : SUZIE


SUZIE

Putain, l'année 2015 commence comme a fini l'année 2014. Seul, dans mon trou à Rat, sans aucun ami ou voisin pour me souhaiter la bonne année. Quelle connerie cette bonne année. On sait tous qu'elle sera bonne pour certains et pourrie pour d'autres. Ouais, y en a qui vont crever sans savoir pourquoi à un âge où l'on n'y croit même pas ou continuer à se morfondre dans leur misère nauséeuse et d'autres qui vont s'en mettre plein les fouilles, se coltiner des canons et se bâfrer à se faire exploser le bide.
Moi, vous inquiétez pas, je fais partie du premier groupe. Ceux à qui rien de bon arrive. Alors votre bonne année, je m'en tape.
Je suis là, dans mon studio envahi de meubles de récupération (merci Emmaüs) à me contenter d'une tranche de saumon au rabais (grâce à la date de péremption courte) et d'un mousseux plutôt aigre autour d'une table ou sur les trois autres chaises, personne n'a posé son petit cul.
Aucun invité. Nada. Personne ne veut partager le nouvel an des pauvres, des ratés.
J'ai bien pensé faire un tour pour dénicher une fille au bois, moyennant monnaie. Mais par ce temps glacial, je n'ai aucune envie de sortir la petite bête en plein courant d'air (car je n'ai pas les moyens de me payer des putes avec chambre d'hôtel inclus).
Alors, je suis seul, comme depuis de nombreuses années, à regarder la télé et ses débilités pour mettre un peu d'ambiance. Mais même la télé me gonfle. Alors je fais quoi......

J'ai bien envie de me trucider un gonze.
Quelle idée saugrenue me direz-vous?
Et pourtant, ce n'est pas la première fois. Ouais mes gaillards. C'est la troisième année que je fête le nouvel an d'une façon vraiment originale, vous en conviendrez: Me dézinguer un passant. N'importe lequel. Au hasard. Un truc sans risque le soir du réveillon. Je cherche un paumé qui a bien éclusé et je l'envoie «Ad Mortem Eternam » (je ne sais pas si c'est la phrase exacte), en enfer ou au paradis. Je m'en fous où il va. C'est mon délire à moi pour fêter l'année nouvelle: Un trou du cul de moins sur terre. Je n'aurai pas plus d'argent, ni de filles mais au moins, ça occupe de refroidir un gonze.
Attention, ce n'est pas si facile. Cela demande de la technique. L'année dernière, j'ai choisi un jeune étudiant paumé qui avait visiblement dépassé sa dose prescrite d'alcool. Il titubait le long des voies du chemin de fer. Alors je l'ai accompagné tranquillement pour qu'il ne s'égare pas. Je lui ai montré le chemin. Il a suivi la voie que je lui préconisais.....ouais sur la voie...Ah Ah...en plein milieu. À cette heure-ci de la nuit, je ne pensais pas qu'il y avait des trains pardi....
Minuit vient de sonner. Je lève un toast à la santé de l'abruti qui va croiser mon chemin et la perdre, sa santé.

Presque trois heures. L'heure ultime des paumés. Ceux qui rentrent chez eux dans un sale état parce qu'ils n'ont trouvé aucun hôte charitable les laissant dormir au domicile. Mes proies sont disponibles. À moi  de bien choisir la cible. Celle qui sera, Oh malheur, victime d'un accident fortuit la nuit du nouvel an. Quelle malchance geindra son entourage ou les amis qui l'ont laissé repartir dans un état proche de l'Ohio (comme dirait la chanson). Ils s'en voudront quelques mois. Puis l'habitude d'oublier les morts (sauf le 1er novembre, tradition s'il vous plaît) reprendra ses droits.

Oh que vois-je là-bas. Une silhouette bien frêle qui semble tituber près du canal. Quelle aubaine. Je m'approche sans bruit. Juste une petite poussette dans l'eau glaciale et même si l'individu gueule qu'il se noie, il n'y a pas âme qui vive dans le coin.
- Que faites-vous à me suivre ?
Merde, une femme. Je ne tue pas les femmes. Par principe.
- Excusez-moi mademoiselle, je ne voulais pas vous faire peur.
- Vous ne me faites pas peur. Laissez-moi
- Vous êtes seule?
- Oui, je suis seule...et alors...Vous voulez peut-être m'inviter chez vous.
- Euh..
- Laissez tomber, laissez-moi s'il vous plaît.
Elle s'en va. Elle a l'air totalement abandonnée.
- Mademoiselle, excusez-moi, moi aussi je suis seul. Si vous voulez, en toute amitié, je peux vous offrir de quoi dormir au chaud ce soir
Elle hésite
- OK pourquoi pas, plutôt que de geler.
- C'est comment votre petit nom?
- Suzie.

LaurCéli
03 Janvier 2015
« Modifié: 04 janvier 2015 à 22:14:21 par LaurCéli »

Maxie

  • Invité
Re : Suzie
« Réponse #1 le: 04 janvier 2015 à 12:49:01 »
Cinique, horrible cette histoire... mais bien raconté ;)
Le style d'écriture est tranchant, mais s'accorde parfaitement avec le style du personnage.
J'aime bien la fin  :coeur:.

Viviane

  • Invité
Re : Suzie
« Réponse #2 le: 04 janvier 2015 à 15:17:35 »
Citer
Putain, l'année 2015 commence comme a fini l'année 2014.
Quelque soit les années, c'est souvent le cas :D


Citer
Ouais, y en a qui vont crever sans savoir pourquoi à un âge où l'on n'y croit même pas ou continuer à se morfondre dans leur misère nauséeuse et d'autres qui vont s'en mettre plein les fouilles, se coltiner des canons et se bâfrer à se faire exploser le bide.
trop long, faut reformuler


Citer
(grâce à la date de péremption courte)
courte, c'est pas trop le mot idéal. Dire plutôt que tu l'as acheté le jour de la date de péremption, c'est tout aussi clair.


Citer
ou sur les trois autres chaises, personne n'a posé son petit cul.
où (localisation ?), c'est pas très clair. Je reformulerais.


Citer
me direz-vous?
tiret ; espace avant ?


Citer
Il a suivi la voie que je lui préconisai.
+s (imparfait)


Citer
je ne pensai pas
+s (imparfait)


Citer
les laissant dormir au domicile.
bizarre comme expression ; "à domicile" au pire...


Citer
Puis l'habitude d'oublier les morts (sauf le 1er novembre, tradition s'il vous plaît) reprendra ses droits.
c'te cynisme :D j'aime


wééé, belle surprise pour la fin :coeur:
Sympa cet histoire de type désabusé "avec des principes", et qui les respecte. C'est complètement paradoxal et je trouve finement joué, car il est évident que la majorité des lecteurs s'attendra (y'a toujours des petits malins) à un petit massacre rituel de la saint sylvestre pour finalement une fin presque romantique, et surtout inattendue.

Belle surprise, merci pour ce texte :)

Hors ligne LaurCéli

  • Scribe
  • Messages: 88
    • LaurCeli
Re : Re : Suzie
« Réponse #3 le: 04 janvier 2015 à 22:22:48 »
Citer
Putain, l'année 2015 commence comme a fini l'année 2014.
Quelque soit les années, c'est souvent le cas :D

pas vraiment, on peut finir sur une  super année et en commencer une  dans le désastre...


Citer
Ouais, y en a qui vont crever sans savoir pourquoi à un âge où l'on n'y croit même pas ou continuer à se morfondre dans leur misère nauséeuse et d'autres qui vont s'en mettre plein les fouilles, se coltiner des canons et se bâfrer à se faire exploser le bide.
trop long, faut reformuler

Oui, c'est long mais j'aime bien


Citer
(grâce à la date de péremption courte)
courte, c'est pas trop le mot idéal. Dire plutôt que tu l'as acheté le jour de la date de péremption, c'est tout aussi clair.

J'ai repris textuellemnt ce qu'il y a d'écrit sur les produits d'une chaîne d'Hypermarché (que je ne nommerai pas)


Citer
ou sur les trois autres chaises, personne n'a posé son petit cul.
où (localisation ?), c'est pas très clair. Je reformulerais.

Oui, la , je suis d'accord, je cherche une autre formule


Citer
me direz-vous?
tiret ; espace avant ?

OK


Citer
Il a suivi la voie que je lui préconisai.
+s (imparfait)

OUPS ERREUR Merci


Citer
je ne pensai pas
+s (imparfait)
OUPS erreur merci

Citer
les laissant dormir au domicile.
bizarre comme expression ; "à domicile" au pire...


Citer
Puis l'habitude d'oublier les morts (sauf le 1er novembre, tradition s'il vous plaît) reprendra ses droits.
c'te cynisme :D j'aime


wééé, belle surprise pour la fin :coeur:
Sympa cet histoire de type désabusé "avec des principes", et qui les respecte. C'est complètement paradoxal et je trouve finement joué, car il est évident que la majorité des lecteurs s'attendra (y'a toujours des petits malins) à un petit massacre rituel de la saint sylvestre pour finalement une fin presque romantique, et surtout inattendue.

Belle surprise, merci pour ce texte :)

merci pour tes avis très intéressants. il est vrai que j'ai volontairement chercher uen fin autre que le traditionnel meurtre. Ainsi, mon personnage n'est pas si affreux qu'il pourrait en avoir l'air. Et je souhaitais, si possible, tromper le lecteur par cette fin
encore merci d'avoir pris le temps de lire ma prose

jake07

  • Invité
Re : Suzie
« Réponse #4 le: 05 janvier 2015 à 15:05:07 »
Hello !  ^^

J'ai bien aimé ton histoire mais je l'ai trouvée un peu légère. J'aurais bien voulu savoir un petit peu plus comment le personnage voyait sa manière de fêter la nouvelle année, pour y croire un peu plus. Après y'a de l'humour alors ça passe plutôt bien  (les remarques comme celle sur le 1er novembre : chouette) et la fin est inattendue, c'est vrai, mais wow ça m'a paru très brusque, trop pour que ça me surprenne dans le bon sens pour ma part.

Hors ligne LaurCéli

  • Scribe
  • Messages: 88
    • LaurCeli
Re : Suzie
« Réponse #5 le: 05 janvier 2015 à 15:56:57 »
merci pour tes appréciations. c'est vrai qu'en même temps je voulais faire court pour la première de l'année.
Mais tes remarques me paraissent judicieuses si je l'inclus dans un nouveau recueil, je l'a retravaillerais certainement

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 574
  • Cas désespérant
Re : Suzie
« Réponse #6 le: 10 janvier 2015 à 23:29:24 »
Citer
dans mon trou à Rat

Trou à rats, non ? Pourquoi la majuscule ?

Citer
putes avec chambre d'hôtel inclus

incluse ?

Citer
Alors je fais quoi......

Pourquoi tant de haine points ?

Citer
J'ai bien envie de me trucider un gonze.

Pas mal cette phrase. Elle tranche bien, donne de l'impact. J'aime moins la suivante.

Citer
Il a suivi la voie que je lui préconisais.....ouais sur la voie...

Points de suspension : trois points, une espace après

Citer
Presque trois heures. L'heure ultime des paumés. Ceux qui rentrent chez eux dans un sale état parce qu'ils n'ont trouvé aucun hôte charitable les laissant dormir au domicile. Mes proies sont disponibles. À moi  de bien choisir la cible. Celle qui sera, Oh malheur, victime d'un accident fortuit la nuit du nouvel an. Quelle malchance geindra son entourage ou les amis qui l'ont laissé repartir dans un état proche de l'Ohio (comme dirait la chanson). Ils s'en voudront quelques mois. Puis l'habitude d'oublier les morts (sauf le 1er novembre, tradition s'il vous plaît) reprendra ses droits.
Rentrer à trois heures ? C'est triste :P
Sinon, fait intéressant, l'asso américaine de psychiatrie juge les gens en deuils deux mois après une mort comme étant malades.

C'est plutôt sympa. L'écriture est globalement maîtrisée, juste attention à l'avalanche de ponctuation. Peut-être trop dans la pensée du personnage ; on peut le comprendre comme ça que c'est un acte gratuit, pas la peine d'en faire des tonnes. Pour le retravailler, tu peux aller voir vers American Psycho de Bret Easton Ellis ou Les caves du Vatican d'André Gide.

Lecture plaisante dans tous les cas.
"Moi je crois aux histoire auxquelles les autres ne croient pas encore."
Angèle

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 554
Re : Suzie
« Réponse #7 le: 19 janvier 2015 à 00:29:18 »
Lecture très plaisante, un personnage bien barré et une fin surprenante donc bien quoique abrupte.
C'est très court et le personnage ne prend pas beaucoup d'étoffe, je pense que tu pourrais enrichir le côté cinglé du mec, ou l'impression que l'on pourrait ressentir.
Enfin, si tu souhaites allonger le texte. Là, ça claque comme un coup de fouet, c'est assez sec.  C'est bien comme ça aussi.

Pas vu d'autres fautes que celles déjà relevées.

Rémi

Hors ligne LaurCéli

  • Scribe
  • Messages: 88
    • LaurCeli
Re : Suzie
« Réponse #8 le: 19 janvier 2015 à 14:26:08 »
merci pour vos critiques constructives

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.061 secondes avec 25 requêtes.