Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 janvier 2019 à 10:11:22

Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » Jeux vidéo

Auteur Sujet: Jeux vidéo  (Lu 73694 fois)

Hors ligne MoonAngel

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 114
  • Forget me not
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1005 le: 06 janvier 2019 à 01:53:55 »
Quelqu'un d'autre qui n'arrive plus à patienter jusqu'au 29 pour KH3 ? :coeur:

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 628
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1006 le: 06 janvier 2019 à 02:19:17 »
BenG tu joues sur ps4 ? si oui donne-moi ton pseudo pour que je t'ajoute (j'ai pas le ps+ par contre donc je joue pas en ligne)

J'ai jamais joué à aucun kingdom heart

Apparemment Rocksteady (les Batman) prépare un jeu Matrix  :coeur:



"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne WEG

  • ex World End Girlfriend ou Nocte
  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 249
  • Innuendo Cumulonimbus
Re : Re : Jeux vidéo
« Réponse #1007 le: 06 janvier 2019 à 11:55:47 »
Quelqu'un d'autre qui n'arrive plus à patienter jusqu'au 29 pour KH3 ? :coeur:
J'attendrais avec Tales of Vesperia  :jubile:
Chameau vagabond / Houmousexuel patatophile

Hors ligne MoonAngel

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 114
  • Forget me not
Re : Re : Re : Jeux vidéo
« Réponse #1008 le: 06 janvier 2019 à 14:02:04 »
Quelqu'un d'autre qui n'arrive plus à patienter jusqu'au 29 pour KH3 ? :coeur:
J'attendrais avec Tales of Vesperia  :jubile:

Ah, il me tentait bien, lui. Je finirai probablement par le prendre, un jour ou l'autre :D

Hors ligne Lila

  • Prophète
  • **
  • Messages: 600
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1009 le: 06 janvier 2019 à 15:04:18 »
Je vais jouer pour la première fois à final fantasy 15  ;D merci chéri
les plus beaux mots sont les plus simples

Hors ligne Olaf

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 434
  • Mathémagicien
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1010 le: 12 janvier 2019 à 22:07:28 »
Vous avez déjà joué à This war of mine ? Je sais qu'il date un peu et je ne sais pas si on l'a déjà présenté, mais allons-y.

This war of mine est ce que l'on appelle un Serious Game construit comme un jeu de survie bac à sable assez limité. Là où c'est un Serious Game, c'est qu'il vous propose d'écrire une histoire de guerre moderne vue par les civils.
On vous confie 1 à 4 réfugiés coincés à Pogoren (une ville assiégée faisant beaucoup penser au Sarajevo de 1991) et ayant trouvé refuge dans un bâtiment abandonné. A ce groupe pourront s'ajouter d'autres réfugiés rencontrés au fil des jours, et certains pourront aussi s'en aller ou périr. L'histoire prend fin quand le cessez-le-feu est prononcé pour le conflit, après quelques semaines ou quelques mois.
A ce moment-là, vous avez droit pour les différents personnages à un épilogue dépendant des choix que vous les avez poussé à faire, ou de ce dont ils ont été les témoins.


La construction du gameplay est assez simple : vous dirigez vos réfugiés, les adultes peuvent fabriquer des ressources, et les enfants peuvent accomplir des tâches très minimales (comme jouer, manger, dormir ou se fabriquer des jouets). Un adulte peut aussi prendre le temps d'expliquer aux enfants comment réaliser certaines tâches, ce qui permettra aux gamins de participer à la vie du foyer et de garder le moral.

Comment gérer une journée à la maison quand le frigo est vide ?

Et vous remarquerez avec cette superbe transition que j'aborde la partie qui rend ce jeu assez intéressant et qui le démarque à mon goût du lot, à savoir la gestion du moral et de la morale :
Tous les réfugiés n'ont pas la même moralité, pas la même façon de percevoir la vie, ni la même opinion sur la façon de survivre.
Et c'est pour moi l'enjeu de This War of Mine, la gestion des moralités divergentes et leur transgression en conditions de survie. Voler, tuer et les circonstances dans lesquelles cela se produit auront un impact sur certains de vos réfugiés, certains l'accepteront, d'autres le feront mais se mettront à déprimer lourdement. Et cela les poursuivra longtemps. Les enfants poseront des questions. Marko qui apporte de temps à autres des vivres chez vous n'indique jamais où il les échangés, ni avec qui. Et pourtant vous avez besoin de ces antibiotiques et des légumes qu'il vous apporte en bravant les snipers.
Et il y a bien d'autres situations encore plus épineuses à gérer.

Le jeu se déroule en deux phases : les reposantes phase de jour où vous devez mettre votre temps à contribution pour fouiller et aménager votre foyer, vous reposer (certains réfugiés en ont besoin, notamment les blessés et les malades) ou gérer le voisinage qui viendra parfois sonner à votre porte.

Une partie du jeu consiste à fouiller les décombres de votre maison à la recherche de ressources utiles pour effectuer des réparations. Un livre est un trésor puisqu'il permet de garder le moral en le lisant et peut vous réchauffer si jamais vous n'avez plus de bois.
Les phases de nuit ensuite, où vous jouez un de vos réfugiés affecté à la récupération (les autres pouvant dormir ou monter la garde), pour essayer de dégoter de quoi manger, de quoi échanger contre de la nourriture, ou emmener vos trouvailles à un dispensaire d'urgence pour les échanger contre des antibiotiques ou des bandages.

Je pense que le jeu se découvre en une ou deux histoires assez courtes, avec des réfugiés pré-tirés (au début l'idéal est de commencer avec deux adultes dont un plutôt orienté récupération, et l'autre plus social). Après vous pouvez aller dans le configurateur pour créer votre propre groupe de réfugiés comme vous l'entendez, et pouvez régler sur la carte de la ville les conditions initiales du conflit. C'est un jeu sérieux construit comme un bac à sable : vous fixez vous-même la difficulté, vous écrivez l'histoire de base et vous menez le bateau. En revanche, ce sont vos réfugiés et les autres portagonistes qui vont donner le sens du courant et la direction dans laquelle soufflent les vents dominants.
Si vous souhaitez écrire une histoire particulière, vous pouvez même remplacer les réfugiés de base par vos propres création.


Toutefois, le jeu n'est pas parfait, et peut sembler restrictif par ses choix de gameplay. Par exemple on aurait voulu pouvoir intimider plutôt que tuer les déserteurs, pouvoir négocier la libération de certaines personnes plutôt que faire ça par infiltration ou par la force des armes, on ne peut pas négocier avec une autre communauté pour échanger des ressources, il y a beaucoup de choses qu'on aimerait pouvoir faire et que tout simplement le moteur ne permet pas.
Il y a aussi des descriptions qui ne sont pas forcément terribles de certains lieux et on pourrait s'y rendre avec des armes et force de matériel alors qu'en réalité l'adversité est différente.
A contrario on ne peut pas "vendre" ou "échanger" des services (alors qu'on observe quand même pas mal d'entraide en période de conflit), on ne peut pas par exemple échanger par courrier avec d'autres personnes de la ville ou juste donner de la nourriture ou des cigarettes contre d'autres informations.
Et c'est là qu'à mon avis est le plus gros point noir du jeu : les autres communautés sont principalement composées d'enfoirés et de connards, comme si Pogoren avait été bombardée par des bombes connardisantes et que toutes les personnes un peu sympathiques et positives s'étaient faites descendre au début du siège. Il y a bien quelques petits groupes de personnes un peu sympa, comme celles qui trainent à l'église ou au dispensaire, mais franchement, elles ne sont pas légion.

Pour se consoler, il y a un outil de moding avec une petite doc de 12 pages assez facile à prendre en main.  Mais on n'a pas tous la fibre Castor Jovial :mrgreen:

Alors pourquoi je vous en parle ? Parce que deux petites extensions sont sorties pour ce jeu. This War of Mine Stories - Father's Promise et This War of Mine Stories - The last broadcast.
On me les a offertes il y a peu et j'ai testé Father's Promise. Et pour le coup, j'ai trouvé cette histoire très prenante.


On aimerait avoir un éditeur de scénario pour réaliser ses propres petites histoires à partager :)

Les promesses du Père
[close]

Vous la sentez l'ambiance positive et guillerette ? Et pourtant j'ai adoré jouer avec le foyer d'Adam et sa fille. La relation compliquée d'Adam et son frère, retrouver un peu d'espoir en rendant son doudou et ses crayons à Amélia et le fait que contre toute logique Adam prenne la décision de ne pas rejoindre les convois humanitaires mais préfère rester s'occuper de sa fille parce que ... se servir de la maladie d'Amélia pour bénéficier d'un passe-droit ne serait pas très moral à ses yeux. Même si ce n'est pas logique, hé bien tant pis, Adam pense avec ses viscères et pas avec son cerveau. Et on ne peut pas lui en vouloir.

Les personnages connaissent l'histoire, mais pas vous. Vous la découvrez au fur et à mesure qu'elle est évoquée par eux, au fur et à mesure qu'ils fouillent les décombres de leur ancienne maison. Vous en apprenez un peu plus petit à petit.

C'est un épisode scénarisé, autrement dit c'est beaucoup plus linéaire qu'un épisode que vous écririez vous-même, mais je trouve qu'ils ont réussi à maintenir une tension pendant toute la durée du jeu. Chacun le fait comme il le souhaite, mais vu qu'Adam se retrouvait tout seul avec sa fille, j'ai essayé dans la mesure du possible de ne jamais le faire tuer personne, de ne jamais s'économiser et je l'ai épuisé durant toute l'histoire (il était affamé et au bout du rouleau niveau sommeil 90 % du temps), justement pour qu'Amelia conserve une image de son père très positive.

Donc, même si je ne conseille pas forcément This War of Mine (pour moi c'est plutôt un jeu de niche pour les personnes qui aiment autant les jeux de storytelling que les autres jeux), je conseille Father's Promise si vous hésitiez à vous procurer This War of Mine.

L'édition complète avec tous les DLC est à 30 € sur Steam que vous pouvez aussi acheter via Humble Bundle si vous êtes abonné au Humble Monthly ou bien en promo à 26€30.
Elle peut aussi s'acheter au détail sur GOG pour 31 € et GOG vous offre 2,60 € à redépenser chez eux (si vous préférez enrichir CD Project Red Pologne plutôt que Valve USA). La version PS4 et Xbox One comprend déjà le DLC Little Ones.
Si vous trouvez le prix un peu excessif pour un indie, je vous propose de lire cet article relayant les propos de Karol Zajaczkowski.

Sinon le dernier DLC de Crusader Kings II est sorti à la fin de l'année dernière. Holy Fury a l'air aussi complet et intéressant que The Reaper's Due. Vivement les soldes :(
« Modifié: 12 janvier 2019 à 22:09:09 par Olaf »

Hors ligne Aube

  • Modo
  • Prophète
  • **
  • Messages: 648
  • Craie-Pulsive
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1011 le: 13 janvier 2019 à 01:35:35 »
This War of Mine est sorti très récemment en jeu de plateau de coop', c'est une tuerie de ouf de malade guedin.

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 628
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1012 le: 13 janvier 2019 à 19:19:02 »
https://www.youtube.com/watch?v=qHer-rGfTco

une musique de Red dead redemption 2
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 4 274
  • Passons passons puisque tout passe
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Jeux vidéo
« Réponse #1013 le: 15 janvier 2019 à 23:57:17 »
Je dois te remercier pour ce descriptif de jeu, Olaf, je découvre quelque chose que je ne connaissais pas.

Les jeux de guerre nous placent souvent du côté des victorieux (le joueur étant parfois même « celui qui va apporter la victoire », le héros, en quelque sorte). Je trouve cela original de voir la guerre sous cet aspect beaucoup plus tragique, avec des drames humains et des situations d'instabilité absolue. Je te ferai signe si jamais j'ai l'occasion d'essayer le jeu.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 1.498 secondes avec 23 requêtes.