Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 mars 2019 à 10:43:13

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Miromensil, Chapart, Claudius) » La Tirade d'Edmond Rouston - (Contenu Explicite)

Auteur Sujet: La Tirade d'Edmond Rouston - (Contenu Explicite)  (Lu 898 fois)

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
La Tirade d'Edmond Rouston - (Contenu Explicite)
« le: 25 octobre 2014 à 21:34:45 »
La Tirade d'Edmond Rouston


Quoi, petit ? Ah mais, non ! Quelle fade épithète !
Alors que le latin permet des mots d’esthète.
Un moqueur vertement doit voir rouge, parbleu :
Agressif : « Par mon paf, si j’avais ce cheveu,
Pour repousser plus dru, moi j’oserais la tonte ! »
Amical : « Mais mon cher, qui demande à la honte
De se gonfler d’orgueil sous le pagne flapi ? »
Descriptif : « C’est un clou !... c’est un brin !... C’est un pli !... 
Que dis-je, c’est un pli ?... C’est point d’une virgule ! »
Curieux : « De quoi sert cette chair minuscule ?
D’étalon pour lombric, de grain pour charançon ? »
Gracieux : « Aimez-vous tant et tant le poisson,
Que pour bien l’appâter autour de vos spartiates,
Vous vous fîtes greffer ce bloche entre les pattes ? »
Truculent : « Lorsque la purée vous balancez,
La vapeur de l’effort vous sort-elle du nez
Sans qu’une vulve crie - c’est pour quand cette bruine ? -  »
Prévenant : « Gardez-vous, paré de cette ruine,
De conquérir la Gaule, on vous croirait jaloux ! »
Tendre : « Eclipse de bout, carence de bijoux,
On balance entre l’ange et le plat d’une pelle ! »
Pédant : « L’unique outil, monsieur, qu’Ovide appelle
Annus Horribilis Bonus Micropenis
Fut l’honneur d’un pygmée amoindri du pubis ! »
Cavalier : « Avec ses élégants doigts de fille,
Se peut-il l’enfiler dans le chas d’une aiguille ? »
Emphatique : « O Gracile ! O Robinet menu !
Pour t’honorer entier, suffit l’orée du cul ! »
Dramatique : «  De son vivant, il fut fossile ! »
Admiratif : « Comme une griffe : rétractile ! »
Lyrique : « Est-ce un croquis raté de Cupidon ? »
Naïf : « Ce pâle anchois est-il fils de triton ? ”
Respectueux : « N’ayez crainte du ridicule,
Le monde en son berceau ne fut que particule ! »
Campagnard : « Hé crénom ! C’est-y un zob ? Nanain !
C’est nibergue, peau de bite et balai de crin ! »
Militaire : « A l’assaut, sous-dard, et en colonne ! »
Pratique : « Vous pouvez, ma foi, mieux que personne,
Vous mouiller le persil sans y mettre la main ! »
Enfin, parodiant Priape en bon romain :
“Voilà ce poireau mou qui du cul de son maître
A détruit l’harmonie ! Son gland rougit, le traître !”
Foin de dédain ! Voilà, ce que tu m'aurais dit
Si entre tes deux seins, tu avais de l'esprit.
Mais d'esprit, mais de cœur, lamentable godiche,
Tu n'en as ni le tiers ni le quart d'un pois-chiche.
Pour clore cette tirade, apprends que ce discours
N'était qu'un pied de nez enrhumé par l'amour,
Pour louer le transi et le triste invalide,
Dont le bas-ventre est plein, est si plein d'un grand vide.
Et que j'encenserai contre vents et marées
Ces humbles de biroute éconduits et frustrés
Qui vont au paradis en baisant leur linceul,
Sans monter très très haut, peut-être, mais tout seul !
« Modifié: 09 janvier 2019 à 03:14:14 par kokox »

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 415
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #1 le: 26 octobre 2014 à 00:21:15 »
Salut Kokox,
c'est très drôle, de belles trouvailles.
Belle maîtrise aussi, ça ne doit pas être de tout repos de se plier à la forme, et le texte garde toute son oralité.

Citer
Un moqueur vertement doit voir rouge, parbleu :
d'entrée un gros sourire  !

Citer
Pédant : « L’unique outil, monsieur, qu’Ovide appelle
Annus Horribilis Bonus Micropenis
Fut l’honneur d’un pygmée amoindri du pubis ! »
celle-là m'a trop fait rire !

As-tu repris exactement la structure de la tirade originale ?

Du plaisir donc,

Rémi

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #2 le: 27 octobre 2014 à 18:13:01 »
Bonjour RémiDeLille,

En effet, les descriptifs et le nombre d'alexandrins sont religieusement respectés...
Je me suis juste permis l'audace de terminer les deux derniers vers par des rimes masculines, en hommage ultime à la réplique somptueuse de Cyrano à Le Bret :
"Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !"
Inutile de te préciser que c'est ma pièce de chevet, laquelle j'ai bien dû lire et relire une bonne trentaine de fois ! :)

Merci pour ta lecture...


Et bien à toi !

« Modifié: 09 janvier 2019 à 03:28:24 par kokox »

Hors ligne La Marquise de Carabas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 787
    • Domaine de la Marquise
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #3 le: 27 octobre 2014 à 18:41:53 »
Oh deux fois vous me faites plaisir ce soir Kokox !

La ballade du duel que monsieur de Bergerac eu avec un bélître... jeune donzelle je l'ai joué celle ci ( en tant que Monsieur Hercule Savinien Cyrano de Bergerac bien sur ).

Ah mais je vais finir par m'amouracher moi ....  :-[

Et sinon juste impeccable ... rien à redire et pourtant sur ce sujet je peux être incroyablement sévère, c'est Cyrano tout de même !
 
« Modifié: 27 octobre 2014 à 18:44:13 par La Marquise de Carabas »

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 588
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #4 le: 29 octobre 2014 à 10:35:21 »
Yop

Citer
A l’assaut, sous-dard, et en colonne !
J'ai ri
Citer
Voilà, ma railleuse, ce que tu m'aurais dit
On dit railleuseuh ? J'trouve ça pas très beau. Et si ça se dit pas je compte onze
Citer
N'était qu'un pied de nez enrhumé par l'amour,
:D a nouveau

Bon, j'ai trouvé ça assez drôle. Le pastiche (pour reprendre le cri de l'auvergnat en visite à marseille) est assez savoureux et y a pas mal de truc bien agencé. Etant moi même grand fan de la piece, j'ai trouvé sympathique ce détournement.

Merci pour ce texte

Citer
La ballade du duel que monsieur de Bergerac eu avec un bélître...
(juste Marquise, c'est pas un détournement de la ballade ça mais de la tirade du nez)

Hors ligne La Marquise de Carabas

  • Prophète
  • **
  • Messages: 787
    • Domaine de la Marquise
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #5 le: 29 octobre 2014 à 10:47:47 »
Au temps pour moi ... l'engouement sur le moment j'ai anticipé la suite  ;D

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
Re : Hommage à Edmond
« Réponse #6 le: 29 octobre 2014 à 17:40:39 »
Bonjour Baptiste,



Un rire valant un steak, tu me dois donc deux steaks. Pour la moutarde, je devrais pouvoir m'arranger avec la Marquise. :)
Merci bien pour ta lecture, Baptiste.


Bien à toi !


« Modifié: 09 janvier 2019 à 03:26:14 par kokox »

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
Re : La Tirade d'Edmond Rouston - (Contenu Explicite)
« Réponse #7 le: 05 avril 2016 à 16:04:22 »
Texte remanié !  :)

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 318
Re : La Tirade d'Edmond Rouston - (Contenu Explicite)
« Réponse #8 le: 09 janvier 2019 à 03:19:31 »
Sur une île déserte avec moi Cyrano
Saurait me rappeler que les mots furent beaux
Avant les SMS qu'on appelle texto
Et la médiocrité érigée en credo.
Oui, lire Cyrano c'est refuser le pot
De soupe moulinée pour deux milliards de sots
Qu'on nous prie d'avaler sans piper un seul mot.
C'est rêver, s'échapper et encore rêver
C'est tenir l'idéal, jamais l'abandonner
C'est courir dans les cieux, tempêter, exiger
Toujours mieux, toujours plus; croire et espérer.
C'est créditer l'esprit de qui semble si laid.
C'est de l'envol des mots être persuadé.
C'est abattre en douceur l'homme infatué
Dégonfler les baudruches, percer les vanités.
C'est aimer bien ou mal mais aimer sans compter
Tendre un fil entre deux jolies phrases celées.
C'est s'enchanter d'un trait, jouir d'un quolibet
Servi avec panache et quelqu'hilarité
C'est le rustre puissant qui se fait brocarder
C'est l'homme-éléphant qui va se faire aimer.
Cyrano c'est cela et aussi davantage.
C'est tellement pour moi bien qu'avancé en âge;
Comme à l'adolescence j'admire sans partage
Et je sers cet hommage proche du bredouillage.
« Modifié: 09 janvier 2019 à 03:22:36 par kokox »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.059 secondes avec 22 requêtes.