Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 février 2019 à 05:35:08

Le Monde de L'Écriture » Salle de lecture » Théâtre et poésie » [Théâtre] Caligula (Albert Camus)

Auteur Sujet: [Théâtre] Caligula (Albert Camus)  (Lu 1771 fois)

Hors ligne colombo1965

  • Aède
  • *
  • Messages: 188
    • Mon blog
[Théâtre] Caligula (Albert Camus)
« le: 19 octobre 2014 à 12:33:14 »
Caligula est fou, il a renié sa vérité, ou plutôt la vérité commune. Il a fait de sa folie sa propre loi. Et l'a imposée à tous, aux patriciens accrochés à leurs privilèges comme à ses proches qui subissent ses quatre volontés. Il sème la peur autour de lui, obligeant les uns à rire de leur sort, les autres à l'applaudir quand il se lance dans un simulacre de danse. D'un tyran il s'est fait héros. Il joue le premier rôle de la pièce qu'il a crée, une pièce qu'il met aussi  en scène au dépens de ses contemporains. Sa jeunesse le pousse à mettre en place des situations extrèmes, comme lorsqu'il décide de la mort d'untel. Son manque d'expérience le place dans un contexte où ses actes sont ceux d'un extrémiste, déraisonné, exalté. C'est pourtant aussi un idéaliste qui conçoit la vie comme un créateur, d'un monde qui répondrait à tous ses désirs. C'est aussi un rêveur qui ne voit la vie que comme un jeu dont il tire les ficelles. Pour ces raisons, il passe pour un fou, un infect monstre. Il est terriblement excessif, ne sait stopper sa soif de pouvoir, au prix des vies de ses concitoyens. Il manifeste des sentiments de démesure pour installer son statut de tyran. C'est aussi un personnage complexe et tourmenté, pénétré par une soif d'absolu et un désir de pureté. Il fait peur, on le craint mais pourtant sa folie fascine par son attitude démente.
« Modifié: 08 septembre 2015 à 00:00:00 par Rain »

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 304
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #1 le: 21 octobre 2014 à 12:58:54 »
Une des meilleurs pièces jamais écrite ^^

J'adore ce livre et je le conseil fortement. Camus est un grand auteur, sa poésie, sa philosophie et sa simplicité emporte au cœur de l'Homme, à son essence.

Caligula est un rôle fantastique.
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne colombo1965

  • Aède
  • *
  • Messages: 188
    • Mon blog
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #2 le: 21 octobre 2014 à 20:49:26 »
Etrangement, j'ai assez peu lu Camus malgré son importance. Avec Caligula, j'ai lu L'étranger aussi adapté en BD et c'est excellent. La Peste est un excellent roman sur la peste brune ( on est pendant la guerre). J'ai commencé ses livres philosophiques tels que Sisyphe mais sans trouver le temps de le finir. Par contre, je ne connais pas  L'Homme révolté, ni Noces, ...

Hors ligne Cauzart

  • Troubadour
  • *
  • Messages: 304
    • Julien Usseglio - Poèmes, nouvelles et théâtre
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #3 le: 28 octobre 2014 à 13:31:25 »
Je ne connais pas tout non plus.
Comme toi j'ai lut Caligula, la peste et l'étranger. J'ai lut Noces aussi que je te conseil et qui est un de mes favoris. Il y a une très belle poésie, une sérénité magnifique. C'est le genre de livre qui me transporte et qui me rassure quant au monde. C'est plein de vérité et d'espoir, c'est un tableau parfois cruel du monde, toujours juste et sincère. Il suffit de vivre et déjà, nous voilà dans le bonheur et la vérité.

Pour ce qui est de l'Homme révolté et de Sisyphe, je les ai mais je n'ai pas encore osé. Plus philosophique, ce sont des ouvrages compliqués à lire.
http://julienusseglio.eklablog.com/
Textes et poèmes à découvrir !

Hors ligne colombo1965

  • Aède
  • *
  • Messages: 188
    • Mon blog
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #4 le: 30 octobre 2014 à 10:45:13 »
Il y a quelque chose d'étonnant chez Camus. Dans ses romans, il passe beaucoup de luminosité, de joie de vivre - dans Noces que par ailleurs je n'ai pas lu- alors que dans ses essais, il est plus pessimiste. Dans le Mythe de Sisyphe, il fait ni plus ni moins l'apologie du suicide, comme seul " problème philosophique vraiment sérieux". Etonnant, non ?

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 956
Re : Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #5 le: 30 octobre 2014 à 11:17:22 »
Dans le Mythe de Sisyphe, il fait ni plus ni moins l'apologie du suicide, comme seul " problème philosophique vraiment sérieux".
Salut.
Euh n'exagérons rien, il ne fait pas l'apologie du suicide hein. 8)

Hors ligne colombo1965

  • Aède
  • *
  • Messages: 188
    • Mon blog
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #6 le: 30 octobre 2014 à 11:36:45 »
En fait j'ai seulement lu les premières pages. Mais malgré tout, il faut avoir un esprit ténébreux pour traiter ce genre de sujets. On est loin de Noces.

Hors ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 597
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #7 le: 26 décembre 2014 à 17:24:11 »
@Colombo1965
Citer
Il y a quelque chose d'étonnant chez Camus. Dans ses romans, il passe beaucoup de luminosité, de joie de vivre -
Trouver qu'il y a de la joie de vivre dans l'Étranger, c'est très Étrange.
« Modifié: 26 décembre 2014 à 17:26:24 par Champdefaye »

Hors ligne colombo1965

  • Aède
  • *
  • Messages: 188
    • Mon blog
Re : Caligula d'Albert Camus
« Réponse #8 le: 28 décembre 2014 à 10:43:01 »
Je pensais plutôt à des romans que je n'ai pas lus comme Noces ainsi que d'autres livres.
Excusez mon manque de culture

Hors ligne Gwynplaine__

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 149
Re : [Théâtre] Caligula (Albert Camus)
« Réponse #9 le: 26 juin 2018 à 23:26:35 »
Caligula... J'aime tellement cette pièce, je la lisais en boucle l'année du bac de français, c'était le coup de cœur que je refilais au potes-cheveux-en-bataille quand eux me conseillaient Huit-Clos et Le Meilleur des Mondes... La prof m'avait répondu qu'il était difficile à caser dans une dissertation, vexé je l'ai placé dans tous les bacs blancs, et bien évidemment dans la dissertation  du bac... Je suis nostalgique. D'une pièce tragique.

Je vous le conseille à tous, jamais homme n'a si bien cerné la folie, l'hégémonie qui peut habiter l'Homme. Et puis ses propos sonnent tellement justes, qu'est-ce qui différencie une tyrannie d'une démocratie ? Quels sont les moteurs de l'homme ?Et que dire lorsque un régime fasciste et horrible fait plus de bien qu'un système idéal ?

Tant de questions, avec pour seule réponse l'engagement. Face à l'absurde, s'engager. (Respect à ce grand homme qu'est Albert Camus, d'avoir rejoint le maquis.)
- On a les histoires policières, la science-fiction, les westerns…
- Est-ce que dans votre monde, les gens veulent toujours un seul parfum à la fois, pour leurs histoires ? Un seul goût en bouche ?

***
L'Hiver19 par myriades:

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 731
Re : [Théâtre] Caligula (Albert Camus)
« Réponse #10 le: 13 novembre 2018 à 04:18:06 »
J'ai beaucoup aimé cette pièce, sa poésie et la tristesse de Caligula.
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.753 secondes avec 22 requêtes.