Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 juin 2019 à 23:08:11

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Pourquoi écrire ?

Auteur Sujet: Pourquoi écrire ?  (Lu 28009 fois)

Anlor

  • Invité
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #45 le: 13 décembre 2011 à 11:17:22 »
Tu sais Hamza, je ne suis pas sûre que tant de gens aient une vision altruiste de l'écriture.

Très franchement, je n'ai jamais pensé au lecteur quand j'écris, tout simplement parce que je ne vois pas ce que je pourrais lui apporter. Je n'ai pas beaucoup de considération pour ce que je fais et de la lecture de mes textes par d'autres, j'apprécie surtout l'orgueil à la noix que je peux tirer d'éventuels compliments.
Avant oui, je crois que j'écrivais pour m'évader, parce que je me mettais à la place de mes personnages. Maintenant je ne sais plus vraiment pourquoi ; parce que ça occupe le temps, parce que j'ai l'impression de faire un truc cool et d'être quelqu'un de plus intelligent que ceux qui se contentent d'écrire des mails et des textos. Au fond, ça doit me faire plaisir de me dire que je crée des choses, ça  donne un côté artiste, ça fait genre.
Finalement je crois que j'écris comme je fume : pour le style.  :huhu:
« Modifié: 13 décembre 2011 à 11:23:10 par Anlor »

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 914
  • Championne de fautes de frappe
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #46 le: 13 décembre 2011 à 11:27:36 »
Je suis en train de me dire, en te lisant Anlor, que ce qui serait marrant c'est que chacun essaie de voir si les raisons pour lesquelles il écrit ont changé dans le temps ; si oui, quand, et de voir si ça a influencé le type de textes ou le style de textes qu'il écrivait... Non ? (ou alors c'est mon réflexe d'historienne :mrgreen: )

D'ailleurs, de mon côté ça me fait peur parce que si je réfléchis à la question, j'ai quasiment envie de répondre : dans les faits, je... n'écris plus. ça fait un an que je n'ai rien terminé, je crois. Et à part un projet long (je ne l'abandonnerai pas !!!), j'ai quasiment pas écrit depuis des mois...
Pourtant, j'ai pas l'impression que ma réponse à "pourquoi écrire ?" ait changé depuis que j'ai posté dans ce fil !
Snif, c'est triste. (pour moi, hein :mrgreen: )
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 721
  • Marraine
    • Page perso
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #47 le: 13 décembre 2011 à 13:13:31 »
J'ai relu ce que j'avais écrit avant (faire pareil que les grands auteurs, vivre par procuration à travers des personnages, prouver que je peux faire quelque chose). Mouais.
Faire comme les grands auteurs, oui c'est sûr que ça donne envie, que ce soit un motif qui me pousse à écrire, non. Le chemin est trop laborieux. Vivre par procuration à travers des personnages encore moins vu que c'est plus une ambiance qui est à la base de mes textes qu'un personnage. Prouver que je peux faire quelque chose, dans une certaine mesure, oui. Comme le dit Anlor, c'est stylé d'écrire, ça le fait, c'est l'aboutissement de la construction du personnage "littéraire".
Maintenant je sais pas trop pourquoi écrire. Pour mettre sur du papier une image qui trotte dans la tête/ pour tenter de la saisir avant qu'elle ne se barre et la faire partager, pour le style, parce que les compliments qui peuvent en résulter ça fait toujours plaisir, parce que pendant un instant j'ai l'impression de faire quelque chose de bien ?
Ca serait plus ou moins pour tout ça mais du coup non, c'est pas super altruiste. L'autre, j'en ai besoin pour qu'il me lise et que donc ça ne soit pas vain et pour qu'il puisse flatter mon ego ou me dire "tu fais fausse route, ma grande". Mais je n'écris pas forcément pour lui (à moins d'un défi ou d'un truc imposé) dès le départ. Ca commence par moi et ça finit par le lecteur, voilà, je ne réponds plus à la question donc à vous les studios. :mrgreen:
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Kasprzak

  • Prophète
  • **
  • Messages: 626
    • Mike Kasprzak
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #48 le: 13 décembre 2011 à 13:31:19 »
Bon je vais essayer de donner mon point de vue là dessus. J'écris personnellement parce que mon esprit déborde de choses à exprimer, mais je suis extrêmement confus et brouillon, tout se mélange, rien de sort, alors j'essaye tout les supports possibles pour essayer de m'exprimer, et l'écriture en fait partie !
"le public ne retient d'un écrivain, ou de ses écrits, que ce qu'il souhaite, et se moque du reste. or ce qu'il en retient lui est, la plupart du temps, le moins indispensable, alors que ce qu'il laisse filer lui ferait le plus grand bien."

http://www.lecafardheretique.fr/

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 914
  • Championne de fautes de frappe
Re : Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #49 le: 13 décembre 2011 à 16:09:38 »
Prouver que je peux faire quelque chose, dans une certaine mesure, oui. Comme le dit Anlor, c'est stylé d'écrire, ça le fait, c'est l'aboutissement de la construction du personnage "littéraire".
C'est marrant que vous soyez deux à le relever, parce que je le perçois pas du tout comme ça... Je veux dire : écrire, c'est super banal. Discutez un petit moment avec chaque personne que vous connaissez, et je dirais qu'y a bien un tiers des gens qui écrivent (à vue de nez). Bon après, si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.
Ou alors, c'est que je suis difficilement impressionnable, mdr. Enfin, là c'est plus une question de quantité (avoir réussi à terminer un gros travail) que de le fait d'écrire, tout simplement...


EDIT : me prêtant à mon propre exercice, j'ai relu mon message de 2009. Et en fait, j'ai pas changé d'avis, lol. Peut-être pas très bon signe pour ce qui est de l'évolution des mentalités personnelles au cours des âges de la vie, mais c'est comme ça ! :mrgreen:


« Modifié: 13 décembre 2011 à 16:17:30 par Milora »
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 307
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #50 le: 13 décembre 2011 à 19:34:25 »
Citation de: Anlor
Finalement je crois que j'écris comme je fume : pour le style.
+2

Bon c'est pas vraiment le débat mais
Citation de: Mil
si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.

je pense pas que la durée de rédaction soit un critère... (des années pour Eragon, 53 jours pour La Chartreuse de Parme  etc.)
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Hamza

  • Plumelette
  • Messages: 11
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #51 le: 13 décembre 2011 à 19:47:44 »
J'écris pas du tout pour le style.

En fait avec l'écriture, je suis héroïque et moins pitoyable. On sublime le pathos et ça fait de moi un héros tragique alors que dans l'absolu j'suis quelqu'un de sensible qui a beaucoup de mal à se remettre des égratignures de la vie. 

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 576
  • Chercheur en causes perdues
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #52 le: 13 décembre 2011 à 21:03:28 »
J'écris (j'ai failli dire j'ai cri -_-') parce que j'aime ça, je crois que c'est la meilleure réponse que je puisse dire. Souvent, il me faut une motivation, que ce soit les réponses à un RP à faire, le NaNo ou un AT, mais quand je suis dedans, je kiffe et donc je continue. Le jour où ça me fera ch**r, j'arrêterais, c'est tout.
Certainement pas pour le lecteur, j'ai attendu longtemps avant de faire lire mes textes. D'ailleurs, je sais pas ce qu'il aime, le lecteur.
"The most human thing of all: attempt something futile with a ton of unearned confidence and fail spectacularly!"

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
A. Roy

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 914
  • Championne de fautes de frappe
Re : Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #53 le: 13 décembre 2011 à 21:12:40 »

Citation de: Mil
si quelqu'un est édité (pas évident) ou a réussi à terminer un roman (qui certes peut être catastrophiquement mauvais, mais c'est déjà quelque chose de l'avoir terminé... Je parle pas des nanos, hein :P Des "vrais" romans où l'auteur a mis plusieurs années dessus) ; oui, ça fait un peu stylé.

je pense pas que la durée de rédaction soit un critère... (des années pour Eragon, 53 jours pour La Chartreuse de Parme  etc.)
J'ai formulé ça maladroitement. Je pensais pas vraiment à la durée, mais plutôt à l'implication de l'auteur (c'est pour ça que je faisais la différence avec genre un Nano, qui est écrit pour le fun, pour le défi, sans soucis de qualité, d'après la règle)

Moi j'aime bien ton point de vue, Loïc !
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Lo

  • ex Loredan
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 307
  • ancien roi singe
    • olig marcheur
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #54 le: 14 décembre 2011 à 00:36:34 »
Je pensais pas vraiment à la durée, mais plutôt à l'implication de l'auteur (c'est pour ça que je faisais la différence avec genre un Nano, qui est écrit pour le fun, pour le défi, sans soucis de qualité, d'après la règle)

ok (et ok pour "d'après la règle" parce que les nanoteurs n'écrivent pas tous pour le fun et sans souci de qualité ! l'implication est courte c'est sûr, mais elle peut être intense, et ce même si on passe peu de temps dans sa journée dessus [pendant le nano j'ai l'impression que certains font une sorte de "déni d'implication" mais que ça les travaille dans l'arrière-boutique le reste de la journée, en quelque sorte)

Loïc, tu n'écris pas pour le lecteur dans le sens ou tu ne fais pas de choses "sur commande" et tu ne te dis pas "je vais mettre ça, ce sera du gout du lecteur à défaut d'être du mien", mais tu écris quand même dans le but de le partager non ? si t'avais personne avec qui partager tes textes, tu les écrirais quand même ?
"Il était tard lorsque nous bûmes." (René Daumal)

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 576
  • Chercheur en causes perdues
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #55 le: 14 décembre 2011 à 00:47:42 »
C'est ce que j'ai fait pendant longtemps jusqu'à mon inscription sur le forum, et même là, à part deux-trois drabble à la nuit du MdE, j'ai mis peut-être un an à poster un texte (bon, vu les hauts et les bas de ma présence au début, bref). Je suppose que j'ai toujours eu deux ou trois lecteurs dans le sens où vu que j'ai (beaucoup) écrit pendant les cours, on m'a de temps en temps proposé de lire (en fait, c'mon inconscient qui jouait, c'est ça?) et vaguement un blog que je n'ai jamais réussi à tenir correctement.
Enfin, entre ce que je dis là et ce qui est vrai, mon cerveau me joue peut-être des tours.
(Et même si d'un autre côté, l'essentiel de ce que j'écris reste du RP que oui, forcément, je partage, mais c'est moins de l'écriture pour écrire).
"The most human thing of all: attempt something futile with a ton of unearned confidence and fail spectacularly!"

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
A. Roy

Hors ligne Jack O Lantern

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #56 le: 14 décembre 2011 à 01:10:51 »
Je trouve que vous avez pour la plupart des raisons très altruiste  ;)

J'ai commencé à écrire après avoir pris mon premier, et dernier du moins jusqu'à aujourd'hui, refus amoureux. Je ne sais pas, j'étais vraiment amoureux, je n'étais pas brisé en apparence mais je dormais même plus les nuits.

Chez moi l'écriture est née dans la frustration, on m'a toujours dit mure mais au fond je suis complétement sensible. Ma démarche dans l'écriture est essentiellement égoïste, je passe de désillusions en désillusions, pff moi qui rêvais de pureté, d'amour, je trouve ce monde plus que dégueulasse  :( Le pire c'est que je sombre dedans... Plus le temps passe, moins j'ose rêver, mon esprit est en train de capituler et se fait gagner par la médiocrité. 

Alors je lutte en écrivant, j'essaie de garder mon peu d'âme dans la blancheur du papier... Je me reconstruis un monde plus sain, plus sincère.
Maintenant ce n'est plus la frustration amoureuse qui me motive.  Je veux vivre des choses intenses, en avoir plein la vue. J'ai envie de m'enivrer de spiritualité, de ressentir l'explosion d'exaltation que j'avais dans le cœur quand je regardais le ciel étant enfant, j'écris pour revivre cette sensation.

En écrivant, j'essaie de me connaître un peu plus. Peut-être que cela me guidera.

Arf je me sens complétement égoïste face à vos motivations.  :relou:

Je n'ai pas lu toutes les réponses, je ne sais pas à quel point elles sont altruistes, mais ne t'y trompe pas : je pense que tout le monde écrit, à la base, pour des raisons égoïstes. L'écriture est un travail solitaire, il faut bien prendre un minimum son pied pour passer des heures enfermé-e dans un bureau à pondre des trucs que, souvent, personne ne lira jamais...
Moi, en tout cas, je suis bien consciente d'écrire avant tout pour ma gueule. Si je peux faire partager tout ça à des proches et qu'ils apprécient, c'est mieux, mais c'est surtout parce que je m'éclate à écrire.
Au début, j'étais plus ou moins dans la même démarche que toi. J'écrivais pour que mes illusions de gosse persistent à travers une autre réalité. A présent mes textes sont le reflet de la réalité telle que je la vois : en noir, gris et blanc, avec parfois un peu de rouge, sans vraiment d'idéal ou d'utopie. C'est triste... mais c'est intéressant de relire des textes qui datent de plusieurs années et de constater combien la vision du monde peut se modifier du tout au tout. 
Prends garde à ne pas te perdre en étreignant des ombres...

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 576
  • Chercheur en causes perdues
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #57 le: 20 janvier 2012 à 11:58:37 »
Un article intéressant sur le sujet dans la mesure où il récapitule un bon nombre de raisons:
http://lesoufflenumerique.wordpress.com/2012/01/13/pourquoi-les-auteurs-ecrivent/

Il y a quelque temps (genre le mois derniers, après avoir posté ma dernière réponse au sujet), j'y ai un peu plus réfléchi et, finalement, au contraire de ce que j'ai pu dire, j'ai effectivement toujours partagé mes textes, à un collège de lecteurs plus ou moins critiques et plus ou moins étendu, mais ça mériterait en effet que je réfléchisse vraiment à la notion du partage dans mon activité d'écriture.
"The most human thing of all: attempt something futile with a ton of unearned confidence and fail spectacularly!"

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
A. Roy

Hors ligne Iseult

  • Aède
  • *
  • Messages: 242
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #58 le: 20 janvier 2012 à 15:15:07 »
Pourquoi écrire, effectivement je me la suis posée longtemps cette question, et je me retrouve dans certaines réponses.
Depuis fort longtemps, au temps de ma jeunesse folle, j'ai surtout écrit pour moi, pour mettre des mots au maux (oh trop facile celle là   :mrgreen:), mettre mes réflexions sur du papier (j'y vois parfois plus claire).

A force de lecture, de voyage hors du temps, d'espace,de sensation, d’émotion, j'ai envie de découvrir où mon imaginaire m'envoie, mais aussi de partager ce plaisir pris, et si (excuse moi l'expression) la sauce prend.

Voili
"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

Hors ligne Rain

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 663
  • Perdu
    • Page Deviant Art
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #59 le: 20 janvier 2012 à 21:53:37 »
Ces derniers temps, j'écris surtout par orgueil, je pense  :mrgreen:

J'entends par-là qu'avec tout ce que je peux lire sur ce forum, et tout ce qu'on me dit de mes textes (et contrairement à tout ce que, moi, j'en dit), je sais que j'écris bien. Alors j'écris par fierté, parce que c'est un talent que j'ai, même si j'en doute souvent. Peut être que j'écris pour me prouver que je peux toujours écrire, et que je peux écrire encore mieux.

Du coup, j'écris aussi pour qu'on m'envoie des fleurs. Les claques que je prends, ça me fait juste dire que si je veux qu'on m'envoie des fleurs, il faut que je sois meilleur. Pour ce qui est du lecteur, je pense nécessairement à lui. Je fais un texte qui me plait, mais j'essaye de faire en sorte qu'il plaise aussi au plus de monde possible, je suppose.

Donc est ce que je peux appeler ça une passion ? Si j'écrivais par passion, j'écrirais tous les jours.
D'un autre côté, quand je fais un texte sérieusement, je le fais à peu près à fond, avec de vrais petits bouts de moi (enfin, c'est l'impression que j'ai et ce qui ressort des commentaires qu'on me fait). J'aime ça, écrire, parce qu'il faut se creuser la tête - même si je le fais au final pas souvent.

Du coup, ouais. J'écris parce que j'aime ça et que, à mon petit niveau, je le fais bien.  :mrgreen:


Edit : Ouais, du coup j'ai relu mon ancien post. Ce qui a changé, c'est que je pense avoir évolué du stade "j'apprends à écrire" au stade "je sais écrire" (mais je continue à apprendre, à changer, à évoluer, même si c'est moins conscient - ou peut être pas ?)
« Modifié: 20 janvier 2012 à 21:58:10 par Rain »
Perdu

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.044 secondes avec 22 requêtes.