Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 juillet 2019 à 02:06:06

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Pourquoi écrire ?

Auteur Sujet: Pourquoi écrire ?  (Lu 28400 fois)

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 915
  • Championne de fautes de frappe
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #15 le: 27 avril 2009 à 12:33:23 »
(tiens, je voulais répondre à l'époque où tu avais lancé le sujet, ernya, mais j'ai oublié/pas eu le temps... Je le remonte, du coup, même après la bataille ^^)

Citation de: Zach
Il n'y a pas une raison précise qui explique pourquoi les gens écrivent. Je crois que plusieurs s'additionnent et s'entremêlent, dont certaines qu'on ne soupçonne pas parce qu'elle sont trop évidentes, comme l'envie simplement d'écrire, comme vous avez envie de jouer du piano, de dessiner, de danser que sais-je.

Sinon, comme beaucoup de monde, j'écris d'abord pour raconter (d'abord à moi-même mais aussi aux autres, c'est très important) une histoire, un personnage, une émotion ; pour faire rire ; pour me détendre ; parce que j'en ai besoin et que je déteste les périodes "à vide" ; pour avoir un espace construit de mes mains (ou plutôt de ma tête), une bulle qui n'appartient à personne sinon à moi-même et dans laquelle je fais absolument ce que je veux - comme je peux ne rien y faire si la paresse me gagne- souvent le cas) ; pour me faire plaisir de pas voir et créer que des phrases bateaux style télé ; pour passer un message rarement mais c'est important, et on manque d'écrivains /artistes engagés alors que le rôle des "intellectuels" c'est de prendre de la distance pour réfléchir au fonctionnement du monde et à ce qui va mal, et de le dire tout haut avec des solutions plausibles.  Enfin...
D'accord du début à la fin.

De façon plus personnelle...

- Pour raconter une histoire - une histoire que j'aurais aimé lire

- Pour vivre plusieurs vies à la fois - à travers toutes ces histoires et tous ces personnages

- De plus en plus... un peu par défi... Quoi que c'est moins "pourquoi écrire" ou "pourquoi écrire ceci" (souvent j'ai envie de voir si j'arriverais à raconter telle histoire...)

- Pour une raison un peu bizarre... je sais pas si ça vous le fait... Quand je m'invente une histoire, que je la retravaille dans ma tête pour rendre quelque chose de potable, je commence à m'y attacher. Comme on s'attacherait à un objet quotidien qu'on aime bien (son marque-pages, son ordi, enfin ce genre de choses, je sais pas. Ça vous le fait pas ?). Et du coup, je l'écris pour... lui permettre d'exister. Du coup je suis contente quand plusieurs personnes la lise : ma petite histoire a réussi à laisser une trace, une minuscule trace, chez les gens. Et je m'en fiche que cette histoire soit de moi, c'est pas moi qui laisse une trace ; je veux dire que ça n'a rien avoir avec la volonté de passer à la postérité. Mais il devient important, pour moi, de savoir que cette fragile émanation de l'imagination, ce petit bout d'histoire qui n'a aucune réalité, aucun support pour exister matériellement, existe, d'une certaine façon. A partir du moment où elle est lue, même is elle est oubliée ensuite par le lecteur, elle a laissé une minuscule trace...
Ça rejoint un peu ce que nous avait dit notre prof de litté quand on étudiait Ronsard : son texte a été écrit il y a des centaines d'années, et c'est nous, lecteurs, qui en le lisant sommes les garants de son existence, de sa préservation...

C'est débile ce que je suis en train de dire, je sais bien, lol.   >< Mais c'est ce que je ressens..  :-[
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Maïa Hold

  • Scribe
  • Messages: 88
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #16 le: 02 mai 2009 à 11:46:11 »
Personnellement, je ne trouve pas que ce que tu dis est débile, Milora.
Je trouve que justement, c'est pas si bête, et que ça montre que tu as beaucoup de modestie.
Je m'explique :
Quand tu dis : "Et je m'en fiche que cette histoire soit de moi, c'est pas moi qui laisse une trace ; je veux dire que ça n'a rien avoir avec la volonté de passer à la postérité."  J'avoue que moi, j'aimerai bien que mes écrits (très très très très très restreints) laissent vraiment une trace dans le coeur des gens, mais aussi que les gens y pensent en se disant que je suis un bon auteur, ou qu'ils ont envie de voir ce que je leur pondrais la prochaine fois. Ce n'est pas ton cas et je trouve ça admirable.
Je pensais peut-être que l'écriture me donnerait un moyen d'exister, de vivre vraiment. Je me trompais bien sûr, bien que ça aurait pû être plaisant de me découvrir un talent inattendu dans une discipline...
Enfin, bref, nous ne sommes pas là pour parler de moi.
Vraiment, Milora, je trouve que ta façon de concevoir ton récit comme une personne presque, qui aurait le droit d'exister à travers toi et ton talent, c'est vraiment une bonne philosophie.
"L'unique joie au monde, c'est de commencer. Il est beau de vivre parce que vivre c'est commencer, toujours, à chaque instant." Cesare Pavese.

Hors ligne karine 36

  • Tabellion
  • Messages: 24
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #17 le: 08 juin 2009 à 18:50:08 »
bonjour me revoila !

       J'aime écrire pour soulager mon esprit, répondre à des soucis personnels et émotifs ! Le fait " de faire glisser la plume sur une feuille blanche" me soulage comme un " un sprint qu'on réalise lors d'un 100 mètres" ; c'est un défoulement !! Et seulement après, je réfléchis mieux ou je me réconforte plus calmement ! comme vous avez pu le deviner, je suis impulsive !! A bientôt pour vos réponses !

       

Hors ligne cocopops

  • Calligraphe
  • *
  • Messages: 109
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #18 le: 02 juillet 2009 à 17:22:56 »
chacun a ses raison comme certain l'ont deja dit, chacun a sa vision des choses, il n'existe pas une reponse universelle a cette question. Je sais que j'ai deja ecrit parce que j'ai avait besoin meme si ce que j'ai ecrit etait absolument horrible, j'ai ecrit pour moi, j'ai ecrit pour pouvoir oublier le monde qui m'entoure, et ainsi me construire un autre univers, qui se montait petti a petit dans am tete avant que je ne le couche sur le papier pour la partager avec les autres. On ecrit a chaque fois pour une raison differente, pour le plaisir, par envie, par besoin, pour faire passer un message, pour critiquer ou denoncer,ou pour n'importe quoi d'autre.
Tout ce que j'ai dit a deja du etre dit a mon avis ,je n'ai pas retenue en detail toute les reponses.

Hors ligne Zephyr

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 368
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #19 le: 10 juillet 2009 à 19:59:28 »
Moi, ce qui m'a un peu poussé à écrire, c'est d'abord ma curiosité. Tout petit, j'aimais déjà essayer des choses, voir comment ça fessait de faire les choses soit même. Alors je dessinais, je touchais un peu à tout, je lisait les livres d'histoire (qui est maintenant une de mes passions), et puis, un jour j'ai écrit une petite histoire, vraiment courte, mais j'avais bien aimé. Alors j'ai continué, j'écrivais des petites histoire de dragon, de pharaon, d'amitié...D'ailleurs, petite anecdote, au primaire (au CM1 je crois, on nous demande d'écrire la suite d'une histoire. J'ai écrit l'histoire d'un corbeau et d'un loup nommé Plumeau (ne me demandez pas pourquoi, je ne sait plus !). Ils devenait amis malgré leur différences. Le maîtresse m'avait félicité pour mon inventivité ! Parenthèse terminé !

C'est ainsi que je commençais à écrire. Mais je pense que ce qui m'a vraiment donné l'envie d'écrire, c'est mes émotions. J'avais envie de faire partager mes émotions et de rappeler au lecteur ce qu'il a pu ressentir dans certains moment, dans certaines situations. Le déclic que j'ai eu, la chose qui a fait que j'ai voulu donner des émotions et partager celles que je connais, c'est le décès de ma mère, il y a 3 ans. Alors j'entends déjà les "Oh le pauvre, ça doit être dur." ou les milliers "Mes condoléances". Bien sur que ça a été dur, mais je n'ai pas besoin de la pitié des gens. Je voulais montrer au monde entier que même si j'étais orphelin de mère, je vivais encore, que je n'avais pas besoin d'aide pour me rappeler que ma mère était morte. Alors là, à ce moment de ma vie, mes écrit une autre tournure. J'étais plus inscrit dans mes textes, je ressentais ce que je voulais donner au lecteur. Si je vous raconte tout cela, c'est parce que pour moi, un auteur est indissociable de sa vie. C'est parce qu'il a vécu certaines choses qu'il est comme ça et qu'il écrit.
Si j'écris quelque fois, je n'écris point d'ardeur,
J'écris naïvement tout ce qu'au cœur me touche,
Soit de bien, soit de mal, comme il vient à la bouche,
En un style aussi lent que lente est ma froideur.

Joachim du Bellay, Les Regrets, « 21 »

Hors ligne Quentinus15

  • Tabellion
  • Messages: 53
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #20 le: 11 juillet 2009 à 14:56:59 »
Je trouve que ce que tu es explique est vrai Zephyr. Je me retrouve dans ce que tu dis. :P

Sinon, pour participer à ce sujet, j'écris le plus souvent pour étaler quelque chose sur papier, cela peut être du bonheur comme du malheur, un coup de gueule ou une morale. Je sais pas si cela vous arrive, mais quand vous écrivez quelque chose en étant dans une émotion spéciale, en vous lisant, vous la retrouvez. J'adore relire certains de mes textes pour ça.  :noange:

Comme je suis jeune (eh oui), je découvre beaucoup de choses sur le monde qui nous entoure (et c'est souvent péjoratif... donc je le raconte dans des nouvelles). Je trouve que cette phrase me concerne bien "Tout ce que les gens pensent tout bas, je le hurle !".
J'ai commencé à écrire à l'âge de 11 ans pour oublier ce monde en donnant au papier toutes mes pensées. je l'ai d'ailleurs utilisé comme thérapie pour m'en sortir, je ne sais pas ce que je saurais à ce moment présent sinon...  :huhu:

Au jour d'aujourd'hui, j'écris sur des coups de cœur. Quand j'ai une idée qui passe dans ma tête et qui reflète ma personnalité et ma phrase citée plus haut, je la note puis la développe pour la rédiger comme il se doit. (Généralement, je parle des dérives de certaines inventions ou autres pour les morales (j'écris de la science-fiction oui  :P ) et aussi de reportages qui m'ont touché. J'écris alors sur de belles histoires que j'ai peur d'oublier).

Voilà tout, j'ai essayé de pas trop tomber dans le hors-sujet comme je fais toujours, fin bon, ça à l'air bon là.  ;D

Hors ligne Séléna!

  • Scribe
  • Messages: 62
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #21 le: 28 juillet 2009 à 16:40:13 »
Il y a beaucoup de raisons pour écrire…
La première et la plus courante, pour moi, c’est d’extérioriser. Quand j’écris, quand j’exagère mes sentiments et que je les pousse jusque dans leurs retranchements, ça m’aide. Après, ça va mieux…
Du coup, j’écris aussi pour partager. Partager ces sentiments, des idées…
Ca me sert aussi à me prouver quelque chose : que je saisdominer un sentiment pour en faire des mots, que je sais le faire ressentir aux autres (ou du moins c’est ce que je voudrais ^^)
C’est un moyen de rêver: rêver d'être écrivain, métier que je trouve… valorisant, avec toute l'image du poète, du faiseur de mondes, et justement rêver d'être dans un autre monde: comme le disait  Zacharielle : faire ce que je veux, vivre ce que je ne pourrais jamais vivre. C’est aussi ce que je cherche dans la lecture. Du coup, j’écris aussi pour « lire » une histoire qui n’est pas écrite, ou que je ne connais pas.
Plus ça va, et plus j’écris aussi pour me connaître : explorer dans les situations que j'écris ce que je pourrais ressentir, voir comment je réagirais peut-être.
Et enfin, connaître un peu les autres aussi, et être plus tolérante, en me mettant dans la situation qu'ils ont vécue pour essayer de la comprendre, et de comprendre leurs réactions, ce qu’ils sont.

Jusqu'ici, je montrais peu ce que j'écrivais. De manière générale, je suis mal à l'aise face aux compliments, peut-être parce que je n'arrive pas à y croire, parce que même quand ils sont sincères j'ai inconsciemment l'impression qu'ils sont hypocrites. Et la plupart des gens se contente de dire les commentaires positifs, voire de les exagérer pour encourager, et je n'aime pas ça. J'ai eu un déclic il y a quelques mois, et je me suis créé un blog il y a peu, où je mets beaucoup de ce que j'écris et que j'ai écrit depuis. Les compliments par Internet ne me mettent pas mal à l'aise, bizarrement... Et au cas où on me ferait une critique difficile à avaler, je pourrais prendre mon temps pour l’accepter, et ne pas réagir comme la susceptible qu’il m’arrive d’être.  Du coup, maintenant, j'écris aussi pour ceux qui lisent mon blog, pour ne pas les décevoir... Peut-être aussi pour qu'ils me connaissent un peu plus, puisque quel que soit le texte, il y a toujours une grande part de moi, de mes sentiments, de ma personnalité dedans. (Mais du coup, je vais finir par devenir prétentieuse, parce que par Internet, par l’écrit, j’y crois (presque), à ces compliments.)

Une autre chose qui a changé, c’est ce que j’attends concrètement quand je prends un crayon et une feuille. Jusqu’à cette année, ou l’année dernière, écrire, pour moi, c’était forcément  pour écrire une histoire, un roman, quelque chose de long. Et je n’ai jamais rien fini. Il y a un seul projet que je vais peut-être réussir à mener jusqu’au bout. Mais du coup, malgré mon rêve de devenir écrivain, j’écrivais très peu, parce que faire un roman, mine de rien, ça n’est pas si simple. Maintenant, j’écris comme ça me vient. Ca fait peut-être une demie page une fois tapé (ce qui est parfois décevant), mais au moins, j’écris, et nettement plus souvent. Ca veut dire que je n’écris plus spécialement pour les autres, pour devenir écrivain, mais pour moi, pour toutes les raisons que j’ai développées avant. Et finalement, je crois que tout ce que j’écris de cette manière est mieux, à mes yeux comme à ceux des lecteurs.

Finalement, pour résumer (pouah, c’est long ! Je devais attendre la question depuis longtemps pour avoir tout ça à dire XD J’espère que je ne vous ai pas lassés) : j’écris pour exister, je crois, pour me sentir exister, et pour grandir, pour évoluer.

J’ai encore d’autres raisons, mais je crois que de toutes façons, elles sont visibles dans mes textes…
Ich weiss nicht, was soll es bedeuten...

france

  • Invité
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #22 le: 29 juillet 2009 à 13:13:52 »
Ca me défoule tout simplement. J'écris mes colères. Tout ce que je ne peux pas dire en face. En ce moment j'écris moins car je vois très peu de gens.
J'aimerais bien écrire pour autre chose ça voudrait dire que je suis plus positive mais je crois que l'écriture part toujours d'une insatisfaction, après c'est plus ou moins violent.

nasnas29

  • Invité
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #23 le: 06 novembre 2010 à 09:32:15 »
Tiens! je suis assez d'accord avec la réponse de france que je ne connais pas. Juste que je qualifierais cette insatisfaction dont elle parle comme l'inpossibilité à l'exprimer. De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse. Il me semble que, dans cet état d'extrème solitude, l'écriture donc la composition(j'ai le même ressenti avec la musique)  est l'échappatoire rêvée pour produire. Oui! il s'agit bien de cette incapacité à exprimer un sentiment profond, enfoui au plus profond de moi. :huhu:

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 915
  • Championne de fautes de frappe
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #24 le: 06 novembre 2010 à 10:57:27 »
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.  ^ ^

Citation de: nasnas
Tiens! je suis assez d'accord avec la réponse de france que je ne connais pas. Juste que je qualifierais cette insatisfaction dont elle parle comme l'inpossibilité à l'exprimer. De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse. Il me semble que, dans cet état d'extrème solitude, l'écriture donc la composition(j'ai le même ressenti avec la musique)  est l'échappatoire rêvée pour produire. Oui! il s'agit bien de cette incapacité à exprimer un sentiment profond, enfoui au plus profond de moi.
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...

Citer
De ce fait, on écrit et on le fait d'autant mieux dans un grand moment de plénitude ou de profonde détresse
Personnellement, c'est pas le cas. D'abord, parce que mon état d'esprit (je dis "mon", mais je pense que c'est le cas pour tout le monde, non ?) se reflète dans le texte (si je suis tristounette, le texte le sera aussi, même si je n'en avais pas l'impression). Et puis parce que j'invente pas l'histoire au moment où je l'écris (je veux pas seulement dire que j'ai déjà le scénario avant, mais aussi les mots, la façon de la raconter. C'est pas comme si j'avais appris par coeur et que je me contentais de mettre par écrit, mais y a quand même un peu de ça). Du coup, non, je me reconnais pas dans cette description ^ ^

Et pis, de mon côté, au contraire, écrire c'est une satisfaction, sinon je le ferais pas ! Je veux pas dire que je suis satisfaite du résultat final ; mais après tout, j'ai jamais eu de grande ambition littéraire, j'écris juste pour m'amuser. Et j'aime surtout écrire pour les moments où je m'amuse réellement à écrire. Rien d'aussi tragique que :
Citation de: france
l'écriture part toujours d'une insatisfaction

^^
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne arwen

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 486
    • Laissez parler les p'tits papiers
Re : Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #25 le: 06 novembre 2010 à 11:31:14 »
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.
Je crois que je fais les deux, moi. J'aime raconter une histoire, mais aussi exprimer certains choses  à travers ces histoires...


nasnas29

  • Invité
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #26 le: 06 novembre 2010 à 11:49:44 »
Citer
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...
c'est à dire que l'histoire vient après et, bien sûr, j'essaie alors d'y mettre de l'application. Je parle de ce qui pousse à écrire, un peu comme un moteur. Dérrière la contraction du texte, on peut à son gré insuffler des idées, des émotions vécues ou non, et c'est celà qui m'intéresse...
Citer
Et puis parce que j'invente pas l'histoire au moment où je l'écris
moi non plus! mais n'empêche qu'au travers de belles ou tristes émotions ou sentiments de doute, je m'en accomode bien pour arranger mes idées. L'envie d'écrire ma première histoire, je l'ai fait dans l'idée de la raconter à  mes enfants. elle est venue à force de lecture tous les soirs et parce que je me sentais heureux en cet état. voilà comment je généraliserais mon sentiment par exemple dans le meilleur des cas ;)
Citer
écrire c'est une satisfaction
oui! mais dans l'insatisfaction à exprimer une émotion  belle ou destructrice c'est selon!... enfin, c'est ce que j'en pense moi.
Citer
j'ai lu qu'un seul texte de toi,
hum! j'en ai posté deux >:(

Hors ligne Milora

  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • *****
  • Messages: 10 915
  • Championne de fautes de frappe
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #27 le: 06 novembre 2010 à 12:07:33 »
Citer
L'envie d'écrire ma première histoire, je l'ai fait dans l'idée de la raconter à  mes enfants.
C'est marrant : tu n'es pas le premier à dire ça ! Peut-être qu'il faudrait réviser la vision cliché de la muse belle jeune femme à la robe semi-transparente qui commence à dater pas mal, pour la transformer en deux petits enfants aux yeux brillants devant leur maman/ leur papa ! ça me semblerait plus sincère, d'ailleurs
(Je vois pas pourquoi une fille ethérée inspirerait... a fortiori quand l'auteur est une femme, lol. Mais bon, passons  :D )

Citer
Citation
ça m'étonner parce que, même si j'ai lu qu'un seul texte de toi, j'aurais plutôt pensé que tu étais de ceux qui écrivent avant tout pour l'histoire...
c'est à dire que l'histoire vient après et, bien sûr, j'essaie alors d'y mettre de l'application. Je parle de ce qui pousse à écrire, un peu comme un moteur. Dérrière la contraction du texte, on peut à son gré insuffler des idées, des émotions vécues ou non, et c'est celà qui m'intéresse...
Je vois ce que tu veux dire, et d'ailleurs ça rejoint Arwen :
Citer
Citation de: Milora le Aujourd'hui à 10:57:27
Tiens, à vous lire, on a globalement deux façons de voir les choses : ceux qui écrivent avant tout pour s'exprimer, et ceux qui écrivent avant tout pour raconter une histoire.
Je crois que je fais les deux, moi. J'aime raconter une histoire, mais aussi exprimer certains choses  à travers ces histoires...
C'est vrai qu'y a les deux. Mais pour moi, la volonté de raconter une histoire a plus d'importance. Je veux dire que parfois, j'ai envie d'écrire, tout court, d'écrire. Mais je me lance pas, parce que je vois pas trop quoi écrire, ou que l'envie d'écrire ne s'applique pas à une histoire concrète. Là où je me lance dans une histoire, c'est quand j'ai envie d'écrire telle histoire. Pas d'écrire tout court. Et en général, c'est dans ces cas-là que je m'amuse le plus. :)


Citer
Citation
écrire c'est une satisfaction
oui! mais dans l'insatisfaction à exprimer une émotion  belle ou destructrice c'est selon!... enfin, c'est ce que j'en pense moi.
Je pense que j'ai pas été aussi loin ^^ Je m'arrête au côté "j'ai envie de raconter ce qui va arriver à ce personnage !" Les émotions que j'essaie de faire passer dans le texte, c'est seulement pour servir l'histoire (même si, bien sûr, les émotions de l'auteur s'y ressentent forcément, mais c'est pas volontaire).
De nouveau, je crois que je suis pas claire du tout xD

Citer
Citation
j'ai lu qu'un seul texte de toi,
hum! j'en ai posté deux
 >:(
Moi un peu plus, mais tu les as pas tous lus non plus ! Niark niark !   :P Mais j'irai lire l'autre, pas de panique  ;)
« Modifié: 06 novembre 2010 à 12:26:39 par Milora »
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

nasnas29

  • Invité
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #28 le: 06 novembre 2010 à 13:49:34 »
En fait, je crois surtout que ma réponse sera forcément tronquée parce que je suis pas porté à fond dans l'écriture et plus tourné vers la lecture ou la musique. D'ailleurs je n'écris pas, sinon pour mon "petit dicotomic" qui est plus un jeu d'esprit sur les mots.
Pour les lectures en retard, j'essaie un peu d'abord de lire tout le monde. Pour toi, Milora,  je te l'ai déjà dit: j'ai déjà la certitude de trouver la fluidité et une pincée d'humour. :)

Hors ligne Midnight Prayer

  • Plumelette
  • Messages: 14
Re : Pourquoi écrire ?
« Réponse #29 le: 22 décembre 2010 à 04:34:41 »
Je me permet pour ma première intervention sur ce forum de dire pourquoi j'écris, et ce depuis 2-3 mois "seulement".

Au départ ça m'a permis de sortir d'une impasse à ma petite vie où je n'avais plus de ressources (pas matérielles... vous l'aurez compris) et j'ai certainement du avoir besoin de créer quelque chose de plus absurde encore que ma situation pour trouver une sorte de fil sur une nouvelle pelote après lequel courir.
En outre, cela a fait tampon sur les changements plus ou moins radicaux de différents aspects de ma vie.
-> Donc une sorte d'aide à domicile libre et personnalisée.

Ensuite j'ai très vite écris pour quelqu'un à qui je ne dévoilerai très probablement jamais ces quelques pages lourdes de sens et de tant d'autres choses pour moi. Mais en y réfléchissant bien, si je ne le fais pas c'est que c'est avant tout pour moi que je l'ai fais.
-> Donc plutôt un dialogue avec moi même. Je parlerai pas de thérapie, je n'essaie pas de m'analyser, et au contraire, si je veux continuer, c'est bien en usant de ce que je peux encore potentiellement renfermer d'inconnu ! Ecrit utile à faire partielle lumière sur des zones d'ombre dans mon moi, que j'aime n'explorer qu'à moitié pour en saisir la portée mais jamais le sens, ou peut-être l'inverse...

Enfin j'écris aussi parce que j'ai parfois (souvent ?) besoin de partager et que dire certaines choses m'est parfois (souvent ?) quasi impossible. Je l'ai fait par la musique, par le dessin aussi, mais l'abstrait est tellement peu accessible, qu'un jour il a fallu noir sur blanc mettre les mots une bonne fois pour toute et dire: "Voilà c'est ça." Mais sans le dire, n'ayant jamais prétendu parler de moi, ou de qui que ce soit.
-> Donc un écrit libérateur, seul moyen d'expression du dernier recours.

Ensuite concernant le rapport aux autres là-dedans, j'ai un peu de mal étant donné qu'en fier égoïste, je n'ai écris presque que pour moi...
Mais c'est peut-être quelque chose que j'aimerais comprendre, comment l'Autre aborde un texte quand il connait l'auteur, quand il ne le connait pas, quand il le connait mais qu'ils n'ont pas élevé les cochons ensemble, ou encore quand ils se connaissent mais qu'ils ne se sont vus que de dos et qu'ils ne se sont donc jamais vus puisque de dos, d'où ma question: pourquoi des carottes ?

Je dis verge...
Je pense avoir assez pourris le topic de mes idées scabreuses (assez inopportun mais ça sonne toujours bien !).

Donc bonne nuit, et bon vent.
Erol

J'ajouterai qu'en jeune novice, je dis certainement des bêtises mais je suis toujours partisan de l'apprendage grâce aux remarques assassines de forumistes sans coeur assoiffés d'impies à crucifier sur la grand place internette. (Plaisantage bien entendu ! "Quoiiii ?")
« Modifié: 22 décembre 2010 à 04:44:13 par Midnight Prayer »
Je persiste et je...
Je penche donc je suis.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.107 secondes avec 22 requêtes.