Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

22 janvier 2019 à 16:11:46

Le Monde de L'Écriture » Autour de l'écriture » L'antichambre de l'édition » Amazon, le saviez-vous ?

Auteur Sujet: Amazon, le saviez-vous ?  (Lu 2676 fois)

Hors ligne anlor

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 057
  • Empanada bitch
    • Un blog en carton
Amazon, le saviez-vous ?
« le: 25 février 2014 à 17:10:44 »
Bon, alors je sais qu'Amazon c'est trop cool, que quand on habite à un endroit où il y a pas de librairie c'est vachement bien, pareil pour les livres qu'on a du mal à trouver, qu'ils sont rapides et qu'on paie pas les frais, et bla bla bla.

Mais, qu'on mette les choses au point, si le projet peut sembler chouette (ouais, tous les livres du monde disponibles en un clic !), les pratiques sont beaucoup, beaucoup moins jolies.

Alors déjà vous avez certainement pu expérimenter le coup de la Kindle qui ne lit que certains formats et qui vous oblige à acheter chez eux. C'est pas cool.

Ensuite, d'autres petites choses que j'ai pu entendre d'un distributeur (le diffuseur-distributeur, c'est le monsieur qui est entre l'éditeur et la librairie, qui gère les stocks de livres et qui dit aux libraires : "regarde ce livre comment il est trop cool, il faudrait que tu l'aies sur tes tables !").

- Les livres chez Amazon sont au dépôt, c'est-à-dire qu'ils restent la propriété de l'éditeur et donc, tant qu'ils ne sont pas vendus, l'éditeur (et donc ni le distributeur, ni l'auteur) ne gagne d'argent dessus. Soit.

- Là où ça devient moche : lorsqu'on clique sur un livre sur Amazon, ça génère automatiquement une commande à l'éditeur. C'est-à-dire que notre éditeur va devoir prendre sur son stock (gratuitement, donc), et s'enlève donc la possibilité de pouvoir proposer ces livres-là à d'autres libraires. Le problème arrive assez vite, c'est mathématique ; mettons : un petit éditeur a 1000 exemplaires qu'il veut placer en librairie. Paf, un clic, Amazon lui demande 400 exemplaires pour ses stocks. L'éditeur a donc le choix entre donner ses livres à Amazon dans l'espoir que le cliqueur ramène 400 copains pour que peut-être un jour on voit l'argent de ses livres (sachant que dans ce cas, c'est quand même près de la moitié de son stock qui est immobilisée), soit refuser la proposition d'Amazon et pour le coup c'est un peu la merde parce qu'il y a des lecteurs qui vont râler.

- Apparemment, comme souvent les gens pleins de sous, ce ne sont pas de bons payeurs, et il faut attendre pas mal de temps pour voir la couleur des recettes de ventes.

Autre truc entendu par une tout petite maison d'édition en Lozère : alors qu'elle n'avait rien demandé, l'éditrice s'est rendue compte qu'un de ses livres s'était retrouvé sur Amazon. Ils avaient récupéré les images de couverture et les détails du livre sur son site, et elle a été obligée de faire une demande pour qu'on le retire. Ça c'est de l'éthique !

Bref, vous l'aurez compris, je fais partie de ces gens qui sont complètement contre la politique de cette boite. C'est pas juste un truc qui a vocation a couler gentiment la librairie, ce sont des gens qui n'ont visiblement aucune conscience éthique.
J'ai acheté une fois des livres d'occas là-dessus, et je suis pas prête de recommencer.

à vos avis maintenant, en espérant vous avoir apporté quelques trucs.

Bisous bisous
"Non, je ne m'aime plus, je ne m'aime personne."


Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 573
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #1 le: 25 février 2014 à 17:38:07 »
Je suis d’accord et je rajouterais
Citation de:  quelque part sur wiki
En novembre 2007 s'ouvre un procès entre le Syndicat de la librairie française et « Amazon.fr » au sujet des frais de port offerts par ce dernier. Amazon envoie alors une lettre à ses clients, dénonçant le procès et demandant aux internautes d'envoyer une multitude de courriels à la SLF afin de défendre la gratuité des frais de ports, pratique parfois appelée « bombardement de messagerie » ("mail-bombing" en anglais).

En fait, autant je suis pour la gratuité, les bouquins libre de droit et tout ça, autant ça m'énerve de voir des géants comme Amazon se réapproprier des concepts (et des actions) qui vont à l'inverse de ce qui à été pensé à la base.
C'est comme les libertariens, ça m'énerve...

En ligne Kanimp

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 954
  • mangeur de pop corn
    • page perso
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #2 le: 25 février 2014 à 23:32:45 »
Je crois que tu mélanges un peu tout Anlor.

La Kindle est une liseuse propriétaire. Rien n'empêche d'acheter une autre liseuse multi-format. Un Ipad peut le faire, il suffit de charger l'application Kindle.

Les pratiques commerciales d'Amazon sont déplorables. Cela m'a fait penser aux pratiques commerciales de la grande distribution. Avec des denrées périssables, la grande distribution à des moyens de pression faire descendre les prix à son avantage encore plus qu'Amazon peut le faire avec des livres.

Si je dois reprocher quelque chose, c'est la manière dont-ils traitent leur personnel.

Ceci étant dit, je reste septique à la validité de l'exemple que tu donnes. Il n'a pas top de sens.
Amazon propose des articles avec des délais de disponibilité, ce qui prouve que tout n'est pas de stock, l'éditeur doit les livrer préalablement à l'envoi vers le client final.
Certains articles sont signalés comme étant en impression sur commande.
Si dans ton exemple l'immobilisation d'un stock d'un petit éditeur est catastrophique pour lui. Il l'est tout autant pour Amazon qui doit stocker plusieurs petits éditeurs pour des ouvrages à faible débit de vente. C'est mortel pour Amazon et va à l'encontre des concept de rentabilité à outrance qui exigent des stocks minimums.
En clair il ne faut stocker que ce qu'on est certain de ventre dans la semaine (chiffre au hasard)


Les ventes d'occasions sont gérées par Amazon pour le compte de tiers. Ces articles peuvent faire des livraisons gratuites.
Sinon, des frais de livraison sont ajoutés car dans ce cas, Amazon ce comporte comme un Ebay (achat immédiat).

Le gros du problème réside ailleurs. L’État à mis en place des systèmes pour empêcher les gros super-marchés ou Amazon de tuer les petites librairies.
Si ce que je veux est vendu en grande surface, je l'achète. S'il est vendu chez Amazon je l'achète. S'il est vendu chez un libraire, je l'achète si j'y mets les pieds. Hormis pour acheter un paquet de clopes, j'entre rarement dans une librairie.

Maintenant je dois payer des frais de livraison car j'achète un bouquin chez Amazon. Je ne vais plus acheter de bouquin chez Amazon.
S'il ce bouquin est disponible en grande surface, je vais l'acheter là-bas. Sinon ben temps pis, à moins d'être obligé de l'acheter, je ne l'achèterais pas.
Le problème va se régler de lui-même.



Intéressé par Star Citizen. Utilisez le code STAR-6JJV-BSWP pour obtenir 5000 UEC.

Hors ligne anlor

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 6 057
  • Empanada bitch
    • Un blog en carton
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #3 le: 25 février 2014 à 23:54:06 »
Ben, je regrette, tu peux faire des liseuses propriétaires qui supportent d'autres formats sans être obligé s'assujettir tes clients à ton enseigne. Et pour ça je n'adhère pas du tout aux méthodes d'Amazon et Apple. Après, oui, c'est côté client, mais je trouve que ça rentre tout autant dans un manque d'éthique criant, où on se fout totalement du livre.

Pour le reste, je fait confiance à la personne qui m'a donné ces exemples. Elle a peut-être accentué certaines choses, je veux bien le croire, mais vu sa situation dans le milieu de la diffusion-distribution, je pense que ce ne sont pas de simples racontars.

(et je précise juste que, quelque soit le livre que tu cherches, s'il est toujours édité, un libraire peut te le commander, y a pas de frais de livraison, c'est juste un peu plus long)
"Non, je ne m'aime plus, je ne m'aime personne."


Hors ligne Aphone

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 657
  • La peur de son ombre
    • Bavardages d'un aphone
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #4 le: 26 février 2014 à 06:23:28 »
Je connais rien à l'édition-distribution.

Mais j'ai travaillé cinq ans en grand distribution alimentaire. Je vais parler un peu de leurs magnifiques pratiques -mettez de côté le soi-disant esprit équitable de certaines enseignes comme Super U il n'en est rien-; comme dit Anlor, le parallèle avec l'édition me parait flagrant.

La grande distribution c'est quoi ? Des grosses structures : supermarchés, hypermarchés, grossistes. Le principe est simple et vient des états unis à la base, si mes souvenirs de cours de commerce sont bons. Le but est simple : des gros entrepots, pour des stocks gigantesques et une réduction des coûts. Oui, sur le principe. Sauf que ça ne joue pas seulement là. Si vous voyez la manière dont tel directeur rabaisse les prix d'achats, vous trouveriez indécent que telle merde de marque repere soit vendue aussi chère. Le problème, c'est que ce genre de superstructures tuent les petites enseignes comme les petites librairies. Comment voulez-vous que le petit épicier du coin, qui n'a pas les moyens techniques, les besoins d'approvisionnement astronomiques de ces enseignes s'alignent ?

Alors oui,c'est simple d'acheter sur Amazon. Tout est là, en un clic. Vous parliez de l'immobilisation du stock. Je ne sais pas qui croire. Une fois encore, je vais laisser parler mon expérience. Chez des enseignes comme Carrefour, il y a un principe qui est simple à gerber. Une offre promo. Tarif cassé. Les pubs, les produits, le merchandise sont envoyés par le fournisseur. Fournisseur et distributeur conviennent d'un nombre de vente. Elles ne sont pas au rendez-vous. Le distributeur ne les gardent pas. Productivité oblige. Tout est retourné au fournisseur. J'ai donc du mal à croire, Kanimp, que les stocks d'un libraire ne soient immobilisés par Amazon puis renvoyés.

Même en mettant de côté l'éthique invraisemblable de ce genre d'enseigne, je ne comprends qu'on puisse préférer l'achat virtuel quand on se dit amoureux des livres. Je conçois que l'e-book est une chose formidable et je respecte ceux qui le préfèrent, mais j'ai peur qu'à force, on détruisent tous les petits librarires du coin.

Oui, je n'aime pas Amazon.
Mon blog : Lueurs d'encre
Mon twitter : Twitter

Ces plaies d'où suppurent un cri.

Nemton Hills
Une ville. Sept vies.

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 646
  • Marraine
    • Page perso
Re : Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #5 le: 26 février 2014 à 10:35:39 »

Citer
Même en mettant de côté l'éthique invraisemblable de ce genre d'enseigne, je ne comprends qu'on puisse préférer l'achat virtuel quand on se dit amoureux des livres.
je ne vois pas du tout le rapport. Quand t'aimes un livre, t'aimes la personne qui l'a écrit pas l'enseigne/librairie où tu l'as acheté... Ce qui diffère déjà de la nourriture, par exemple, vu que tu peux en effet aimer les produits de tel ou tel marchand parce qu'il choisit "bien" son fournisseur et que donc derrière le fruit que tu aimes, y a aussi le choix de bons produits. Mais l'édition d'un bouquin change pas que tu l'achètes à la libraire du coin ou chez Amazon.
Bon, en même temps, je réagis mais je ne me conçois pas comme "amoureuse des livres" ni comme "amoureuse des mots" et pourtant j'aime lire et qu'on respecte l'orthographe.

Tout comme je vois pas en quoi l'e-book va tuer les librairies vu qu'un format papier ne permet pas du tout la même chose qu'un format e-truc.
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Moyen Moyen

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 119
  • Appelez-moi Moy
    • Expericulum
Re : Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #6 le: 26 février 2014 à 11:26:42 »
Je bosse pour la concurrence, je connais un peu le problème.
Loi de la jungle et libre concurrence.
Les smartphones, le pétrole, les bouquins, le blé, les médocs, les armes, la règle reste la même: le plus gros bouffe le plus petit.
C'est pourtant simple et on imagine bien le concept d'éthique dans la tête du crocodile qui boulotte une tortue.
Si chez Amazon les employés sont juste un peu mieux traités que des esclaves c'est grâce aux règles fixées par les états.
Il vaut mieux être salarié chez nous qu'au Bengladesh.

Franchement les librairies ? A part faire ça (et encore, ça fait un peu troupeau de gazelle devant le lion) je vois pas trop comment elles peuvent espérer s'en sortir.
Au mieux dans 20 ans il en restera toujours quelques une qui vivoteront comme des curiosités dans certaines grandes villes.
J'espère que je me trompe, mais sans faire mon Cassandre c'est la même chose dans tous les secteurs.. et il y en a quelques uns qui m'inquiètent plus que le livre.
« Modifié: 26 février 2014 à 11:29:37 par Moyen Moyen »
Si tu veux tout savoir, moi aussi.
Jette-lui la pierre dans le doute.

Hors ligne soliegoise

  • Plumelette
  • Messages: 13
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #7 le: 24 mars 2014 à 20:56:42 »
moi c'est clair que je ne peux financer ce non-respect des droits de base et de la dignité de leurs employés. Car ça va loin.

http://www.gizmodo.fr/2014/01/08/amazon-conditions-travail.html

je préfère de loin mon libraire du coin :/ Ni Amazone, ni Fnac. Au pire Libris et Agora. Et acheter un livre sans avoir pu le voir en vrai, c'est niet.

Invité

  • Invité
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #8 le: 19 août 2015 à 01:06:59 »
Up, parce que je sens que vous allez les aimer encore plus :
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/MALET/49762

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 462
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #9 le: 19 août 2015 à 11:42:20 »
Je suis bien contente de rien acheter sur Amazon  :mrgreen: (ou alors c'est vraiment très rare)
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Krapoutchniek

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 129
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #10 le: 19 août 2015 à 11:56:20 »
Pareil. Je me doutais que les conditions de travail des gros groupes et des grandes surfaces étaient déplorables mais pas à ce point-là. L'article du Monde est fiable ?
Un Nano pour les gouverner tous...

milena-owein

  • Invité
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #11 le: 19 août 2015 à 11:59:47 »
Moi j'aime pas amazon de toute façon, pour acheter les livres c'est vraiment pas pratique : les fiches technique ne donne aucune information.
La dernière foit je recherchait un texte médiéval résultat: pas de nom d'édition, pas de nom de traducteur, pas de langue pour l'édition et pas de date non plus, une image et démerde toi XD

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 823
    • au bord du littéral
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #12 le: 20 août 2015 à 07:18:34 »
Ah, les métadonnées... Oui Krap c'est carrément fiable. Ils reprennent une enquête menée par le NY Times.
La réponse de Bezos (une lettre à ses employés) vaut elle aussi son pesant de cacahuètes.

Pas de grande surprise mais c'est pas mal que ce soit dit noir sur blanc  :mrgreen: (l'enquête du NY Times x))

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 462
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #13 le: 20 août 2015 à 11:02:12 »
Citer
But hopefully, you don’t recognize the company described. Hopefully, you’re having fun working with a bunch of brilliant teammates, helping invent the future, and laughing along the way.

Mais c'est qu'il fait de l'humour, le grand patron :viviane:
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Invité

  • Invité
Re : Amazon, le saviez-vous ?
« Réponse #14 le: 20 août 2015 à 17:26:56 »
le mec il est quand même capable de sortir que 250 millions c'est 1% de sa fortune personnelle. Et les mecs faudrait les féliciter, pas vouloir les pendre par toutes les parties en même temps, non, non.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 2.076 secondes avec 22 requêtes.